Récapitulatif 19 Management


Récapitulatif 19 Management

Management

Depuis le dernier récapitulatif, au 1er janvier 2018, j’ai écrit 124 nouveaux articles, toutes catégories confondues.

Si vous souhaitez me faire part de sujets à traiter, que vous désirez voir développer, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Tous les liens sont regroupés dans la page : Management

Les articles :

17 causes de stress au travail

Bilan Social Individuel : C’est quoi ?
Organisation verticale : D’où provient la reconnaissance du manager par son équipe ?
Période d’essai : Les débuts comme chef de service

Quand une entreprise en difficulté demande de l’aide au Médiateur du Crédit
Veille économique : êtes-vous prêt (e) ?
Organisation hiérarchique : Principaux défauts

En complément :

Blog
2000 articles dans le blog de Philippe Garin
Cap des 1 500 000 visites de mon blog https://phgarin.wordpress.com
Cap des 2 000 000 visites de mon blog phgarin.wordpress.com

Informatique
Comment calculer la rentabilité d’un site Internet

Juridique
Contrat de travail : Les droits et obligations
Contrat de travail : Les clauses obligatoires … et les autres

Travailler la nuit, travailler le soir : Que dit la Loi ?
Emploi des handicapés : Les 6% comptés différemment
Le Médiateur des entreprises : Qui, Pourquoi, Où ?

Organisation
Management : 4 astuces pour faire appliquer le SBAM

Sécurité
Plan de prévention ; Les 21 travaux dangereux
Origine et Prévention des risques sur un site industriel

Pour en savoir plus :


Autres Management :

  1-1      1-2      2      3      4      5      6      7      8      9      10  
    11      12      14      15      16      17      18  

Tous les billets de cette catégorie sont listés dans la page Management

Sans oublier les sondages

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Employabilité : Les 8 compétences que les entreprises attendent d’un cadre


Que doit être capable de faire un cadre pour progresser

perle rareLes entreprises de tailles diverses ont les mêmes difficultés de recrutement : trouver le mouton à cinq pattes, le cadre idéal; la perle rare.

La caricature dit que ce cadre idéal est moins de 30 ans avec 10 ans d’expérience, accepte n’importe quelle tâche pour un salaire minimum.
Enfin ! C’est une caricature…, n’est-ce pas ?

Trêve de plaisanterie.

Qu’est qu’une entreprise attend d’un cadre ?

TPE, PME, ou grande entreprise, les besoins de compétences sont identiques.

01. Grande polyvalence

Être capable de tout faire, ou presque, et de le faire bien

02. Maîtrise des outils digitaux

Internet ou autres logiciels, la maîtrise des outils numériques est indispensable

03. Compétences technico-règlementaires

C’est la base : connaître son métier, à la fois techniquement et en connaître les règles et les limites règlementaires

04. Management des équipes

Également une compétence de base pour un cadre, l’encadrement de son équipe de collaborateurs

05. Gestion de projet

Mener des projets, en maîtrisant les ressources financières, humaines et matérielles, dans un délai et un budget donnés, pour répondre à un besoin précis, est une compétence attendue de tous les cadres

06. Stratégie globale de l’entreprise

Plus le cadre a un poste élevé dans la hiérarchie et plus il doit avoir une vision globale de l’entreprise et être capable de définir et/ou d’apprécier la stratégie de son positionnement et de son développement

07. Approche systémique du marché

Être capable d’appréhender les tenants et aboutissants du marché par une analyse des interactions entre les différents systèmes internes et externes à l’entreprise, est aussi une compétence demandée

08. Soft Skills ou savoir-être

Les qualités personnelles prennent de plus en plus le pas sur les critères purement de connaissances et d’expériences en matière de recrutement

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Points forts, points faibles : les connaître, pourquoi ?
Manager une équipe, c’est en être le coordinateur
Stratégies à l’usage d’un dirigeant d’entreprise

Organisation de la Gestion de Projet
Approche d’un schéma directeur
Recrutement : La richesse de la personnalité

Autres Emploi :

Récapitulatif 18 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Récapitulatif 18 Management


Récapitulatif 18 Management

Management

Depuis le dernier récapitulatif, au 1er janvier 2017, j’ai écrit 129 nouveaux articles, toutes catégories confondues.

Si vous souhaitez me faire part de sujets à traiter, que vous désirez voir développer, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Tous les liens sont regroupés dans la page : Management

Les articles :

Collaborateur
Critiquer sans blesser : Mode d’emploi
Manque de confiance en soi ou désir de bien faire les choses

Diriger
Influence et charisme personnel vs autorité liée au poste

Evaluation
Nouvel emploi : Accueil et intégration
Intégration en entreprise : Plus ou moins formalisée

Formation
PEPITE et Statut d’étudiant entrepreneur

Stratégie
Start-up : 10 clés du succès

Structurer
Le Projet MAGIS AUXILIUM : Une start-up recherche des partenaires
Entreprise : Pourquoi les structures transversales remplacent les structures verticales ?
Quels sont les caractères spécifiques de la structure par projet ?

En complément :

Blog
Cap des 1 250 000 visites de mon blog https://phgarin.wordpress.com

Emploi
Demandeur d’emploi : La Préparation Opérationnelle à l’Emploi individuelle ou POE I
Employeur : Les Aides à la Préparation Opérationnelle à l’Emploi ou POE
Créer son propre emploi : oui, non, peut-être
Moyens de recrutement utilisés par les employeurs
Belgique : Conséquences pratiques de la disparition de la période d’essai

Juridique
Le Compte Prévention Pénibilité ou CPP sert aussi pour se former
Entreprise : 14 motifs légaux pour proposer un CDD
Licenciement économique : Comment dresser la liste des salariés concernés

Harcèlement au travail : Définitions
La médiation du crédit : Qu’est-ce que c’est ?

Organisations
Productivité : Demandez à votre Némésis : La compétition motive

Pour en savoir plus :


Autres Management :

  1-1      1-2      2      3      4      5      6      7      8      9      10      11      12      14      15      16      17  

Tous les billets de cette catégorie sont listés dans la page Management

Sans oublier les sondages

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Facilitez-vous la vie avec vos Mots de passe


4 stratégies de Mot de passe faciles à retenir

clé mot de passeTout informaticien est confronté à des utilisateurs qui n’utilisent pas des mots de passe assez fort.
Ces utilisateurs mettent en danger leurs données, mais aussi celles des gens avec qui ils collaborent.
Voici un article qui peut rendre moins fastidieux l’élaboration de mots de passe et donc peut servir dans le cadre de formations.

Pour beaucoup d’utilisateurs se rappeler d’un mot de passe est difficile, d’autant que nous devons nous rappeler du code de carte de crédit, mot de passe professionnel etc.

Il existe malgré tout les moyens mnémotechniques pour faciliter la création et la mémorisation de mots de passe complexes (plus de 10 caractères).

Quelques règles pour un bon mot de passe

  • pas moins de 10 caractères, les logiciels de piratage peuvent de plus en plus rapidement déterminer un mot de passe trop court
  • ne pas utiliser de mots connus dans le mot de passe
  • une recommandation très connue : utilisez les 4 types de caractères (minuscules, majuscules, chiffres et caractères spéciaux). Cela dit, attention certains systèmes informatiques n’autorisent pas un ou plusieurs types.

Des stratégies mnémotechniques

Comme un mot de passe peut être long, il faut utiliser des stratégies mnémotechniques (sans trop compromettre la sécurité):

  • grouper les caractères selon des formes
  • grouper les caractères selon des significations autres que le caractère lui-même
  • produire un rythme personnel dans le mot de passe
  • utiliser des abréviations vous évoquant une signification personnelle

Voyons pour chaque point :

Grouper les caractères selon des formes

Cela consiste simplement à regrouper majuscules, minuscules, chiffres et caractères spéciaux, en voici des exemples :

  • DHUR6793kijo(#= ! (complexe à retenir car dans les 4 groupements, les caractères sont choisis au hasard)
  • GUgu68-_GU (plus facile à retenir : il y a une liaison logique entre chacun des groupes de deux caractères)

Grouper les caractères selon des significations

autres que le caractère lui même, par exemple le caractère va servir de support à un dessin :

  • @O0.formGALA ( on doit penser en lisant ce mot de passe, « Formation d’une galaxie », mnémotechniquement les 4 premiers caractères peuvent faire penser à 4 phases de la formation d’une galaxie)
  • SERP°Zz_pres (les 4 caractères du milieu doivent évoquer un serpent, les 4 dernières lettres sont l’anagramme des 4 premières, mais en minuscule)

Produire un rythme personnel dans le mot de passe

Par exemple en définissant un rythme utilisé par tous les mots de passe :

  • 3 majuscules , 3 minuscules, 3 chiffres, 3 caractères spéciaux
  • 2 majuscules , 2 minuscules, 2 chiffres, 6 caractères spéciaux
  • 5 chiffres , 2 minuscules, 3 caractères spéciaux, 2 majuscules

Des abréviations

Utiliser des abréviations vous évoquant une signification personnelle

Votre pensée : «J’ai une voiture bleue, et je l’ai achetée un jour de soleil » sera traduit en mot de passe :
V6B4&a5j3@
où le chiffre représente le nombre de caractère du mot suivant, & pour « et », @ pour « soleil »

Votre pensée : « la pluie, la neige et le froid c’est ce que j’aime à la montagne »
M0N7//**°°<33gna
où le mot « MONTagne » est coupé en deux, « O » est remplacé par zéro, « T » par « 7 », « // » évoque la pluie « ** » la neige « °° » la température « ❤ » remplace « aime » le dernier « 3 » remplace « e »

D’autres astuces

Il y a d’autres astuces à utiliser avec les recettes montrées plus haut.

Utiliser le nom des caractères, par exemple pour le mot :

  • EFAUErette ( « Forêt » : « EF-AU-Er-et-te »)
  • d10i10x («10» et « dix »)
  • V,I,R,g,u,l,3 (« virgule », le « 3 » remplace le « e »)

Autres méthodes

Il existe beaucoup de méthodes pour former des mots de passe forts (on dit aussi robustes) vous pouvez voir d’autres exemples sur cette page du blog alainfaure.net, notamment cet article sur les mots de passe : http://alainfaure.net/2016/04/25/mot-de-passe-simples-a-retenir-mais-efficaces/
Même si ces exemple peuvent paraître complexes, essayez et vous verrez qu’ils sont plus facile à retenir qu’on le pense.

Bon courage 🙂

Cet article vous est recommandé par Philippe Garin

Pour en savoir plus, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Mot de passe : En changer tous les combien ?
Sécurité informatique : Les scénarii de risques
Même mot de passe partout : Une mauvaise idée

Internet : Composer votre guide des bonnes pratiques vous-même
Liste des risques de sécurité informatique
Compétences numériques : Sécurité informatique

Autres Informatique et Sécurité :

Récapitulatif 17 Informatique
Récapitulatif 17 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Entretien annuel d’évaluation du cadre en 6 points


6 points d’évaluation des cadres

Critères d'évaluation du cadreChaque année, en entretien individuel, le cadre va évaluer ses collaborateurs.
De multiples exemples existent. Celui-ci est destiné à l’évaluation des cadres et autres encadrants, ceux qui ont la responsabilité de collaborateurs.

Les cadres aussi ont droit à leur grille d’évaluation.

1. Connaissances

  1. Démontre des connaissances techniques et organisationnelles
  2. Comprend la nature des affaires de l’entreprise : Stratégie, procédés, marchés et environnement
  3. Analyse et résout les problèmes de manière logique et structurée
  4. Apporte un jugement à partir de ses connaissances : décisions claires et compréhensibles

2. Apprentissage

  1. A envie d’apprendre et de progresser
  2. Recherche, accepte de manière constructive et utilise les remarques négatives pour adapter ou modifier son comportement
  3. Encourage activement et soutient ses collègues en cas de difficulté et dans une optique de progression
  4. Encadre et fait progresser son équipe : feedback régulier relatif aux performances et aux comportements attendus
  5. Partage ses connaissances avec les autres
  6. En tant que responsable, veille au développements des compétences de son équipe

3. Changement

  1. S’adapte rapidement face à des changements d’objectifs ou de situation et les mène à bien
  2. Agit en tant qu’« entrepreneur » : Se concentre sur la création de valeur, prend volontairement des risques mesurés pour la réalisation des projets importants
  3. Traite la résistance et la peur du changement de manière à rendre le changement possible
  4. Soutient les idées novatrices et crée un environnement qui encourage l’innovation
  5. Sait garder confiance et maîtrise même dans des situations difficiles

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

4. Leadership

  1. Mène les missions et les projets avec ténacité
  2. Mène son équipe en utilisant des objectifs et des plans d’amélioration prédéfinis
  3. Se bat pour la mise en oeuvre de ses idées
  4. Est acteur dans l’organisation, l’application et l’exécution
  5. Se fixe et/ou fixe les bonnes priorités et permet la bonne réalisation de toutes les missions
  6. Donne la priorité à ses clients internes ou externes en développant des relations durables dans un esprit gagnant – gagnant

5. Interaction

  1. Développe des relations de travail en sachant écouter et accepter les différences
  2. Travaille en équipe en faisant preuve de coopération avec tous les services
  3. Motive tous les membres de l’équipe pour atteindre des objectifs communs
  4. Traite les conflits de manière constructive et juste
  5. Fait preuve d’intégrité et est digne de confiance

6. Vision

  1. Décline et communique à son équipe les objectifs stratégiques, dans son domaine de responsabilité, en objectifs opérationnels
  2. Est capable de développer et de décrire les besoins à venir dans le cadre de son activité
  3. Influence, motive et obtient le support de son entourage
  4. Reste concentré et conserve le cap même dans les moments difficiles

Philippe Garin, plus de 20 de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

L’entretien d’intégration
10 critères d’évaluation d’un stagiaire ou d’un apprenti
L’entretien individuel : un exercice difficile pour le manager

Livret d’entretiens avec un nouveau collaborateur
La génération Y au travail
Management participatif : Comment ça marche, points forts, points faibles

Autres Management :

Récapitulatif 15 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

CNV Communication non Violente : les 4 étapes de l’OSBD


La Communication non violente

Le bonhomme OSBDLa Communication non violente ou CNV est un processus de communication qui passe par une prise de conscience de ses sentiments avant la communication.

La CNV fait appel à l’empathie et au refus de juger l’autre en faisant appel à l’observation la plus objective possible, en parlant de ce que l’on ressent, durant la communication, à la place d’un jugement.

La CNV permet de favoriser le dialogue entre deux interlocuteurs, par une écoute volontaire du message reçu quelle que soit sa manière de s’exprimer et celle de son interlocuteur.

OSBD, les 4 étapes de la CNV

  1. Observation :
    pour décrire la situation d’une manière la plus objective possible, avec des mots neutres, pour un partage de l’information sans ambiguïté ni jugement

    « Quand tu fais [ça] …

  2. Sentiments et attitudes :
    pour exprimer les sentiments et attitudes suscités dans cette situation

    … je me sens [de cette manière] …

  3. Besoin :
    pour expliciter ses besoins qui conduisent aux sentiments et attitudes exprimés

    … car j’ai besoin de [x] …

  4. Demande :
    pour émettre une demande à son interlocuteur, claire et formulée positivement

    … j’aimerais que tu fasses [telle action].»

Par exemple :
Ne dites pas : « Tu te laisses aller », qui exprime un jugement.
Dites :
« Depuis plusieurs jours, tu ne sors plus », qui montre un fait observable

Évitez les mots « tu », « vous », « les autres », car il s’agit alors souvent d’un jugement plus que l’expression d’un sentiment

Retour positif

La communication reste non violente tant que le retour négatif à message émis par son interlocuteur laisse le demandeur ouvert à la communication.
Si, au contraire, il perçoit le refus à sa demande avec un sentiment négatif alors la communication se ferme.

Il y a un cercle vertueux à la Communication Non Violente, car l’attitude sereine d’un interlocuteur va engendrer une attitude plus bienveillante de l’autre, par imitation inconsciente, même après avoir exprimé des sentiments négatifs.

Amusez-vous bien !

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Schéma de la déperdition de l’information
Déperdition de l’information : Pourquoi
Entendre n’est pas comprendre

Critiqué (e) en public : Comment réagir
Une information précise est proche de l’expérience sensorielle
Définition des critères d’exigence dans le domaine des Relations entre les personnes.

Autres Communication et Humour :

Récapitulatif 12 Communication
Récapitulatif 11 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La Communication externe : Définition et stratégie


La Communication externe : Définition et stratégie

stratégie de la communication externeDéfinition de la communication externe

On parle d’une communication externe, quand il s’agit pour une organisation, entreprise ou service public de livrer des informations à l’extérieur de son organisation.

Sommaire :

  1. Définition et stratégie
  2. Message et Cible
  3. Moyens et Diffusion
  4. Double face
  5. L’affaire de tous

Stratégie de la communication externe

La communication externe est toujours à destination d’un public extérieur à l’organisation.
Ce public peut être plus ou moins nombreux, plus ou moins ciblé, en fonction de l’information que l’organisation souhaite transmettre.

Communication externe = image

Quel que soit le message, il aura un impact sur l’organisation.
C’est pourquoi la communication externe fait partie intégrante des décisions du management, lorsqu’il s’agit d’une entreprise ou d’une association, des politiques et des fonctionnaires lorsqu’il s’agit d’une institution publique.

L’organisation définie donc :

  1. Le sujet du message
  2. Le public à qui est destiné le message

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Bâtir l’Expérience Client 1/3 : une démarche, un parcours
Objectifs pour définir un plan stratégique informatique
T de Bord Questions à se poser pour construire son tableau de bord de pilotage stratégique

10 domaines d’analyse et d’activités stratégiques internes dans une entreprise
Une information précise est proche de l’expérience sensorielle
Projet : Que se passerait-il si le projet n’avait pas lieu ?

Autres Communication et Management :

Récapitulatif 10 Communication
Récapitulatif 10 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :