Modèle PERMA : Que du bonheur !


Comment se sentir bien avec la psychologie positive

Martin Seligman, un des fondateurs de la psychologie positive, a défini un modèle, appelé PERMA.

Il s’agit des initiales des mots (en anglais) sensés favoriser le bien-être et l’épanouissement.

P =

Positive emotions

Emotions positives, ressentis, bonheur, satisfaction dans la vie

E =

Engagement

Engagement, expérience optimale ou flux

R =

Positive relationships

Relations positives, relations intimes et plus éphémères, partage de moments forts avec d’autres personnes

M =

Meaning

Sens, but dans la vie, servir une cause qui dépasse notre propre personne

A =

Accomplishment

Accomplissement, réussites, succès, réalisations, victoires

Chacun de ces 5 facteurs contributifs au bien-être sont recherchés pour lui-même et peut être mesurer sans avoir recours aux autres facteurs.

le modèle PERMA

1/ Émotions positives

Les émotions positives apparaissent quand vous vous sentez bien. La joie, le plaisir, le ravissement, le confort en sont des exemples.

Elles génèrent de l’optimisme. Vous voyez le verre à moitié plein. Vous voyez le bon côté des choses et envisagez l’amélioration continue dans les relations avec les autres et la vie professionnelle.

2/ L’engagement

S’engager dans une action, petite ou grande -notion toute relative par ailleurs -, que ce soit pour résoudre une grille de mots-croisés ou dans la défense du climat, c’est s’absorber et dépasser la notion du temps qui passe, se passionner pour ce que vous faites.

Vous êtes pleinement à ce que vous faites, et vous aimez le faire. Vous y trouver de l’intérêt qui vous donne une sensation de bien-être.

3/ Relations positives

L’être humain vit en communauté avec les autres. Avec l’éveil de l’accueil et de partage, de compassion et d’intelligence, voir les relations avec les autres comme un enrichissement mutuel est source de bien-être.

La joie est partagée et rend l’autre heureux. La peine est partagée et diminue la tristesse de l’autre.

4/ Sens

La quête de sens à ce que vous faite dépasse la simple relation avec les autres. Elle va au-delà de vous dans une communauté d’esprit partagée avec d’autres qui donne le même sens que vous à la vie.

Quand vous savez pourquoi vous faites ce que vous faites, vous le faites avec satisfaction et plaisir, pour peu que ce que vous faites a un sens pour vous qui vous dépasse.

5/ Réalisations positives

C’est autant le chemin que le but qui vous donne un sentiment d’accomplissement.

Votre efficacité personnelle augmente avec le plaisir d’atteindre son objectif. C’est pourquoi, la multiplication des victoires multiplie vos objectifs et augmente votre bien-être.

le bonheur à deux

le bonheur à deux

Le bonheur

Certains pensent que le bonheur est une utopie ou que les moments de bonheur sont furtifs et éphémères. Peu importe.

Le modèle PERMA permet de garder en tête tout ce qui permet de contribuer à vous sentir bien.

Vous développerez ainsi une vision positive de votre environnement, de vos projets, des relations avec les autres, de vos émotions et de vos succès, en cherchant à vous améliorer à chaque action, chaque projet, à vous dépasser pour un but plus grand que vous-même.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

La résilience : Définition et principes
Employeur : Le bouleversement de la valeur travail
Développement personnel : Le bonheur en 7 règles

Agression verbale 2/2 : Les Accords Toltèques
CNV Communication non Violente : les 4 étapes de l’OSBD
Méthode : ACP ou Approche centrée sur la personne

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

40 Soft skills classés à mettre dans son CV


Le classement des soft skills est encore en cours d’élaboration.

Les responsables des Ressources Humaines, les psychologues et autres sociologues ont encore du mal à faire le tri et à déterminer ce qui est du ressort des compétences comportementales et du savoir-être.

Déjà en établir une liste est difficile dans la mesure où, en français du moins, de nombreux synonymes pour une notion existent.

relations entre aptitudes et compétences

relations entre aptitudes et compétences (wikipedia)

Voici donc un classement, sans doute remis en question, qui reprend les principales compétences recherchées par les entreprises.

Pensez bien, lorsque vous faites votre choix pour en mettre quelques-unes sur votre CV, que vous devrez être en capacité de citer les circonstances qui démontrent que vous les possédez vraiment.

Cognitives

  1. Résolution de problèmes
  2. Jugement et Prise de décisions
  3. Créativité
  4. Analyse et synthèse
  5. Intelligence émotionnelle
  6. Esprit critique
  7. Réception de la critique
  8. Sens des responsabilités
  9. Sensibilisation
  10. Dépassement
  11. Implication

Relations

  1. Facilité à communiquer
  2. Résolution de conflits
  3. Prise de parole en public
  4. Animation de groupe et de réunions
  5. Leadership
  6. Négociation
  7. Fidélité
  8. Sociabilité
  9. Pédagogie
  10. Esprit d’équipe
classement soft skills

classement soft skills

Organisation

  1. Sens de l’organisation
  2. Service client
  3. Management de projet
  4. Fixer des objectifs
  5. Planification
  6. Contrôle
  7. Gérer son temps
  8. Axé sur le résultat
  9. Prise de recul

Personnel

  1. Gestion du stress
  2. Capacité d’adaptation
  3. Autonomie
  4. Motivation
  5. Rigueur
  6. Enthousiasme
  7. Persévérance
  8. Confiance
  9. Assiduité
  10. Curiosité

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Comment minimiser un point faible ou Liste 3 des points forts et points faibles en entretien d’embauche
6 comportements des personnes mentalement fortes
Les 4 facteurs influençant les comportements

Les soft skills : c’est quoi ?
Qu’est-ce que le code RIASEC sur les Fiches métier de Pôle emploi ?
CV : 5 critères éliminatoires

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Récapitulatif 2021 Communication


Récapitulatif 2021 Communication

communication

Avec le changement d’orientation de mon blog pour se concentrer vers trois catégories d’articles, viennent de nouvelles listes récapitulatives.

La fréquence de publication est passée de 3 à 1 article par semaine, depuis le 1er juillet 2020.
Depuis le 1er janvier 2021, 8 sur les 53 nouveaux articles ont été publiés dans cette catégorie.

Si vous souhaitez me faire part de sujets à traiter, que vous désirez voir développer, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Tous les liens sont regroupés dans la page : Communication

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Les articles :

Entretien
Les signes révélateurs de vos mensonges
12 conseils pour convaincre

Image
Tout l’intérêt de communiquer par son image

Internet
Télétravail et cybersécurité : Que faire pour se protéger

Récapitulatif
Récapitulatif 2020 Communication

Règles
Agression verbale 1/2 : CNV Communication non Violente
Agression verbale 2/2 : Les Accords Toltèques
Les types de questions en Communication

Pour en savoir plus :

Tous les billets de cette catégorie sont listés dans la page Communication

Sans oublier les sondages

Des milliers et des milliers d’offres d’emploi via l’annuaire de ce blog

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Oups ! Le droit à l’erreur avec Pôle emploi


La loi ESSOC en application

La Loi N° 2018-727 du 10 août 2018, appelée aussi la Loi ESSOC pour un État au service d’une société de confiance, introduit la notion de droit à l’erreur auprès des Administrations.

C’est ainsi que, par méconnaissance, par oubli ou par erreur, lorsqu’une démarche, notamment auprès de Pôle emploi, est mal faite ou est absente, il est possible de corriger sa situation.oups.gouv.frA cet effet, le gouvernement français a créé le site http://oups.gouv.fr pour indiquer quelles sont les démarches à effectuer, en cas normal, et en cas d’erreur, en décrivant aussi les conséquences de ces anomalies.

Voici, les thèmes de ce site qui concernent nos relations avec Pôle emploi :

Je m’inscris à Pôle emploi

  • Je fais l’erreur de ne pas m’inscrire pas à Pôle emploi dès la perte de mon emploi
  • Je ne renseigne pas correctement / complètement ma situation
  • J’oublie d’envoyer des pièces complémentaires lorsqu’elles sont demandées

Je suis inscrit à Pôle emploi et j’actualise tous les mois ma situation

  • J’oublie de m’actualiser le 1er mois de mon inscription
  • Je n’actualise pas ma situation dans les temps ou j’oublie de le faire
  • J’oublie de déclarer ma reprise d’activité ou un changement de situation (entrée en formation, congé-maternité, arrêt-maladie, passage en retraite)
  • Je me trompe sur le nombre d’heures travaillées pendant la période ou le montant des rémunérations touchées
  • Si je suis assistante maternelle

J’ai besoin d’une aide auprès de Pôle emploi

  • Je ne sollicite pas les aides dont je peux bénéficier

oupds tout le monde peut se tromperJ’ai rendez-vous avec mon conseiller ou je dois me rendre à une formation ou une prestation

  • J’oublie de me rendre à mon rendez-vous (avec mon conseiller, à ma formation ou à une prestation, pour une visite médicale)

Je perds un proche

  • Je souhaite percevoir l’allocation-décès en tant que conjoint ou concubin d’un demandeur d’emploi, mais j’oublie de le demander à Pôle emploi
  • Je souhaite percevoir l’allocation-décès en tant que conjoint ou concubin d’un demandeur d’emploi, mais j’oublie de déclarer le décès d’un membre de mon ménage à Pôle emploi

Je pars / Je suis à la retraite

  • Je bénéficie de l’allocation de retour à l’emploi (ARE) ou de l’allocation de solidarité spécifique (ASS), mais j’oublie de déclarer ce changement de situation à Pôle emploi

Je déménage

  • Je suis inscrit comme demandeur d’emploi auprès de Pôle emploi, mais j’oublie de déclarer mon changement de situation à Pôle emploi 

Je donne naissance à / J’adopte un enfant

  • J’actualise ma situation auprès de Pôle emploi, mais j’oublie de déclarer mon changement de situation à Pôle emploi 

Oups j'ai oublié

Je vis désormais en couple (union libre, concubinage, pacs, mariage)

  • Je demande / Je bénéficie de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) mais j’oublie de déclarer à Pôle emploi que je vis désormais en couple 

Je me sépare de mon conjoint (union libre, concubinage, pacs, mariage)

  • Je demande / Je bénéficie de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) mais j’oublie de déclarer à Pôle emploi que je vis ne plus en couple 

Je reprends / J’ai une activité professionnelle

  • J’actualise ma situation auprès de Pôle emploi mais j’oublie de déclarer que j’ai repris une activité professionnelle .

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Les types de preuves d’une fraude à Pôle emploi
Pôle emploi : Trop-perçu et surendettement. Que faire ?
Travail caché à Pôle emploi : gros remboursement, que faire ?

Le médiateur de Pôle emploi : Qui, Quand, Comment
Fausse déclaration à Pôle emploi : Les sanctions
Radiation de Pôle emploi : Comment ça se passe

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La résilience : Définition et principes


Du matériau au courage

La résilience est la caractéristique mécanique définissant la résistance aux chocs d’un matériau. La résilience des métaux, qui varie avec la température, est déterminée en provoquant la rupture par choc.

Source : Dictionnaire Larousse

Cette capacité de résistance à un choc est transposée en psychologie à la capacité de rebondir après un choc émotionnel traumatique.

rebondir après un choc traumatique

rebondir après un choc traumatique

Ce choc traumatique est une perte de quelque chose ou de quelqu’un, un bouleversement dans sa vie. La résilience est la faculté à continuer de vivre, à construire une nouvelle vie et à œuvrer vers le futur.

C’est une partie du processus de deuil, après un évènement qui vous touche profondément.

La perte de sa santé en devenant handicapé, de son emploi, d’un conjoint ou d’un enfant, un exil dans un pays étranger, une catastrophe naturelle ou une guerre qui a détruit votre habitat, etc. sont, tous, des exemples de traumatismes.

Face à cela, réagir, rebondir, se projeter dans l’avenir, tout recommencer à zéro, sont des mots qui donnent une idée de ce qu’est la résilience.

résilience

résilience

Décryptons les 4 principes pour comprendre la résilience

1 La résilience dépend de l’individu

La personnalité de chacun conditionne le démarrage et la durée de la résilience.

Ses valeurs, son éducation, sa culture vont favoriser ou retarder son application.

Les plus résilients sont motivés et veulent « s’en sortir ». Ils refusent de se laisser aller au désespoir.
Ils sont actifs, courageux, persévérants, positifs, voient dans les difficultés une opportunité de changements, d’amélioration de leur situation.

vivre à Shangaï

vivre à Shangaï ? …

2 La résilience dépend de l’environnement

Le changement de situation après un choc traumatique implique que son environnement a changé, famille, travail, santé, pays, etc.

La résilience se construit grâce à un changement pour un environnement plus protecteur, qui permet de souffler après la crise.

L’entourage avec qui il est possible de partager ses souffrances, qui comprend et qui aide matériellement et moralement participe de la résilience.

3 Se protéger

Se protéger et se sentir protégé, obtenir une écoute bienveillante, permet d’évacuer, tant bien que mal, ses émotions négatives.

L’absence de jugement des autres sur sa situation va faciliter sa résilience, sa reconstruction d’un avenir.

L’aide et l’entraide éviter de déprimer, de se replier sur soi. Elles apportent un sentiment de partage, font ressortir le traumatisme pour le combattre ensemble et construire à plusieurs une nouvelle tranche de vie.

nature avec des arbres

… ou en pleine nature ?

4 S’autoriser

Pour aller de l’avant, il faut accepter la situation et définir les alternatives avant de choisir celle qui semble le mieux convenir. Il faut être positif et voir le bon côté des choses, même s’il est, souvent, après un choc traumatique, difficile à trouver.

Pour éviter la culpabilité, le repli sur soi, le sentiment qu’une autre volonté vous domine, vous enfonce dans le malheur, le sens de la responsabilité aide à imaginer, pour soi et pour les autres, des solutions et leurs mises en œuvre.

Par exemple, un remariage, un nouvel enfant, un nouvel emploi, un nouveau pays, un nouvel habitat.

La résilience permet d’aborder plus concrètement et avec force de caractère et de maîtriser tous les changements rencontrés dans son rebond avec un évènement traumatique.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Entretien d’embauche : Les nouvelles questions pièges liées à la pandémie
Travailleurs handicapés : Pourquoi une entreprise a intérêt de les recruter
Pourquoi le français est une langue difficile pour les étrangers

Le traumatisme du chômage
Ex-chef d’entreprise : 8 conseils pour rassurer le recruteur
Licenciement économique : Comment dresser la liste des salariés concernés

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Emploi : 5 conseils majeurs pour votre profil LinkedIn


Recherche d’emploi : 5 Conseils pour votre profil LinkedIn

Quand vous êtes en recherche d’emploi, LinkedIn s’avère un outil très intéressant pour vous montrer sous votre meilleur jour. Pourquoi ? Parce que LinkedIn est LE réseau social préféré des chasseurs de têtes et autre recruteurs.

Votre plus belle photo

Avec une photo sur votre profil LinkedIn, vous multipliez par sept vos chances d’être vu. C’est, d’ailleurs, un des critères de recherche.

votre plus belle photoMême un recruteur « classique » s’y met, quand il reçoit une candidature prometteuse. Il veut en savoir plus et voir à qui il a affaire. Cela commence par la photo. Il veut éviter une surprise lors de la première rencontre, en face-à-face ou en visio.

Mettez donc une photo professionnelle, récente pour éviter de vous faire recaler pour avoir tenté de camoufler vos rides, vos cheveux grisonnants ou calvitie ou vos lunettes.
Une apparence sereine, habillé comme pour aller au travail est la meilleure image visuelle que vous pouvez donner.

Votre usage actif du réseau

Il est à remarquer que celles et ceux qui commentent, relaient, ou surtout écrivent des articles, même avec une fréquence espacée, donnent une image de créativité, ou, tout au moins, d’activité sur le réseau.

recherche d'emploi LinkedIn

recherche d’emploi : une fonctionnalité de LinkedIn

S’inscrire pour « être sur LinkedIn » sans y être actif, c’est comme être dans l’annuaire téléphonique en espérant, qu’un jour, quelqu’un vous appellera. Faire un « coucou », de temps en temps, montre votre participation active en traitant d’un sujet de votre choix, de préférence professionnel.

Élargissez vos contacts

Vos contacts doivent être qualifiés, c’est-à-dire, que vous répondu à une demande ou demandé à une personne de devenir votre contact. La demande standard est neutre. En ajoutant un message personnalisé, vous ajoutez un intérêt pour votre contact à vous répondre.

La qualité prime sur la quantité. Plus de 1000 contacts montre un intérêt moindre que 200 contacts qui vous suivent ou que vous suivez.

Communiquez votre CV

Outre la possibilité de télécharger son CV, le dernier, celui qui est à jour, plusieurs rubriques sont intéressantes à ajouter au profil de base.

C’est le cas, notamment de votre présentation, en quelques lignes. Vous pouvez y indiquer votre projet professionnel, ce que vous proposez à un futur employeur.

Vos compétences également, surtout si elles sont confirmées par plusieurs de vos contacts, sont un plus dans votre profil.

recommandations profil Philippe Garin sur LinkedIn

recommandations profil Philippe Garin

Complétez votre CV

Les recommandations reçues font toujours un effet positif, surtout si elles portent sur votre personnalité, autant que sur vos compétences.

Prenez soin de supprimer tous les éléments non professionnels, les ambigüités ou un mauvais français.

Inutile également de mettre toute votre carrière, ou de noyer le lecteur par des informations qu’il pourra obtenir en vous interrogeant. Pour estimer la quantité d’informations à donner sur votre profil LinkedIn, rappelez-vous que, dans un CV aussi, vous êtes limité.

Soyez cohérent et faites en sorte que CV et profil soient identiques ou très proches..

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

5 astuces pour attirer les recruteurs sur votre profil LinkedIn
Un blog ? Pourquoi faire
Recrutement : 15 pistes pour trouver les talents

4 bonnes raisons d’utiliser les réseaux sociaux dans sa recherche d’emploi
Emploi : Avoir un beau profil sur les réseaux sociaux
Le sourcing dans le recrutement 2.0

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

4 conseils pratiques pour réussir sa période d’essai


4 conseils pratiques pour réussir sa période d’essai

Période tous les dangers, la période d’essai peut capoter, si vous vous y prenez mal.

Il existe de nombreux pièges où les croyances que vous avez peuvent vous desservir durant cette période que vous souhaitez réussir, c’est-à-dire aller jusque sa fin et confirmer votre embauche.

période d'essaiLa ponctualité

C’est tout bête. Soyez à l’heure, tant pour arriver sur votre lieu de travail qu’au moment des pauses ou à la fin de votre journée.

Bien sûr, il est tentant de montrer son zèle en adoptant les horaires des collègues voir celles de votre chef. Seulement, la fatigue durant la période d’essai est plus grande que la fatigue quand on a attrapé la routine.

Soyez souple aussi. Si un coup de collier est nécessaire pour une action commune, prenez alors vos responsabilités.
Si le dépassement d’horaires est la règle, à vous de voir si vous l’acceptez ou si votre intérêt est d’interrompre la période d’essai.

Prendre le rythme

Les automatismes viennent avec le temps.

prendre le rythme

prendre le rythme

Vous découvrez de nouvelles façons de faire, des logiciels, un environnement de travail. Tout cela contribue à vous prendre du temps avant d’être aussi opérationnel (le) que les collègues.

Discutez avec les autres, posez-leur des questions, demandez leur aide.
Se faire aider pour acquérir plus vite les connaissances indispensables pour devenir plus efficace.

Restez, cependant, mesuré (e), car vous risquez de ralentir le travail des autres et de trop les déranger. Profitez des moments de leurs pauses où ils sont plus au calme pour vous répondre ; si vous pouvez attendre.

Faites-vous bien voir

Le partage d’opinion et l’expression de son point de vue impliquent de connaître la situation dont il est question.

Laissez les autres lancer la conversation et participez-y en posant des questions, plutôt en donnant votre opinion, surtout si elle est en contradiction avec ce que vous entendez.

Mieux vaut faire profil bas, du moins, durant la période d’essai et ainsi éviter des conflits inutiles.

conversation entre collègues

Attendez avant les remises en question

Il est probable que vous ferez la comparaison entre votre précédent travail et le nouveau.

Si prendre l’initiative de proposer des changements est souvent bien vu de la hiérarchie, le contraire l’est tout autant. L’opposition existe déjà, elle est encore plus forte quand c’est le (la) dernier (ère) arrivé (e) qui en est le point de départ.

La remise en cause doit se faire à bon escient, avec un degré d’acceptation élevé. A vous de trouver les arguments qui touchent ou attendez la fin de votre période d’essai pour le faire.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Les 100 jours de la période d’essai réelle
Période d’essai : Les débuts comme chef de service
Malade pendant la période d’essai : Conséquence

Management : L’entretien d’intégration
Comment présenter un avantage ou un inconvénient
Premier emploi : Adaptation impérative

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

8 étapes pour s’orienter professionnellement


S’orienter professionnellement en huit étapes

Le chemin vers l’emploi passe parfois par un changement d’orientation, au début, au milieu ou à la fin de sa carrière. Jeunes diplômés, chômeurs, ou simple envie de faire autre chose.

Il est alors temps de se poser les bonnes questions pour s’orienter correctement.

A Confronter ses caractéristiques personnelles à celles du métier

Suis-je en mesure d’exercer ce métier ?

choisir un métier Yalc'had Skoazell

Choisir un métier

B Chercher de l’information sur le marché du travail et de la formation

Est-ce que je connais les débouchés ?

C Trouver des pistes de métier diversifiées

Dans quels nouveaux métiers puis-je me projeter ?

job_index

D Prioriser des pistes de métier

Quel est le métier que je préfère ?

E Expliciter son expérience, ses choix et son projet professionnel

Suis-je capable d’expliquer mon projet et d’argumenter mes choix ?

F Mettre en œuvre et adapter mon plan d’actions

Est-ce que je connais les étapes pour réaliser mon projet ?

Gestion de projet : diagramme de Gant

Gestion de projet : diagramme de Gant

G Identifier dans son environnement les soutiens à son projet

Mon entourage soutient-il mes choix ?

H Activer et élargir son réseau

Comment faire jouer mes relations ?

Source : Pôle emploi

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Orientation professionnelle : Les classements de métiers
Reconversion : Les étapes
Le Conseil en Évolution Professionnelle : Les 8 questions fondamentales

Les 5 types de risques dans un projet pro ou perso
Changement : Dix conseils pratiques pour en gérer la conduite
Communication : La notion de filtre dans la déperdition d’information

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Récapitulatif 2020 Communication


Récapitulatif 2020 Communication

communication

Avec le changement d’orientation de mon blog pour se concentrer vers trois catégories d’articles, viennent de nouvelles listes récapitulatives.

La fréquence de publication est passée de 3 à 1 article par semaine, depuis le 1er juillet 2020.
Depuis le 1er janvier 2020, 13 nouveaux articles ont été publiés dans cette catégorie.

Si vous souhaitez me faire part de sujets à traiter, que vous désirez voir développer, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Tous les liens sont regroupés dans la page : Communication

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Les articles :

Bien-être
6 comportements des personnes mentalement fortes
Techniques d’animation : Comment redonner confiance en soi
Ces phrases de notre enfance qui nuisent à notre confiance en soi
Comment reprendre confiance malgré les phrases négatives de notre enfance

Citation
Celui qui ne change pas …
Ces 10 phrases intelligentes d’une femme de 90 ans vous rendront la vie meilleure

Entretien
La Reformulation : Une technique efficace
Combien de temps pour faire une première impression ?

Image
Un blog ? Pourquoi faire

Langage
L’éloquence en 10 conseils

Messagerie
Pourquoi je préfère le mail au téléphone

Règles
Langage tactique militaire : L’autre façon de parler sans parole
Les 5 plus puissantes motivations au Monde

Pour en savoir plus :

Tous les billets de cette catégorie sont listés dans la page Communication

Sans oublier les sondages

Des milliers et des milliers d’offres d’emploi via l’annuaire de ce blog

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les 5 plus puissantes motivations au Monde


Les Drivers ou les messages contraignants

Nous sommes tous influencés, d’une manière ou d’une autre, par nos parents, et nos éducateurs, quels qu’ils soient.

C’est normal puisque nous vivons en société, depuis qu’il existe des humains sur la Terre. Nous ne savons pas vivre isolés. La solitude totale est synonyme de mort pour nous autres, les humains.

Il existe 5 « drivers« , appelés aussi « messages contraignants », qui nous influencent tellement dans la vie que nos actions sont toujours guidées, conditionnées, par un ou plusieurs de ces cinq drivers que voici :

1 « Soit parfait ».

récompense ultime dans le cinémaC’est le plus répandu. On nous demande d’être parfait, de toujours réussir, de faire un maximum, sous peine de sanction ou pas.

Nous nous agaçons ou nous nous mettons en colère quand nous ne parvenons pas à la perfection ou quand les autres n’y parviennent pas.

Or, les autres peuvent avoir un autre driver dominant, car nous les avons tous mais pas avec la même intensité.

2 « Soit fort ».

Ce driver-là est plus répandu chez les garçons que chez les filles.

La phrase typique des « soit fort » est : « les garçons ne pleurent pas ».
Comme si la force de caractère permet de régler tous les problèmes dans la vie, alors que nous savons que ce n’est pas le cas.

Néanmoins, on nous a répété qu’il est plus facile de les prendre en main si l’on met en avant l’analyse de situation et l’action au lieu de se lamenter plus longtemps que nécessaire.

3 « Fais des efforts ».

Ce driver est aussi très répandu.

A défaut de parvenir à la perfection ou d’être fort, on nous demande de faire des efforts pour faire mieux, mieux que ce que l’on a fait avant, mieux que les autres, mieux sur tout.

fais_des_effortsC’est plus qu’une incitation à travailler puisque ce driver agit sur notre vie personnelle, comme tous les autres.

On nous demande de progresser en permanence. Ce n’est pas en faire plus, mais de se forcer ou de s’efforcer à faire.

4 « Dépêche-toi ».

Complément des autres ou qui domine les autres drivers, le « dépêche-toi » est toujours pressé.

Dès qu’il a un moment de libre, il doit l’occuper. Peu importe l’activité, il se sent obligé de « faire quelque chose ».

C’est le genre de personne qui commence une activité parce qu’elle ne supporte pas de ne rien faire.

Du coup, elle est en retard sur son planning et elle doit encore plus se dépêcher.

5. « Fais plaisir ».

fais_plaisirCe cinquième driver arrive en dernier parce qu’il faut bien les citer les uns après les autres.
En fait, l’ordre dépend de chacun d’entre nous.

Depuis notre plus tendre enfance, on est poussé à faire plaisir aux autres, sans nous en rendre compte, le plus souvent.

On se sent attiré par les autres et on fait plaisir aux autres en prenant nous-mêmes du plaisir à agir de cette manière.

Ce n’est pas de l’altruisme mais on se sent heureux quand les autres sont heureux autour de soi, au risque, parfois, de s’oublier pour ne penser qu’à faire plaisir aux autres.

Comment ça marche

Les 5 puissantes motivations qui nous dirigent depuis le tout début de notre vie, c’est que chacun, quel que soit son âge, à des motivations propres.

On s’aperçoit, rapidement ou tardivement, que les autres ont des agissements qui nous dérangent.
C’est parce qu’ils ont des drivers dominants différents.

Lien avec votre carrière

faire carrièreApprenez à réfléchir par vous-même car, c’est à vous seul(e) de trouver ce qui vous rend apte à vous sentir bien dans une activité professionnelle.

Tant qu’à aller travailler, autant le faire avec envie et s’y sentir bien.

Pour certains, c’est entreprendre qui leur convient, pour d’autres, c’est d’être salarié.

Évidemment, il existe de très nombreuses personnes qui exercent un métier uniquement parce qu’elles ont besoin d’argent pour vivre.
Néanmoins, si, en plus, elles trouvaient que ce qu’elles font est plaisant et correspond à son ou ses drivers dominants, elles seraient plus heureuses.

Avez-vous identifié vos drivers dominants ?
Nous les avons tous, plus ou moins fortement.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Le matin, dessinez une carte des actions à mener
Citez-moi 3 points forts et 3 points faibles
7 conseils pour agir sans stress

Lâcher-prise vs relaxation
Un blog ? Pourquoi faire
Réorientation, reconversion : Faites ce que vous aimez ?

VISITEZ NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Pourquoi ces 5 qualités incontournables sont à mettre dans vos points forts


Pourquoi ces 5 qualités incontournables sont à mettre dans vos points forts

Anticiper les réponses aux questions du recruteur fait partie du processus de recherche d’emploi.

Comme la question des points forts est toujours évoquée en entretien d’embauche, il est intéressant de citer des qualités parmi celles qui font de vous un futur collaborateur précieux et incontournable.

incontournable pont des soupirsDe plus en plus, l’anticipation à cette question se traduit par une liste de softs skills et de savoir-être dans une rubrique à part sur le CV. Les mots sont variables, les idées demeurent.

Chacune de ses 5 qualités principales en amènent d’autres. Le choix des mots est donc plus étendu et de loin. Voici de quoi les comprendre.

1. L’adaptation

L’adaptation est une qualité qui vous permet de vous intégrer rapidement à l’équipe en place.

adaptation incontournableElle implique l’usage d’autres qualités :

L’écoute, qui est la capacité de laisser l’autre parler

L’attention ou la concentration, pour fixer son esprit sur ce que vous faites, dites, écouter

La mémorisation, qui permet de retenir les nouvelles notions, les noms, les méthodes, les outils, etc.

La capacité à faire face à l’imprévu et proposer des solutions

L’apprentissage, la remise en question d’anciens savoirs au profit de nouveaux acquis par des nouvelles formations ou autoformations

2 La fidélité

La fidélité est une forme de confiance mutuelle entre le (la) salarié (e) et le chef d’entreprise.

La durée d’occupation d’un poste est indépendante de la fidélité dans la mesure où l’on peut rester pour d’autres raisons. Cependant, c’est un signe de stabilité, toujours recherchée par les responsables.

fidélité à son entrepriseC’est l’intégrité, l’honnêteté et la fiabilité du collaborateur qui amènent le chef à faire confiance. Réciproquement, le (la) salarié (e) sera d’autant plus fidèle que les marques d’appréciation positives et de confiance lui sont données par ses chefs.

La parole et les actes des uns et des autres rendent la collaboration fructueuse pour chacun.

Une recommandation positive de son ancien employeur lors d’une séparation sera toujours d’un bon effet auprès du futur employeur.

3. L’esprit d’équipe

Bien que souvent évoquer sur un CV ou dans un entretien d’embauche, l’esprit d’équipe est une qualité qui se démontre par les actes.

Sur un CV, l’esprit d’équipe se traduit dans les réalisations et dans les centres d’intérêt.

esprit d'équipeLe succès obtenu à plusieurs permet de valoriser sa participation au groupe. Un faux-pas d’un membre de l’équipe est rattrapé par les autres. L’efficacité et la qualité au travail s’en trouve renforcées et le collaborateur corrige ses faiblesses.

De même, faire partie d’un groupe sportif ou musical ou avoir un engagement de bénévole dans une association sont des marques de l’esprit d’équipe.

La bonne ambiance au sein d’une équipe, l’harmonie et le respect mutuel sont des facteurs favorables aux yeux dans une candidature

4. Le dépassement

Quand l’employeur définit les savoir-faire qu’il attend de son (sa) futur (e) collaborateur (trice), il cherche aussi quelqu’un qui puisse compléter une équipe et pallier à ses propres lacunes.

C’est pourquoi, s’il reste le décideur, il attend des propositions d’améliorations ou de développement de la part de ses collaborateurs.

dépassement de soiAvoir le sens de l’initiative et la confiance en un responsable à l’écoute des propositions entraîne une plus grande autonomie du collaborateur. Cette autonomie lui permet de gagner en influence au sein de son équipe.

La réactivité et l’anticipation sont deux qualités bien appréciées.

La curiosité et la recherche de progression personnelles du futur salarié sont aussi des atouts pour l’employeur, le prochain autant que l’actuel.

Le dépassement du cadre strict de la description de poste par les réalisations bien décrites dans un CV et bien expliquées sur sa lettre de motivation et dans le discours en entretien d’embauche va fortement et positivement impressionné le recruteur.

5. L’implication

L’implication du salarié pour son entreprise va au-delà de la motivation attendue par le futur employeur.

Montrer par ses actes, son sourire, son discours positif rend le collaborateur plus sympathique.

implication motivéeS’impliquer, c’est s’engager avec enthousiasme. La passion pour un projet amène le collaborateur à vouloir la réussite de ce qu’il entreprend au sein de l’organisation.

L’implication pour son entreprise amène à améliorer les conditions de travail, l’efficacité des autres collaborateurs, la reconnaissance du travail effectué, l’amélioration des pratiques au sein de l’organisation.

Un salarié impliqué dans le succès de son entreprise sera précieux pour son futur patron.

Conclusion

Dans une recherche d’emploi, il est important de démontrer au futur employeur les avantages et les bénéfices qu’il peut tirer d’une collaboration avec son (sa) futur (e) salarié (e)

Le savoir-faire et le savoir sont indispensables lors d’un recrutement.

Les qualités personnelles et comportementales peuvent pallier à certains manques du (de la) candidat (e). Les 5 qualités décrites ici sont bien des incontournables à prouver pour se distinguer des autres candidats et être retenu par le recruteur.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Exemples de points faibles présentés comme des points forts
Quels Points faibles mettre dans une lettre de motivation ?
Points faibles et points forts : Pourquoi le recruteur pose la question en entretien d’embauche

Exemples de points faibles présentés comme des points forts
Et vos points faibles ?
Pourquoi les recruteurs intéressent-ils aux soft skills ou savoir-être

LES ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Récapitulatif 20 Communication


Récapitulatif 20 Communication

communication

Depuis le dernier récapitulatif, au 1er janvier 2019, j’ai écrit 166 nouveaux articles, toutes catégories confondues.

Si vous souhaitez me faire part de sujets à traiter, que vous désirez voir développer, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Tous les liens sont regroupés dans la page : Communication

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Les articles :

Langage
Critère d’embauche : L’orthographe
Les sons ou phonèmes français en langage phonétique
Comment avoir une bonne élocution pour devenir un bon orateur ?

Règles
Présentation : La méthode du Pecha Kucha
Communication : La notion de filtre dans la déperdition d’information

En complément :

Ben-être
Personne toxique, relation toxique : Définition et exemples
Le MBTI pour mieux se décrire en quelques mots
Se connaître, trouver son mode de fonctionnement

Emploi
Lettre de motivation et entretien : Mots et expressions à éviter
12 signes qui agacent le recruteur en entretien d’embauche

Juridique
Votre employeur a le droit de consulter vos mails sauf…

Management
Les valeurs d’entreprise : Pourquoi ?

Pour en savoir plus :


Autres Communication :

Récapitulatifs Communication :

  1        2      3      4      5      6      7      8      10    
  11      12      14      16      17      18      19  

Tous les billets de cette catégorie sont listés dans la page Communication de la page Autres catégories

Sans oublier les sondages

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Récapitulatif 20 Bien-être


Récapitulatif 20 Bien-être

Bien-être

Le Bien-être, c’est un peu de couleurs dans un ciel gris

Depuis le dernier récapitulatif, au 1er janvier 2019, j’ai écrit 166 nouveaux articles, toutes catégories confondues.

Si vous souhaitez me faire part de sujets à traiter, que vous désirez voir développer, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Tous les liens sont regroupés dans la page : Bien-être

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Les articles :

Citation
Trouillard ! Devient un héros !
Des amis pour la vie : Des vrais
Avoir ou être
Tu atteindras ton but

Un coup bien placé
Le changement fait mal mais
Se relever ou rester couché (e) ?
Pour améliorer sa situation dans la durée
Mauvaise journée ?

Définition
Positif avec négatif ?
Le temps améliore les gens
Personne toxique, relation toxique : Définition et exemples
Comment regagner de la confiance en soi
Prendre du recul : Une évolution positive

Organisation
Esclavage de nos jours
Le MBTI pour mieux se décrire en quelques mots
Se connaître, trouver son mode de fonctionnement

Permis
À quoi sert d’argent des amendes des radars automatiques ?
La couleur des plaques d’immatriculation françaises
Où est-il interdit de se garer ?

Règles
Les 8 bons comportements en cas de pluies intenses
Développement personnel : Le bonheur en 7 règles

Santé
Directives anticipées : Nom officiel pour les souhaits sur sa fin de vie
Vaccination contre la grippe saisonnière : Les personnes à risques

Décès à l’hôpital : 6 jours maxi
Manque de repos : Causes, erreurs et risques
Un exercice pour vous relaxer et diminuer vos tensions
Les 10 premières choses sur les 20 qui arrivent quand tu viens d’avoir un bébé
Les 11 à 20 choses qui arrivent quand tu viens d’avoir un bébé

Vie quotidienne
Calendrier 2020 : Les jours fériés et les ponts
Calendrier scolaire 2019 2020
Retrouvez le jour de la semaine d’une date entre 1801 et 2036
Calendrier 2019 : Les jours fériés

Pour en savoir plus :


Autres Bien-être :

Récapitulatifs Bien-être :

  1      2      3      4      5      6      7      8      9      10  
  11      12      14      15      16      17      18      19  

Tous les billets de cette catégorie sont listés dans la page Bien-être de la page Autres catégories

Sans oublier les sondages

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Mieux travailler en équipe ou Introduction au TMS Team Management System


Les préférences dans le travail

margerison et mc'cannFin des années 80, Charles Margerison et Dick McCann ont étudié le comportement des équipes dirigeantes d’entreprises équivalentes entre elles, aux États-Unis.

Ce fut le point de départ d’un système d’analyse des comportements au sein d’une équipe qu’ils ont nommé TMS pour Team Management System.

Le TMS a consisté à identifier les tâches-clés qui doivent être réparties au sein d’une équipe pour que celle-ci devienne performante.

Les fonctions-clés dans une équipe

Ce modèle identifie 9 fonctions-clés qui sont communes à toutes les équipes, quel que soit le contenu de leurs activités :

  1. Conseiller
  2. Innover
  3. Promouvoir
  4. Développer
  5. Organiser
  6. Produire
  7. Inspecter
  8. Maintenir
  9. Coordonner

L’Index TMS

Dans un lieu de travail, il y a quatre questions fondamentales qui sont au cœur de la gestion des différences. Celles-ci sont les suivantes :

  • Quels sont les types de relations que les gens préfèrent établir ?
  • Comment les gens préfèrent-ils recueillir et utiliser l’information ?
  • Comment les gens préfèrent-ils prendre leurs décisions ?
  • Comment les gens préfèrent-ils s’organiser et organiser les autres ?

Ces quatre questions fondamentales révèlent des préférences dans le travail.

  1. Dans une relation interpersonnelle, nous sommes extravertis ou introvertis.
  2. Nous préférons être créatifs ou pratiques dans la recherche et l’utilisation d’informations.
  3. Nous sommes très analytiques ou nous prenons nos décisions sur des convictions
  4. Nous avons une organisation flexible ou structurée.

La Roue TMS

La Roue TMSParmi les membres d’une équipe qui fonctionne bien, certains se ressemblent et d’autres ont des comportements opposés.

Dans les équipes avec des résultats moins bons, tout le monde se ressemble.
Le principe du clone ou « je ne veux voir qu’une seule tête » produit une bonne ambiance et de mauvaises performances. C’est raté.

Les antagonismes provoquent souvent des heurts, des frictions, des jugements négatifs.
Ils provoquent aussi, avec une prise de conscience de ses préférences au travail et de celles des autres, une meilleure écoute les uns des autres, un rendement meilleur.

Les résultats obtenus à partir de l’index TMS désignent le secteur de la Roue qui représente la préférence majeure d’une personne et deux autres secteurs qui représentent ses rôles connexes ou de « soutien ».

Ainsi, par exemple, quelqu’un peut exprimer sa préférence majeure pour le secteur Créateur-Innovateur avec des rôles connexes dans les secteurs Propulseur-Organisateur et Finaliseur-Producteur, ou encore se montrer Contrôleur-Inspecteur avec des rôles connexes Finaliseur-Producteur et Supporteur-Mainteneur.

Les équipes qui « marchent » sont celles qui recouvrent toute la Roue et qui acceptent le point de vue des autres.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Manager une équipe, c’est en être le coordinateur
Productivité : Demandez à votre Némésis : La compétition motive
Réussir Accueil et Intégration du nouvel embauché

Le MBTI pour mieux se décrire en quelques mots
Se connaître, trouver son mode de fonctionnement
Comment reconnaître mon propre comportement de fuite au travail

Autres Organisation et Management :

Récapitulatif 19 Organisation
Récapitulatif 19 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Embauche : Parti fâché (e), comment l’expliquer en entretien


Comment expliquer en entretien d’embauche une relation difficile

Séparation ruptureLa séparation d’avec son précédent employeur, voire d’avec ses précédents employeurs, s’est mal passée.

Que ce soit votre faute ou celle de votre responsable, lors d’un entretien d’embauche pour le prochain poste, mieux vaut éviter le sujet.

Seulement voilà, il y a des recruteurs, notamment les employeurs qui veulent savoir comment ça s’est passé au sein de votre dernière entreprise.

Son intérêt est de savoir comment vous étiez intégré, si tout s’est bien passé avec vos anciens collègues et avec votre ancien chef.

Son objectif est de se rendre compte de votre capacité à intégrer sa propre organisation et d’avoir une idée sur votre caractère.

Il est évident qu’il sait très bien que votre ancien employeur et vous pouvez avoir eu des différends.

Le motif de votre séparation est donc important.

Si vous avez un caractère de cochon, il hésitera à vous embaucher malgré toutes vos compétences.

Si vous avez fait une erreur ou subit un échec, la reproduiriez-vous ?

De même, si la rupture a votre ancien employeur pour origine, votre futur employeur a besoin de savoir ce qui s’est mal passé pour connaître votre réaction, car les circonstances peuvent l’amener involontairement ou volontairement à reproduire la cause du différend entre vous.

Alors comment expliquer sans dénigrer ?

Le dilemme pour vous est qu’il vous est impossible de parler de votre ancien employeur en mal sans que, par solidarité ou analogie, votre ex-futur employeur prenne vos arguments pour lui.

Il s’imagine que vous pourriez dire du mal aussi de lui ou de son entreprise, comme vous le faites au cours de votre entretien.

Non, impossible !

Maîtrisez-vous !

Restez vague quant aux « vrais » motifs de votre départ.

S’il faut bien reconnaître que votre relation a été difficile, à cause de la possibilité pour le recruteur d’effectuer un contrôle de référence, il est inutile de s’énerver pour cela, au risque de montrer votre incapacité à vous maîtriser.

Passez le plus rapidement possible sur les circonstances et les faits pour évoquer ce que vous avez retenu de cette mauvaise relation.

Parlez-en en mode positif : Il est préférable de dire ce que vous souhaitez trouver comme ambiance avec les collègues ou comme relation de confiance et de respect mutuel avec votre futur chef.

Évitez aussi de mécontenter le recruteur en lui annonçant que vous refusez de lui répondre sur ce point, ce serait mettre votre candidature en échec.
Vous y perdriez sa confiance et … le poste.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Le Pourquoi de certaines questions en entretien d’embauche
Quand répondre à une question provoque des regrets
Points faibles à citer en entretien 3/6 : Un défaut, et alors ?

Recrutement : Contrôle de référence, mode d’emploi
Période d’essai interrompue : En tirer les leçons
Entrevue d’embauche : Parlez-moi d’une de vos erreurs

Autres Emploi :

Récapitulatif 19 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter