CV : Quoi mettre dans les « Centres d’intérêt »


Les thèmes à mettre dans la rubrique « Centres d’intérêt » du CV

maquette d'une cathédrale

30 ans et quelques allumettes

On l’appelle aussi Loisirs ou Hobbies, ou encore Divers. En fait, c’est une sorte de rubrique fourre-tout que l’on trouve en fin du CV.

Son utilité semble douteuse à tel point que beaucoup préfèrent l’omettre parce qu’ils ne savent pas y mettre, ni à quoi elle sert.

Et pourtant, elle a toute son importance.

Qu’est-ce qu’on y trouve ?

A priori, on peut y mettre n’importe quoi. En réalité, c’est faux.

Plusieurs possibilités existent :

  • Sport
  • Loisirs
  • Culture
  • Social

Sport

Le sport est un des éléments les plus utilisés dans cette rubrique.

On y trouve un simple intérêt pour un sport que l’on suit à la télévision ou la pratique d’un ou de plusieurs sports en tant qu’amateur, en dehors ou à l’intérieur d’un club sportif.

La notion de sport est vaste puisqu’on y trouve les échecs, la course automobile en plus du football ou du jogging, par exemple.


Loisirs

Les loisirs sont l’un des thèmes les plus ouverts, puisqu’il reflète à la fois ce qu’on fait en dehors de son travail. Ça va de se reposer en regardant la télévision jusqu’à la collection de timbres en passant par les balades en famille ou la pratique de jeux vidéo.

On y trouve aussi les voyages, en France et à l’Étranger.

C’est le thème le plus ouvert de tous.


Culture

Avoir une activité culturelle ou artistique, pratiquer la musique ou le théâtre, ou simplement s’intéresser à la lecture de magazines scientifiques ou autre, est un thème très ouvert et proche des loisirs. Souvent, il y a confusion entre les deux, et comme la rubrique Centres d’intérêt est une rubrique composite, c’est très bien comme ça.


Social

Faire partie d’un club non sportif est un thème moins fréquent dans cette rubrique. Le bénévolat ou la prise de responsabilité au sein d’une association, même non culturelle est une manière d’occuper son temps libre. C’est une sorte de loisir particulier.


Autres thèmes

Dans la rubrique Centres d’intérêt ou Divers, on trouve aussi des informations qui concernent :

  • des compétences linguistiques, si l’on n’ pas utilisé précédemment une rubrique « langues » ou « Formations et langues »
  • les zones géographiques de la recherche d’emploi, si elles sont absentes de l’entête du CV
  • la liste des permis de conduire et autres permis, engins de chantier, bateau, hélicoptère, avion, etc.
  • les dates de disponibilité ou indisponibilité
  • des prix ou/et des participations à des concours
  • des titres de publications dont le candidat est l’auteur ou co-auteur
  • des faits marquants comme des interviews données à des journalistes ou la participation à des évènements
  • etc.

La réponse à la question À quoi sert la rubrique « Centre d’intérêt » ? dans l’article suivant.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Valeurs et motivations : Le portrait chinois
Des mots pour se définir
Emploi : Se renseigner sur l’entreprise qui recrute

A qui appartient le zèbre et qui boit de l’eau
Points faibles en entretien d’embauche : Pourquoi et comment ?
Harmonisation des objectifs professionnels et privés

Autres Emploi :

Récapitulatif 17 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Emploi chauffeur ou une belle arnaque


Décryptage d’une arnaque à l’emploi

Après avoir dénoncé plusieurs fois des arnaques à l’emploi, voilà que j’ai reçu directement ce courriel dans ma boîte-aux-lettres électronique (boîte mails) :

Arnaque à l'emploiVoyons ce qui m’a mis la puce à l’oreille et fait immédiatement penser à une arnaque.

1/ Je ne le connais pas

Bien sûr, il m’arrive de recevoir des messages d’inconnus. Ils appartiennent à des entreprises ou font référence à quelque chose que je connais.
Là, la seule référence est que j’ai (malheureusement pour moi) un compte sur le site de Pôle emploi, en tant que demandeur d’emploi et pas seulement en tant que recruteur ou employé de cette grande institution.

2/ Chauffeur, moi ?

J’ai 2 CV sur le site de Pôle emploi, parmi les 5 CV possibles. Et, si j’ai effectivement le permis B, comme des millions de personnes, aucun de mes CV ne fait mention d’une quelconque expérience de chauffeur de personnes.

3/ Taxi ou Uber ?

Pourquoi ferait-on appel à moi alors qu’il existe des professionnels, habilités à voiturage de personnes, valides ou handicapées ?

4/ Un Français à l’Étranger

Venant d’en dehors de la France, cette personne embauche-t-elle un chauffeur différent à chaque fois qu’elle revient en France ? Il y a de quoi en douter

5/ J’habite où ?

Il semble que cette personne soit incapable de citer le nom de ma ville. Et comment va-t-il y venir ? Il devrait me demander de le chercher à la descente de son avion, sauf que le plus proche aéroport en provenance de New-York est à plus d’une heure de ma ville.

6/ Quel hôtel ?

La date et l’heure sont précises. Le nom et l’adresse de l’hôtel sont complètement absents du mail.

7/ Mon devoir ?

Mon job, plutôt. « Devoir » est un terme canadien et encore ! Avez-vous déjà entendu quelqu’un parler de devoir pour un poste de chauffeur ? Pas moi. Cela ressemble à une « mission impossible » (série télévisée américaine).

8/ Durée de travail imprécise

5 jours par semaine, de 9 à 15h, font 30 heures par semaine. A aucun moment, cette durée, pourtant obligatoire dans un contrat de travail, n’est mentionnée. Et que ferait-il durant les weekends ? Il resterait à son hôtel ?
De plus, aucune pause, même pas pour manger le midi. La pause obligatoire et légale est passée sous silence !
Quant à une prime de panier, là encore aucune indication.

9/ Une voiture de location ?

Et pourquoi ne pas prendre un chauffeur avec cette location de véhicule ? Il aurait tout en une seule fois : voiture et chauffeur.
Et pourquoi ne pas louer une voiture adaptée pour son handicap ? OK, pas de permis. Alors qu’il amène son chauffeur américain ! Car, comment fait-il là-bas pour ses déplacements ? ça lui coûterait moins cher qu’un contrat en France.
Où aller chercher la voiture ? Quelle compagnie ? Pas de réponse à ces questions de base.

10/ Une date d’embauche très proche

Il est possible de procéder à la déclaration préalable à l’embauche la veille du premier jour de travail. Toutefois, de l’Étranger, il faudrait avoir un correspondant en France pour les démarches, même si, depuis la Loi Travail, la visite chez le médecin du travail n’est plus obligatoire.

11/ 600 euros net par semaine

Il est vrai qu’aux USA, le salaire est versé toutes les semaines. En France, c’est tous les mois !
Et comme ça ne suffit pas, le mot « NET » est en majuscule pour donner plus de poids. Serait-il un travail au noir ? Illégal et dangereux !

12/ Des fautes de français

Le niveau de la langue française a baissé depuis des années et de nombreuses fautes sont commises. Venant de la part d’un chef d’entreprise, je m’attends à un « s » au pluriel dans « euros » et à un infinitif dans « envoyer ». On dit « revenir vers moi » et non pas « revenir à moi », à moins qu’il s’agisse d’une traduction automatique d’un texte écrit dans une autre langue que sa langue maternelle.

13/ Un contrat de travail ?

Contrat de travail américain ou français ? Français, bien sûr, puisque le travail est en France. Ou américain, avec un détachement en France, puisque l’employeur est aux Etats-Unis ? Pas clair, tout ça !

14/ à quel nom le contrat de travail ?

Il ne cite pas mon nom, ni le nom de son entreprise. S’agit-il d’un contrat avec lui, en tant que particulier, alors qu’il pourrait le faire au nom de sa société et en déduire les frais pour faire baisser ses impôts ? Un peu de jugeote !

Conclusion

signalement de l'arnaque sur Internet

Mon signalement

Un bel exemple de fausse offre d’emploi. Pleine d’erreurs et d’incohérences.

Et pourtant, je suis persuadé que certains de ceux qui ont reçu le même message y ont répondu dans l’espoir de gagner de l’argent.

Je leur signale qu’il faut systématiquement refuser de répondre à de telles offres. Au contraire, signalez les mails frauduleux !

Ayez le bon réflexe. Ne dites pas ! « Tiens ! Pourquoi pas ? », dites « Méfiance ! »
Surtout, n’envoyez jamais vos coordonnées, votre numéro de Sécurité sociale ou de compte bancaire.

Ne signez rien sans avoir rencontré votre futur employeur et vérifiez bien que toutes les mentions légales d’un contrat de travail figurent bien sur le papier que votre futur employeur demande de signer.

Vous risquez de vous faire dérober votre argent, de devoir rembourser des dépenses que vous n’avez pas faite puisque votre identité aura été usurpée. Sans compter votre réputation de pigeon.

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Arnaques, fraude, virus : Pôle emploi met en garde
De fausses embauches font de vous un Vrai complice de vols
Embauche : Les employeurs étaient des tueurs de candidats

Signalez un mail frauduleux
Des offres d’emploi trop belles
Déposer plainte sur Internet pour escroquerie

Autres Emploi, Juridique et Sécurité :

Récapitulatif 17 Emploi
Récapitulatif 17 Juridique
Récapitulatif 17 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Ecoute, écoute, écoute la route


Quand on conduit, on écoute la route

casque et écouteurs interditsIl est interdit

à tous les conducteurs de :

  • camion,
  • moto,
  • vélo

de porter à l’oreille tout dispositif de type :

  • écouteurs,
  • oreillette, ou
  • casque

susceptible d’émettre du son :

  • conversations téléphoniques,
  • musique,
  • radio

Les exceptions sont :

  • les kit intégrés
    • dans les voitures ou
    • dans les casques de motos
  • les sonotones

Pourquoi cette réglementation ?

Porter à l’oreille un appareil émettant du son isole le conducteur de son environnement et le prive d’informations essentielles à sa sécurité :

  1. Le temps de réaction augmente de 70%
  2. Le cerveau enregistre entre 30% et 50% d’informations en moins
  3. L’activité oculaire se trouve réduite de 50%

Quelles sont les sanctions ?

Les sanctions légales :

Les conducteurs contrôlés avec à l’oreille un dispositif de type écouteurs, oreillette ou casque encourent :

  • 135 € d’amende et
  • -3 points de permis

Les autres sanctions :

Chaque jour, 10 personnes meurent ou sont grièvement blessées sur les routes à cause d’une conversation téléphonique.

Celui qui répond au téléphone, ce n’est pas le conducteur !

Souvenez-vous en quand vous prenez le volant !

Source : www.securite-routiere.gouv.fr

Philippe Garin

Pour plus de conseils de sécurité, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

0,2 g/L = zéro verre d’alcool
Barème des retraits de points du permis de conduite
Décès : Démarches à effectuer

Infractions routières à l’étranger : Vous allez payer !
Les cartes du bruit
Secourir 5/5 : Protéger, Alerter

Autres Bien-être et Sécurité :

Récapitulatif 17 Bien-être
Récapitulatif 17 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

0,2 g/L = zéro verre d’alcool


Un seul verre suffit à dépasser ce seuil

boire ou conduirePour les permis probatoires, la limite d’alcool autorisée en conduisant est de 0,2 gramme d’alcool par litre de sang, alors que la limite pour les autres conducteurs est de 0,5 g/L.

La réglementation s’applique à tous les permis probatoires. C’est à dire :

  • durant les 3 premières années après l’obtention du permis de conduire ou
  • durant les 2 premières années, si le permis a été obtenu en conduite accompagnée
  • après la perte des 12 points ou l’annulation du permis

Pourquoi pas 0 g/L ?

Le corps produit lui-même une très petite dose d’alcool. Il peut provenir de la fermentation des aliments que l’on digère ou contenu dans des sauces ou dans des préparations culinaires.

Par conséquent, même dilué dans un verre de vin ou de bière, l’alcool bu fait dépasser le seuil de 0,2 g/L. Donc,

zéro verre d’alcool

Quels sont les sanctions ?

Les conducteurs débutants contrôlés avec un taux d’alcool dépassant cette limite de 0,2 g/L encourent :

  • Un retrait de 6 points sur le permis
  • + une amende de 135 euros
  • + une immobilisation du véhicule

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Pourquoi les conducteurs débutants ?

La première cause de mortalité et de handicap des 18-25 ans est l’accident de la route, auto et deux-roues confondus (moto, scooter, etc.).

La consommation d’alcool en est la cause pour 1 accident sur 4.

Le risque d’un accident mortel est 4 fois plus élevé pour un conducteur novice.

24% des accidents mortels impliquent un conducteur débutant.

Ailleurs ?

21 pays ont adopté une alcoolémie inférieure à 0,5 g/L, soit pour tous les conducteurs, soit pour les conducteurs débutants

L’abaissement du taux d’alcool pour les conducteurs novices en Allemagne a fait chuter de 17% la mortalité routière chez les 18-25 ans dans la première année d’application.

Que faire ?

  • Ne pas boire d’alcool du tout, surtout quand on conduit ou qu’on prévoit de le faire.
  • Désigner un conducteur qui restera sobre et qui sera chargé de ramener les autres, après une sortie ou une fête.
  • Rester dormir sur place plutôt que de risquer un accident après une soirée avec consommation d’alcool, vin, bière ou toute autre boisson ou aliment contenant de l’alcool.
  • Appeler un taxi pour se faire reconduire.

Le jour et la nuit = zéro verre d’alcool

Source : Sécurité routière

Philippe Garin
Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

En complément :

Délits susceptibles d’entraîner la suspension du permis de conduire
Contraventions susceptibles d’entraîner la suspension du permis de conduire
Mon Chéri, pas au volant

Télépéage : Comment ça marche
Quelles normes pour les équipements de sécurité des deux-roues motorisés ?
Maria Veen Reken en Allemagne : le village pour handicapés

Autres Bien-être et Juridique :

Récapitulatif 16 Bien-être
Récapitulatif 16 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le CV européen


Le CV européen

europassDans un but d’harmonie au sein de l’Union Européenne, un format unique de présentation de son curriculum vitae a été défini.

Le CV européen contient quelques rubriques particulières et des indications précises, notamment pour le niveau de langue et les compétences informatiques.

Pour le reste, les rubriques ressemblent ou sont identiques au classique CV que l’on trouve en France. C’est à la fois un CV qui décrit le parcours et un CV par compétence. Il est idéal pour ceux qui hésitent entre les deux.

L’ordre et le nom des rubriques sont prédéfinis et fixe. La présentation est sous la forme de deux colonnes. La première est le nom de la rubrique, la seconde est son contenu.

Les rubriques du CV européen

INFORMATION PERSONNELLE

Nom(s) et Prénom(s)
Numéro, rue, code postal, localité, pays
N° de téléphone ou/et de téléphone portable
Adresse mail
Nom(s) du ou des site(s) web personnel(s)
Type de messagerie instantanée et compte
Sexe, date de naissance, nationalité(s)

POSTE VISE ou PROFESSION ou EMPLOI RECHERCHE ou ÉTUDES RECHERCHÉES ou PROFIL

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

De…à Fonction ou poste occupé
Nom de l’employeur, sa localité
Principales activités et responsabilités
Type ou secteur d’activité

ÉDUCATION ET FORMATION

De…à Qualification obtenue
Nom de l’établissement d’enseignement ou de formation et sa localité
Liste des principales matières couvertes ou connaissances acquises

COMPÉTENCES PERSONNELLES

Langue(s) maternelle(s)

Autres langues

COMPRENDRE

PARLER

ÉCRIRE

Écouter

Lire

Prendre part à une conversation

S’exprimer oralement en continu

Niveau

Niveau

Niveau

Niveau

Niveau

Niveaux : A1/A2 : Utilisateur élémentaire, B1/B2 utilisateur indépendant, C1/C2 utilisateur expérimenté

Compétences en communication

Compétences organisationnelles / managériales

Compétences liées à l’emploi

Compétence numérique

AUTOÉVALUATION

Traitement de l’information

Communication

Création de contenu

Sécurité

Résolution de problèmes

Niveau

Niveau

Niveau

Niveau

Niveau

Niveaux : A1/A2 : Utilisateur élémentaire, B1/B2 utilisateur indépendant, C1/C2 utilisateur expérimenté

Autres compétences

Permis de conduire

INFORMATION COMPLÉMENTAIRE

Publications ou/et Présentation ou/et Projets ou/et Conférences ou/et Séminaires ou/et Distinctions ou/et Affiliations ou/et Références ou/et Citations ou/et Cours ou/et Certifications

ANNEXES

Philippe Garin

Et le CV africain alors ?

Pour un CV efficace, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Et le CV africain alors ?

Langues : Le référentiel européen commun
CV : Les 3 mensonges sur les diplômes
Pourquoi mon CV sur les Réseaux ne marche pas ?

Des trous dans son CV
Évaluation de projet : L’échelle européenne
Le Service Volontariat Européen (SVE) pour partir en Europe

Autres Emploi :

Récapitulatif 16 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Infractions routières à l’étranger : Vous allez payer !


PV sur la route à l’étranger : Vous allez payer !

avis de contraventionVous allez détester le code « 2015/413 ». C’est la directive européenne du 11 mars 2015 facilitant l’échange transfrontalier d’informations concernant les infractions en matière de sécurité routière.

Pour ceux qui voyagent

Les Français qui se font prendre dans les pays suivants sont sanctionnés, dès leur retour en France :

  1. Allemagne
  2. Belgique
  3. Espagne
  4. Italie
  5. Pays-Bas
  6. Pologne
  7. Roumanie

En contrepartie, les ressortissants de ces pays qui commettent des infractions à la sécurité routière en France reçoivent aussi leurs sanctions dans leur propre pays.

Attention : un accord similaire avec la Suisse est en vue.

Une question d’égalité

Avec, en France, plus de 20 % des infractions constatées par les radars sur la route ont pour origine un véhicule immatriculés hors de France.

Pendant l’été, avec l’afflux de touristes européens, ce sont 50% des infractions qui sont le fait de conducteurs de véhicules étrangers.

D’une part, cette directive européenne 2015/413, transposée dans la loi française, pour le moment avec ces 7 pays, favorise l’égalité de traitement des sanctions entre ces européens.

Les ressortissants de ces pays vont payer, comme les Français.

D’autre part, l’impunité relative des conducteurs français dans ces pays est terminée. Si vous êtes concernés, vous allez payer.

Un conseil tout simple : voyagez en respectant le code de la route, où que vous soyez.

Source : Conseil de l’Europe

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Telepoints : Pour connaître le nombre de points sur son permis de conduire
Constat auto amiable sur votre smartphone à partir du 1er décembre 2014
Disque bleu européen OBLIGATOIRE dans les zones bleues de stationnement

Fêtes nationales des pays en Europe
Indicatifs téléphoniques internationaux
Protéger son habitation pendant les vacances quelques conseils de bon sens

Autres Bien-être, Juridique et Voyage :

Récapitulatif 15 Bien-être
Récapitulatif 14 Juridique
Récapitulatif 14 Voyage

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Mot d’enfant : La porte débutante


La porte et le « A »

porte_débutante Le grand frère de Marie, 6 ans, vient d’avoir son permis de conduire; il a donc un macaron « A » qu’il pose à l’arrière de la voiture de ses parents, lorsqu’il la conduit.

Lorsque ses parents conduisent, le « A » est enlevé. Ce qui se fait facilement puisqu’il s’agit d’un aimant sur sa face intérieure, plus puissant que les aimants que l’on trouve dans les cuisines ou sur des tableaux blancs.

Un jour, Marie voit le « A » que son frère a posé sur la porte d’entrée de la maison, porte blindée donc avec un renforcement métallique à l’intérieur.

Interloquée, elle s’écrit :

Regarde maman, la porte a un « A ». Elle apprend comment elle se ferme et comment elle s’ouvre !

C’est tellement évident, n’est-ce pas ?

Cette histoire est vraie, sauf le nom.

Philippe Garin

Vous en voulez plus ? Contactez-moi : phgarin@gmail.com

Voir aussi :

Mot d’enfant : la logique de la grossesse
Mot d’enfant : Le Père Noël
Mot d’enfant : Les guerres mondiales

La blonde et la souris
Autoroute en Allemagne : Attention particulière
Exercice de diction : le crayon dans la bouche

Autres Humour :

Récapitulatif 14 Humour

Pour ne rien perdre

%d blogueurs aiment cette page :