La Grille AGGIR pour mesurer la perte d’autonomie


Tous concernés par la perte d’autonomie

perte d'autonomieLa perte d’autonomie fait l’objet de sollicitation des assureurs.

La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie, ou CNSA, a défini un questionnaire, dont le résultat est présenté sous la forme d’une grille, appelée Grille AGGIR, pour Autonomie Gérontologique et Groupes Iso-Ressources.

Il existe 6 niveaux de perte d’autonomie, appelé, Groupe Iso-Ressources, ou GIR.

Ils représentent la capacité de la personne âgée à effectuer 10 activités corporelles et mentales, dites activités discriminantes, et 7 activités domestiques et sociales, dites activités illustratives

Seules les personnes relevant des GIR 1 à 4 ont le droit à l’APA, ou Allocations de Perte d’Autonomie.

Les personnes relevant des GIR 5 ou 6  peuvent demander une aide ménagère ou une aide auprès de sa Caisse de Retraite.

Les assureurs proposent le financement des frais occasionnés par la perte d’autonomie, pour compléter l’APA, voire pour la remplacer lorsqu’une personne se voit refusée l’APA.
Pour cela, les assureurs utilisent aussi la Grille AGGIR dans leurs offres.

Le questionnaire

Le questionnaire est basé sur l’évaluation des activités suivantes :

Activités corporelles et mentales (dites « discriminantes »)

  • Communiquer verbalement et/ou non verbalement,
    agir et se comporter de façon logique et sensée par rapport aux normes admises par la société
  • Se repérer dans l’espace et le temps
  • Faire sa toilette
  • S’habiller, se déshabiller
  • Se servir et manger
  • Assurer l’hygiène de l’élimination urinaire et fécale
  • Se lever, se coucher, s’asseoir, passer de l’une de ces 3 positions à une autre
  • Se déplacer à l’intérieur du lieu de vie
  • Se déplacer en dehors du lieu de vie
  • Utiliser un moyen de communication à distance (téléphone, alarme, sonnette, etc.) dans le but d’alerter en cas de besoin

Activités domestiques et sociales (dites « illustratives »)

  • Préparer les repas et les conditionner pour qu’ils puissent être servis
  • Gérer ses affaires, son budget et ses biens,
    reconnaître la valeur monétaire des pièces et des billets,
    se servir de l’argent et connaître la valeur des choses,
    effectuer les démarches administratives, remplir les formulaires
  • Effectuer l’ensemble des travaux ménagers courants
  • Utiliser volontairement un moyen de transport collectif ou individuel
  • Acheter volontairement des biens
  • Respecter l’ordonnance du médecin et gérer soi-même son traitement
  • Pratiquer volontairement, seul ou en groupe, diverses activités de loisir

L’évaluation se fait selon trois niveaux

 

Niveau Autonomie Évaluation
A fait seul spontanément
et totalement
et habituellement
et correctement
B fait seul non spontanément
et/ou partiellement
et/ou non habituellement
et/ou non correctement
C ne fait pas seul ni spontanément,
ni totalement,
ni habituellement,
ni correctement.

La Grille AGGIR

Le résultat du questionnaire donne la grille suivante :

Caractéristiques du demandeur en fonction du Gir auquel il est rattaché
Gir Degrés de dépendance
Gir 1 – Personne confinée au lit ou au fauteuil, dont les fonctions mentales sont gravement altérées et qui nécessite une présence indispensable et continue d’intervenants
– Ou personne en fin de vie
Gir 2 – Personne confinée au lit ou au fauteuil, dont les fonctions mentales ne sont pas totalement altérées et dont l’état exige une prise en charge pour la plupart des activités de la vie courante,
– Ou personne dont les fonctions mentales sont altérées, mais qui est capable de se déplacer et qui nécessite une surveillance permanente
Gir 3 Personne ayant conservé son autonomie mentale, partiellement son autonomie locomotrice, mais qui a besoin quotidiennement et plusieurs fois par jour d’une aide pour les soins corporels
Gir 4 – Personne n’assumant pas seule ses transferts mais qui, une fois levée, peut se déplacer à l’intérieur de son logement, et qui a besoin d’aides pour la toilette et l’habillage,
– Ou personne n’ayant pas de problèmes locomoteurs mais qui doit être aidée pour les soins corporels et les repas
Gir 5 Personne ayant seulement besoin d’une aide ponctuelle pour la toilette, la préparation des repas et le ménage
Gir 6 Personne encore autonome pour les actes essentiels de la vie courante

Les demandes d’évaluation ou de réévaluation sont à envoyer, par courrier, au service dédié dans du département du domicile de la personne concernée.

Source : Service public

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

En complément :

Les conseils d’un avocat gratuits : C’est possible
Directives anticipées : Nom officiel pour les souhaits sur sa fin de vie
Le Médiateur national de l’énergie : Rôle et moyens

Du nouveau dans la page Juridique
Un exercice pour vous relaxer et diminuer vos tensions
Les différents types de trimestres pour la retraite

Autres Bien-être et Juridique :

Récapitulatif 20 Bien-être
Récapitulatif 20 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Récapitulatif 20 Bien-être


Récapitulatif 20 Bien-être

Bien-être

Le Bien-être, c’est un peu de couleurs dans un ciel gris

Depuis le dernier récapitulatif, au 1er janvier 2019, j’ai écrit 166 nouveaux articles, toutes catégories confondues.

Si vous souhaitez me faire part de sujets à traiter, que vous désirez voir développer, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Tous les liens sont regroupés dans la page : Bien-être

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Les articles :

Citation
Trouillard ! Devient un héros !
Des amis pour la vie : Des vrais
Avoir ou être
Tu atteindras ton but

Un coup bien placé
Le changement fait mal mais
Se relever ou rester couché (e) ?
Pour améliorer sa situation dans la durée
Mauvaise journée ?

Définition
Positif avec négatif ?
Le temps améliore les gens
Personne toxique, relation toxique : Définition et exemples
Comment regagner de la confiance en soi
Prendre du recul : Une évolution positive

Organisation
Esclavage de nos jours
Le MBTI pour mieux se décrire en quelques mots
Se connaître, trouver son mode de fonctionnement

Permis
À quoi sert d’argent des amendes des radars automatiques ?
La couleur des plaques d’immatriculation françaises
Où est-il interdit de se garer ?

Règles
Les 8 bons comportements en cas de pluies intenses
Développement personnel : Le bonheur en 7 règles

Santé
Directives anticipées : Nom officiel pour les souhaits sur sa fin de vie
Vaccination contre la grippe saisonnière : Les personnes à risques

Décès à l’hôpital : 6 jours maxi
Manque de repos : Causes, erreurs et risques
Un exercice pour vous relaxer et diminuer vos tensions
Les 10 premières choses sur les 20 qui arrivent quand tu viens d’avoir un bébé
Les 11 à 20 choses qui arrivent quand tu viens d’avoir un bébé

Vie quotidienne
Calendrier 2020 : Les jours fériés et les ponts
Calendrier scolaire 2019 2020
Retrouvez le jour de la semaine d’une date entre 1801 et 2036
Calendrier 2019 : Les jours fériés

Pour en savoir plus :


Autres Bien-être :

Récapitulatifs Bien-être :

  1      2      3      4      5      6      7      8      9      10  
  11      12      14      15      16      17      18      19  

Tous les billets de cette catégorie sont listés dans la page Bien-être de la page Autres catégories

Sans oublier les sondages

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Un exercice pour vous relaxer et diminuer vos tensions


Nerfs à fleur de peau ? Voici comment vous détendre

bronzer sur la plageLa peur et la nervosité peuvent conduire à l’irritabilité, qui mène à des contractions musculaires sur l’ensemble du corps.

L’objectif de cet exercice est de diminuer ces irritations, et donc de diminuer peur et nervosité.

Une partie des excitations est déviée d’une zone du cerveau vers une autre.
De cette façon, les muscles, le rythme du cœur et la tension artérielle diminuent leur activité.

Bientôt, vous pourrez doser l’activité de votre cerveau, au point de sentir et repousser consciemment les sources de nervosité qui influencent sur votre corps.
Vous vous sentirez, ainsi, plus reposé (e) et détendu (e).

Exercice de relaxation

À faire chez vous, sur le sol ou sur un lit, ou encore dans un fauteuil confortable au bureau.

De cette façon, vous pourrez vous endormir, aussi est-il préférable de prévoir une minuterie pour une durée de 30 minutes maxi.

  1. Placez un oreiller sous votre tête et un coussin sous vos genoux
    Allongez-vous confortablement, la tête légèrement penchée vers l’avant et fermez les yeux.
    Respirez consciemment, lentement et profondément.
     
  2. Concentrez-vous d’abord sur les muscles de votre front.
    Ils doivent être souples et détendus.
    Enchaînez avec les autres muscles du visage.
    Relâchez-les, les uns après les autres.
     
  3. Descendez et relâchez les muscles du cou.
    S’ils sont encore tendus, déplacez votre oreiller de façon à ce que votre tête ne soit plus maintenue que par lui et la gravité et non plus par les muscles.
     
  4. Portez votre attention sur les muscles de la poitrine.
    Détendez tous les muscles et inspirez lentement et profondément.
    Retenez quelques secondes l’air dans vos poumons, puis expirez lentement et entièrement avant de reprendre cette séquence de respiration 10 fois.
     
  5. Maintenant, concentrez-vous sur le ventre.
    Détendez vos muscles du ventre. Ils doivent, tous, devenir souples.
     
  6. Passez aux jambes. Vous devez trouver la bonne position.
    Pour cela, redressez légèrement les orteils en arrière.
     
  7. Ensuite, concentrez-vous sur les muscles des bras et des mains.
    Laissez-les se détendre et devenir souples.
     
  8. Enfin, pensez à votre corps dans son ensemble.
    Essayez de relâcher tous les muscles.
    Autorisez-vous à ce sentiment agréable d’un corps entièrement relâché.
     
  9. Comptez lentement de 100 à rebours.
    Imaginez que vous êtes tranquille à la plage, en train de vous faire réchauffer par le soleil.
    Vous vous laissez porter par des milliers de grains de sable.
    Détendez-vous complètement. Respirez normalement.

Maintenant, vous vous sentez calme et libéré (e) de vos tensions et de vos soucis.
Votre corps et votre esprit sont relaxés

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Productivité : Relaxez-vous autant que vous travaillez
Pour bien parler : Respirez correctement
Efficacité personnelle : Savoir se concentrer, comment faire

Le trac : Comment le vaincre
Lâchez-prise vs relaxation
Insomnies ! Quoi faire ?

Autres Bien-être :

Récapitulatif 19 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Manque de repos : Causes, erreurs et risques


Manque de repos : Causes, erreurs et risques

ondes cérébrales pendant le sommeilLe mauvais sommeil et le manque de repos touche une personne sur trois en France.

Entre trop ou pas assez de sommeil, ou encore s’endormir à des moments inappropriés, les troubles du sommeil sont fréquents.

La concentration de la population dans les centres urbains favorise ces troubles, à cause des bruits ambiants notamment.

La sédentarité provoquée par le manque d’activités physiques et par l’hyper-connectivité, au téléphone et autres écrans, accentue les problèmes.

On s’endort avec une température de 37°C, tout ce qui réchauffe le corps, donc le cerveau, centre du sommeil, ralentit l’endormissement.

Les affections

  • Insomnie
  • Hypersomnie
  • Apnée du sommeil
  • Narcolepsie

Les causes

  • Stress
  • Suractivité professionnelle
  • Problèmes de transport
  • Connexion prolongée à Internet
  • Jeu sur écran
  • Sieste trop longue
  • Autres affections : Rhume, angine, etc.

Les erreurs

  • Prendre de la caféine après 17:00 : Café, coca
  • Faire du sport avant de se coucher
  • Prendre un bain chaud avant de se coucher
  • Dormir dans une pièce trop chaude
  • Manger gras ou épicé avant de dormir
  • Boire de l’alcool
  • Se laisser éclairer par la lumière bleue

Les risques

  • Obésité, prise de poids
  • Diabète
  • Infarctus
  • AVC, accident vasculaire cérébral
  • Hypertension
  • Dépression, sautes d’humeur
  • Défaillance de la mémoire, de l’attention

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Insomnie vs sommeil fractionné
Le sommeil fractionné
Risques cardiovasculaires : Les facteurs du risque

Apnée du sommeil : Masquez vos ronflements
Résolvez vos problèmes durant votre sommeil
4 heures de sommeil par jour

Autres Bien-être :

Récapitulatif 19 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Décès à l’hôpital : 6 jours maxi


Décès à l’hôpital : 6 jours maxi

chambre mortuaireEnviron 60% des décès ont lieu dans un établissement de santé : hôpital, clinique, ehpad.

La Loi encadre les pratiques et le déroulement des actions à mener dès qu’un décès est constaté par un médecin. C’est lui qui rédige le certificat de décès.

Voici, rapidement, les procédures.

La toilette mortuaire

La première action à mener est la toilette mortuaire.

Le personnel de l’hôpital débranche les appareils, si les soins en nécessitaient, lave la personne décédée. Elle est préparée pour être présentable à la famille.

La loi indique que la famille « a accès auprès du défunt avant que le corps ne soit déposé dans la chambre mortuaire sans que ce dépôt ne soit différents, de ce fait, d’un délai supérieur à dix heures ».

Après cela, la famille devra se rendre à la chambre mortuaire, appelée morgue précédemment.

Prévenir la famille

C’est un médecin qui doit prévenir la famille. Ce moment délicat peut, selon les circonstances, avoir été précédé d’un avis d’aggravation, lorsque la mort est imminente.

La Loi indique que la famille et les proches « sont prévenus dès que possible et par tous les moyens appropriés de l’aggravation de l’état du malade et du décès de celui-ci »

Cela de déroule, habituellement, pendant la toilette mortuaire.

En chambre mortuaire

La thanatopraxie est optionnelle. Elle dépend des pratiques de l’établissement de soins et du souhait de la famille. Seuls certains d’entre eux proposent ce service, payant et pratiqué par des professionnels.

Il consiste à pratiquer des soins post-mortem, comme coiffure, maquillage, habillage.

Le registre des décès est rempli à cet effet, qui contient également des informations, comme les visites, notamment si la famille est venue voir le défunt.
Ce registre des décès est consultable par la famille.

Lorsqu’un établissement de santé ne dispose par lui-même d’une chambre mortuaire, le corps est déposé dans la chambre mortuaire d’un autre établissement de santé.

6 jours maxi

La loi indique que « la famille dispose de six jours maximum pour s’occuper du corps du défunt ».

La famille mandate une entreprise de pompes funèbres pour retirer le corps, l’inhumer ou l’incinérer.

Sans aucune nouvelle de la famille pendant cette période de 6 jours, la dépouille est confiée à la commune où se trouve l’établissement de soin.

La commune procède à l’enterrement dans un cimetière, dans un emplacement individuel pendant 5 ans ou jusqu’à l’exhumation réclamée par la famille, si elle se manifeste et le demande.

Source : Médisite

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Décès : Démarche à effectuer
Décès : Les formalités bancaires
Directives anticipées : Nom officiel pour les souhaits sur sa fin de vie

Employeur : Votre salarié (e) décède, que faire ?
Grain de beauté ou cancer de la peau ? : La méthode ABCDE
Le dossier pharmaceutique : C’est quoi ?

Autres Bien-être et Juridique :

Récapitulatif 19 Bien-être
Récapitulatif 19 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Vaccination contre la grippe saisonnière : Les personnes à risques


La grippe : Les personnes à haut risque

Prévention contre la grippe

Chaque année, le virus de la grippe nous pose un problème, car il mute très vite.

De nouvelles souches apparaissent à cause de ces mutations.
C’est toujours la course entre le virus de grippe et les fournisseurs de vaccins contre la grippe.

Chaque année, 3 souches sont choisies pour fabriquer un vaccin contre ces souches. Généralement, ce sont celles qui sont les plus répandues.

En 2018, le virus a failli gagner la course. Juste au moment de mettre le vaccin sur le marché, il a une nouvelle fois muté et la dernière mutation était plus violente que les autres souches.

C’est pourquoi, les fabricants ont modifié la formule pour combattre la grippe, ce qui a occasionné quelques retards de livraison de doses de vaccin.

La crainte de la pénurie de vaccin a été amplifiée par un nombre croissant de vaccinations, notamment les personnes à haut risque d’effets secondaires dus à la grippe.

Quelles sont les personnes à risque ?

Les personnes à risque reçoivent un document de leur assurance maladie qui leur permet de retirer gratuitement une dose de vaccin dans leur pharmacie.
Elles se font ensuite vacciner, par une infirmière ou, depuis octobre 2019 sur tout le territoire français, par un pharmacien.

Il s’agit :

  • des femmes enceintes, pour elles et leur foetus
  • des personnes de plus de 65 ans, à cause de déficiences immunitaires liées à l’âge
  • des enfants de 6 mois à 5 ans, par manque d’immunité suffisante, avant 6 mois, l’enfant bénéficie des anticorps de sa mère
  • des personnes souffrants de problème de santé chronique ou d’affections de longue durée, car les médicaments qu’elles prennent diminuent souvent leur immunité

ET

  • des personnes qui vivent ou prennent soin des personnes à haut risque, car la grippe est très contagieuse et se transmet par voie aérienne

Source et © : Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Activité physique adaptée à son état de santé
Risques cardiovasculaires : les facteurs du risque
Directives anticipées : Nom officiel pour les souhaits sur sa fin de vie

Vaccination : De l’origine à aujourd’hui
Vaccination : Le calendrier de 10 vaccins
Devise 023 : Rien n’est plus important que la santé… sauf l’argent (Star Trek)

Autres Bien-être :

Récapitulatif 19 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Directives anticipées : Nom officiel pour les souhaits sur sa fin de vie


Rédigez vos Directives anticipées pour exprimer vos souhaits sur votre fin de vie

carte personne de confiance et directives anticipéesÉcrire ses souhaits

Seule une personne majeure et ayant toutes ses capacités mentales est habilitée à officialiser ses dernières volontés en matière de fin de vie, en cas d’accident grave ou de maladie.

Les personnes majeures sous tutelle doivent préalablement demander l’autorisation au juge ou au conseil de famille, s’il en existe un.

Pour cela, un modèle de document des Directives anticipées existe. Il tient compte de la législation en cours en France.
Il est disponible sur le site du ministère de la santé :

Accéder au modèle de document (pdf – 148.6 Ko)

La fin de vie est définie ainsi :

« Une personne est en fin de vie, quand elle est atteinte d’une affection
grave et incurable, en phase avancée ou terminale »

Pour être valables, les Directives anticipées doivent être écrites à la main, datées et signées.

Une procédure a été définie pour les personnes qui ne savent pas écrire.

Confiez vos souhaits

Une fois écrit, confiez votre document à votre médecin ou/et à une personne de confiance.

Aucune limite de temps pour la validité du document.
Toutefois, vous pouvez modifier vos directives anticipées à votre guise.

C’est la dernière version qui sera prise en compte, en cas de nécessité.
Il suffit de demander à supprimer les versions précédentes aux personnes à qui vous les avez confiées.

En cas d’absence de ces directives, c’est l’avis de la personne de confiance, ou, à défaut, celui de la famille ou des proches qui sera pris en considération par les médecins.

2 cas d’exception ou ces directives ne sont pas appliquées :

  • Urgence vitale pendant le temps nécessaire à une évaluation complète de la situation
  • Lorsque les directives anticipées apparaissent manifestement inappropriées ou non conforme à la situation médicale

En cas d’accident, mieux vaut avoir sur soi la carte qui désigne la personne de confiance et qui indique qui possède vos directives anticipées.

Accéder au modèle de la carte (pdf – 487 Ko)

Source : Ministère de la Santé

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Activité physique adaptée à son état de santé
Rapatriement sanitaire : Comment ça marche et qui paie ?
Décret 2019-253 : Retrait des jeunes travailleurs en danger

Décès : Démarche à effectuer
Décès : Les formalités bancaires
Don d’organes : Que dit la loi en France ?

Autres Bien-être et Juridique :

Récapitulatif 19 Bien-être
Récapitulatif 19 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :