Recrutement : Les clichés sur les femmes et sur les hommes


Les clichés sur les femmes et sur les hommes pénalisent ou facilitent leur recrutement

L’égalité des chances en entreprise est une illusion

métiers à contre-courant du sexismeIl y a la loi sur l’égalité des chances, loi n° 2006-396 du 31 mars 2006

et

il y a la réalité sur le terrain, pleine de clichés sur les avantages et les inconvénients à embaucher une femme ou un homme.

Rapport de nombre dans un service

Un recruteur aura tendance à vouloir rééquilibrer un service composé principalement de femmes ou d’hommes en embauchant un homme ou une femme.

Histoire de ne pas se faire taxer de sexisme, dans un sens ou dans un autre.

Belle ou beau

Être une femme dans un service ou une entreprise où les propos entre collègue sont grivois ou sexiste, est plus difficile lorsque les critères de beauté sont en sa faveur.

De même, être dans les canons de la beauté masculine dans des entreprises ou des services composés essentiellement de femmes, facilite ou condamne le candidat à l’embauche.

Association de métiers à un sexe

« Ma fille veut devenir maçon », « Mon fils veut être sage-femme »

Oui, pourquoi pas, dans l’absolu.

L’arbre cache la forêt et les quelques exemples de femmes générales ou dans les comités de direction de grandes entreprises, ou d’hommes exerçant un métier « féminin », restent des exceptions.

Les qualités attribuées à un sexe

Autant il est plus facile d’accepter qu’une femme soit vendeuse en lingerie fine qu’un homme ou qu’un homme soit vendeur de machines-outils pour des usines qu’une femme, autant il est des qualités recherchées par les recruteurs selon des clichés sur ce que font les hommes mieux que les femmes ou les femmes mieux que les hommes.

C’est ainsi que les femmes se voient attribuer des qualités d’organisation, de douceur qui font d’elles la majorité des Directrices de Ressources Humaines, par exemple.

Et les hommes se voient attribuer des qualités de force, de caractère rude de négociateurs qui font d’eux la majorité des diplomates ou d’ouvrier dans les industries lourdes, par exemple.

Les clichés ont la vie dure

C’est oublier, dans tous ces clichés qu’un homme peut être plus sensible qu’une femme ou qu’une femme manager peut être plus exigeante qu’un homme, par exemple.

En fait, les clichés sont des généralisations qui sont appliqués à l’individu, consciemment ou inconsciemment, dans les entrevues de recrutement, avant même de s’intéresser à la personne, à ses qualités propres et ses compétences.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les discriminations à l’embauche
Handicap et Emploi : Comment trouver 2/2
Les salaires en Allemagne 3/4 : écarts entre l’Est et l’Ouest

Tempes grises : Soigner son apparence
L’âge, véritable handicap pour l’emploi ?
Les hommes sont les kilomètres

Autres Emploi et Management :

Récapitulatif 11 Emploi
Récapitulatif 11 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :