Pays sans armée ou sans armée permanente


Pays sans armée ou sans armée permanente

gardes suisses au vaticanL’armée est le symbole de la force d’un pays. Elle existe pour défendre le territoire.

Pourtant, certains pays ont renoncé à entretenir une armée, d’autres n’en ont jamais eu, d’autres encore ont quelques groupes armés pour la surveillance d’un aéroport ou la surveillance maritime.

Au total, ils sont 23.

En Europe

Andorre : Sa défense est assurée par des traités avec l’Espagne et la France

Liechtenstein : Depuis la disparition de son armée en 1868, l’Autriche et la Suisse le protègent, par un accord informel

La Cité du Vatican : Aucune armée puisque la Garde Suisse est sous l’autorité du Saint-Siège alors l’Italie officieusement la protège

Monaco : La Principauté a renoncé à une armée depuis le 17ème siècle et laisse la France la défendre, malgré une présence d’une unité militaire pour protéger le prince

Islande : Suppression de son armée permanente depuis 1869, ce sont les États-Unis qui s’occupent des opérations militaires, ainsi que le Danemark et la Norvège au sein de l’OTAN

Aux Amériques

Le Système Régional de Sécurité est un accord de défense entre Antigua et Barbuda, Barbade, Dominique, Grenade, Saint Kitts et Nevis, Sainte Lucie, Saint-Vincent et les Grenadines

Costa Rica : Sa constitution interdit une armée permanente depuis 1949. Il possède une force publique armée qui sert essentiellement de police

Panama : Le changement de constitution en 1994 a confirmé la disparition de l’armée permanente depuis 1990. Ce sont les Forces publiques ont quelques capacités militaires

En Afrique

L’Île Maurice : sans armée permanente depuis 1968, ce sont la Police et les Garde-côtes qui se chargent de la protection de l’île.

En Océanie et Pacifique

Kiribati : Seule la Police est autorisée par la constitution. Sa défense est fournie par l’Australie et la Nouvelle-Zélande par un accord informel

Nauru : C’est l’Australie qui en assure la défense par un accord informel

Samoa : Aucune armée depuis la fondation de ce pays, sous la protection d’un traité avec la Nouvelle-Zélande

Les Îles Salomon : Aucune armée permanente. Un accord d’assistance avec l’Australie, la Nouvelle-Zélande et d’autres pays du Pacifique s’est terminé en 2017

Tuvalu : Aucune armée depuis sa création et aucun accord officiel pour assurer sa défense

Palau : Ce sont les États-Unis qui protègent l’île, en plus d’une force de police

Les îles Marshall : Depuis sa fondation, sa défense est de la responsabilité des États-Unis

Les États fédérés de Micronésie : aucune armée depuis sa fondation. Sa défense est assurée par les États-Unis

 Source : Wikipedia

Philippe Garin

Pour échanger, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Engagement militaire : Réformé P4 ou P5 ça veut dire quoi ?
Le Pacte Défense Cyber : 550 postes créés
Langage tactique militaire : L’autre façon de parler sans parole

La couleur des plaques d’immatriculation françaises
Les 5 pays reconnus les plus récents
Pays et territoires : 10 questions pour les « forts » en géographie

Autres Voyage :

Récapitulatif 20 Voyage

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

6 comportements des personnes mentalement fortes


6 choses que les personnes mentalement fortes font

fort mentalementDans votre entourage, vous connaissez sûrement quelqu’un que vous qualifiez de personne mentalement forte.

Vous aussi, faites partie des personnes mentalement fortes si vous avez les comportements suivants :

1. Vous évitez de vous apitoyez sur vous-même

L’herbe est toujours plus verte à côté. Quel dommage que votre pelouse soit moins belle ! Bof !

Se concentrer constamment sur le négatif vous empêche de voir les bons côtés de votre situation. Vous laissez échapper ce qu’il y a de bon et de beau.

L’apitoiement sur soi est une perte de temps, crée des émotions négatives et détruit les relations.

Ce qui semble négatif aujourd’hui s’avéra positif plus tard.

2. Vous voyez les changements comme des opportunités

Les changements dans la vie peuvent être effrayants. À titre personnel ou professionnel, les changements mènent à l’inconnu, aujourd’hui.

Cependant, s’y opposer repousse seulement la mise en place du changement à plus tard.

Plus vous attendez, plus il est difficile de changer quelque chose. Certaines occasions risquent de passer à tout jamais.

3. Vous n’essayez pas de plaire à tout le monde

Lorsque vous prêtez plus d’attention au jugement que les autres portent sur vous, vous réagissez, à votre manière.

C’est une ligne de conduite qui vous empêche de développer votre potentiel. C’est l’opposé de la force mentale.

Quelle importance quand les autres sont en colère contre vous ! Il est impossible de plaire à tout le monde.

4. Vous vivez tourné (e) vers le futur

Si vous regardez, sans cesse, vers le passé, vous le ressassez, au lieu de vous tourner vers le futur et de profiter de votre vie de maintenant.

Il est impossible de changer le passé – quoi que vous fassiez. Bon et moins bon.

La seule chose positive que vous pouvez tirer de mauvais souvenirs est d’apprendre de vos erreurs et de celles des autres pour éviter de les reproduire.

5. Vous persévérez après le premier échec

Après un échec, certains abandonnent. Vous êtes mentalement fort (e) quand vous, vous pensez que les défaites vous permettent de découvrir que vous pouvez être meilleur (e).

L’échec sert à acquérir des connaissances pour préparer le futur.

Le succès prend souvent du temps.

6. Vous savez avoir des moments rien que pour vous

Être seul (e) présente de nombreux avantages.

Vous pouvez réfléchir dans le calme, vous concentrez.

Vous êtes également plus productif (ve), plus créatif (ve) et vous pouvez vraiment vous détendre.

Les personnes mentalement fortes utilisent le potentiel de la solitude.

Elles se réjouissent des moments passés en société.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Prendre du recul : Une évolution positive
Efficacité personnelle : Savoir se concentrer, comment faire
Pour améliorer sa situation dans la durée

Les 10 premières choses sur les 20 qui arrivent quand tu viens d’avoir un bébé
Se connaître, trouver son mode de fonctionnement
Zone de confort et Chômage : Évolution obligatoire

Autres Bien-être :

Récapitulatif 20 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les 3 éléments d’une bonne candidature


CV, lettre de motivation et entretien d’embauche

recherche d'emploi CV à distribuerDans l’ordre des utilisations, les trois outils principaux de la recherche d’emploi sont le CV, la lettre de motivation ou lettre de candidature et l’entretien ou les entrevues d’embauche.

Tous sont codifiés, plus ou moins formellement.
S’il y a différentes formes de CV, de lettre de motivation et d’entretien, certaines règles sont toujours les mêmes.

En voici quelques-unes.

Le CV

Une présentation en 3 colonnes est la pire de toutes.

Un recruteur lit en diagonale, de haut à gauche vers le bas à droite.
Donc, il ne voit, dans un premier temps, qu’une seule colonne et risque donc de passer à côté d’informations intéressantes plus en adéquation avec ce qu’il recherche.

Or, s’il ne trouve pas, en 5 secondes, ces éléments, il élimine le CV et la candidature s’arrête là.

La tendance est plus à deux colonnes, de taille inégale, dont l’une avec un fond de couleur ou l’écriture du titre des rubriques en couleur. Le bleu est la plus utilisée.

La taille des caractères doit être suffisamment grande, 11 minimum.
A vouloir tout faire rentrer sur une seule page, on perd en lisibilité et en clarté.

Le problème avec les CV, c’est qu’on l’on cherche a en même beaucoup trop. Ce « parcours de vie » est une sorte d’affiche publicitaire ou une page dans un diaporama : quand il y a trop de chose dessus, on ne voit rien.
La première impression est importante.

Une erreur courante est d’y mettre trop de texte, beaucoup trop, mal placé et surtout, il faut faire des choix, quitte à faire plusieurs CV selon le poste visé.

Une accroche à placer en dessous du titre est de plus en plus attendue par le recruteur.

La lettre de motivation

La structure de la lettre de motivation varie peu : VOUS, MOI, NOUS.

En fait, ce sont surtout les mots choisis et les tournures de phrases, la taille des paragraphes et la façon dont vous présentez les choses qui donnent un aspect d’attirance.

Il faut démontrer que vous avez les qualités et l’expérience requises pour assumer les responsabilités et exécuter les tâches liés au poste pour lequel vous souhaitez un rendez-vous.

C’est beaucoup plus compliqué qu’un CV qui a des règles, alors que la lettre doit refléter votre style d’écriture donc votre façon d’être et de travailler.

De plus, on écrit différemment à un recruteur externe qui traite pour son client, le futur employeur, qu’à un membre du personnel du futur employeur.

Dans le premier cas, on peut se permettre quelques erreurs de style car le recruteur externe en a l’habitude et passe assez facilement les petits défauts, sauf le « fôtes » de français.

Dans le second, le jugement de la personne du service RH ou le chef sera plutôt sans pardon, car on a affaire à un(e) futur(e) collègue.
Son appréciation se poursuivra et rendra la période d’essai plus ou moins facile.

L’entretien d’embauche

Votre principal argument est votre solidité et votre socle de compétences.
Un employeur cherche quelqu’un d’opérationnel le plus vite possible.

Selon le niveau du poste à pourvoir, cadre, maîtrise, technicien, ouvrier, l’entretien sera plus ou moins court.

Plus le poste est élevé dans la hiérarchie ou plus les spécificités techniques sont pointues et plus les exigences seront fortes.
Plusieurs entrevues sont alors la règle et la durée du processus de recrutement augmente avec la position à prendre.

Conclusion

Ce sont :

  1. vos forces que l’on doit retrouver dans votre CV,
  2. votre adéquation avec le job dans la lettre de motivation et
  3. vos faiblesses durant un entretien d’embauche.

C’est ce que le recruteur cherche à découvrir.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Un trou dans le CV fait-il disparaître des compétences ?
Lettre de motivation : Sa structure la plus classique
Comment se déroule une entrevue ou entretien d’embauche

LE CV européen
Autre structure de la lettre de motivation
Réussir son entretien d’embauche au téléphone

Autres Emploi et Juridique:

Récapitulatif 18 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Force et découragement


Auto-motivation

arbre et herbeJe me sens, comme si
je pouvais arracher un arbre.
Enfin, un petit arbre.
Peut-être du bambou.
Ou des fleurs.
C’est bon, de l’herbe, de l’herbe c’est ça…

Source : Brigitte.de (Magazine allemand)

Traduction par Philippe Garin
phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Mot d’enfant : La porte débutante
Un peu de détente et buvons un coup
Lois de Golub

Différence entre le français et l’allemand
Le langage des fleurs
Devise 075 : Ta maison est là où est ton coeur, mais les étoiles sont faites en or

Autres Humour :

Récapitulatif 18 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Échelle de Beaufort et tailles des vagues


Codes météorologiques : Vent et mer

vent fort vagues hautesEn mer, la hauteur des vagues est fonction de la force du vent.

Les marins connaissent bien l’échelle de Beaufort qui donne la force du vent. Cela fait partie des tous premiers enseignements qu’ils apprennent.

Qu’en est-il des autres ?

Aller à la pêche ou faire une simple balade en mer, à l’occasion de vacances ou professionnellement, c’est prendre un très grand risque d’omettre de consulter la météo marine avant de partir.
abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Équivalence des codes météorologiques pour le vent et la mer

Force Beaufort

Description

Vitesse moyenne
en noeuds et
en km/h

Description

Hauteur moyenne des vagues
en mètres

0

Calme

< 1

< 1,852 km/h

Calme (sans ride)

0

1

Très légère brise

1 – 3

1,8 à 5,5

Calme (ridée)

0 à 0,1

2

Légère brise

4 – 6

7,4 à 11,1

Belle (vaguelettes)

0,1 à 0,5

3

Petite brise

7 – 10

12,9 à 18,5

Peu agitée

0,5 à 1,25

4

Jolie brise

11 – 16

20,3 à 29,6

Agitée

1,25 à 2,5

5

Bonne brise

17 – 21

31 à 39

Forte

2,5 à 4

6

Vent frais

22 – 27

40 – 50

Très forte

4 à 6

7

Grand frais

28 – 33

51 à 61

Grosse

6 – 9

8

Coup de vent

34 – 40

62 à 74

Très grosse

9 à 14

9

Fort coup de vente

41 – 47

76 à 87

Énorme

> 14

10

Tempête

48 – 55

88 à 102

11

Violente tempête

56 – 63

103 à 116

12

Ouragan

> 64

> 118

Philippe Garin

Pour échanger, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Correspondance des tailles des gants
Deux-roues : Comment se protéger efficacement
Inventions grâce à la perception du temps

Devise 022 : Le sage entend le profit dans le vent
Le sommeil fractionné
Poissons, coquillages et crustacés : Les tailles à respecter

Autres Voyage :

Récapitulatif 16 Voyage

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les bases de la productivité 2/4 : Les habitudes


Les bases de la productivité 2/4 : Les habitudes

L'habitudeUn des moyens de gagner en productivité est d’agir rapidement en ayant conscience de ce que l’on fait.

Les habitudes nous permettent de mettre de côté ou de réduire le temps de la réflexion qui précède l’action, après avoir éprouvé que l’habitude retenue soit efficace et productive.

Sommaire :

Les bases de la productivité 1/4 : L’état d’esprit
Les bases de la productivité 2/4 : Les habitudes
Les bases de la productivité 3/4 : L’hygiène de vie
Les bases de la productivité 4/4 : Les outils et principes

Voici quelques règles qui permettent d’agir avec plus d’efficacité

  1. Une seule action à la fois
  2. Tenez compte de vos préférences au travail
  3. Travaillez tous les jours, même durant les vacances, sans exception
  4. Il faut 30 jours pour prendre une habitude
  5. Agir régulièrement pour se sentir bien
  6. La force de volonté est limitée, pensez-y quand elle s’épuise
  7. Acceptez un nouveau projet, quand votre esprit et votre coeur vous disent oui, tous les deux
  8. Ignorez les gens qui n’ont rien à faire de votre temps

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour une meilleure organisation dans votre travail, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Analyse de mes habitudes de travail
Psychologie positive, Pensée positive, Parler positif
Génération Y : Les bases

9 conseils pour atteindre et tenir ses objectifs
Les recettes magiques vers l’échec
Comment reconnaître mon propre comportement de fuite au travail

Autres Organisation :

Récapitulatif 14 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Productivité : La force de la volonté est limitée


Efficacité: La force de la volonté est limitée

faiblesse de la volontéL’esprit est fort, la chair est faible.

Au quotidien, au travail ou à la maison, les belles résolutions du début d’année sont abandonnées plus ou moins rapidement. Il en est de même pour ceux qui veulent perdre du poids ou se lancer à faire du sport.

Sommaire :

Les habitudes dans la productivité

  1. Une seule action à la fois
  2. Tenez compte de vos préférences au travail
  3. Travaillez tous les jours, même durant les vacances, sans exception
  4. Il faut 30 jours pour prendre une habitude
  5. Agir régulièrement pour se sentir bien
  6. La force de volonté est limitée, pensez-y quand elle s’épuise
  7. Acceptez un nouveau projet, quand votre esprit et votre cœur vous disent oui, tous les deux
  8. Ignorez les gens qui n’ont rien à faire de votre temps

Plus ou moins rapidement les efforts consentis avec la volonté de parvenir au but s’émoussent, faiblissent au fur et à mesure que le temps passe.

Pour être productif et efficace, la volonté a besoin de relais pour se relancer. La résistance au changement est plus forte que la volonté lorsque l’objectif que l’on s’est fixé est difficile à atteindre, lorsque les habitudes sont trop confortables ou lorsque la santé est insuffisante pour se sentir bien.

Pour améliorer son efficacité, mieux vaut se fixer des objectifs atteignables dans une durée suffisamment courte, c’est-à-dire avant que la volonté faiblisse avant d’avoir atteint son but.

Plutôt que d’avoir de grandes ambitions, ou de vouloir les atteindre en une seule fois, il est préférable de se fixer des étapes. Chaque étape doit permettre de garder la volonté de poursuivre grâce au résultat atteint.

Par ailleurs, vouloir et pouvoir sont deux notions différentes : il existe tellement de buts que l’on se fixe et pourtant ils seront toujours inaccessibles. C’est un sujet, bien connu, de philosophie à l’école.

Prendre une habitude pour améliorer son efficacité et sa productivité, vient avec le temps. Or, c’est avec le temps que la volonté faiblit. C’est pourquoi, avancer à petits pas permet de conserver sa volonté pour atteindre une étape après l’autre.

C’est ainsi, que l’habitude de se fixer des objectifs à courts termes devient un mode de fonctionnement qui conserve la volonté d’avancer dans son travail… et dans sa vie.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour plus de conseils :

En complément :

9 conseils pour atteindre et tenir ses objectifs
La méthode Coué
Les recettes magiques vers l’échec

Exercices de diction : le crayon dans la bouche
Objectifs et Priorités Modes d’emploi
Stagnation : se remettre en question

Autres Organisation :

Récapitulatif 14 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :