Développement personnel : Le bonheur en 7 règles


Atteindre le bonheur, c’est-à-dire ?

atteindre le bonheurÊtre zen est insuffisant pour atteindre le bonheur.

Le bonheur est une notion abstraite, difficile à décrire et qui, pourtant, est un objectif commun à chacun d’entre nous.

Certains se le disent ouvertement. D’autres préfèrent se le cacher ou l’ignorer.

Les règles pour être heureux ou heureuse

Point de départ de cet article,  une image apparue sur mon profil Facebook et des échanges avec un de mes correspondants sur le sujet du développement personnel.

Le développement personnel est une réflexion sur soi-même pour parvenir, à terme, à atteindre le bonheur.

Le bonheur est fait de petits riens, de moments où tous les soucis, les préoccupations sont oubliées pour se concentrer sur un plaisir intense que l’on appelle bonheur.

Ce qui manque souvent, c’est l’expérience, ou, à défaut d’expérience, des exemples.

1. Fais la paix avec ton passé

Il s’agit de pardonner, de se dire que c’est le passé, donc terminé et que la vie est devant soi.

Ressasser le passé est important seulement pour éviter de reproduire les mêmes erreurs.

C’est une notion abstraite
Plus on est jeune et moins on a de passé, donc moins d’expérience, c’est pourquoi les adolescents et les jeunes adultes éprouvent malaises et difficultés à trouver leur place.

2. Fous-toi de ce que les gens pensent de toi

Plus compliqué car cela dépend beaucoup de son éducation.

Certaines choses ont plus d’importance que d’autres, cependant ce qui est important pour les uns est moins important pour d’autres et réciproquement.

De plus, l’importance que l’on accorde dépend de son âge.
Par exemple, avoir une mauvaise note à un devoir est très important quand tu es à l’école et est absolument d’aucune importance quand tu pars à la retraite.

C’est plus concret, tout en étant toujours abstrait, car faire abstraction du regard des autres sur soi, demande une discipline mentale qui se développe avec la multiplicité des expériences.

3. Arrête de trop penser

Rester pragmatique plus que rêveur.
Même un rêveur doit revenir sur terre de temps en temps.

Se prendre la tête avec des idées irréalisables est une perte d’énergie qui peut nuire à la santé.

L’inverse aussi est vrai, nous sommes des humains et avons besoin de réfléchir avant d’agir, il faut aussi agir pour avancer et réagir quand le temps de la réflexion est passé.

Plus facile à dire qu’à faire, car il est quasi-impossible de s’arrêter de penser.

Par contre, on peut penser à ce qui nous sert ou servira à atteindre des objectifs, même les plus petits, même les plus répétitifs, que l’on appelle aussi des habitudes.

4. Le temps arrange à peu près tout

La sagesse se développe par accumulation des expériences, bonnes et mauvaises.

Souvent une situation se développe, un problème se résout tout seul sans devoir systématiquement intervenir.

Le cerveau est sélectif et certains souvenirs s’estompent ou disparaissent avec le temps.
Seuls les traumatismes et les temps forts de sa vie restent au-devant de son esprit.

Encore une notion théorique et subjective.
Difficile de s’en rendre compte quand on est jeune, plus facile à comprendre quand on a atteint un âge qui permet de confirmer cette notion par l’expérience.

5. Personne n’est responsable de ton bonheur sauf toi

Si tu attends trop des autres, tu risques d’être déçu (e).

Quand tu agis pour toi, tu prends le risque d’être responsable de ce qui t’arrive, en bon ou en mauvais.

Si tu veux être heureux (se), fais en sorte de te trouver dans des circonstances qui te le permettent, même si c’est pour un court moment.
Le bonheur est éphémère alors il faut en profiter quand il arrive.

Là encore, tant que tu en es au niveau de la réflexion, tu vois cela comme quelque chose de flou parce que tu es incapable de te représenter ce que cela signifie vraiment.

6. Ne compare pas ta vie à celle des autres

C’est le meilleur moyen de se sentir mieux.

A se comparer aux autres, on se trouve des défauts car on juge les autres meilleurs que soi.
Or, nous sommes tous différents.
« Meilleur » est une signification uniquement pour soi.

Les éléments que l’on compare sont parfois superficiels.
Chacun d’entre nous a ses qualités et ses défauts.
Même dans un magasin avec une réputation d’être moins cher, il y a des produits plus chers que dans un autre magasin. Et alors ?

Là, c’est plus concret, cependant pour y parvenir, il faut que tu saches où tu en es toi-même, que tu découvres tout ton potentiel et que tu sois à même de présenter des résultats concrets aux autres.
Cela peut être un résultat scolaire, l’obtention du permis de conduire ou le fait de s’installer chez toi et d’être indépendant (e), d’avoir un travail,etc.

Plus tu avanceras dans le temps et moins tu passeras du temps à te comparer parce qu’il y aura de moins en moins de possibilité de le faire ou parce que les critères seront différents.

7. Souris

  • Quand tu souris, les autres te souris par imitation inconsciente.
  • Quand tu donnes une image positive, tu reçois une image positive de la part des autres.
  • Quand tu es généreux (se), les autres le sont avec toi.
  • Quand tu aides, tu reçois de l’aide.

Tout cela grâce à un simple sourire.

C’est la notion la plus concrète de toutes. Tu sais ce que ça veut dire, tu l’as vu concrètement et tu sais même l’appliquer.

La plupart des notions sont des notions abstraites

Tant que les notions, en l’occurrence les 6 premières règles restent des mots sur un écran ou du papier, et que tu cherches une représentation plus concrète, tu te heurtes à des difficultés d’assimilation.
Comment assimiler, en effet, quelque chose de théorique ?

Il est tout à fait normal que tu éprouves des difficultés à assimiler et à appliquer ces recommandations.
C’est absolument naturel que tu en comprennent certaines et tu sois capable de les appliquer, alors que, pour d’autres, il faut les comprendre, les traduire dans ton système de référence, avant de les mettre en pratique.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Prendre du recul : Une évolution positive
Efficacité personnelle : Savoir se concentrer, comment faire
Pour améliorer sa situation dans la durée

Les 10 premières choses sur les 20 qui arrivent quand tu viens d’avoir un bébé
Se connaître, trouver son mode de fonctionnement
Zone de confort et Chômage : Evolution obligatoire

Autres bien-être :

Récapitulatif 19 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les salaires en Allemagne 1/4 : Comparez, c’est possible


L’écart salarial en Allemagne est énorme

Source : Journal allemand Der Spiegel online (Version Internet du Journal allemand)

Les villes allemandesEnviron 100.000 salariés ont révélé ce qu’ils gagnent par mois à la Fondation Hans Böckler. SPIEGEL ONLINE a analysé les données – divisé par profession, de l’Est et de l’Ouest, les hommes et les femmes.

Sommaire :

Les salaires en Allemagne 2/4 : le revenu moyen de 26 professions
Les salaires en Allemagne 3/4 : écarts entre l’Est et l’Ouest
Les salaires en Allemagne 4/4 : écarts entre les femmes et les hommes

Hambourg – Maintenant tout le monde peut voir combien gagne son voisin : la Fondation Hans Böckler , proche d’un syndicat, a publié ses «niveaux de salaire» sur Internet à ce jour. La base de données permet une comparaison gratuite des salaires pour 280 professions dans 30 domaines de carrière, de l’architecture à l’industrie du transport. L’information est basée sur l’analyse d’environ 100.000 questionnaires.

La base de données chiffrées sur les écarts de salaire selon la durée hebdomadaire de travail, le sexe, l’expérience de travail, des postes de direction, la taille de l’entreprise et lieu de travail. Ainsi, certaines différences drastiques de salaires peuvent être observées. Exemple Call Center: Un agent masculin obtient dans l’ancienne Allemagne de l’Ouest dans les premières années en moyenne 500 euros par mois de plus qu’une femme pour le même travail dans les nouveaux Länder.

Pour utiliser ces données, aucune inscription n’est nécessaire. Les «niveaux de salaires » font partie d’un projet international qui fonctionne dans plusieurs pays européens et qui est financé par la Commission européenne. En Allemagne, la base de données est prise en charge par la Fédération des syndicats allemands (DGB).

SPIEGEL ONLINE indique à combien d’argent vous pouvez vous attendre au cours des cinq premières années d’emploi – et à quel point le sexe et le revenu résidentiel influencent le salaire.

Traduit de l’allemand par Philippe Garin

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en avoir plus :


En complément :

L’allemand est presque devenue la langue officielle des États-Unis ou la légende de Mühlenberg
5 différences entre l’Arbeitsamt en Allemagne et le Pôle emploi français
Emploi : apprenez l’allemand ou le néerlandais plutôt que l’espagnol

Être mobile pour trouver un emploi = déménager ?
CV : Correspondance des diplômes français et allemands
Être mobile pour trouver un emploi = déménager ?

Autres Emploi et Voyage :

Récapitulatif 9 Emploi
Récapitulatif 9 Voyage

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et dans la page Voyage de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Démarche en 7 étapes pour la résolution de problèmes


Les sept étapes de la démarche de résolution de problèmes

Quel que soit le problème à résoudre, la démarche reste la même :7 étapes de la résolution de problème

1. Identifiez clairement le problème

à résoudre ou la décision à prendre.

Attention, il est facile et fréquent de se tromper de problème.
Par exemple, le problème n’est sans doute pas d’éponger la flaque d’eau mais de supprimer la fuite qui en est la cause.

2. Définissez l’objectif

que vous voulez atteindre.

Par exemple, trouvez une solution définitive au problème de la fuite d’eau, avant telle date et dans tel budget.

3. Analysez le problème en détail

pour en identifier toutes les causes possibles.

Recherchez les causes des causes, jusqu’à trouver les causes réelles du problème.

4. Classez les causes réelles

par ordre décroissant et d’importance.

Commencez par la plus importante !

5. Recherchez plusieurs options

de solution pour chaque cause importante.

Laissez votre imagination jouer sans restriction !

6. Évaluez et comparez

les différentes options.

Retenez celles qui répondent le mieux aux objectifs.

7. Mettez en œuvre la solution retenue

Mesurez-en les effets.

Procédez, le cas échéant, aux actions correctives qui s’avèrent utiles.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Méthodes et outils de résolution de problèmes
7 conditions de réussite pour la résolution de problème
Les 7 catégories d’outils de la résolution de problème

Les différentes Méthodes d’innovation
Méthode des 5 M pour la résolution de problème
Problèmes fréquemment rencontrés au cours de réunions

Autres Organisation :

Récapitulatif 4 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :