Entretien d’embauche en France vs entrevue d’embauche au Canada


Différences entre un entretien d’embauche en France et une entrevue d’embauche au Canada

entrevue croisée embauche canada franceLa première entrevue au Canada est téléphonique, puisque téléphoner après avoir envoyé sa candidature est l’habitude ET une nécessité pour montrer son intérêt pour le poste.

Plus vous vous serez renseigné sur l’entreprise, plus vous serez préparé et mieux se déroulera l’entretien, téléphonique ou en face à face.

Vos réponses aux questions du recruteur doivent être courtes et aller droit au but.

Alors qu’en France, le jeu des questions – réponses a autant pour but l’observer le candidat pour déterminer sa personnalité que de confirmer ses compétences, au Canada, une réponse doit

  • aller à l’essentiel,
  • être courte – moins de deux ou trois minutes,
  • formulée avec des mots simples
  • être néanmoins complète

Ce n’est qu’après avoir répondu aux questions du recruteur, que vous pourrez poser vos questions.

A la fin de l’entrevue, n’hésitez pas à demander la suite donnée à votre candidature et quand la réponse vous sera transmise. Demandez si vous pouvez téléphoner pour cela.

Pour vous renseigner : Travailler au Canada

Philippe Garin

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en avoir plus :


En complément :

CV au Canada : Quelques particularités
Lettre de motivation : Canada vs Europe
Entretien Qualités personnelles recherchées ou points forts pour un recrutement
Comment s’habiller pour un entretien d’embauche

Le téléphone
Faire face à un contact agressif au téléphone
Les objections au téléphone

Trac : Conseils pour lutter contre
Comment donner confiance à son interlocuteur
Questions de recruteurs et exemples de réponses

Autres Emploi :

Récapitulatif 5 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

2 Réponses

  1. Quelques coquilles dans ma réponse…

    « Si vous ne voulez pas qu’une plainte formelle en ce qui concerne votre attitude soit enregistrée auprès de votre supérieur, recruteurs français qui viennent travailler au Canada, laissez vos mauvaises manières françaises à l’aéroport. »

    J'aime

  2. Vous devriez expliquer ça aux employés des RH qui décident de tenter leur chance au Canada. Française, voici un bout de temps que je vis au Canada et inutile de dire que je préfère de loin le processus de recrutement canadien, moins arbitraire, élitiste et farfelu qu’en France. Il y a très peu de chances que vous vous fassiez interviewer, uniquement par les RH, totalement incompétentes par ailleurs, quand il s’agit d’identifier les compétences pertinentes à un poste et à jauger la valeur ajoutée d’un profil atypique. J’aI eu un entretien avec une francaise, récemment installée au Canada, qui m’a fait un entretien à la française, où elle est posée là, à jouer au chat et à la souris, à vouloir évaluer votre personnalité, et ne connaissant absolument rien au poste à pourvoir. Si vous ne voulez pas qu’une plainte formelle en ce qui concerne votre attitude soit enregistrée auprès de votre supérieur, recruteur français qui viennent travailler au Canada, laisser vos mauvaises manières françaises à l’aéroport.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :