Les bases de la productivité 2/4 : Les habitudes


Les bases de la productivité 2/4 : Les habitudes

L'habitudeUn des moyens de gagner en productivité est d’agir rapidement en ayant conscience de ce que l’on fait.

Les habitudes nous permettent de mettre de côté ou de réduire le temps de la réflexion qui précède l’action, après avoir éprouvé que l’habitude retenue soit efficace et productive.

Sommaire :

Les bases de la productivité 1/4 : L’état d’esprit
Les bases de la productivité 2/4 : Les habitudes
Les bases de la productivité 3/4 : L’hygiène de vie
Les bases de la productivité 4/4 : Les outils et principes

Voici quelques règles qui permettent d’agir avec plus d’efficacité

  1. Une seule action à la fois
  2. Tenez compte de vos préférences au travail
  3. Travaillez tous les jours, même durant les vacances, sans exception
  4. Il faut 30 jours pour prendre une habitude
  5. Agir régulièrement pour se sentir bien
  6. La force de volonté est limitée, pensez-y quand elle s’épuise
  7. Acceptez un nouveau projet, quand votre esprit et votre coeur vous disent oui, tous les deux
  8. Ignorez les gens qui n’ont rien à faire de votre temps

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour une meilleure organisation dans votre travail, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Analyse de mes habitudes de travail
Psychologie positive, Pensée positive, Parler positif
Génération Y : Les bases

9 conseils pour atteindre et tenir ses objectifs
Les recettes magiques vers l’échec
Comment reconnaître mon propre comportement de fuite au travail

Autres Organisation :

Récapitulatif 14 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

9 conseils pour atteindre et tenir ses objectifs


Que ce soit dans le domaine privé ou le domaine professionnel,

tenir ses objectifs tient parfois de la haute performanceatteindre et tenir ses objectifs

1. Se fixer des objectifs réalistes et atteignables

Devenir astronaute est certes plus ambitieux que devenir policier, encore que… vous avez peut-être la bosse des maths et pas celles des relations sociales.

Si vos capacités intellectuelles, vos résultats scolaires, votre bilan de compétences, vos moyens financiers sont insuffisants, tenir vos objectifs relèvent du miracle.

A contrario, des objectifs plus faciles à atteindre, vous permettrons de vous sentir mieux plus rapidement.

Se lever avant midi le dimanche.
Arrêter de fumer.

Gagner quelques minutes en commençant une réunion à l’heure, au lieu d’attendre les éternels retardataires. Ils apprendront, peut-être, à être là dès le début de votre intervention.

2. La volonté ne suffit pas

Par contre, avec des objectifs moins ambitieux, vous pouvez mettre en œuvre des actions qui vont vous permettre de les atteindre.

Plus d’un cherche à devenir Président de la République.
Un seul y parvient tous les 5 ans, en France.

Le découragement peut venir vite si ses objectifs sont éloignés dans le temps, ou nécessitent une torture de l’esprit ou des moyens financiers disproportionnés par rapport à vos revenus réels.

3. Inutile d’avoir trop d’objectifs

« Qui trop embrasse, mal étreint », dit le proverbe.

Selon le degré de complexité des moyens à mettre en œuvre et du temps nécessaire pour atteindre vos objectifs, avoir un nombre trop important d’objectifs par rapport à vos moyens et vos disponibilités vous condamne à ne pas les atteindre tous, voire n’en atteindre aucun.

Apprendre un mot par jour dans une langue étrangère et vous en aurez retenu près de 3000 en 8 ans, nombre de mots que maîtrise un enfant de 3 ans, toujours bavard !

Auriez-vous la volonté de vous y tenir ?

4. Fixez-vous un planning et des étapes

Pour tenir ses objectifs, il faut procéder pas à pas et, surtout, l’un après l’autre.

Mettez vos actions dans un planning.

Si vous ambitionnez de devenir élu d’une quelconque institution politique, syndicale, sociale, associative, vous devrez prendre votre temps, apprendre et connaître vos amis et néanmoins concurrents.

En segmentant en objectifs à plus court terme, vous atteindrez plus facilement votre objectif final, et avec plus de satisfaction à chaque étape.

Vouloir acheter une maison, par exemple, vous condamne à avoir un travail suffisamment rémunérateur pour placer une somme d’argent assez importante pour obtenir un prêt bancaire.
Vous devrez aussi consulter les annonces, visiter des maisons, choisir, signer un compromis de vente, obtenir le prêt, signer l’acte authentique avant de devenir propriétaire.

5. Faites-vous aider

Pour atteindre vos objectifs, il vous faut de l’aide.

Vous avez besoin d’un(e) enseignant(e) pour une formation.

Vous avez besoin d’un guide pour monter au sommet d’un plus de 8000 mètres, sans compter le sponsor, les fournisseurs de matériels, les transporteurs.

Vous avez besoin d’un professionnel pour votre projet immobilier.

Vous avez besoin d’un conseiller en évolution professionnelle pour votre recherche d’emploi.

Bref ! Vous avez besoin de trouver des contacts et des compétences diverses selon les objectifs que vous vous êtes fixés

6. Soyez égoïste : Faites-vous plaisir

Vos objectifs sont peut-être ceux de votre hiérarchie.

Vous devez améliorer la qualité de votre travail, gagner des marchés, de nouveaux clients.

Ce sont peut-être vos objectifs, aussi.

Le plaisir que vous aurez en atteignant ces objectifs sera toujours plus grand, si vous en tirez une satisfaction personnelle, et moindre que vos propres objectifs personnels.

7. Soyez positif !

Vous avez échappé à la mort, suite à une maladie grave, un accident, une séparation douloureuse, une perte d’emploi.
Votre moral est au plus bas.

Ayez un esprit de reconquête et rédigez vos objectifs avec des mots positifs, des tournures de phrases positives, orientés vers le futur.

Dite « je peux à nouveau marcher ou m’habiller » plutôt que « je ne peux plus faire du sport »

Dite « je vais trouver un emploi qui correspond à mon parcours et mes capacités » plutôt que « je dois retrouver un boulot à tout prix, quitte à faire n’importe quoi ». En plus, vous serez plus crédible.

8. S’y mettre rapidement

Si vous espérez écrire un best-seller en six mois, vous avez intérêt à vous y mettre tout de suite.
Ecrire est une chose, parvenir à convaincre un éditeur en est une autre.
Votre texte doit l’interpeller, être au goût des lecteurs, et provoquer la chance en rencontrant les « bonnes personnes ».

Si vous attendez avant de vous lancer, vous êtes sûr(e) de ne pas tenir vos objectifs.

Malheureusement, la réciproque s’avère souvent plus compliquée.

Que votre voyage soit long ou court, il commence par le premier pas.

Et, si vous ne faites pas ce premier pas, vous ne partirez jamais.
Votre objectif restera alors une idée ou des mots sur un papier ou dans votre ordinateur.

9. Apprendre de ses échecs

Les revers, les déboires, les déceptions, les coups du sort sont autant de difficultés que vous allez rencontrer avant d’atteindre vos objectifs.

Vous achetez des actions boursières et le cours de la bourse baisse.
Vous rencontrez celui ou celle que vous croyez devenir votre compagnon ou compagne pour la vie, il/elle vous trompe et votre objectif de créer une famille échoue.

Vous pensiez avoir trouvé votre « home sweet home » et une autoroute, une usine, ou une HLM va être construite à côté de chez vous.
Votre maison perd de sa valeur.

Vous passez un entretien d’embauche et vous n’êtes pas choisi (e).

Un objectif atteint ou à atteindre peut donc être remis en question.

Alors re-com-men-cez ! Gardez courage et fixez-vous un nouvel objectif !

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Je peux le faire ! ou motivation personnelle en 8 étapes
Prise de décision : Comment est-elle prise ?
Concentrez vous sur les choses importantes plutôt que de rester concentré(e)

Comment retenir et valoriser ses propres idées
Analyse de mes habitudes de travail
Principes de la planification

Autres Organisation :

Récapitulatif 2 Organisation
Récapitulatif 3 Organisation
Récapitulatif 8 Organisation

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Organisation de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La période d’essai : Pour faire ses preuves


La période d’essai : Pour faire ses preuves

maçon brique mur« C’est au pied du mur que l’on reconnaît le maçon »

Si on a pu enjoliver son CV pour décrocher un entretien d’embauche, si on a pu convaincre le recruteur durant l’entrevue, il y a un moment où aucune tricherie n’est possible, c’est bien la période d’essai.

C’est le moment de vérité

C’est le moment où :

  • l’employeur va vérifier concrètement, sur le terrain, les aptitudes du nouvel embauché
  • le nouvel embauché va savoir s’il se sentira à l’aise dans son nouveau travail

Pour un CDI, la durée maximale de la période d’essai est de 2 à 4 mois, selon le statut du poste, renouvelable une fois selon l’accord de branche et avec approbation écrite du salarié, avant la fin de la première période d’essai.

Il n’y a pas de durée minimale. La période d’essai peut même ne pas exister.

Rupture de la période d’essai

Si aucune justification à la rupture de la période d’essai n’est nécessaire ni pour l’employeur ni pour le salarié, un délai de prévenance est cependant obligatoire

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Nouvelle déclaration d’embauche à partir du 01 08 2011
La prise du nouveau poste, du nouvel emploi
Nouvel emploi : Bien s’intégrer pour réussir sa période d’essai

Utiliser Twitter pour trouver un emploi, un candidat
La promesse d’embauche : un engagement mutuel ?
Les raisons de l’échec à l’embauche

Autres Emploi et Juridique :

Récapitulatif 5 Emploi
Récapitulatif 7 Emploi
Récapitulatif 6 Juridique
Récapitulatif 7 Juridique

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et dans la page Juridique de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

C’est à la fin de la foire


C’est à la fin de la foire

que l’on compte les bousesBouse sur pneu

Proverbe d’origine inconnue. De Niort ?

Autrement dit, c’est à la fin de l’ouvrage que l’on sait si la qualité est présente

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Heureusement qu’elle s’est mariée
Différence entre un marin et un boucher
La courte histoire d’amour de Nopécu

Leçon de marketing
Le succès c’est …
L’inefficacité de Franz Schubert

Autres Humour :

Récapitulatif 1 Humour
Récapitulatif 7 Humour

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Humour de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Management : Etre informé à temps pour agir (vu par Machiavel)


Management : Être informé à temps pour agir (vu par Machiavel)

Nicolas Machiavel

« Sur place, tu vois naître les désordres,
auxquels tu peux parer aussitôt,

mais à distance,
tu en es informé lorsqu’ils sont si grands
qu’il n’y a plus remède »

Nicolas Machiavel (1467 – 1527)

Contrairement à sa réputation, Nicolas Machivel, bien que cynique et désabusé de la nature humaine, souhaitait apporter un éclairage sur la façon de gouverner de son époque, chose que ses contemporains ignoraient complètement.

Il est le premier à avoir décrit certains mécanismes du pouvoir en politique, avec son interprétation personnelle.

Le pouvoir se trouve désormais aux mains des entreprises.

Les règles sont-elles aussi valables dans les pratiques du management ?

Les moyens techniques les plus sophistiqués sont désormais utilisés pour être informé le plus tôt possible.

Le télégraphe a été remplacé par la radio et la télévision.
Le téléphone est devenu un smartphone.

Internet permet le partage d’informations à la vitesse de la lumière tout autour du Globe.

Et pourtant, agissons-nous correctement ? Et A temps ?

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Winston Churchill : Un pessimiste et un optimiste
Les 10 principes du Pacte Mondial des Nations-Unies
Si un homme ne sait pas vers quel port il se dirige

10 domaines d’analyse et d’activités stratégiques internes dans une entreprise
La gestion stratégique du management
Les 6 défis de la modernité

Autres Bien-être et Management :

Récapitulatif 3 Bien-être
Récapitulatif 6 Bien-être

Récapitulatif 5 Management
Récapitulatif 6 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Winston Churchill : Un pessimiste et un optimiste


Vu par Winston Churchill

Winston Churchill

Winston Churchill

« Un pessimiste voit une difficulté
dans chaque opportunité et

un optimiste voit une opportunité
dans chaque difficulté »

Winston Churchill

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Si un homme ne sait pas vers quel port il se dirige
Ne passe pas de temps à la recherche d’un obstacle
Le temps est un bon médecin

C’est toujours le bon moment
Loi de Parkinson
Les 6 erreurs humaines d’après Cicéron

Autres Bien-être, Humour et Organisation :

Récapitulatif 2 Bien-être
Récapitulatif 6 Bien-être

Récapitulatif 5 Humour
Récapitulatif 6 Humour
Récapitulatif 5 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le timbre de la voix


Le timbre de la voix

timbre de la voixQuelques conseils pour mieux maîtriser le timbre de votre voix.

Platon : « Parlez, afin que je vous connaisse;
tant il est vrai que la voix décèle le caractère. »

Le timbre naturel

  • Si vous avez un timbre de voix dur : adoucissez–le.
  • Si votre timbre de voix est aigu : voilez-le.
  • Votre voix est menue ou efféminée et cela vous dérange : affermissez-là

Vous ne savez rien de tout cela : Enregistrez votre voix.

Au début, en entendant votre voix, vous aurez l’impression que ce n’est pas la vôtre. C’est parce que vous avez l’habitude de l’entendre « de l’intérieur », c’est-à-dire au travers votre boîte crânienne et non pas au travers de vos oreilles externes.

La souplesse et l’élasticité des cordes vocales sont indispensables pour parvenir à corriger les défauts de votre voix. Surveillez votre respiration et apprenez à inspirer et à expirer.

Un changement momentané

Votre voix s’éraille

C’est que vous parlez de la gorge. La place d’une voix, c’est la bouche : Parlez dans le masque en projetant votre voix vers les lèvres.

Les cordes vocales prennent leur forme dans la bouche sous l’action conjuguée de la langue, du palais, des dents set des lèvres. Les consonnes sont réparties quatre catégories : linguales (langue), palatales (palais), dentales (dents), labiales (lèvres)

Vous vous sentez une voix ingrate

Apportez à vos propos un ton convainquant, voire passionné. Essayez de transmettre vos émotions.

Votre voix est épuisée

Posez votre voix ; c’est-à-dire, sachez la soutenir pendant la durée du discours et lui donner l’ampleur et l’intensité nécessaire.

Réglez les temps de pause. Un très court arrêt entre les phrases donne le rythme de votre discours.

Problèmes chroniques

Si vous avez des problèmes chroniques avec votre voix jusqu’à devenir aphone : Évitez l’abus de tabac, les poussières, l’humidité et le froid.
Toutes ces influences externes s’attaquent aux muqueuses du pharynx et du larynx.

L’aphonie est parfois un réflexe purement de nervosité chez un débutant ou une personne impressionnable. C’est le raidissement des cordes vocales dû au trac.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

La monotonie du débit de la voix
La prononciation, que faire contre le bégaiement, le balbutiement, le bredouillement
Les généralisations et les règles pour mieux se faire comprendre

La communication non verbale : le message total
La voix pour bien communiquer en entretien d’embauche et ailleurs
Quand phonèmes et graphèmes rendent la langue française difficile

Autres Communication :
Récapitulatif 5 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :