Le Pacte Défense Cyber : 550 postes créés


Le gouvernement français opte pour le Pacte Défense Cyber

La cybersécurité se renforce en France

pacte défense cyber550 postes d’ingénieur dont 200 à la DGA, Délégation Générale de l’Armement, seront créés entre 2014 et 2019, au fur et à mesure de la mise en place du Plan Défense Cyber.

Les budgets de la cyberdéfense militaire française seront multipliés par trois, ainsi que ceux consacrés aux programmes d’études menés par la DGA, en coopération avec l’État-major des armées et l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI).

Ces budgets vont servir à soutenir des initiatives et actions pour lutter contre les menaces et les attaques qui visent les intérêts français.

Les objectifs du Livre Blanc

Les attaques contre les administrations et les entreprises françaises se font de plus en plus nombreuses et de plus en plus difficiles à contrer.

Le Plan Défense Cyber est le document qui décline les actions prévues dans les objectifs fixés dans le Livre Blanc sur la Défense et la Sécurité Nationale  :

  • Recherche systématiquement un haut niveau de sécurité et de résilience des systèmes critiques de l’État  et des entreprises d’importance vitale,
  • Développer une capacité globale de réponse aux crises cybernétiques
  • Mettre en place une organisation bien coordonnée de tous les acteurs publics sous l’autorité du Premier Ministre, par l’implication du secteur privé dans la posture globale de sécurité, par la maîtrise des équipements critiques des réseaux et par le soutien au développement d’une industrie nationale et européenne de la cybersécurité

Six axes et cinquante mesures constituent ce pacte

  • Axe 1 : Durcir le niveau de sécurité des systèmes d’information et les moyens de défense et d’intervention du ministère et de ses grands partenaires de confiance.
  • Axe 2 : Préparer l’avenir en intensifiant l’effort de recherche tant technique et académique qu’opérationnel, tout en soutenant la base industrielle.
  • Axe 3 : Renforcer les ressources humaines dédiées à la cyberdéfense et construire les parcours professionnels associés.
  • Axe 4 : Développer le Pôle d’excellence en cyberdéfense en Bretagne au profit du ministère de la défense et de la communauté nationale de cyberdéfense.
  • Axe 5 : Cultiver un réseau de partenaires étrangers, tant en Europe qu’au sein de l’Alliance Atlantique et dans les zones d’intérêt stratégique.
  • Axe 6 : Favoriser l’émergence d’une communauté nationale défense de cyberdéfense en s’appuyant sur un cercle de partenaires et les réseaux de la réserve .

Source : Ministère de la Défense

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Signalez un mail frauduleux
Cybersécurité : Le gouvernement français créé un groupe d’intervention rapide
Déposer plainte sur Internet pour escroquerie

4 acteurs de la sécurité informatique
Services de lutte contre la cybercriminalité
Botnet et machines zombies

Autres Sécurité et Informatique :

Récapitulatif 12 Sécurité
Récapitulatif 12 Informatique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :