Le CV d’un jeune diplômé : Que doit-il contenir ?


Comment remplir le CV d’un jeune diplômé

jeunes et diplômésPartagé entre en mettre trop ou pas assez

Qu’il soit d’un jeune diplômé ou non, un CV doit contenir uniquement les informations utiles au recruteur pour prendre la décision de décrocher son téléphone et vous appeler.

Le CV d’un jeune diplômé doit contenir les mêmes rubriques qu’un autre CV :

  • L’entête
  • La formation
  • L’expérience professionnelle
  • Les loisirs et autres centres d’intérêts

La première et la dernière partie contiennent les mêmes éléments que les CV des autres personnes

La formation

La partie formation va contenir les diplômes obtenus. C’est bien cela qui est à mettre en avant, c’est pourquoi elle se trouve avant la partie expérience professionnelle.

C’est LE point fort commun à tous les jeunes diplômés : Leurs connaissances acquises et validées par leur(s) diplôme(s).

Dans la présentation des diplômes, il est important d’être le plus clair possible. Un diplôme tellement précis que personne ne comprend ce qu’il signifie, fait mauvais effet. Le plus simple est de reprendre le titre du diplôme.

Le nom de l’école doit se mettre à la fois sous forme d’acronyme et en toute lettre, à quelques exceptions près. ENA ou HEC n’ont pas besoin d’être traduit en École Normale d’Administration Haute École Commerciale. De même École Polytechnique peut rester Polytechnique.

Mais si votre école est moins connue alors, mieux vaut l’expliquer.
Exemple : ISIT, Institut Supérieur d’Interprétation et de Traduction

La Spécialité peut être un atout, seulement dans la mesure où le nom du diplôme est peu clair.

Par contre, il est contreproductif de mettre le titre de sa thèse. Gardez cette information pour la lettre de motivation ou l’entretien d’embauche, si tant est que cela s’avère utile.

Expérience professionnelle

Un jeune diplômé est pénalisé par le manque d’expériences professionnelles. À part lorsqu’il a travaillé pour se payer ses études, il n’a guère que les jobs d’été ou sa contribution à des associations ou clubs, en plus de ses stages.

Parmi ces quelques expériences, tout peut servir.

Pour les expériences ayant fait l’objet d’un contrat de travail, CDD ou intérim, contrat de professionnalisation, etc., mettez-les comme dans tous les CV.

Si vous avez travaillé plusieurs étés pour le même employeur, alors regroupez-les sur une seule ligne, en précisant les années. Ex : 2012 à 2014, 6 mois, Animateur dans la colonie de vacances XYZ

Pour les stages, précisez aussi toujours la durée du stage, sous réserve que le stage a une durée d’au moins un mois cumulé, car au-dessous l’expérience est insuffisamment significative, même s’il vous a beaucoup plu. Ex : 08/2013 Interprète au Brésil.

Quant aux activités bénévoles ou dans des associations ou club, retenez ceux qui ont un lien direct avec le poste que vous envisagez.

Quel que soit le type d’expérience professionnelle, dans la description de vos tâches et réalisations, retenez seulement celles qui sont en adéquation avec votre projet professionnel ou/et le poste envisagé.

Autres recommandations

Gardez les détails pour l’entretien d’embauche. Vous aurez ainsi de quoi parler et l’occasion de montrer à quel point et vous avez contribué avec plaisir.

Il n’est pas nécessaire de mettre tous les stages, ni de répéter des actions qui se ressemblent. Pensez à simplifier pour garder un CV clair, facile à lire et compréhensible en un coup d’œil.

Mettez le titre du poste envisagé en adéquation avec vos expériences professionnelles.

Si votre cursus ou votre diplôme vous confère le droit de postuler à un poste de cadre alors postulez pour un poste de cadre.

Seule réserve, il faut que la carrière que vous envisagez soit en rapport avec votre formation. Si vous êtes ingénieur en électronique, le titre du CV doit s’appeler de même. Par contre, si vous avez un diplôme trop précis, vous vous fermez des opportunités d’emploi.

Ex : « Archiviste historique » va vous laissez peu de place sur le marché du travail. Préférez alors « Documentaliste ».

Dernier point

Au fur et à mesure que vous allez acquérir des expériences professionnelles, vos stages vont disparaître du CV.

Comme vous avez choisi de mettre votre âge, vous devrez le modifier chaque année.

Votre statut marital et le nombre d’enfants, si vous en avez plus tard, sont des informations qui n’ont pas à figurer dans le CV

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

CV : Que mettre dans l’entête ?
CV : Les embûches du parcours professionnel
CV : Formations conseils pour les présenter

CV rejeté : Pourquoi ?
Emploi : CV papier vs Profil sur des réseaux sociaux
CV « arrangé » : Même aux postes les plus importants, ils se font prendre

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi
Récapitulatif 6 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Une Réponse

  1. Être jeune diplômé n’est pas toujours évident pour trouver un emploi. Si les entreprises demandent de l’expérience, privilégiez peut être quelques missions en intérim qui étofferont votre CV.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :