Conseils stratégiques pour votre recherche d’emploi


Conseils stratégiques pour votre recherche d’emploi

ma stratégie pour trouver mon futur emploiS’il y a bien un moment dans la vie où il faut réfléchir en mode stratégie, c’est celui de la recherche d’un emploi.

De nombreuses erreurs stratégiques sont commises sous le coup de l’affolement ou de la honte d’être sans emploi.

Mettre toutes les chances de son côté, c’est réfléchir aux bons outils et surtout à la bonne attitude à prendre face au vide provoqué par l’absence d’une activité professionnelle.

Savoir ce que l’on veut

  • « Je veux… travailler ». Bien, et encore ?
  • « Gagner de l’argent ». Oui, et… ?

Sans but, vous risquez de prendre un mauvais chemin, c’est-à-dire une carrière pleine de jobs précaires, en voie de disparition, sans réelle responsabilité, avec une rémunération de survie.

Il y a ce que vous voulez et ce que vous pouvez faire. Dans les deux cas, fixez-vous des objectifs.

Vous avez des connaissances, acquises à l’école, en formation continue, au contact d’autres personnes dans un cadre privé ou professionnelle.
Vous devez décider de les exploiter dans votre carrière ou d’en acquérir d’autres pour travailler dans le domaine de votre choix.

Pour cela, vous devez aussi tenir compte de l’environnement et du marché du travail :

  • Plus de 80% des contrats de travail sont des CDD
  • Des métiers disparaissent, d’autres sont créés : Dans le numérique ou la robotique, l’économie verte ou l’économie social et solidaire, etc.
  • La recherche d’emploi passe par une présence numérique sur la Toile (web en anglais)

Soyez « open », ouvert (e) à toute opportunité.
Votre prochain poste sera différent du précédent.

Il aura un titre différent ou un contenu différent.
C’est l’occasion d’apprendre un autre métier, ou d’acquérir de nouvelles compétences dans le même métier.

Veille et formation

Internet est incontournable. C’est là que vous continuez à vous renseigner, en étant en poste et en étant en recherche d’emploi :

  • Sur l’économie locale, régionale, nationale, internationale
  • Sur votre domaine professionnel
  • Sur les nouveautés et les obsolescences des techniques que vous utilisez ou souhaitez utiliser
  • Sur les rémunérations, les métiers, les entreprises, surtout celles qui recrutent

Se sentir à l’aise devant un clavier d’ordinateur ou d’un smartphone passe par une formation à la bureautique, vous donne confiance en vous et rassure votre futur employeur.

Internet est aussi une source inépuisable de formations en ligne, sur tous les sujets imaginables, dont des formations qui augmentent votre attractivité des employeurs.

Attention à rester cohérent (e) entre vos aspirations professionnelles et vos formations.
Celles-ci sont un moyen pour vous permettre d’être toujours à niveau pour votre carrière professionnelle.

Vous avez atteint un niveau de compétences, vous connaissez votre potentiel alors votre recherche d’emploi doit être cohérente, c’est-à-dire que tous les postes…

  • inférieurs à votre niveau sont pour les autres, car un potentiel chef craint pour son propre poste et que vous le remplaciez un jour
  • supérieurs à votre niveau sont ouverts sous condition de convaincre le recruteur de vous donner votre chance de prouver que vous pouvez assumer le travail et les responsabilités

Le moral et les émotions

« Rien de sert de courir, il faut partir à point » sont les premiers mots de la fable de Jean de la Fontaine : Le lièvre et la tortue

Gardez-vous bien de démarrer votre démarche de recherche d’emploi tant que vous êtes sous le coup de l’émotion de la perte de votre précédent emploi, même s’il s’agit d’une démission.

De même, si vous trouvez que votre recherche dure depuis trop longtemps et que votre moral est au plus bas, alors faites une pause dans votre recherche.

Vous parviendrez à vous projeter dans l’avenir

  • Quand vous aurez dépassé le stade des regrets ou des remords sur votre ancien poste
  • Quand la colère, le déni, le ressentiment sur votre situation présente seront calmé et que vous serez plus serein (e)
  • Quand vous serez concentré (e) sur les bénéfices de votre profil apportera à votre futur employeur au lieu de rester concentré (e) sur vous même

La recherche d’emploi nécessite d’appliquer certaines tactiques, à lire dans ce prochain article.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les nouvelles règles pour l’apprentissage dans la loi n° 2018-771
Nouveaux sur le marché du travail
Recrutement : De nouveaux métiers recrutent

Les risques du téléchargement et quelques principes utiles
Chômage : Sortez de votre indécision
Trouver son premier emploi est différent de trouver un job

Autres Emploi :

Récapitulatif 20 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Recherche d’emploi efficace 2/2 : Se lancer dans l’action


Postuler, certains disent candidater

se lancer avec appuiLa partie 1 se trouve dans cet article

Bien organisé (e), vous vous lancez, confiant (e) dans la période active de votre recherche d’emploi, celle qui va déboucher sur une embauche.

Cette période est pleine d’espoir et de regrets, de moral au beau fixe ou au plus bas.

C’est pourquoi, il est important de concentrer votre énergie sur la prochaine étape, à chaque fois qu’une action donne un résultat négatif, une candidature sans suite, ou positif, avec signature du contrat de travail.

3 Réseauter

Lister tous vos contacts, personnels et professionnels et informez-les de vous transmettre toute informations susceptibles de vous faire rencontrer un décideur en matière de recrutement.

Inscrivez-vous sur des réseaux professionnels et/ou des forums de discussion sur les sujets qui vous intéressent et qui sont en lien avec votre projet.

Demandez à entrer en contact avec les personnes qui semblent pouvoir vous fournir des informations sur votre cible, y compris les anciens salariés.

Faites connaître vos projets et illustrez vos compétences en écrivant et en publiant des articles sur les réseaux sociaux.

Sortez de chez vous, rencontrez d’autres personnes, participez aux ateliers de Pôle emploi, de l’APEC pour les cadres ou/et inscrivez-vous dans des associations pour briser votre isolement et informer de votre période active de recherche d’emploi.

4 Candidature et Offre de service

Sachant qu’environ les 2/3 à 3/4 des emplois sont trouvés en l’absence d’annonce, il est important :

  1. De répondre aux annonces, pour 1/3
  2. De proposer son offre de service en candidature spontanée, pour 2/3

Adaptez votre CV à l’offre signifie se poser la question et décider :

  • S’il faut mieux mettre le titre du poste proposé à la place de votre titre actuel,
  • De remplacer les quelques mots-clés par ceux présents dans l’annonce, ou sur le site de l’entreprise,
  • De mettre en avant compétences et réalisations qui sont proches des critères demandés ou découverts en cherchant les organisations de votre cible

Votre offre de service est la candidature spontanée en mettant l’accent sur les bénéfices que l’entreprise tirerait de faire appel à vos services.

Le début se trouve dans cet article

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Embauche : Parti fâché (e), comment l’expliquer en entretien
Contrôle de référence, côté recruteur
Le ghosting ou quand le candidat est aux abonnés absents

Réunion de travail : Mode d’emploi
Consentement des utilisateurs pour les cookies : C’est quoi ?
Entretien de recrutement : Des trous dans son CV

Autres Emploi :

Récapitulatif 19 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les trois grandes catégories d’organisations : Sources d’emplois


Il existe trois grandes catégories d’organisationsLes 3 grandes catégories d'organisations

  • L’Administration
  • L’Entreprise
  • L’Association

En réalité chacune de ces catégories se divisent en plusieurs sous-catégories.

Pour Administration

Il y a :

  • Les ministères et les établissements étatiques, comme le Fisc ou les Rectorats, ou encore les Armées, la Douane, etc.
  • Les collectivités locales ont aussi leurs administrations : Mairies, Conseils généraux et régionaux, et aussi Pompiers volontaires, Assistantes sociales, etc.
  • Les établissements à caractère administratif : La CAF, la Sécurité Sociale, etc.

Pour l’Entreprise

On trouve :

  • Une classification par taille : TPE (Très petite entreprise), PME, Grands groupes, etc.
  • Une classification par origine du capital ; familiale, international, en bourse, etc.
  • Une classification par statut : Auto-entreprise, Agricole, SCI, SARL, SAS, etc.
  • Les entreprises d’État, par exemple Renault ou ayant un service public à assurer, ex : La Poste, SNCF

Pour les Associations

C’est à la fois simple et compliqué :

  • Les Associations Gouvernementales ou Internationales, genre ONU, UNESCO, etc.
  • Les associations non gouvernementales sont les plus nombreuses. Elles sont créées en France, soit sous la Loi de 1901 (la plus connue), soit de 1905.

Il existe des associations pour tous les sujets : de l’association de quartier, au comité d’organisation d’un vide-grenier, un club sportif ou culturel, et des associations caritatives, telle que Les Restos du Coeur ou Les Petits Frères des Pauvres.

Certaines associations font payer leurs services, par exemple La Croix-Rouge, à condition que ce ne soit pas leur source de revenus principales et des services soient proposés gratuitement en plus des services payants.
Par exemple, Emmaüs est gratuit si vous déposez de vieux meubles, mais vous fait payer s’ils viennent les chercher chez vous. Et la vente de ces meubles reconditionnés est facturés.

La plupart des associations demandent une participation sous la forme d’une licence ou d’une inscription.
D’autres sont entièrement gratuites.

Attention :
Bénéficier des services d’une association caritative implique souvent de renoncer à bénéficier des services d’une autre.
En quelque sorte, il y a une répartition des pauvres entre les associations.

Il existe des associations qui bénéficient l’aides sous la forme de subventions. Par exemple, les Établissements de Réinsertion par l’activité économique (IAE) qui embauche pour 6 mois renouvelables jusqu’à 2 ans, des personnes en détresse sociale et financière.
A contacter si vous êtes à la recherche d’un emploi et dans une situation précaire

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Le Compte d’Engagement Citoyen ou CEC : C’est quoi ?
Volontaire dans l’Administration française à l’International : Le VIA
Créer son propre emploi : oui, non, peut-être

Les secteurs professionnels officiels : Code NAF
Europe : Liste d’associations de consommateurs
VAE : Qu’est-ce que la Validation des Acquis de l’Expérience ?

Autres Emploi :

Récapitulatif 18 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Nouvel emploi : A chacun son intégration


Les facteurs d’intégration au travail

Chômage par ancienneté d'inscriptionLe processus d’intégration dans une entreprise ou dans une organisation de type association ou administration dépend de très nombreux facteurs.

Certains sont visibles car constants, d’autres dépendent du contrat et des conditions de travail ou encore de l’entreprise elle-même.

Des constantes

Cependant certaines constantes se retrouvent, comme l’influence

  • de l’âge du nouvel employé,
  • ses valeurs sociales, et les interactions entre les individus
  • ou encore la taille de l’entreprise,
  • le style de management, et
  • le poste de travail proprement dit.

Une femme sera-elle intégrée comme un homme ?

Les conditions de travail

Il faut comprendre que le processus d’intégration est différent pour une personne qui restera un temps défini : stagiaire, intérim, CDD, intervenants ponctuels extérieurs à l’organisation, et pour une personne embauchée en CDI.

Il en est de même pour ceux qui travaille à temps partiel, à temps complet ou en 2 ou 3 huit.

Un cadre comme un agent de maîtrise ou un employé ou un cadre supérieur ou un commercial ou encore un apprenti ou un travailleur handicapé ?

L’entreprise elle-même

De même, l’intégration chez un patron dans une entreprise de moins de 10 salariés ou dans une grande entreprise ou une entreprise de taille moyenne sont différentes.

Elle sera aussi différente selon qu’il s’agisse d’une entreprise d’envergure locale, régionale, nationale ou internationale, ou d’une filiale, d’une entreprise familiale ou cotée en bourse, ou encore d’une administration ou d’une association.

Philippe Garin

Besoin d’un accompagnement personnalisé ? Contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

La pénibilité au travail : Les facteurs de pénibilité
Les 4 facteurs influençant les comportements
Premier emploi : Adaptation impérative

Peur de ne pas réussir : Comment réagir
Le Compte Prévention Pénibilité ou CPP sert aussi pour se former
Pôle emploi connecté à l’URSSAF

Autres Emploi :

Récapitulatif 17 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le Compte d’Engagement Citoyen ou CEC : C’est quoi


Le Compte d’Engagement Citoyen

CEC ou Compte d'Engagement CitoyenLorsque vous souhaitez obtenir un diplôme par le biais d’une Validation des Acquis de l’Expérience, ou VAE, il faut prouver avoir des connaissances acquises tout au long de sa carrière et au cours de sa vie non-professionnelle.
Pour ce dernier point, faire partie d’une association, dite loi 1901, ou s’engager dans des actions de volontariat reconnues.

Qu’est-ce que le CEC ?

Le Compte d’Engagement Citoyen permet d’enregistrer les activités bénévoles ou de volontariat suivantes :

Le service civique (6 mois en continu sur une ou deux années civiles) :

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La réserve militaire :

  • réserve militaire opérationnelle (90 jours sur une année civile)
  • réserve militaire citoyenne (signature d’un contrat d’engagement de 5 ans)

La réserve communale de sécurité civile (signature d’un contrat d’engagement de 5 ans)

La réserve sanitaire (signature d’un contrat d’engagement de 3 ans)

L’activité de maître d’apprentissage (6 mois continus sur une ou deux années civiles)

Les activités de bénévolat associatif (deux conditions : siéger dans l’organe d’administration ou de direction de l’association ou participer à l’encadrement d’autres bénévoles pendant au moins 200 heures au cours de l’année civile dans 1 ou plusieurs associations loi 1901)

A quoi sert le CEC ?

Répertorier les activités de bénévoles ou de volontariat sert à calculer des droits à la formation. Ces droits s’ajoutent aux droits du CPF ou Compte Personnel de Formation.

Pour chaque année et par activité parmi celles énumérées plus haut, vous ajoutez 20 heures forfaitaires à votre Compte d’Engagement Citoyen. Le maximum d’heures sur le CEC est de 60 heures.

Lorsque vous avez un besoin de formation, vous disposez d’un nombre d’heures acquises au titre du CPF et un nombre d’heures acquises au titre du CEC. Les heures peuvent être prises séparément ou en même temps pour une même formation.

Source : Ministère du travail

Philippe Garin

Pour plus de conseils utiles et pratiques, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

VAE : Tout le monde a droit à la Validation des Acquis de l’Expérience
Le Compte Prévention Pénibilité ou CPP sert aussi pour se former
ATS ou Allocation transitoire de solidarité pour les chômeurs touchés par le recul de l’âge de la retraite

Licenciement pour insuffisance professionnelle
Insertion par l’Activité Economique ou IAE : Définition
Comment évaluer ses compétences numériques ?

Autres Emploi et Juridique :

Récapitulatif 17 Emploi
Récapitulatif 17 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

PEPITE et Statut d’étudiant entrepreneur


29 PEPITE sur toute la France

PEPITE = Pôle Étudiant Pour l’Innovation, le Transfert, l’Entrepreneuriat

PEPITELes jeunes diplômés et les étudiants sont de plus en plus attirés vers la création de leurs entreprises. Ils ont des idées et veulent les concrétiser sous la forme de projets pour déboucher vers l’entrepreneuriat.

Le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche a créé 29 Pôles pour leur permettre de s’exprimer et de concrétiser ces projets, en France. L’objectif est évidemment de limiter la fuite des cerveaux à l’Étranger et d’assoir ces nouvelles entreprises au sein du territoire, si possible avec des créations d’emploi.

Le partage des informations et des bonnes pratiques se fait au sein d’échanges entre PEPITE et entre les universités, écoles d’ingénieurs, écoles de commerce et les entreprises, acteurs économiques (financeurs, etc.) et associations diverses.

Accédez aux coordonnées des 29 PEPITE

Le statut d’étudiant entrepreneur

Les PEPITE permettent d’apprendre le métier d’entrepreneur. Cela se fait au travers de projets fictifs ou de projets réels de création d’entreprise.

Dans ce deuxième cas, après avoir été accepté sur dossier, le projet permet d’inscrire l’étudiant ou le jeune diplômé au Diplôme d’Étudiant Entrepreneur ou D2E. Ces jeunes obtiennent ainsi le statut d’étudiant entrepreneur.

Source : Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Philippe Garin

Pour échanger et développer votre projet, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Auto-entrepreneur et indemnités chômage : mode d’emploi
Exonérations pour les Salariés créateurs d’une entreprise
Les trois temps d’une structuration interne

Créativité dans l’Informatique
Emploi : Pourquoi une entreprise recrute
Les entreprises pourront avoir leur propre suffixe dans leur nom de domaine

Autres Emploi et Management :

Récapitulatif 17 Emploi
Récapitulatif 17 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Travail caché à Pôle emploi : gros remboursement, que faire ?


Plus on fraude et plus il faut payer

dettes faillite remboursementDepuis que Pôle emploi et l’URSSAF ont des accès aux données l’un de l’autre, le nombre de contrôles est multiplié. De plus en plus de fraudeurs se font prendre.

Il est tentant, quand on a besoin d’argent, de vouloir éviter de déclarer à Pôle emploi que l’on travaille. On continue à toucher l’allocation de retour à l’emploi (ARE) ou d’autres allocations (ASS, RSA, etc.).

Cependant, quand on se fait prendre, il faut rembourser. Lorsque la fraude existe depuis longtemps, la somme à rembourser peut s’avérer énorme au point d’être dans l’incapacité de rembourser, surtout quand plusieurs créanciers viennent frapper à votre porte : Pôle emploi, CAF, Centre des impôts, etc.

La situation devient vite compliquée. Les dettes s’accumulent.

Comment faire face

La première étape est de demander un échéancier à chacun des créanciers.
Il est de leur intérêt de vous laisser du temps pour que vous réunissiez suffisamment d’argent pour rembourser votre dette, petit à petit, régulièrement.

La durée du remboursement et le montant mensuel seront établis en fonction de vos capacités de remboursement. Toutefois, cela dépend entièrement du bon-vouloir des organismes concernés.
C’est l’ensemble de votre situation qui est pris en compte, y compris vos situations familiales et patrimoniales (vos biens).

En plus des difficultés financières : remboursement et amendes, vous risquez des difficultés sociales :

  • vente de vos biens pour rembourser,
  • déclaration de faillite personnelle (ce qui effacerait vos dettes),
  • placement de votre (vos) enfant(s) dans une famille d’accueil, si vous êtes dans l’incapacité d’assurer son (leur) bien-être matériel,
  • etc.

Pas d’argent ? Des conseils gratuits

L’assistante sociale

Un premier réflexe : contacter une assistante sociale. Elle prendra la mesure de vos difficultés et vous épaulera dans vos démarches administratives.

Elle peut vous guider, vous orienter vers les services appropriés à votre situation de surendetté (e). Par exemple, vers un conseiller juridique gratuit. Il en existe parfois dans les villes auprès de la mairie.

Les associations de consommateurs

Vous pouvez aussi contacter une association de consommateurs.

Elles conseillent généralement gratuit, sous réserve d’adhésion, et disposent de juristes qui peuvent vous guider et vous expliquez quoi faire.
Par exemple, la procédure de déclaration de surendettement ou de mise en faillite personnelle. C’est une procédure judiciaire qui vous permet de repartir à zéro, sans dette

Le Défenseur des droits

Vous avez encore la possibilité de faire appel au Défenseur des droits qui gère les conflits entre l’Administration et les administrés. Là aussi, les conseils sont gratuits.

Ses interventions concernent uniquement les erreurs potentielles commises par une administration. Il est exclu qu’il agisse contre la loi, donc la fraude restera toujours sanctionnée.

Anticipez

Pour ceux ou celles qui seraient tenté(e)s de frauder, sachez que cela peut vous coûter très cher : Déclarez toujours vos heures et vos jours travaillés à Pôle emploi pour rester en règle.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour une meilleure organisation dans votre travail, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Radiation de Pôle emploi : Comment ça se passe
Pôle emploi a les yeux sur vos comptes bancaires
Fausse déclaration à Pôle emploi : Les sanctions

Pôle emploi connecté à l’URSSAF
Faillite personnelle, faille civile ou procédure de rétablissement personnel
Art. 71-1 de la Constitution : www.defenseurdesdroits.fr

Autres Emploi et Juridique:

Récapitulatif 17 Emploi
Récapitulatif 17 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Résolvez vos problèmes durant votre sommeil


La nuit porte conseil

la nuit porte conseil même durant halloweennUne bonne nuit de sommeil est indispensable pour remettre ses idées en place.

C’est le moment où le cerveau se met à classer toutes les informations recueillies durant la période d’éveil : Images, sons, odeurs, goûts, sensations, sentiments, agilité intellectuelle.
Ce super-ordinateur, que la nature nous a donné, compile des milliers d’informations, les trie et les classe.

Dans leur plus grande majorité, ces informations passeront dans la catégorie « à oublier », afin de garder dans le conscient uniquement les informations dont nous avons vraiment besoin.

C’est valable aussi pour les problèmes qui se posent à nous durant la journée. Petits ou grands, ils sont là. La solution est généralement instantanée.
Par exemple, j’ai soif, que dois-je faire ? Réponse : boire. C’est plus ou moins facile selon l’endroit où nous nous trouvons.

Parfois la solution à un problème nécessite une intense réflexion et des recherches d’informations complémentaires.
Par exemple : Comment être plus performant en entretien d’embauche ? Réponse : faire appel à Philippe Garin, sinon … ?

La solution vient toute seule ?

Oui et non. Dans de nombreux cas, le cerveau, durant sa phase de tri et de classement des informations, va retrouver d’anciennes informations qu’il pensait avoir oubliées. Elles sont là parmi les centaines de milliers d’informations stockées dans nos neurones.

L’association d’informations stockées auparavant avec les nouvelles informations va produire des associations d’idées, un rapprochement entre le problème à résoudre et la solution à trouver.

De fait, au réveil, la solution paraît s’être trouvée toute seule, après une bonne nuit de sommeil. Ce qui était inconsciemment présent dans son cerveau est passé du côté conscient.

L’effacement de la mémoire d’informations secondaires a libéré de la place, comme dans une mémoire d’ordinateur, pour effectuer la recherche de la solution.

Ce phénomène est antédiluvien, puisqu’il existe depuis que la vie existe sur la Terre.

Quel bel outil que le cerveau !

Quand la solution est absente au réveil, c’est qu’elle nécessite encore plus de réflexions, seul ou en groupe, et d’informations à découvrir

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour une meilleure organisation dans votre travail, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Le sommeil fractionné
Apnée du sommeil : Masquez vos ronflements
Méthode des 5 M pour la résolution de problème

7 conditions de réussite pour la résolution de problème
Open Space : Nuisances et solutions
L’analyse de décision orientée objectifs (ADOO)

Autres Organisation :

Récapitulatif 16 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Télépéage : Comment ça marche


Le télépéage en France

logo du télépéageLe télépéage est un service proposé par toutes les sociétés d’autoroute en France, regroupées dans l’Association des Sociétés Françaises d’Autoroute ou ASFA.

Cependant, chacun d’elles propose des services à des prix différents, dans l’utilisation du système de télépéage.

Le télépéage est composé d’un boitier physique, appelé badge, que le conducteur fixe sur son pare-brise, à l’intérieur de son véhicule, généralement entre la vitre et le rétroviseur intérieur.

Ce boitier émet un signal, qui, capté par une borne à l’entrée et à la sortie de l’autoroute, fait lever la barrière, sans avoir à s’arrêter, ni à suivre la procédure classique du paiement sur place.

En plus de faire lever la barrière, le signal émis est transmis électroniquement à un ordinateur, qui enregistre les passages et génère la facturation, selon les services accordés préalablement au conducteur au moment où il a commandé son badge de télépéage.

Moyennant un abonnement mensuel, l’abonné reçoit son badge. Cet abonnement a pour objet de couvrir les frais de fonctionnement du télépéage.
abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les autres avantages du télépéage

Un seul télépéage pour toutes les autoroutes de France

Dès qu’un conducteur a souscrit à une offre de télépéage, il peut l’utiliser sur toutes les autoroutes, quelle que soit la société d’autoroute qui les gère ou celle chez qui il a commandé son badge.

Les voies réservées

Les portiques d’entrée et de sortie d’autoroute, signalés avec le logo du télépéage sont réservées aux automobilistes qui disposent du boitier de télépéage.

Le fonctionnement de la barrière est différent de celui des autres portiques, en 2 points, au moins :

  1. L’ouverture se déclenche par la proximité du badge, généralement lorsque la vitesse du véhicule descend juste au-dessous de 30 km/h. Alors que pour les autres portiques, le véhicule doit s’arrêter pour permettre le paiement.
  2. La fermeture de la barrière est très rapide, pour éviter qu’un autre véhicule se glisse au travers du passage ouvert.

Le passage aux portiques « T » ralentit beaucoup moins la circulation : Gain de temps.

Gain de carburant également grâce à la fluidité du passage.

Le paiement différé

Le paiement est mensuel.

Selon les sociétés d’autoroute, il peut y avoir un délai de paiement supplémentaire accordé, jusqu’à 45 jours.

La gestion en ligne

Un accès à Internet permet à l’abonné de connaître exactement la situation de ses frais de péage, à tout moment. Ceci tant pour les factures que pour les frais en cours.
abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Des conditions et avantages selon le fournisseur du télépéage

Des parkings

Le télépéage peut servir aussi à payer plusieurs centaines de parkings en France, y compris dans certains aéroports. Il s’agit principalement des parkings gérés par des sociétés d’autoroute.

Frais de gestion du badge gratuit

Les frais mensuels de gestion du télépéage peuvent être réduit, selon l’abonnement et des conditions à remplir, par exemple pour une entreprise qui fait passer son ou ses poids-lourds, ou pour des covoitureurs.

Dans certains cas, les frais de gestion sont reportés au mois suivant lorsque le badge n’a pas été utilisé durant le mois.

Des abonnements au choix

Là encore, selon le fournisseur, des prix réduits pour le télépéage sont accordés à des utilisateurs occasionnels de l’autoroute ou pour des utilisateurs très réguliers, poids-lourds et autres véhicules d’entreprise.

Pour ces derniers, des réductions sont accordées sur des trajets réguliers, régionaux.

Paiement par chèque-vacances

Parmi les offres, vous pouvez trouver la possibilité d’utiliser vos chèques-vacances pour payer vos trajets d’autoroute au travers d’un abonnement au télépéage.

Des factures récapitulatives pour les entreprises

Les entreprises abonnées au télépéage peuvent recevoir un récapitulatif qui facilite la gestion de leur comptabilité, sans avoir besoin d’une facture pour chaque véhicule de leurs flottes.

Limite des réductions

Attention, cependant, la directive européenne du 29 avril 2004, a fixé des limites aux réductions des télépéages européens : Elles sont applicables au véhicule et plafonnées à 13 %

Les fournisseurs de télépéage agréés

Contactez l’un des quatre émetteurs agréés par l’ASFA pour plus de renseignements et pour vous souscrire à un  abonnement télépéage

  • AXXES
    10-12 boulevard Vivier Merle
    69393 Lyon Cedex 03
    Tel.
    www.axxes.eu
  • TOTAL GR – Offre Télépéage PL
    TSA 50002
    34, quai de la Loire
    75019 PARIS
    Tel.
    www.gr.total.fr

Philippe Garin

Pour un conseil personnalisé, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Autoroutes en Belgique et Pays-Bas
Deux-roues : Comment se protéger efficacement
Les cartes du bruit

Des radars aux feux en France
Contraventions susceptibles d’entraîner la suspension du permis de conduite
Délits susceptibles d’entraîner la suspension du permis de conduite

Autres Voyages :

Récapitulatif 14 Voyage

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le CV d’un jeune diplômé : Que doit-il contenir ?


Comment remplir le CV d’un jeune diplômé

jeunes et diplômésPartagé entre en mettre trop ou pas assez

Qu’il soit d’un jeune diplômé ou non, un CV doit contenir uniquement les informations utiles au recruteur pour prendre la décision de décrocher son téléphone et vous appeler.

Le CV d’un jeune diplômé doit contenir les mêmes rubriques qu’un autre CV :

  • L’entête
  • La formation
  • L’expérience professionnelle
  • Les loisirs et autres centres d’intérêts

La première et la dernière partie contiennent les mêmes éléments que les CV des autres personnes

La formation

La partie formation va contenir les diplômes obtenus. C’est bien cela qui est à mettre en avant, c’est pourquoi elle se trouve avant la partie expérience professionnelle.

C’est LE point fort commun à tous les jeunes diplômés : Leurs connaissances acquises et validées par leur(s) diplôme(s).

Dans la présentation des diplômes, il est important d’être le plus clair possible. Un diplôme tellement précis que personne ne comprend ce qu’il signifie, fait mauvais effet. Le plus simple est de reprendre le titre du diplôme.

Le nom de l’école doit se mettre à la fois sous forme d’acronyme et en toute lettre, à quelques exceptions près. ENA ou HEC n’ont pas besoin d’être traduit en École Normale d’Administration Haute École Commerciale. De même École Polytechnique peut rester Polytechnique.

Mais si votre école est moins connue alors, mieux vaut l’expliquer.
Exemple : ISIT, Institut Supérieur d’Interprétation et de Traduction

La Spécialité peut être un atout, seulement dans la mesure où le nom du diplôme est peu clair.

Par contre, il est contreproductif de mettre le titre de sa thèse. Gardez cette information pour la lettre de motivation ou l’entretien d’embauche, si tant est que cela s’avère utile.

Expérience professionnelle

Un jeune diplômé est pénalisé par le manque d’expériences professionnelles. À part lorsqu’il a travaillé pour se payer ses études, il n’a guère que les jobs d’été ou sa contribution à des associations ou clubs, en plus de ses stages.

Parmi ces quelques expériences, tout peut servir.

Pour les expériences ayant fait l’objet d’un contrat de travail, CDD ou intérim, contrat de professionnalisation, etc., mettez-les comme dans tous les CV.

Si vous avez travaillé plusieurs étés pour le même employeur, alors regroupez-les sur une seule ligne, en précisant les années. Ex : 2012 à 2014, 6 mois, Animateur dans la colonie de vacances XYZ

Pour les stages, précisez aussi toujours la durée du stage, sous réserve que le stage a une durée d’au moins un mois cumulé, car au-dessous l’expérience est insuffisamment significative, même s’il vous a beaucoup plu. Ex : 08/2013 Interprète au Brésil.

Quant aux activités bénévoles ou dans des associations ou club, retenez ceux qui ont un lien direct avec le poste que vous envisagez.

Quel que soit le type d’expérience professionnelle, dans la description de vos tâches et réalisations, retenez seulement celles qui sont en adéquation avec votre projet professionnel ou/et le poste envisagé.

Autres recommandations

Gardez les détails pour l’entretien d’embauche. Vous aurez ainsi de quoi parler et l’occasion de montrer à quel point et vous avez contribué avec plaisir.

Il n’est pas nécessaire de mettre tous les stages, ni de répéter des actions qui se ressemblent. Pensez à simplifier pour garder un CV clair, facile à lire et compréhensible en un coup d’œil.

Mettez le titre du poste envisagé en adéquation avec vos expériences professionnelles.

Si votre cursus ou votre diplôme vous confère le droit de postuler à un poste de cadre alors postulez pour un poste de cadre.

Seule réserve, il faut que la carrière que vous envisagez soit en rapport avec votre formation. Si vous êtes ingénieur en électronique, le titre du CV doit s’appeler de même. Par contre, si vous avez un diplôme trop précis, vous vous fermez des opportunités d’emploi.

Ex : « Archiviste historique » va vous laissez peu de place sur le marché du travail. Préférez alors « Documentaliste ».

Dernier point

Au fur et à mesure que vous allez acquérir des expériences professionnelles, vos stages vont disparaître du CV.

Comme vous avez choisi de mettre votre âge, vous devrez le modifier chaque année.

Votre statut marital et le nombre d’enfants, si vous en avez plus tard, sont des informations qui n’ont pas à figurer dans le CV

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

CV : Que mettre dans l’entête ?
CV : Les embûches du parcours professionnel
CV : Formations conseils pour les présenter

CV rejeté : Pourquoi ?
Emploi : CV papier vs Profil sur des réseaux sociaux
CV « arrangé » : Même aux postes les plus importants, ils se font prendre

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi
Récapitulatif 6 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Insertion par l’Activité Économique ou IAE : Définition


Définition de l’Insertion par l’Activité Économique ou IAE

IAE

Origine

Dans les années 1970, les travailleurs sociaux ont attiré l’attention des gouvernements successifs sur les risques liés à l’exclusion de certaines populations dans la vie sociale et professionnelle.

Ces alertes ont permis l’apparition de plusieurs textes de loi contre l’exclusion et la mise en place de Structures d’Insertion par l’Activité Économique ou SIAE.

Ces SIAE proposent des contrats de travail pour faciliter l’insertion des personnes sans emploi et qui rencontrent des difficultés sociales et professionnelles particulières.

Qui peut bénéficier d’un contrat dans une SIAE ?

Les personnes suivantes peuvent postuler dans une SIAE si elles …

  • sont inscrites à Pôle emploi depuis plus d’un an,
  • bénéficient du RSA, revenu de solidarité activé,
  • sont prise en charge au titre de l’aide sociale,
  • ont moins de 26 ans et sont en grande difficulté

Les soutiens pour le bénéficiaire

Une personne concernée peut ainsi bénéficier d’un contrat de travail entre 4 mois minimum et 24 mois maximum, selon la structure.

L’objectif pour ces structures est d’aider le bénéficiaire à trouver un emploi le plus vite possible, après une période pendant laquelle, la personne s’est habituée ou réhabituée au travail dans une entreprise.

Les bénéficiaires reçoivent formation et soutien renforcés par des évaluations, bilans de compétences, apprentissage des processus de recrutement, de préparation d’outils à la recherche d’emploi, etc.

Les types de SIAE

Les Structures d’Insertion par l’Activité Économiques sont diverses. Elles font toutes partie du secteur des biens et des services marchands, donc elles sont dans le domaine concurrentiel, comme les autres entreprises.

Toutes les SIAE sont obligatoirement agréées par Pôle emploi. Elles bénéficient d’aides financières pour les soutiens qu’elles apportent aux personnes qu’elles embauchent pour la durée prévue du contrat.

  • Les entreprises d’insertion ou EI
  • Les entreprises de travail temporaire d’insertion ou ETTI
  • Les ateliers et chantiers d’insertion ou ACI
  • Les associations intermédiaire ou AI

1. Les entreprises d’insertion ou EI

Les salariés sont embauchés avec un contrat à durée déterminée d’insertion ou CDDI

2. Les entreprises de travail temporaire d’insertion ou ETTI

Les salariés sont embauchés sous la forme de missions intérim

3. Les ateliers et chantiers d’insertion ou ACI

Les salariés sont embauchés par les moyens suivants :

  • Contrat à durée déterminée d’insertion ou CDDI,
  • Contrat Emploi d’avenir,
  • Stagiaire de la formation professionnelle

4. Les associations intermédiaires ou AI

Les salariés sont embauchés avec un:

  • Contrat à durée déterminée d’insertion ou CDDI, ou
  • Contrat à durée indéterminé ou CDI, à temps partiel

Il existe des restrictions sur la durée de travail chez un particulier.

Où s’adresser ?

  • 3939 Allô Service Public Pour s’informer

Par téléphone : 3939 (coût : 0,06 EUR la minute en moyenne)
Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h.
Répond aux demandes de renseignement administratif concernant les droits et démarches.
+33 (0)1 73 60 39 39 depuis l’étranger ou hors métropole (0,06 EUR la minute en moyenne + coût de l’appel international variable selon les pays).

Source : Ministère du travail

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Les difficultés sociales et professionnelles particulières : La liste
Le CDDI ou Contrat à durée déterminée d’insertion
Pré-embauche : LES contrats, mode d’emploi

CESU : Pour quels services à la personne
Aide à domicile : Quelles heures ? Payées comment ?
RSA, Revenu de solidarité active : Il faut le demander

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Emploi d’avenir : Pour qui, comment


Mode d’emploi du contrat Emploi d’avenir

Un contrat Emploi avenir

Les emplois d'avenir
est un contrat à durée indéterminée (CDI) réservé aux jeunes :

  • Entre 16 et 25 ans
  • Sans emploi
  • Sans diplôme ou à un niveau CAP/BEP

L’employeur s’engage

à lui assurer une formation.
Ce peut être :

  • Un établissement des secteurs sanitaire ou médico-social
  • Une entreprise dans un secteur en développement et créateur d’emplois
  • Une association
  • Un organisme de l’économie sociale et solidaire
  • Une collectivité territoriale

Source : Ministère du Travail

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Emplois francs : Définition et conditions
Le Titre Emploi Service Entreprise ou Tese pour simplifier les formalités d’embauche et de gestion
Employeur : Les aides à l’embauche d’un contrat en alternance

Quitter la France pour trouver un emploi ?
Employeur : Recrutement difficile ?
La promesse d’embauche : un engagement mutuel ?

Autres Emploi :

Récapitulatif 10 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Senior: Être présent(e)


Pour que l’on ne vous oublie pas, soyez présent(e) !

être présentPersonne ne vient vous voir. Personne ne vous appelle. Personne ne vous propose un job.

Vous vous sentez obsolète, passé(e), dépassé(e), mis(e) au rebut, coulé(e).

Sommaire :

50 ans et toujours dans la course : 10 astuces pour booster votre recherche d’emploi
Quinqua : Forcer le respect
Baby boomer : Afficher sa force tranquille

50 ans et plus : Rester en forme
Tempes grises : Soigner son apparence
Seniors : Exprimez-vous correctement

Expérimenté(e) : Dire ce qu’il faut
50 ans et plus : Agir pour avancer
Choix de carrière : Suivre sa passion

Plus de 50 ans : Comment souhaitez-vous être appelé ?

Montrez-vous !

Être au chômage implique d’en parler autour de vous pour montrer que vous êtes toujours là, droit(e) dans vos bottes. Personne ne vous abattra.

  • Occupez le terrain,
  • Visitez des sites d’emploi,
  • Participez à des salons,
  • Rejoignez une association de défense des chômeurs,
  • Participez à la vie de votre quartier, de votre commune,
  • Inscrivez-vous à des forums,
  • Faites part de votre expertise dans un blog,
  • Créez un site web,
  • Communiquez sur les réseaux sociaux pour démontrez votre savoir-faire,

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour ne pas rester isolé (e), contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Stratégie de présentation en six points
Les raisons de l’échec à l’embauche
Boosteremploi : Témoignage et remerciements de Sylvie

Salons de l’emploi : Préparation et repérage
Emploi : Votre pitch de présentation
Emploi : Pourquoi être sur les réseaux sociaux

Autres Emploi :

Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Pratiquez-vous le management participatif ? Sondage


Vous reconnaissez vous dans les quelques caractéristiques de management suivantes ?

Vous êtes, ou vous serez, à la tête d’une équipe, d’un service, d’une association, d’un groupe de personnes amenées à œuvrer ensemble sur un projet.

Pour savoir si votre style de management est de type participatif, répondez aux questions suivantes.

Management participatif
.

Nouveau projet, que faites-vous ?

Votre plus grande satisfaction

Les critiques

Prise de décision

Votre communication

Tenir ses objectifs

Votre but principal

Alors ? Participatif ?
Pour le savoir, lisez les réponses commentées

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Les sondages de ce blog
Déléguer ET contrôler, sinon gare aux conséquences !

Plus de 50 ans : Comment souhaitez-vous être appelé ?

Management participatif : comment ça marche, points forts, points faibles
Être manager de nos jours : Entre sa hiérarchie et ses collaborateurs
Motiver un individu, une équipe

Autres Management :

Récapitulatif 6 Management
Récapitulatif 9 Management

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Management de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Embauche : 5 facteurs qui favorisent votre candidature


Les 5 facteurs qui favorisent le candidat

favoriser un candidatÀ compétences égales, les employeurs vont accorder plus d’attention aux candidatures sur d’autres facteurs que les savoir-faire

Voici les 5 réponses les plus fréquentes d’une enquête :

Le candidat qui sera favorisé sera celui ou celle…

  • 50 %   … qui a des responsabilités associatives
  • 44 %   … qui est bilingue
  • 18 %   … qui est en forme physiquement
  • 17 %   … qui est mieux habillé(e)
  • 11 %   … qui est présent(e) sur les médias sociaux

Source : CareerBuilder® Agence Noir sur Blanc

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Entrevue ou entretien d’embauche : Pour laisser une mauvaise impression
Les rubriques du bas de page du CV pour ne pas se louper
A savoir sur le recruteur et le CV

A relire la veille de l’entretien d‘embauche
Les 4 facteurs influençant les comportements
Facteurs perturbants dans un bureau

Autres Emploi :

Récapitulatif 4 Emploi
Récapitulatif 7 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter