Retrouver un emploi après 50 ans : Suivez la méthode


Retrouver un emploi après 50 ans

Du jour au lendemain, vous avez franchi la ligne du changement de décennie.
Désormais, vous dépassez cinquante ans. Et alors ?

Alors, rien de spécial si vous êtes en poste, à part prendre garde aux jeunes loups qui veulent votre place, surtout si elle est hiérarchiquement plus élevée.

Par contre, débuter une recherche d’emploi après s’être fait débarquer ou de votre propre volonté, est plus compliqué, en raison de la raréfaction des offres proposées aux plus de 50 ans.

50 ans... et alors

50 ans… et alors ?

Bien sûr, il est interdit de discriminer un (e) candidat (e) en raison de son âge. Dans la réalité, les clichés, tout aussi faux les uns que les autres, font de vous une personne qui coûte trop chère, qui est dépassée par les technologies nouvelles, etc.

Départ volontaire

Quand c’est vous qui prenez la décision de partir, elle est généralement bien réfléchie. Majoritairement, c’est pour créer une activité, se mettre à son compte ou racheter une entreprise.

Votre projet professionnel est bien dans votre tête, voire même sur le papier.

Selon le mûrissement de votre projet, vous savez où vous mettez les pieds. Étude de marché, financement, calculs, choix de l’emplacement, tout est clair et vous vous lancez.

Départ involontaire

Il arrive aussi que vous avez été poussé à partir, bon gré mal gré.
Vous vous retrouvez seul(e), plein(e) de questions et vous pensiez que Pôle emploi allait vous trouver un poste.

Déception, proposer un emploi n’a jamais fait partie des missions de Pôle emploi, dont la mission est de compter les personnes en perte d’emploi, en retour d’emploi ou ceux qui alternent l’un et l’autre.

Certes, Pôle emploi propose des offres d’emploi, qui, en fait, sont proposées par les entreprises. Pôle emploi s’appuie sur des partenaires pour des formations sur les techniques de recherche d’emploi, finance d’autres formations et alloue une allocation chômage. C’est bien.

accompagnement intensif des seniorsPar conséquent, il faut se lancer, seul(e) ou avec l’aide d’une association de soutien aux chercheurs d’emploi. Internet vous permet de vous fournir des informations, via conseils divers et/ou réseaux sociaux, sous réserve de savoir ce que vous cherchez.

Faites le point sur vous

Se lancer, tête baissée, dans une recherche d’emploi, c’est se priver de réflexion sur là où vous en êtes.

Un bilan de compétences vous permet de savoir sur quelles compétences vous pouvez compter et que vous pouvez proposer à un futur employeur.

Émotionnellement, faites le deuil de votre ancienne carrière et relevez la tête. Vous le valez bien.

Votre projet professionnel

Votre expérience est un atout. Vous pouvez soit la valoriser immédiatement telle quelle, soit vous avez besoin de la compléter par une formation.

Une formation continue pour s’adapter au marché du travail ou une formation lourde pour une reconversion complète.

Définir son projet pro

Définir son projet professionnel

Dans les deux cas, réfléchissez sur ce que vous voulez éviter de retrouver et, surtout, ce que vous voulez trouver.
Environnement, management, conditions de travail, lieu et déplacement, rémunération, intérêt des responsabilités et périmètre d’actions. Tout entre en ligne de compte dans la définition de votre projet professionnel.

Préparez vos outils

Une fois que vous avez repris confiance en vous et défini votre projet alors vous pouvez commencer à rechercher.

Techniques de recherche d’emploi, rédaction de votre CV, entraînement à vous présenter par un pitch de 3 minutes, simulation d’entretien d’embauche. La panoplie est à la fois classique et moderne, à la fois.

job en ligne

job en ligne

Réseautage, présence sur les réseaux sociaux, participation à des forums, utilisation de logiciels de visio, de vidéo de votre CV et lettre de motivation, création d’alerte dans les sites d ‘emploi, cabinets ou/et job boards.

Plus vous multipliez les contacts, plus vous serez visible et que l’on saura que vous avez des compétences à disposition, plus vous aurez de chance de trouver le poste que vous cherchez.

Les bons arguments

Si la majorité de ces conseils sont valables aussi pour les moins de 50 ans, pensez que vous avez de bons arguments basés sur votre capacité à comprendre rapidement la situation de votre employeur, ses besoins et ce que vous pouvez lui apporter. Dites le lui !

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Pôle emploi : Les services pour les plus de 50 ans
Emploi ou Business : 10 Conseils pour sa veille concurrentielle ou pour sa recherche d’emploi
Emploi : Votre pitch de présentation

Le POUVOIR en entreprise : oui, mais lequel
Embaucher un senior : Un choix judicieux
ATS ou Logiciel de recrutement : Les 12 fonctionnalités indispensables

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.