Origine et Prévention des risques sur un site industriel


Origine et prévention des risques sur un site industriel

Les risques domestiques sont ceux que l’on a chez soi. Ils sont plus importants dans la cuisine et la salle de bain que dans une chambre, par exemple.

Les risques pour les personnes sur un site industriel entrent dans le cadre de la législation du travail.

Il faut les connaître pour les prévenir et agir quand l’accident arrive.

Mieux vaut prévenir que guérir

1. Électrique

danger électrique

Le risque est inhérent à la présence de l’énergie électrique partout dans l’établissement. L’électrisation par contact avec un organe ou un conducteur sous tension peut laisser à l’organisme des séquelles internes et dans les cas les plus graves aboutir à une issue fatale par électrocution.

  • Ne touchez pas, même indirectement, un câble ou un conducteur ni une installation susceptibles d’être sous tension ;
  • N’utilisez pour raccorder vos appareils électriques que les prises qui vous auront été désignées à cet effet ;
  • Vérifier le bon état de vos prolongateurs électriques ;
  • Ne manœuvrez que les interrupteurs prévus pour l’éclairage ;
  • Ne prenez pas l’initiative de débrancher un appareil ;
  • Ne déplacez pas les perches de mise à la terre ;
  • Ne travaillez jamais sans chaussures aux pieds et mettez des chaussures isolantes si vous utilisez un appareil électrique sur sol mouillé ;
  • N’utilisez que des appareils électriques conformes aux normes en vigueur.
2. Chimique

danger chimique
 

  • Ne touchez ni ne bousculez aucun récipient (boîte, bidon, flacon, etc.) quelle que soit sa taille et surtout s’il est fragile ;
  • N’intervenez pas dans les hottes, sur les paillasses et sur les tables de manipulation si elles ne sont pas vides de tout produit ;
  • Ne ramassez pas, même avec une serpillière, les substances (liquides, en pâtes ou en poudres) répandues sur le sol sans l’autorisation du responsable du local ;
  • Ne jetez pas de produits inconnus dans les poubelles ;
  • Respectez partout les interdictions de fumer et n’allumez jamais aucune flamme (sauf pour nécessité de travail et à la condition d’avoir obtenu un permis de feu) ;
  • Il est interdit de manger sur les lieux de travail.
3. Rayonnement Ionisant
danger rayonnement ionisant
L’accès aux sources scellées, telles que « TRITIUM HTO ou 3H2O » est interdit
La zone est signalée par un trèfle noir sur fond jaune.
4. GAZ

danger gaz
 

Certains gaz présents sur le site sont dangereux parce que toxiques et inflammables.

  • Appliquez la législation en tenue d’indications et de repérages conventionnels ;
  • Limitez les stocks et conservez-les dans un parc spécialement aménagé ;
  • Limitez les quantités dispersées sur le site aux besoins des utilisateurs ;
  • Ne fumez pas ;
  • Si travail à proximité : permis de feu obligatoire & consignation du réseau.

Avec ces consignes, vous devriez réduire le taux d’accident du travail, et surtout, améliorer la sécurité des personnes travaillant sur le site.

Chaque nouveau collaborateur et chaque intervenant extérieur soit impérativement respecter les consignes de sécurité dès le début de son intervention.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Poste de travail vacant : Les besoins de transition des causes Imprévisibles
La pénibilité au travail : Mode d’emploi
Décès : Les formalités bancaires

Êtes-vous prêt à quitter votre emploi en 25 questions
Les événements susceptibles de faire augmenter le stress durant une urgence
Extincteurs : Comment les distinguer ?

Autres Management, Organisation et Sécurité :

Récapitulatif 18 Management
Récapitulatif 18 Organisation
Récapitulatif 18 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

10 risques quand une baie de serveurs est installée hors d’une salle informatique


Quels risques d’installer une baie de serveurs dans une salle non prévue pour cela ?

incendie d'un bâtimentAttention aux fausses économies !

Il est tentant pour une entreprise, surtout une start-up, de faire des économies sur les installations et l’équipement informatique.
Un des moyens est d’installer la baie qui contient les serveurs et les équipements qui les relient au reste des bureaux dans une pièce non conforme aux règles de sécurité.

Les principaux risques et les parades

Voici quelques-uns des risques les plus courants d’une telle installation, n’importe où sauf dans une salle informatique :

1. Le para-foudre

L’absence de para-foudre fait qu’en cas de court-circuit ou de foudre, les matériels les plus importants grillent.

2. Le plancher technique

Une baie ne doit pas reposer directement sur le sol de la pièce, mais sur un plancher technique ou être suspendue au mur pour les petites baies.

Dessous ce plancher, on trouve les câbles, les prises électriques qui relient la baie et/ou les matériels contenus dans la baie, au réseau électrique.

On y trouve aussi les détecteurs de fumée et parfois des détecteurs d’eau, en cas de début d’inondation. Cela arrive lorsqu’il y a des radiateurs à proximité.

Attention, il faut que le plancher supporte le poids de la baie toute équipée, contenu inclus, sinon il y a un risque de déformation du plancher de la salle.

3. La température

Un risque important est celui de la température car le matériel informatique dégage toujours un bon nombre de calories.

C’est pourquoi, une climatisation est nécessaire, pour garder une température constante, en sachant que les limites pour les serveurs, entre 10 et 50°C.
Au-delà, le matériel risque fortement d’être endommagé, notamment les disques durs. Des composants électroniques peuvent fondre et le feu peut prendre.

A l’inverse, si la pièce à une fenêtre et qu’il gèle à l’extérieur, le contraste thermique peut endommager le matériel.

4. L’hygrométrie

Le degré d’hygrométrie doit être le plus constant possible pour préserver le matériel.
C’est pourquoi, il y a moins de risques, dans une salle dédiée et protégée.

5. La protection incendie

Généralement, la protection incendie est assurée par un déclenchement automatique d’une alarme, qui laisse le temps aux personnes présentes de quitter rapidement le local, avant l’ouverture des bombonnes de gaz qui vont absorber l’oxygène de l’air.

C’est pourquoi, la salle doit être entièrement fermée, sans aucune ouverture comme une fenêtre ou le trou d’une serrure, sans compter mur, plafond et passage de câbles.

De plus, il vaut mieux prévoir des extincteurs spécifiques manuels d’une capacité suffisante pour éteindre un départ de feu sur du matériel électrique.
Pas question d’avoir de l’eau pulvérisée ni de poudre par exemple.
abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

6. L’accès aux matériels et aux données

Autre risque très important dans le fait d’avoir une baie de serveurs dans un local non prévu à cet effet est l’accès aux données.

Seuls les techniciens sont habilités à manipuler ces matériels et à en contrôler l’usage.
Une personne extérieure, comme un visiteur, un vigile de nuit, un animal, un enfant, ou un employé en froid avec l’entreprise et la destruction des serveurs, de la baie, ou des données, etc. peut être volontaire ou involontaire.

7. La poussière

Le matériel informatique attire la poussière. Les saletés s’accumulent rapidement et vont boucher les systèmes de ventilation tant de la baie que des serveurs.

Poussières + chaleur = risque accru de dysfonctionnement et augmentation de la chaleur donc risque d’embrasement.

8. L’emplacement dans la salle

Une salle trop petite empêche l’accès sur tous les côtés de la baie, or il est indispensable de pouvoir accéder à toutes les faces d’une baie et donc d’avoir au moins 50 cm de libre sur chaque côté.

Outre l’utilité de cet espace pour les installations et les dépannages, il sert aussi à la dispersion de la chaleur à condition de ne pas l’occuper avec des produits inflammables, comme du papier, carton ou polystyrène.

9. La qualité de l’électricité

Une baie ou un serveur relié directement au réseau électrique sans la protection intermédiaire par un onduleur subit des micro-coupures et des variations dans le flux électrique.

10. L’assurance et le droit

Il est probable qu’en cas de sinistre, la compagnie d’assurance refuse d’intervenir si la salle où se trouve est non conforme aux normes de sécurité, et pire encore si sa présence est la cause du sinistre.

De plus, il est probable que le règlement intérieur du bâtiment où se trouve la baie avec les serveurs interdise une installation inappropriée, ce qui implique une responsabilité pleine et entière de l’entreprise fautive et déjà pénalisée par un sinistre.

Résumé

Les principaux risques sont :

  • des risques mécaniques : plancher, faux plancher, détecteurs de fumée ou/et d’eau, sécheresse ou humidité, température trop froide, trop élevé ou trop changeante, poussières, encombrement
  • des risques électriques et donc d’incendie ou d’électrocution (il faut intervenir avec un bracelet relié à la masse pour éviter les châtaignes et pire), de conduite de la foudre le long des câbles, de destruction totale ou partielle des équipements intermédiaires (switchs, etc.), d’étouffement par le gaz anti-incendie
  • des risques humains : destruction, vol, mauvaise manipulation, perte de données (la reconstitution des données informatisés passe par l’utilisation du papier, mais si c’est dans la même pièce, tout est détruit en même temps).

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

PCA ou Plan de Continuité d’Activité : Par quoi commencer pour un établir un ?
Conditions pour restaurer ses données
BYOD ou AVEC : Définition et limites

Sécurité informatique : L’audit des vulnérabilités
Protection de la salle informatique : Les mesures
Crise : pistes pour une réduction des coûts informatiques

Autres Informatique et Sécurité :

Récapitulatif 17 Informatique
Récapitulatif 17 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Extincteurs : Comment les distinguer ?


3 types d’extincteurs

On distingue les extincteurs par leur contenu et par leur étiquette.

Apprenez-en le mode d’emploi.

L’extincteur Eau pulvérisée avec additif

Feux Classes A et B
A utiliser sur Feux : Bois, papier, carton, chiffons, caoutchouc, plastiques, hydrocarbures liquides
extincteur eau pulvérisée avec additif
C’est le plus connu, bien qu’il soit inapproprié pour les feux d’origine électrique

L’extincteur CO2

Feux Classe B
A utiliser sur feux d’origine électrique ou hydrocarbures liquides
extincteur CO2Non recommandé pour la plupart des feux

L’extincteur Poudre

Feux Classes A et B et C
A utiliser sur Feux : Bois, papier, carton, chiffons, caoutchouc, plastiques, hydrocarbures liquides
extincteur poudreCeci que tout le monde devrait avoir à la maison. Il est plus large que l’extincteur à eau pulvérisée avec additif.

Utilisez le type d’extincteur qui correspond le mieux aux classes de feux

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Extincteurs : Mode d’emploi
Les 4 classes de feux
Secourir 5/5 : Protéger, Alerter

Salle informatique : Les autres équipements utiles
Des radars aux feux en France
Constat auto amiable sur votre smartphone

Autres Sécurité :

Récapitulatif 14 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

RTE : Arnaque au branchement électrique ?


Réseau de transport de l’électricité organise-t-elle une arnaque au branchement électrique ?

Réseau de transport de l'electricité RTE C’est la question que je me suis posé quand j’ai déménagé

8 semaines après le départ du locataire précédent, RTE a coupé l’électricité, pour éviter une consommation sauvage

ça, je peux le comprendre !

Quand j’ai demandé le rétablissement, la réponse de RTE a été que le branchement allait se faire 10 jours plus tard, car aucun créneau n’était disponible plus tôt pour envoyer un technicien sur place

Après avoir protesté, j’ai eu la stupeur d’entendre qu’il était, malgré cela, possible -moyennant finance- d’envoyer un intervenant plus tôt.

« A quel prix ? » osais-je demander

  • 120 euros pour une intervention sous 24 h
  • 34 euros sous 48 h

Essayez de vivre sans électricité dans un appartement où tout est électrique ; chauffage (en plein hiver), lumière (il fait sombre de 17:00 à 08:00 environ), plaque électrique pour manger chaud

J’ai accepté les 34 euros pour obtenir l’électricité

Révoltant ?

Ce n’est pas fini !

La facture est arrivée. La surprise s’est poursuivie car les 34 euros annoncés sont devenus 34.96 euros

Alors ? Arnaque ou pas ? Bakchich ou pas ?

Qu’en pensez-vous ?

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Europe : Liste d’associations de consommateurs
Comment réclamer en Europe : un même formulaire pour tous les Européens
Art. 71-1 de la Constitution : www.defenseurdesdroits.fr

Tests de réaction au stress et aux tensions
Signalez un mail frauduleux
Devise 027 : Il n’y a rien de plus dangereux qu’un homme d’affaires honnête

Autres Juridique :

Récapitulatif 8 Juridique

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Juridique de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Loi de Stattinger


Loi de Stattinger

interrupteur marche arrêtÇa marche mieux si on branche.

Complément : en dernier ressort,

tourner le commutateur

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Loi de Meskiman
Loi de Weinberg
Leçon de marketing

Mot d’enfant : la logique de la grossesse
un porc au zoo
Le grizzly affamé

Autres Humour :

Récapitulatif 4 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :