Organisation verticale : D’où provient la reconnaissance du manager par son équipe ?


La reconnaissance du manager par son équipe ne vient pas du lien hiérarchique

Bons pointsDans une organisation verticale d’une entreprise, la reconnaissance PAR son équipe est secondaire. Ce qui compte au yeux du responsable, c’est l’appréciation de son supérieur hiérarchique.

Celle qui vient de ses subordonnées a seulement pour effet de lui faire prendre conscience de l’intérêt d’appuyer l’un ou l’autre de ses collaborateurs pour un geste de reconnaissance, une formation complémentaire par exemple.

Cependant, la multiplication des réussites est considérée comme « normale ».
Combien de fois entend-on qu’un collaborateur « a fait son travail, sans plus » ?

On ne peut donc pas compter sur son équipe pour faire sa bonne réputation auprès de son supérieur hiérarchique, sauf exception.
Mais là, on dépasse le cadre de la hiérarchie pour aborder le sujet des pouvoirs en entreprise.

Dans une organisation verticale, il est possible d’avoir un type de management plus participatif où le chef consulte ses plus proches collaborateurs qui deviennent alors des conseillers et non plus uniquement des exécutants ou des apporteurs d’informations.
Cependant, ce mécanisme est limité à un petit groupe et avec des collaborateurs directement subalternes du chef. Le phénomène reste marginal.

Ceux qui ont envie de progresser tenteront de se démarquer en espérant que la récompense sera une promotion. Plus l’entreprise est grande et plus les opportunités de « monter » dans une telle organisation hiérarchique verticale sont plus nombreuses que dans d’autres entreprises.

Si cela ne fonctionne pas ou pas assez vite à leur goût iront voir ailleurs.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Organisation hiérarchique : Principaux défauts
Productivité : Demandez à votre Némésis : La compétition motive
Les différentes sources du pouvoir

Déléguer au travail : Entre craintes et promotions
9 conseils pour atteindre et tenir ses objectifs
10 conseils pour gérer les premiers jours de manager 1/2

Autres Organisation et Management :

Récapitulatif 18 Organisation
Récapitulatif 18 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La Méthode de Recrutement par Simulation ou MRS


Une opportunité d’emploi sans CV

L'allégorie de la simulationLa Méthode de Recrutement par Simulation ou MRS est une méthode développée par Pôle emploi pour permettre aux candidats d’être recrutés sans référence à son passé professionnel, c’est-à-dire sans CV.

Seules les habilités sont évaluées au cours d’exercices qui permettent au candidat de démontrer qu’il est à même d’occuper le poste, aujourd’hui, sans avoir à justifier de son parcours professionnel ou de son absence de diplôme.

C’est le principe du :

« Montre-moi que tu est capable et je te donne le job ».

Une habilité, c’est quoi ?

Durant toute sa vie, personnelle ou professionnelle, chacun d’entre nous développe des capacités qui peuvent être utilisées dans différentes circonstances, notamment pour exercer un métier.

Par exemple :

  • Respecter les normes et les consignes
  • Travailler son tension
  • Maintenir son attention dans la durée
  • Travailler en équipe
  • etc.

Les avantages pour le candidat

Le gros avantage d’une habilité est qu’elle est transposable, c’est-à-dire utilisable dans de nombreux postes proposés.

Tout le monde a sa chance, puisqu’il est inutile d’amener son CV : c’est le présent qui compte

L’accès aux postes est facilité, les barrières de critères préalables à l’embauche sont plus souples : aucune formation, aucun diplôme n’est demandé.

Fini la discrimination : La méthode est objective, elle s’applique à tous les postulants de la même manière et l’évaluation se fait sur du concret.

Enfin, il est possible pour le candidat de rencontrer des employeurs, ce qui leur est très difficile dans le cadre d’une candidature classique avec CV et entretien d’embauche.

Les avantages pour l’employeur

Toutes les activités sont concernées et pour tous types de postes.
Néanmoins, ce sont les employeurs qui ont le plus de difficultés à trouver du personnel qui font appel à la MRS.

Les exercices, créés sur mesure avec l’aide de Pôle emploi, permettent de mesurer les habilités recréent par analogie les conditions de travail du poste.

Ils permettent d’évaluer la façon dont les candidats agissent et surmontent les difficultés liées au travail du poste à pourvoir.

Chaque candidat réalise seul ou en groupe, un ensemble d’actions concrètes.
Il doit respecter une organisation de travail, réaliser des tâches en respectant des normes et des consignes et obtenir un résultat précis.

La rencontre

Les candidats qui ont réussi les exercices rencontrent l’employeur.
C’est un entretien d’embauche, ciblé sur la motivation du candidat, ses espérances et sa personnalité, et les souhaits de l’employeur.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Embauche ; 5 méthodes pour trouver un emploi
Les 4 facteurs influençant les comportements
Moyens de recrutement utilisés par les employeurs

Faute du recruteur : 1 Considérer que la timidité signifie incapacité à
Recherche d’emploi : Atout et qualité
Répondre hors sujet dans un entretien d’embauche

Autres Emploi :

Récapitulatif 17 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Objectif : 1000 kcal


Le régime à 1000 kcal

carrotes de différentes couleursMon objectif nutritionnel
pour hier était de manger 1 000 kcal

Et, tu as réussi ?

Oui. Même plusieurs fois !

Source : Brigitte.de

Traduction par Philippe Garin
phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

Voir aussi :

Un gâteau au chocolat hypocalorique
Mes oeufs crus pour son régime
Perdre du poids grâce au yoga

Conversion Poids et Volumes dans les recettes de cuisine
Mots d’enfants : Le Père Noël
Le dossier pharmaceutique : C’est quoi ?

Autres Humour :

Récapitulatif 17 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Influence et charisme personnel vs autorité liée au poste


Dans les organisations transversales l’influence et le charisme

priment-ils sur l’autorité traditionnellement dévolue aux cadres ?Jeanne d'Arc au siège d'Orléans

Une partie de la réponse se trouve dans ce précédent article.

Non

Dans une structure verticale ou par projet, l’influence et le charisme personnel fonctionnent de la même manière. Ils se font remarquer tous les deux.

Dans toutes les structures verticales, il y a des positions d’influence qui dépassent les clivages traditionnels.
Par exemple, la secrétaire d’un directeur a parfois plus d’influence qu’un cadre subordonné à ce directeur.

Cela reste valable dans une équipe de projet.
L’expression est libérée sans aller jusqu’à se laisser entraîner vers autre chose que le but à atteindre.
Le responsable reste le chef de projet, même s’il a un mode de management participatif.

Oui

Dans une structure par projet, il est plus facile de se faire remarquer parce que la parole est plus facile à donner ou à prendre.

C’est aussi plus difficile car le jugement arrive aussi plus rapidement.
On est jugé sur son activité durant le projet et non plus une fois par an lors d’un bilan annuel.

Par contre, la réussite d’un projet, le rôle dévolu durant le projet, permet aux plus travailleurs, aux plus « sachant », aux plus ambitieux d’influencer les autres par leur charisme personnel, car ils seront plus écoutés.

Le respect

Quant au respect d’un individu à un autre… une entreprise n’est ni une démocratie ni une anarchie ni une dictature.

Dans une structure verticale, le vouvoiement est de rigueur, signe de respect. La tenue vestimentaire est plus classique, sobre.

Dans une structure par projet, le tutoiement se fait plus facilement, signe de familiarité et de proximité. Les vêtements sont plus décontractés tout en restant classiques sans dans les organisations à taille modeste.

Le respect se fait par démonstration de son savoir, savoir-faire et, bien sûr, de son savoir-être, son charisme et sa conséquence : l’influence sur les autres.

D’une manière plus générale, lorsque vous avez de l’influence et du charisme, il y a de fortes chances que vous parveniez à obtenir un poste qui vous donne l’autorité naturelle liée au poste.

Pensez-y !

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :
Les 4 facteurs influençant les comportements
Les 7 systèmes de valeurs personnelles
Entretien annuel d’évaluation du cadre en 6 points

Stress : Maladie contagieuse ou faute du management
Le POUVOIR en entreprise : oui, mais lequel
Bien diriger : Les recettes de six grands patrons

Autres Management :

Récapitulatif 17 Management
Récapitulatif 17 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Devise 058 : Rien ne vaut la réussite


Devise 058 des Devises de l’Acquisition des Ferengi (Star Trek)

« Rien ne vaut la réussite« 

« There is no substitute for succes »

source : Légende des Ferengi (DS9)

yes signe de réussite

Littéralement

Il n’y a pas de substitut pour le succès.

Interprétation

La réussite d’une affaire est la récompense suprême. Il faut réussir tout ce que l’on entreprend. L’échec est inenvisageable.
Seuls les succès sont à conserver et les échecs à oublier.

Pire, l’échec est interdit.

Commentaires

Le dogme de la réussite à tout prix est enseigné, dès le plus jeune âge, aux enfants.
Nous « devons » parvenir à connaître par coeur toutes les informations détaillées que l’on nous transmet, être capable de réfléchir et de trouver les réponses à tous les problèmes ou questions que l’on nous pose, être capable d’initiative, d’interprétation et de créativité.

Il « faut » être le plus grand, le plus beau, le meilleur.
Plus fort, plus loin, plus haut.

Nos efforts sont récompensés uniquement si le succès est au rendez-vous et en pure perte dans le cas contraire.

La récompense est la satisfaction de la réussite atteinte, la fierté de son environnement, l’honneur.
L’échec est le déshonneur, la perte de son statut social, de ses repères.

Et avec tout ça, si vous vous sentez stressé par l’obligation de réussite, quoi de plus « normal », n’est-ce pas ?

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Star Trek et ses dérivés sont propriétés de Paramount Pictures (CBS)

Pour en savoir plus :


En complément :

Devise 057 : Les bons clients sont aussi rares que le latinum. Respecte-les
Devise 059 : Un conseil gratuit est rarement bon marché

Comment utiliser le succès d’un concurrent : démonstration par Microsoft
Le succès, c’est …
Défaite : Une question de point de vue

Répondre hors sujet dans un entretien d’embauche
Quand une entreprise en difficulté demande de l’aide au Médiateur du Crédit
Simulez l’inaptitude quand vous en avez besoin

Autres Science-Fiction :

Récapitulatif 16 Science-Fiction

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Bonne année 2016 !


Excellente année 2016

Tous mes voeux de réussite et de bonne santé pour cette nouvelle année 2016 !
voeux bonne année 2016

Philippe Garin

Pour échanger, poser des questions, demander des conseils, élargir votre horizon et vos envies, trouver des solutions, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

2016 : Les jours fériés
Calendrier scolaire 2015 2016
Symboles des années de mariage

Devise 028 Ne crie pas ton succès (Star Trek)
Le succès c’est …
Défaite : Une question de point de vue

Autres catégories :

Récapitulatif 14 Bien-être
Récapitulatif 14 Communication
Récapitulatif 14 Emploi
Récapitulatif 14 Humour
Récapitulatif 14 Informatique
Récapitulatif 14 Juridique
Récapitulatif 14 Management
Récapitulatif 14 Organisation
Récapitulatif 14 Sécurité
Récapitulatif 14 Science-Fiction
Récapitulatif 14 Voyage

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Défaite : Une question de point de vue


Présenter les choses est tout un art

un_pere_et_sa_fillePapa demande :

Comment s’est passé votre course ?

Julie répond :

Très bien, je suis arrivée deuxième !

Papa :

Et ta soeur ?

Julie :

Oh ! Seulement avant-dernière.

Papa :

Vous étiez combien ?

Julie :

Deux

Comme quoi, tout est une question de point de vue.

Présenter les choses objectivement et dire la vérité peut s’avérer un art,
pour peu qu’une défaite semble une victoire.

Philippe Garin

Vous avez aimé ? Contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Points faibles à citer 2/6 : Les échecs professionnels
Jack Welch : « Mes conseils pour réussir »
Mot d’enfant : La logique de la grossesse

2016 : Les jours fériés
Le succès c’est …
Lois de non fiabilité de Gibbs

Autres Humour et Communication :

Récapitulatif 14 Humour
Récapitulatif 14 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :