Combien de temps pour faire une première impression ?


Jugé (e) dès le tout début de la première rencontre

Faire une bonne ou une mauvaise impression est très important, notamment pour un candidat dans un entretien d’embauche ou pour un commercial lors d’un rendez-vous d’affaire.

Il est généralement convenu que les 5 premières secondes et les 5 premiers mots sont les plus importants pour réussir une première impression.

Est-ce trop long ou trop court ?

première exposition impressionniste

par Cham 1874

Une étude américaine

Une étude américaine a consisté à montrer 66 visages différents à 200 personnes pendant une seule seconde.

Un dixième de seconde a été suffisant à ces 200 personnes pour exprimer un avis sur les traits de personnalité qu’ils ont détecté sur le visage de ceux qu’ils ont vu pour la première fois.

Est-ce tout ?

Cette étude porte uniquement sur le visage.

Lorsque vous rencontrez quelqu’un pour la première fois, il prend plus d’un dixième de seconde pour regarder votre corps en entier, la forme de votre corps, votre coiffure, vos vêtements.

Votre interlocuteur va aussi regarder comment vous bougez, vous marchez.
Quels sont les gestes que vous faites.

Le premier geste est d’aller vers l’autre, avec un sourire, et la main tendue pour saluer, sauf pendant les nouvelles règles de distanciation imposés par la lutte contre la pandémie de covid-19.

Viennent l’odeur que vous dégagez, éventuellement la moiteur de vos mains ou la sueur.

Puis, votre voix, bien placée, trop haute, trop basse.
Le débit de parole, l’aisance avec laquelle vous parlez.
La clarté de vos propos

Tous ces éléments contribuent à produire une bonne impression ou indisposent votre interlocuteur.

Réponse

Entre 1/10 de seconde et 5 secondes, voilà la durée d’une première impression.

Alors, préparez-vous bien à produire votre meilleur effet possible.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Le mystère des 30 secondes de lecture d’un CV dévoilé : Partie 1/2
Les 5 dernières minutes de son entretien d’embauche
PNL 3 exemples

Main chaude = Succès à l’entretien d’embauche, Recrutement assuré ?
A relire la veille de l’entretien d‘embauche
12 signes qui agacent le recruteur en entretien d’embauche

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La Reformulation : Une technique efficace


Tout l’intérêt de reformuler

La reformulation est une technique qui consiste à répéter les propos de votre interlocuteur qui s’assure ainsi d’avoir bien transmis son message.

C’est une sorte de feedback, du point de vue de celui qui reçoit le message verbal.

C’est une technique douce qui se combine avec l’écoute passive.

technique de reformulation

Le point commun avec l’écoute active est que votre attention est centrée sur la personne qui vous parle.
La différence vient que vous gardez vos opinions et vos idées pour vous, car le seul intérêt de la reformulation est de faire comprendre à l’émetteur du message que son message est parvenu avec un minimum de pertes de l’information.

La personne doit être mise en confiance. Elle doit avoir l’impression de bienveillance et de compréhension sans jugement de la part de celles et ceux qui l’écoute.

La personne qui parle est la plus vulnérable.
La (les) personne (s) qui reformulent est (sont) une (des) personne (s) de confiance.

Comment reformuler

La reformulation consiste à répéter ce qui a été entendu, comme une sorte d’écho, avec la possibilité d’utiliser un autre vocabulaire pour synthétiser, simplifier ou pour montrer sa compréhension.

Les expressions les plus utilisées sont :

  • « Ainsi selon vous … »
  • « Vous voulez dire … »
  • « En d’autres termes … »
  • « À votre avis donc … »
  • « … C’est bien ça ? »
  • « … J’ai bien compris ? »

La reformulation permet aussi à l’émetteur du message de prendre conscience du message qu’il vient de transmettre.

Le dialogue reprend, souvent avec plus de clarté, sans que celui ou celle qui reformule n’ait donné l’impression d’être un (e) inquisiteur (trice), puisque l’interrogatoire est non invasif.

La reformulation permet alors d’éviter l’interprétation et d’aider l’autre à structurer son discours.
Et aussi, à faire ressortir ses sentiments avant de devenir plus objectif (ve).

Pour reformuler correctement, il faut avoir de l’écoute et être bienveillant (e), et aussi avoir, en même temps, du recul et de l’empathie.

Dans la vie privée

Ceux qui utilisent le plus la reformulation sont les personnes à l’écoute des autres.

Fort de ce principe, tout le monde peut utiliser cette technique. Quelques exemples :

  • Un policier ou une assistante sociale face à une femme battue par son compagnon
  • Un parent face à son enfant, dans des moments où ce dernier se sent mal dans sa peau, par exemple à l’adolescence
  • Un (e) ami (e) qui cherche à consoler face à un chagrin d’amour ou autre événement triste.
  • etc.

Dans le monde professionnel aussi

Le manager à l’écoute de ses collaborateurs utilise la reformulation pour s’assurer des propos qui lui sont rapportés.

Cela l’aide à comprendre les circonstances et les actions.
Il peut ainsi plus facilement définir des mesures correctives, donner des instructions plus adaptées, et même recadrer une personne.

En entretien d’embauche, quand le (la) candidat (e) est tellement stressé (e) ou timide, que l’enjeu empêche de s’exprimer, le recruteur reformule pour mettre en confiance tout en s’assurant d’avoir bien compris.

L’absence de jugement permet alors de construire un dialogue de meilleur niveau.

Philippe Garin, plus de 20 de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Les 4 registres de la Communication interpersonnelle
Entendre n’est pas comprendre
Communication : La notion de filtre dans la déperdition d’information

Les sons ou phonèmes français en langage phonétique
CNV Communication Non Violente : Les 4 étapes de l’OSBD
Techniques d’animation : Comment redonner confiance en soi

Autres Communication :

Récapitulatif 20 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les 3 éléments d’une bonne candidature


CV, lettre de motivation et entretien d’embauche

recherche d'emploi CV à distribuerDans l’ordre des utilisations, les trois outils principaux de la recherche d’emploi sont le CV, la lettre de motivation ou lettre de candidature et l’entretien ou les entrevues d’embauche.

Tous sont codifiés, plus ou moins formellement.
S’il y a différentes formes de CV, de lettre de motivation et d’entretien, certaines règles sont toujours les mêmes.

En voici quelques-unes.

Le CV

Une présentation en 3 colonnes est la pire de toutes.

Un recruteur lit en diagonale, de haut à gauche vers le bas à droite.
Donc, il ne voit, dans un premier temps, qu’une seule colonne et risque donc de passer à côté d’informations intéressantes plus en adéquation avec ce qu’il recherche.

Or, s’il ne trouve pas, en 5 secondes, ces éléments, il élimine le CV et la candidature s’arrête là.

La tendance est plus à deux colonnes, de taille inégale, dont l’une avec un fond de couleur ou l’écriture du titre des rubriques en couleur. Le bleu est la plus utilisée.

La taille des caractères doit être suffisamment grande, 11 minimum.
A vouloir tout faire rentrer sur une seule page, on perd en lisibilité et en clarté.

Le problème avec les CV, c’est qu’on l’on cherche a en même beaucoup trop. Ce « parcours de vie » est une sorte d’affiche publicitaire ou une page dans un diaporama : quand il y a trop de chose dessus, on ne voit rien.
La première impression est importante.

Une erreur courante est d’y mettre trop de texte, beaucoup trop, mal placé et surtout, il faut faire des choix, quitte à faire plusieurs CV selon le poste visé.

Une accroche à placer en dessous du titre est de plus en plus attendue par le recruteur.

La lettre de motivation

La structure de la lettre de motivation varie peu : VOUS, MOI, NOUS.

En fait, ce sont surtout les mots choisis et les tournures de phrases, la taille des paragraphes et la façon dont vous présentez les choses qui donnent un aspect d’attirance.

Il faut démontrer que vous avez les qualités et l’expérience requises pour assumer les responsabilités et exécuter les tâches liés au poste pour lequel vous souhaitez un rendez-vous.

C’est beaucoup plus compliqué qu’un CV qui a des règles, alors que la lettre doit refléter votre style d’écriture donc votre façon d’être et de travailler.

De plus, on écrit différemment à un recruteur externe qui traite pour son client, le futur employeur, qu’à un membre du personnel du futur employeur.

Dans le premier cas, on peut se permettre quelques erreurs de style car le recruteur externe en a l’habitude et passe assez facilement les petits défauts, sauf le « fôtes » de français.

Dans le second, le jugement de la personne du service RH ou le chef sera plutôt sans pardon, car on a affaire à un(e) futur(e) collègue.
Son appréciation se poursuivra et rendra la période d’essai plus ou moins facile.

L’entretien d’embauche

Votre principal argument est votre solidité et votre socle de compétences.
Un employeur cherche quelqu’un d’opérationnel le plus vite possible.

Selon le niveau du poste à pourvoir, cadre, maîtrise, technicien, ouvrier, l’entretien sera plus ou moins court.

Plus le poste est élevé dans la hiérarchie ou plus les spécificités techniques sont pointues et plus les exigences seront fortes.
Plusieurs entrevues sont alors la règle et la durée du processus de recrutement augmente avec la position à prendre.

Conclusion

Ce sont :

  1. vos forces que l’on doit retrouver dans votre CV,
  2. votre adéquation avec le job dans la lettre de motivation et
  3. vos faiblesses durant un entretien d’embauche.

C’est ce que le recruteur cherche à découvrir.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Un trou dans le CV fait-il disparaître des compétences ?
Lettre de motivation : Sa structure la plus classique
Comment se déroule une entrevue ou entretien d’embauche

LE CV européen
Autre structure de la lettre de motivation
Réussir son entretien d’embauche au téléphone

Autres Emploi et Juridique:

Récapitulatif 18 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Contrat de travail : Définition


Qu’est-ce que c’est, exactement, un contrat de travail ?

L’Insee, l’institut national de la statistique et des études économiques, nous donne la définition suivante du contrat de travail :Premier mai : fête du travail

Définition du contrat de travail

Un contrat de travail existe dès lors qu’une personne (le salarié) s’engage à travailler, moyennant rémunération, pour le compte et sous les ordres et le contrôle d’une autre personne (l’employeur) dans une entreprise privée.
Le plus souvent, le contrat de travail doit être écrit, sauf CDI à temps complet.
Son exécution entraîne un certain nombre d’obligations, tant pour le salarié que pour l’employeur.

L’employeur peut être une personne physique (entrepreneur individuel…) ou une personne morale (SARL, association…) de droit privé.
Dans ce second cas, le contrat est conclu par la personne munie du pouvoir d’engager la personne morale : gérant, directeur dont les fonctions comportent le recrutement de salariés, etc.
Côté salarié, toute personne peut conclure un contrat de travail avec, cependant, quelques restrictions concernant les personnes majeures sous tutelle et les jeunes de moins de 18 ans.

Pas écrit ?

Trois critères permettent de définir un contrat de travail, même non écrit :

  1. Une rémunération, en argent ou/et en nature
  2. Une prestation de travail
  3. Un lien de subordination où, selon la jurisprudence, l’employeur a le pouvoir
    • de donner des ordres et des directives,
    • de contrôler l’exécution du travail
    • de sanctionner le salarié pour ses manquements

En l’absence d’un de ces critères, la jurisprudence parle d’entraide et non de contrat de travail.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Pré-embauche : LES contrats, mode d’emploi
Rupture du contrat de travail : risques et légalité
Aude-entrepreneur : Lien de subordination pour requalifier un contrat de travail

Contrat en Alternance : c’est quoi et pour qui
Le Compte d’Engagement Citoyen ou CEC : C’est quoi
CDD : Délais de carence, période d’essai, préavis

Autres Emploi et Juridique :

Récapitulatif 17 Emploi
Récapitulatif 17 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Open space : Des solutions humaines


Des solutions contre les nuisances dues aux personnes

open space : trop pleinPlus le nombre de personnes qui travaillent dans un open space est important, plus ils sont entassés sur quelques mètres carrés, et plus ils sont soumis au stress de la présence des autres.
L’activité de chacun a un impact sur son propre travail.

Sommaire :

Les bruits

Tout ce qui est générateur de bruit est facteur de perturbation.

Cela commence par les bruits parasites : le crayon qui sert de baguette de tambour, les ongles sur le clavier, les bijoux qui se cognent entre eux ou contre la table, le fredonnement de la dernière chanson à la mode, etc.
Autant de bruits que l’on peut facilement éliminer.

La voix

La voix est un instrument indispensable pour son travail, à condition qu’elle soit faible pour ne pas déranger les autres tout en restant audible lors des échanges de vive-voix ou au téléphone.
De même, les échanges doivent être professionnels, courts si possible. Les bavards se verront regardés d’un mauvais œil par les autres ou subiront les conséquences négatives dans leurs rapports aux autres.

Lors d’une conversation téléphonique, la voix monte avec l’énervement face à un interlocuteur qui ne comprend pas les explications qu’on lui donne, qui lui-même hausse le ton, qui est de mauvaise foi, etc. Cela se fait involontairement.

Dans de tels cas, mieux vaut basculer sur un téléphone portable, si ce n’est pas déjà fait, et s’éloigner de l’open-space pour se rendre, par exemple, dans un bureau ou une salle de réunion vide.

Pour se concentrer

Lorsque le travail nécessite une forte concentration, il est préférable de signifier aux autres ce besoin.
Un petit écriteau mentionnant ce besoin, sur le coin du bureau, un casque anti-bruit sur les oreilles permettent de prévenir les autres de ne pas vous déranger, à condition de ne pas en abuser au risque de laisser penser que vous souhaitez un isolement total et permanent.

L’utilisation des plages horaires où les autres sont absents, moments de pause ou de réunion, pour effectuer le travail demandant le plus de concentration est aussi un moyen d’améliorer son efficacité au travail.

Soi et les autres

Si l’aménagement de l’open space peut minimiser les bruits et la vue des autres, il est parfois indispensable de se créer sa propre espace personnel.
L’open space est partagé, son poste de travail est SON espace à soi.

La spontanéité et la présence des autres provoquent l’envie de partager des informations sans s’éloigner de son poste de travail.
Que ce soit des échanges de propos professionnels ou plus personnels, le mieux est de les éviter dans l’open space.

Partagez vos trucs et astuces pour vous sentir bien en open space et pour y travailler efficacement, contactez-moi.

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Devise 007 : Garde toujours les oreilles ouvertes
Se sentir bien en entreprise : Les 7 critères
Friday Wear ou Le vendredi relax

Burnout ou Syndrome d’épuisement professionnel
Tests de réaction au stress et aux tensions
Comment faire pour ne pas être déranger au travail et gagner du temps

Autres Management et Organisation :

Récapitulatif 12 Management
Récapitulatif 12 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Méthode : ACP ou Approche centrée sur la personne


L’Approche Centrée sur la Personne ou ACP

est le résultat des travaux de Carl Rogers (1902-1987), psychologue et psychothérapeute américain, pressenti pour être Prix Nobel de la Paix en 1987.

Carl Rogers

Carl Rogers

Les principes en sont

  • La confiance dans la personne
  • Le respect de la personne

L’ACP permet une relation de confiance et de respect mutuel, entre Vous et votre conseiller, dans un climat d’ouverture, de compréhension empathique, de sincérité.

Vous êtes alors libéré de la peur du jugement. Vous êtes mieux à même de réaliser votre potentiel, sans se préoccuper de « normes » et aller vers l’autonomie, la confiance et le mieux-être.

L’approche centrée sur la personne est utilisée dans des moments

  • d’hésitation par rapport à des choix,
  • de crise : perte de travail, changement de lieu ou d’emploi, mise à la retraite
  • de doute sur ses potentiels.

L’ACP s’adresse à toute personne sans distinction de genre, d’âge, d’origine raciale ou ethnique, d’opinions politiques, philosophiques ou religieuses, d’appartenance syndicale ou politique, d’état de santé ou d’orientation sexuelle

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Approche pour la construction d’une atmosphère de sympathie dans le cadre d’un entretien
Méthode ACTE : Les deux définitions
Êtes-vousprêt à quitter votre emploi en 25 questions

Le bûcheron qui n’a pas le temps
Entretien d’embauche : Soyez vous-même !
Prise de décision 10 méthodes

Autres Emploi et Organisation :

Récapitulatif 11 Emploi
Récapitulatif 11 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La Communication externe : Message et Cible


La Communication externe : Message et Cible

Le sujet du messagecibler son message

Il doit y avoir cohérence entre le sujet du message et l’image que l’organisation veut se donner et les résultats attendus.

Sommaire :

  1. Définition et stratégie
  2. Message et Cible
  3. Moyens et Diffusion
  4. Double face
  5. L’affaire de tous

Il est évident que la communication externe d’une école primaire d’un village est différente de celle d’un club informatique, d’un consultant en évolution professionnelle, d’une entreprise de logistique internationale, d’un boulanger, de la grande surface du coin ou d’un journal télévisé sur une grande chaîne d’écoute nationale.

Chacune de ces organisations a des buts différents et sa communication externe est au service de l’image et de la stratégie globale de l’organisation.

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le public cible du message

Là encore, le public peut être le plus large possible, ce qu’on appelle communément le grand public. Ce peut être une partie de celui-ci, en fonction de critères propres à chaque organisation.

  • Une école va s’adresser aux parents d’élève, en premier.
  • Une association va parler de ses activités pour recruter de nouveaux membres, pour organiser ou/et participer à des évènements sportifs, culturels, etc.
  • Un commerçant ou un indépendant, va parler de ses produits, de ses promotions, de ses services.
  • Une entreprise plus grande aussi, avec, en plus, ses succès, ses inventions, avec des moyens différents. Plus l’entreprise sera importante et plus les sujets seront variés. C’est ainsi qu’un plan de licenciement fera l’objet d’une communication externe plus large que le dépôt de bilan d’une TPE (Très petite entreprise).
  • Une administration va chercher à faire valoir les services qu’elle apporte à ses administrés ou bénéficiaires des services.

Le ciblage du message externe peut être très fin et le nombre de personnes concernées très faible. Par exemple, les éleveurs de mouton du Larzac de moins de 30 ans qui ont acheté une voiture depuis plus de 5 ans.

Pour autant, la qualité du message doit toujours aussi bonne. Ce sont les moyens employés qui seront différents selon les cibles.

En fonction de l’information à transmettre et des personnes à qui l’on veut transmettre le message, l’organisation définie les moyens à utiliser pour diffuser le message.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Quatre règles mnémotechniques de Communication
Comment donner confiance à son interlocuteur
Stratégie pour une bonne présentation

Stratégie de présentation en six points
La quantité d’informations transmises par un message
Texte dans un site Web : 20 Questions à se poser avant de rédiger

Autres Communication et Management :

Récapitulatif 10 Communication
Récapitulatif 10 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

CESU : Pour quels services à la personne


Quels services à la personne peut-on payer avec le CESU ?

CR-CESULe CESU ou Chèque Emploi Service Universel est un mode de paiement de services à la personne qui facilite toutes les tâches administratives du particulier employeur.

Liste des services qu’un particulier employeur peut payer par le CESU

Services à la famille :

  • Gardes d’enfants à domicile ou hors du domicile par une assistante maternelle agréée
  • Crèches, jardins d’enfants, haltes garderies
  • Centres aérés – 6 ans
  • Accompagnement des enfants dans leurs déplacements
  • Soutien scolaire et cours à domicile
  • Assistance informatique
  • Assistance administrative

Services de la vie quotidienne :

  • Entretien de la maison et travaux ménagers
  • Collecte et livraison de linge repassé
  • Jardinage
  • Petit bricolage
  • Gardiennage, et surveillance temporaire de la résidence principale et secondaire
  • Préparation de repas et courses, livraison de repas et de courses

Services aux personnes dépendantes :

  • Assistance aux personnes âgées et handicapées à l’exclusion des actes médicaux
  • Garde-malade à l’exclusion des soins
  • Soins d’esthétique à domicile
  • Aide à la mobilité
  • Frais de transport par taxi de personnes âgées ou à mobilité réduite titulaires de prestations sociales : allocation personnalisée d’autonomie – APA – allocation aux adultes handicapés – AAH, …

Le CRCESU

Le CRCESU, ou Centre de Remboursement des CESU, est l’organisme chargé de l’inscription des particuliers employeurs ET des employés travaillant dans les services indiqués ci-dessus.

Il délivre les CESU aux employeurs et verse la paye aux employés.

Source : CRCESU

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Reconversion : Manque d’expérience, comment convaincre
Nouveaux sur le marché du travail
Embauche des handicapés : Les aides depuis le 01 janvier 2012

Autoentrepreneur et indemnités chômage : mode d’emploi
Le Titre Emploi Service Entreprise ou Tese pour simplifier les formalités d’embauche et de gestion
Comment est calculé le montant du RSA

Autres Emploi :

Récapitulatif 10 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Ehpad : nouveau nom pour les maisons de retraite médicalisées


Un Ehpad est un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes

pharmacie dans un ehpadAvec le papy-boom et l’accroissement du vieillissement de la population, le besoin en structure d’hébergement se fait de plus en plus sentir.

Non seulement, nous avons besoin de plus de maisons de retraite, mais aussi elles doivent être médicalisées et aménagées pour recueillir des personnes dépendantes.

Certaines structures se sont même spécialisées dans les personnes atteintes d’Alzheimer

La décision d’accepter une personne ou un couple de plus de 60 ans dans un Ehpad est prise par le directeur de l’établissement sur avis du médecin car l’accueil se fait en fonction de la dépendance et des aménagements… et du nombre de places disponibles

Plus de 80% des personnes accueillis dans un Ehpad sont dépendantes et la moitié d’entre elles sont très dépendantes

50% publics, 50% privés

50% des places sont situées dans le secteur public, autonome ou rattaché à un hôpital, avec un délai d’attente qui se mesure en mois et souvent dépasse un an

30% des places sont dans le domaine associatif, souvent à but non lucratif

20% des places sont dans aussi dans le domaine privé, à caractère commercial, souvent pour la grande dépendance

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Insomnies ! Quoi faire ?
La Miviludes : Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires
Risques cardiovasculaires : les facteurs du risque

TMS troubles musculo squelettiques comment les éviter
Don de moelle osseuse
Décès : Démarches à effectuer

Autres Bien-être :

Récapitulatif 7 Bien-être
Récapitulatif 8 Bien-être

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Bien-être de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Embauche des handicapés : Les aides depuis le 01 janvier 2012


Embauche des handicapés : Les aides au cas par cas depuis le 01 janvier 2012

AgefiphLes aides accordées par l’AGEFIPH se font depuis le 1er janvier 2012, en fonction des besoins de l’entreprise et de la situation du salarié handicapé, au cas par cas

Aide supprimée :

Primes à l’insertion en cas d’embauche de travailleurs handicapés en CDI ou en CDD d’au moins 12 mois

Aide modifiée :

Maintien d’un salarié devenu handicapé : 2000 Euros, puis 3000 Euros selon le besoin de l’entreprise, en remplacement d’une prime fixe de 6000 Euros

Nouvelles aides

Aide à l’insertion professionnelle ou AIP

2000 Euros pour un temps plein ou 1000 Euros pour un temps partiel de 16 heures par semaine minimum, en cas d’embauche d’une personne en situation de handicap qui soit chômeur de plus de 50 ans, demandeur d’emploi ayant travaillé moins de 6 mois dans les 24 mois qui précèdent l’embauche ou ayant un autre problème d’insertion

Aide de pérennisation du contrat de professionnalisation

Identique à l’AIP, en cas d’embauche d’une personne handicapée à l’issue d’un contrat de professionnalisation

Source : AGEFIPH

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Cadremploi : Speed recruiting pour décrocher un job en 7 minutes
Chômage et handicap : L’ADAPT
Contrats en Alternance : c’est quoi et pour qui

Questions pour s’orienter ou se réorienter
Handicap et Emploi : Comment trouver 1/2
Handicap et Emploi : Comment trouver 2/2

Autres Emploi :

Récapitulatif 8 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Types de sites d’emploi spécialisés sur www.boosteremploi.com


Types de sites d’emploi spécialisés sur http://www.boosteremploi.com

types de sites d'emploi sur boosteremploi.comLe site www.boosteremploi.com vous propose plus de 800 sites d’emploi, regroupés dans plusieurs listes, dont une liste de sites spécialisés

Cette liste vient de s’enrichir d’une colonne supplémentaire dont le but est de vous permettre de trouver plus rapidement des sites spécialisés en fonction du type de spécialisation, grâce au tri de la liste par ce critère

La colonne « Type spécialité » indique si la spécialité est liée :

  • Contrat : au type de contrat ou statut, ex: Freelance, cadre
  • Domaine : au domaine ou secteur professionnel, ex: BTP, Informatique
  • Lieu : à la zone géographique, ex: Région lilloise, postes surtout à l’International
  • Métier : au métier, ex: Commerciaux, Artisanat
  • Personne : à la personne, ex: Jeunes diplômés, Handicap

Le site www.boosteremploi.com contient aussi de nombreuses informations sur la recherche d’emploi

NB : Le site a subit une seconde refonte depuis cet article

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Bouton +1 ajouté dans le site www.boosteremploi.com
La communication rubrique de www.boosteremploi.com
S’y mettre nouvelle rubrique de www.boosteremploi.com

S’organiser nouvelle rubrique sur www.boosteremploi.com
A savoir sur l’entretien d’embauche sur www.boosteremploi.com
Définition Points faibles Points forts

Autres Emploi :

Récapitulatif 4 Emploi
Récapitulatif 7 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Chômage et handicap : L’ADAPT


Chômage et handicap : L’ADAPT

ladapt.net logoLe taux de chômage des personnes handicapées reste encore 2 fois supérieur à celui des personnes valides.

Les 250 000 demandeurs d’emploi handicapés officiellement recensés sont à 50% des chômeurs dits de longue durée et 80% d’entre eux ont un très faible niveau de qualification.

Source : Stepstone

Cette page m’a permis de découvrir l’ADAPT, qui oeuvre pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées. Cet article a pour but de partager avec ses lecteurs cette découverte et de soutenir cette association.

Pour contacter l’ADAPT, Association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées :

L’ADAPT – Tour Essor – 14 rue Scandicci – 93508 Pantin cedex

Tél : 01 48 10 12 46 –

Fax : 01 48 10 12 44

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

400 sites d’emploi et plus  plus de 1000 depuis
Seniors : Vos points forts auprès des recruteurs
Nouveaux sur le marché du travail

Embauche conseils pratiques
Quiz sur la recherche d’emploi
Comment décrypter une petite annonce 1

Autres Emploi :

Récapitulatif 5 Emploi
Récapitulatif 6 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

L’observation est un travail des cinq sens


L’observation est un travail des cinq sens

périscope binoculaireUtiliser son sens de l’observation, c’est être conscient de ce qui se passe maintenant, à l’endroit où l’on se trouve.

Observer, c’est aussi, se détacher de son système de valeurs personnelles. C’est faire en sorte de séparer l’observation et l’interprétation.

« Pure utopie ! » diront certains, puisque chacun d’entre nous ne peut s’empêcher de filtrer ce qu’il perçoit, voit, goûte, sens ou entend.

Soit !

Il est, cependant, possible de s’entraîner à observer :

  • Choisissez chaque jour un élément différent à observer.
    Par exemple, en choisissant l’heure et la minute exacte auxquelles vous souhaitez consacrer dix minutes à observer et en changeant ce moment tous les jours.
    En fonction du lieu où vous serez à ce moment-là, vous observerez des éléments différents.

Les critères suivants font partie de ce que vous pouvez observer :

  • Le nom des objets qui vous entourent. Leurs formes, leurs couleurs, leurs aspects, etc.
  • Le nom des personnes qui vous entourent. Leurs odeurs, leurs vêtements, leurs postures et leurs mouvements, les expressions de leurs visages, le ton et le rythme de leurs voix, etc.

Notez alors vos observations « objectives ».

Après une première période d’observation, par exemple, une semaine, reprenez les descriptions de vos observations et ajoutez des commentaires sur les événements qui ont eu lieu aux moments des observations.

Répétez cette analyse, par exemple sur une période d’un mois,  et notez les répétitions et les relations de cause à effet.

Êtes-vous devenu un(e) bon(ne) observateur (trice) ?

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Guide d’observation d’une visite d’entreprise
La communication non verbale : le message total
Congruent : Définition Communication verbale et non verbale

Quelques bonnes résolutions à partir de maintenant
Ce que vous devez atteindre
Burnout ou Syndrome d’épuisement professionnel

Autres Bien-être :

Récapitulatif 4 Bien-être

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Bien-être de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La structure des potentialités d’une entreprise


La structure des potentialités d’une entreprise

Domaine des potentialités:

potentialités en entreprise

  • Recherche et développement
  • Production et logistique
  • Marketing
  • Planification et contrôle de gestion

Type de potentialités:

  • Possibilité spécifique de performance (actif)
  • Possibilité d’utilisation (passif)

Potentialités de performance:

  • Potentialités humaines (personnes)
  • Potentialités techniques (matériels)
  • Potentialités Financières (ressources financières)

Potentialités d’utilisation:

  • L’information, par exemple, objectifs, stratégies, connaissance des marchés et savoir-faire des produits
  • Connaissance de l’organisation et de la culture d’entreprise sur les processus structurels
  • Les valeurs et les normes en vigueur

 

 

Potentialités
d’utilisation

Type de potentialités

Domaine des potentialités

Potentialités
de performance

Personnes Matériels Ressources financières Système
cible
Système
de stratégie
Connais-
sances
Recherche et développement Potentia-
lités humaines
Potentia-
lités techniques
Potentia-
lités financières
Potentia-
lités d’objectifs
Potentia-
lités de stratégie
Potentia-
lités de savoir-faire
Production et logistique
Marketing
Planification et contrôle de gestion

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour en savoir plus, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Carences dans une organisation décelées par son informatisation
Quelles sont les menaces qui pèsent sur une entreprise
Stratégies à l’usage d’un dirigeant d’entreprise

Axe des compétences de l’entreprise ou Outils de management du dirigeant d’entreprise
Comment favoriser le renouvellement et le dynamisme des organisations
Devise 009 : Occasion + Instinct = Profit

Autres Management et Organisation :

Récapitulatif 1-1 Management
Récapitulatif 1-2 Management
Récapitulatif 1 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Définition des critères d’exigence dans le domaine des Relations entre les personnes.


Définition des critères d’exigence dans le domaine des Relations entre les personnes.

Que ce soit pour une recherche d’emploi, l’encadrement de personnes, son bien-être personnel, il existe des domaines pour lesquels il convient d’être vigilant et exigeant.relations entre les personnes

Sommaire :

Définition des critères d’exigence dans le domaine de :

Connaissances et compétences professionnelles
Personnel
Motivation

Communication
Prise de décision
Comportement de manager

Voici des critères d’exigence dans le domaine des Relations entre les personnes.

E         Relations entre personnes

E1      Bonne présentation

Faire une première impression positive sur les autres, éveiller l’attention et le respect, et diffuser un climat favorable.

E2      Construire des relations

Faire une bonne première impression et être capable de la maintenir. Etre capable d’avoir de contact facile avec des personnes autres et se faire accepter par eux, de bien se comporter avec les gens, et de se comporter de façon à créer et à développer des relations étroites avec ses partenaires.

E3      Empathie

La capacité de reconnaître les sentiments et les besoins de l’autre et d’y répondre par son propre comportement.

E4      Compétences de management

Meneur d’individus ou de groupes (collaborateurs directs ou de niveau hiérarchique égal au sien) pour atteindre des objectifs par un comportement adéquat.

E5      Flexibilité

Capacité à pouvoir changer le comportement des autres pour atteindre un objectif.

E6      Habileté de négociation

Présenter le contenu d’informations et / ou d’arguments de telle façon que les interlocuteurs soient prêts à les accepter et à les approuver.

E7      Persévérance (aspect quantitatif = résistance)

À un certain point de situation ou d’un plan d’action, pouvoir tenir longtemps, même dans des conditions difficiles et malgré les échecs temporaires, jusqu’à ce que l’objectif soit atteint ou qu’il soit évident qu’il n’y ait plus d’opposition.

E8      Autonomie

Prendre des décisions et des mesures, qui permettent d’enraciner fortement sa propre conviction, plutôt que de se laisser influencer par l’opinion des autres.

E9      Habileté de vente / Force de conviction

(voir avec la négociation d’habileté)

Mettre en pratique des méthodes de communication interpersonnelles adéquates pour convaincre des personnes (employés dans l’entreprise et / ou clients) d’une idée, d’un plan d’action, d’une action ou d’un produit.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Entretien Qualités personnelles recherchées ou points forts pour un recrutement
Congruent Définition Communication verbale et non verbale
Schéma de la déperdition de l’information

Sentir son auditoire pour être un bon orateur
Comment donner confiance à son interlocuteur
PNL visuel, auditif ou kinesthésique

Autres Bien-être et Communication :

Récapitulatif 1 Bien-être
Récapitulatif 5 Communication

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Communication et dans la page Bien être de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter