Égalité homme-femme : C’est quoi ?


Définition de l’égalité homme-femme

haut conseil égalité femme hommeQuand on parle d’égalité homme-femme ou femme-homme, on pense essentiellement à l’égalité de salaire, à diplôme égal et poste égal.

Ceci est vrai. Cependant, l’égalité entre les hommes et les femmes au travail s’étend à d’autres obligations de la part de l’employeur

Recrutement

Dans les offres d’emploi publiées par l’entreprise, le poste doit être ni féminisé ni masculinisé.
C’est pourquoi, deux solutions sont possibles :

  • Mettre le nom du poste avec les deux genres. Exemple : Chargé/chargée de communication. Ou/et
  • Ajouter la mention (H/F), qui indique que le poste peut être occupé par l’un ou l’autre genre

Seule exception : Les rôles dans les œuvres artistiques.
Il est difficile de demander un homme pour incarner Jeanne d’Arc, ou une femme, pour représenter Louis XI. Bien que …

Carrière

Les femmes et les hommes doivent être traités de la même manière dans leur déroulement de carrière. Cela concerne notamment :

  • Le compte personnel de formation
  • La promotion
  • Les congés payés
  • La mutation professionnelle

Et aussi :

Parité dans les conseils d’administration

L’application de la parité femme-homme dans les conseils d’administration est progressive depuis 2014 : 40% minimum doivent être des femmes.

Néanmoins, seules les entreprises cotées en bourse et quelques sociétés anonymes ou en commandites sont concernées et sous certaines conditions, définies par la loi.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les discriminations à l’embauche
Sécurité : 7 astuces pour rentrer seule dans le noir
Survie de l’entreprise : Se former, former son personnel

QE ou Quotient d’Intelligence émotionnelle : C’est quoi
Décret 2019-253 : Retrait des jeunes travailleurs en danger
Entreprise : Charte de la parentalité

Autres Emploi et Management :

Récapitulatif 19 Emploi
Récapitulatif 19 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Sécurité : 7 astuces pour rentrer seule dans le noir


7 astuces pour rentrer chez soi sans être importunée

se protéger quand on rentre seule la nuitPresque toutes les femmes ont connu ce sentiment désagréable sur le chemin du retour chez soi le soir ou la nuit.

Dès que quelqu’un arrive en face, ou pire quand des pas retentissent derrière soi, le cœur commence à battre fortement.
La crainte d’être attaquée devient très forte.

Voici 7 trucs pour vous permettre de vous sentir plus en confiance et vous protéger sur le chemin.

Source : Brigitte, magazine allemand

1 Ne sortez pas votre téléphone

Si vous pouvez avoir l’impression que de simuler une conversation va vous sauver, c’est l’inverse qui risque de se produire.

En effet, un agresseur potentiel sera attiré par la lumière de l’écran. Il pensera que votre attention est attirée par l’écran et que vous prêtez, ainsi, moins d’attention à votre entourage, donc à son approche.

De plus, le passage de la lumière de l’écran au noir de l’environnement nécessite un bref instant d’adaptation pendant lequel l’agresseur potentiel s’est approché.

2 Portez un casque en ayant coupé le son

Le fait de porter un casque permet d’atténuer les sons de la rue.

En ayant coupé le son, vous entendez seulement les sons qui ont un certain niveau sans devoir sursauter à chaque petit bruit qui parait toujours plus inquiétant la nuit que le jour

3 Changez votre trajet

Quand on rentre chez soi, on passe généralement par le chemin le plus court, ou, du moins, par un chemin habituel bien connu.

Changer de trajet pour passer par les rues éclairées ou devant des boutiques, etc. permet de retarder le passage sombre avant votre lieu d’habitation (ou de rendez-vous).

De plus, varier le trajet, en passant par un chemin ou un autre, d’une manière aléatoire diminue le risque d’être suivie par un prédateur à la cherche du meilleur endroit pour vous agresser.

À l’inverse, il est toujours possible de s’arrêter dans un endroit repéré à l’avance en cas où vous vous sentez suivie : boutique, station-service, ou chez une connaissance qui habite sur votre trajet.

4 Emportez un sifflet à roulette ou criez au feu

Le genre de sifflet utilisé par les arbitres des rencontres de football (soccer) est idéal dans son sac-à-main.

En cas de sentiment d’insécurité sur le chemin, vous le tenez dans la main.
Si un agresseur se présente, soufflez fort dans le sifflet pour lui couper son envie et attirer le voisinage.

Une autre astuce est de hurler « au feu ».

Crier « au secours » produit une réaction de paralysie chez la plus grande majorité des gens, qui préfèrent se préserver plutôt que de venir à l’aide.

Par contre, quand ils entendent qu’il y a un incendie près de chez eux, ils ouvrent fenêtres et portes, ou/et sortent pour voir ce qui se passe.

Dérangé, l’agresseur s’enfuit immédiatement. Du moins, vous pouvez l’espérer.

5 Avertissez un proche

Il est très facile d’envoyer un message à un prochain, avec son smartphone, pour le prévenir de l’endroit où l’on se trouve.

Tout retard peut être causé par un empêchement quelconque, et aussi par une agression.

C’est pourquoi, la personne prévenue peut vous rappeler dès le dépassement de l’heure prévue d’arrivée pour s’inquiéter de votre sort.

Si besoin, et en l’absence de réponse, elle peut déclencher une recherche pour vous retrouver.

6 Photographiez les plaques numérologiques

Le chemin à pied vous dérange et vous préférez y aller en taxi ou vous faire raccompagner.

Parfois, il est plus prudent de photographier la plaque numérologique du taxi ou de la voiture.

Mieux vaut éviter de monter dans une voiture d’un inconnu, même s’il vous propose de vous raccompagner jusque chez vous.

En prenant une photo, vous signalisez au chauffeur que vous prenez vos précautions et qu’en cas d’incident, vous aurez la possibilité de les retrouver.
Grâce à cela, certaines personnes mal intentionnées abandonneront leur idée d’agression, si c’était leur intention.

7 Ayez une lampe de poche

Avec le même type de lampe de poche dont dispose les policiers, vous avez la possibilité d’éclairer votre chemin, en premier.

Si nécessaire, vous pourriez aussi éclairer le visage de votre agresseur en plein dans les yeux pour vous laisser quelques instants pour vous enfuir.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Comment dénoncer un harcèlement au travail
Pièces à présenter pour déposer plainte
Personne toxique, relation toxique : Définition et exemples

Enlèvement d’enfant : Des mesures simples de protection
Consignes à respecter pour se baigner et éviter la noyade
Travailler la nuit, travailler le soir : Que dit la Loi ?

Autres Sécurité :

Récapitulatif 19 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Docteur, je suis allergique à ma femme


Diagnostic d’un allergique

acarien terrestreC’est l’histoire de ce jeune homme, qui, depuis sa tendre enfance, souffrait d‘allergies multiples.
Son allergologue le connaissait bien et réciproquement.

Ce jeune homme a grandi, fréquenté une jeune femme. Puis, ils se sont mariés.

Peu de temps après le mariage, le jeune homme s’est précipité chez son allergologue et s’est écrié tout perplexe :

« Docteur, je suis allergique à ma femme ! »

Inutile de préciser que le praticien a trouvé des plus bizarres l’affirmation de son patient.

Il a commencé à poser des questions pour son propre diagnostic.
Toutes les réponses de son patient tendaient à soutenir la version du jeune homme.

Chaque fois qu’il faisait l’amour avec sa femme, il avait une crise d’allergie.
Il avait beau faire, c’était toujours après une relation intime qu’il souffrait. Pas d’interférence extérieure.

Aucun changement apparemment n’était intervenu. Il avait même gardé son lit et sa literie, sa lessive.
Il continuait à fermer et à ouvrir sa fenêtre aux mêmes heures, etc.

Le seul changement était la présence de sa femme

Les tests sur cette dernière pour la recherche de substances allergisantes se sont avérés négatifs. Pas de parfum, pas de phéromones particulières. Rien.

Jusqu’à ce que le bon diagnostic fut découvert :

Tant qu’il était célibataire, le jeune homme était sage dans son lit.
Avec ses ébats amoureux, il agitait sa literie et respirait les acariens qui s’y trouvaient.

Au grand soulagement des jeunes époux, le mari n’était pas allergique à sa femme, mais aux acariens soulevés à chaque ébat.
En changement de lit et de literie a suffi à régler leurs problèmes.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Pour faire durer le mariage
MMS en amour
Au bord de la folie

Comment on parle à une femme
Couple : Le droit à la parole
Lettre de Georges Sand à Alfred de Musset

Autres Humour :

Récapitulatif 18 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Travailler la nuit, travailler le soir : Que dit la Loi ?


Travail de nuit ou travail du soir

En France, les 24 heures d’une journée sont partagés entre le travail de jour, le travail en soirée et le travail de nuit.

Le découpage suivant est le cas général :

travail de jour, de nuit ou en soirée

Où le travail de nuit commence dès 21 h et se termine à 7 h du matin.

Le travail en soirée se passe entre 21 h et minuit.

Par contre, le travail de jour peut commencer dès 5 h du matin pour se terminer à 21 h, soit deux fois une durée de 8 heures.

Des exceptions existent en fonction du métier, de la présence ou non d’accord collectif et de dérogation accordée par l’inspection du travail à une entreprise.

Qui est concerné ?

Depuis le 01 janvier 2017, la loi met à part les domaines relevant de l’ordre public pour lesquels c’est uniquement la loi qui s’applique.
Les autres domaines peuvent faire l’objet d’un accord collectif d’entreprise ou de branche.

Si les femmes sont autorisées à travailler en soirée ou la nuit, il est du ressort du médecin du travail de décider de l’interdire.

Le travail entre 20 h et 6 h est interdit aux jeunes de moins de 16 ans.

Le travail entre 22 h et 6 h est interdit aux jeunes entre 16 et 18 ans.

Seuls les salariés volontaires et ayant donné leur accord écrit sont autorisés à travailler en soirée et uniquement dans les Zones Touristiques Internationales (ZTI).

Les règles de base

Cependant, le recours au travail de nuit doit :

  • Être exceptionnel
  • Prendre en compte les impératifs de protection de la sécurité et de la santé des travailleurs
  • Être justifié par la nécessité d’assurer la continuité de l’activité économique ou des services d’utilité sociale.

Les contreparties et garanties

La Loi prévoit des contreparties pour le travail de nuit :

  • Repos compensateur et, le cas échéant, compensation salariale
  • Retour sur un poste de jour
  • Transfert sur un poste de jour en raison de l’état de santé
  • Suivi individuel de son état de santé par le médecin du travail
  • Prise en compte des obligations familiales

Pour le travail en soirée :

  • Repos compensateur et doublement du salaire durant les heures travaillées en soirée
  • Retour sur un poste de jour

De plus, l’accord collectif pour le travail en soirée prévoit obligatoirement :

  • La mise à disposition d’un moyen de transport pris en charge par l’employeur qui permet au salarié de regagner son lieu de résidence
  • Les mesures destinées à faciliter la conciliation entre la vie professionnelle et la vie personnelle des salariés
  • Les conditions de prise en compte par l’employeur de l’évolution de la situation personnelle des salariés. Pour les salariées en état de grossesse médicalement constaté ou ayant accouché, le choix de ne plus travailler entre 21 heures et le début de la période de nuit est d’effet immédiat.

Source : Ministère du Travail

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

La pénibilité au travail : Mode d’emploi
Salarié protégé : Comment le devenir
Entreprise : Charte de la parentalité

Contrat de travail : Les clauses obligatoires … et les autres
Quelles sont les pauses raisonnables qui m’aident dans mon travail
Devise 023 : Rien n’est plus important que la santé… sauf l’argent

Autres Emploi, Juridique et Management :

Récapitulatif 18 Emploi
Récapitulatif 18 Juridique
Récapitulatif 18 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Chômage : Les idées reçues ont la vie dure – Sondage


Comme si être au chômage était une faute

Les idées sur le chômage et la précarité sont bien ancrées dans la mémoire collective de ceux qui se permettent de donner des leçons, sans avoir vécus cette situation.

Voici un florilège d’idées reçues, recueillies par 25 organisations de lutte contre cet état de fait.
Ensemble et sous la coordination de Jean-François Yon et écrit avec Agnès Guillaume, un livre est paru aux Éditions de l’Atelier, intitulé « Chômage, précarité : Halte aux idées reçues ». C’est la source de cet article.

Les idées reçues

  1. Les chômeurs n’ont qu’une chose à faire : chercher du boulot !
  2. Le chômage, c’est à cause du droit du travail : trop de règles, trop de contraintes !
  3. Si les salariés de Pôle emploi étaient plus efficaces, il y aurait peut-être moins de chômeurs !
  4. Le chômage, c’est la faute aux étrangers !
  5. Les jeunes d’aujourd’hui ne veulent plus travailler !
  6. Le système d’indemnisation est beaucoup trop généreux avec les chômeurs !
  7. La formation des demandeurs d’emploi, c’est seulement pour faire baisser les chiffres du chômage !
  8. Les femmes sont dans la même situation que les hommes face au chômage !
  9. Les intermittents sont des chômeurs privilégiés qui coûtent trop cher à l’Unédic !
  10. Les sans-abris ne sont bons à rien, ils sont irrécupérables !
  11. Les précaires locataires sont des mauvais payeurs !
  12. Les chômeurs est situation de handicap sont incasables !
  13. Zéro chômeur de longue durée sur un territoire entier, c’est impossible !
  14. Créer une entreprise n’est pas à la portée des chômeurs !
  15. Les entreprises se méfient des chômeurs (et réciproquement) !
  16. Les personnes au RSA devraient obligatoirement faire quelques heures de travail !
  17. L’ESS, ce ne sont pas de vrais emplois, ce n’est pas la vraie économie !
  18. Les chômeurs sont des oisifs qui nous coûtent cher !
  19. Les chômeurs auront voix au chapitre quand ils auront un travail !
  20. Assurer des ressources à tous, avec ou sans emploi, est une utopie !
  21. La misère est moins pénible au soleil !
  22. Les plateformes numériques comme Uber nous sauverons du chômage !
  23. Il est impossible de contrecarrer le néolibéralisme !
  24. La fraternité ne peut rien contre le chômage !
  25. Le chômage, c’est parce que les Français ne travaillent pas assez !
  26. Pour diminuer le chômage, il faut réduire les dépenses sociales !

Sondages :

Et maintenant, vous y croyez jusqu’à quel point ?

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Sondage sur les préjugés sexistes au travail
Senior, Trop vieux, trop cher : Luttez contre les préjugés
Emploi : Trop mobile ? Expliquez

Recrutement : Des trous dans son CV
Recherche d’emploi : Quand dire que l’on est travailleur handicapé
Points faibles à citer en entrevue 4/6 : Le manque d’expérience

Autres Emploi:

Récapitulatif 17 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Don d’organes : Lesquels ?


Que greffe-t-on ?

organes et tissusDu plus fréquent au moins fréquent, en France

Les organes :

  • Rein
  • Foie
  • Coeur
  • Poumons
  • Pancréas
  • L’intestin (en parties)

Les tissus :

  • Cornées
  • Peau
  • Artères
  • Veines
  • Os
  • Valves cardiaques
  • Tendons
  • Ligaments

source : dondorganes.fr

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Don d’organes : Que dit la loi en France
Comment éviter les intoxications au monoxyde de carbone
Secourir 2/5 : La perte de connaissance

Extincteurs : Mode d’emploi
Décès : Les formalités bancaires
Les événements susceptibles de faire augmenter le stress durant une urgence

Autres Bien-être :

Récapitulatif 17 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Au bord de la folie


ça vous dér/m/ange ?

homme_femme_coeur_teteIl y a deux chose, pour nous les femmes,
qui nous rendent folles

1. Un homme
2. Aucun homme

Source : Brigitte.de (Magazine féminin)

Traduction par Philippe Garin
phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Lettre de Georges Sand à Alfred de Musset
Satisfaites de 8,5 cm
Trois p’tits chats : Exemple de jeux de mots

Comment on parle à une femme
L’empathie, c’est…
Définition des critères d’exigence dans le domaine des Relations entre les personnes

Autres Humour :

Récapitulatif 14 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :