Jeunes et sans diplôme : Les écoles de la seconde chance ou E2C


Les écoles de la seconde chance pour les jeunes sans diplôme

Un constat

Plus de 150 000 élèves sortent du système scolaire de l’Éducation nationale sans diplôme.

Adolescent (e)s ou jeunes adultes, de 16 à 25 ans, ils sont au début de la vie active. L’absence de diplôme leur ferme les portes du marché de l’emploi. Leurs ressources sont limitées. Ils se sont rendu compte qu’ils ont besoin d’acquérir une qualification.

Entrer en apprentissage leur conviendrait bien, mais leur niveau des savoirs de base est insuffisant. Lire, écrire, compter sont difficiles pour eux.

Les écoles de la seconde chance

école de la seconde chanceLes E2C ou écoles de la seconde chance permettent à plus de 14 000 jeunes en 2013 dans plus de 110 sites répartis dans toute la France, DOM inclus, de retourner à l’école, après en être sortis depuis 2 ans ou plus.

Sous la forme d’une convention de formation professionnelle, le jeune effectue une remise à niveau des savoirs de base. Il apprend aussi les notions de base en informatique et en une langue étrangère.

Pendant les 9 à 12 mois, les jeunes effectuent deux à trois stages dans les entreprises pour les confronter à la réalité du monde du travail.

Suivi par un référent à l’école et par tuteur en entreprise, le jeune reçoit une formation adaptée à son cas, tant pédagogique que personnel.

La formation par les écoles de la seconde chance permet d’obtenir un certificat de compétence, qu’il ou elle pourra fièrement mettre sur son CV.

Pendant sa scolarité, le jeune est rémunéré au titre de la formation professionnelle.

Source : Fondation des E2C

Philippe Garin

Il est humain lors de périodes de changement majeur d’avoir besoin d’aide pour garder votre sérénité et efficacité.
Faites-vous épauler, que ce soit par un professionnel, des amis, de la famille et voyez comment bénéficier de leur soutien

Pour votre évolution professionnelle, contactez-nous : boosteremploi@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Voir aussi :

Les difficultés sociales et professionnelles particulières : La liste
Insertion par l’Activité Économique ou IAE : Définition
Le CDDI ou Contrat à durée déterminée d’insertion

Recrutement : La mise en situation
Management : À savoir pour manager la génération Y
Chômage : Les motifs d’inscription à Pôle emploi

Trop jeune pour le RSA : Le Service Civique est là
Emploi d’avenir : Pour qui, comment
Emploi franc : Définition et conditions

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi

Apeldoorn au Pays-bas


Apeldoorn au centre des Pays-bas

Si vous souhaitez apporter sa contribution pour faire la promotion de votre ville, soyez la bienvenue.

Contactez-moi : phgarin@gmail.com

Géographie

 Appeldorn au Pays-bas   ville de Apeldoorn au Pays-bas drapeau des Pays-Bas

Apeldoorn est une ville dans la Province de Gueldre aux Pays-Bas, à 75 km à l’est d’Amsterdam, à 35 km au nord d’Arnhem, capitale de la Gueldre.

Apeldoorn a un climat de type océanique tempéré, avec des températures moyenne de 2°C en hiver à +18°C en été.

La ville d’Apeldoorn se situe à environ 75 km de la Mer du Nord.

Population

La population dépasse 156 000 habitants.

Plus de 80% de la population est d’origine néerlandaise autochtone.

Le néerlandais est la langue officielle.

Économie

La tourisme est fortement représenté à Apeldoorn avec la grande réserve naturelle privée des Pays-Bas, l’ancienne résidence royale convertie en musée national, le palais Het Loo. Il y a également Apenheul, une réserve de singes très populaire rassemblant diverses espèces de primates dans un cadre naturel.

(source : www.holland.com)

Pratique

En hiver et en été, l’heure est à GMT +1 (12:00 à Greenwich = 13:00 à Apeldoorn)

Mairie Marktplein 1, (Postbus 9033)
7300 ES APELDOORN
Pays-Bas
Téléphone de la mairie 0555801010
International: +31 555801010
Adresse mail de la mairie gemeenteapeldoorn@apeldoorn.nl
Site web de la mairie www.apeldoorn.nl

Pour accéder à la Apeldoorn:

  • Route : Autoroutes A1 (est-ouest) et A50 (nord-sud), Nimègue 42 km, La Haye 114 km, Eindhoven 93 km
  • Chemin de fer : 1 heure de l’aéroport
  • Aéroport de Schiphol à Amsterdam: 75 km

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Voir aussi :

Fêtes nationales des pays en Europe
Jours fériés aux Pays-Bas, en Suisse
Inflation 2010 dans les pays de l’UE, Union Européenne

Liste Pays Europe
Autoroutes en Belgique et Pays-Bas
Maria Veen Reken en Allemagne : le village pour handicapés

Autres Voyage :

Récapitulatif 12 Voyage

Sémaphore : des signes pour se parler


Navigation et Aviation sont les deux secteurs où les signes de sémaphore sont utilisés

Autant le code Morse est utilisé pour la télégraphie, autant il est parfois nécessaire de pouvoir échanger des messages sur de longues distances quand la voix ni l’électronique de ne peuvent être utilisées.

Le système de sémaphore est à l’inverse du système Braille. Le premier est essentiellement visuel alors que le second a été inventé pour les aveugles et malvoyants.

C’est pourquoi, l’alphabet sémaphore est l’un des plus anciens moyens de communiquer. Initialement employé dans la Marine pour les échanges entre navires, autant le sémaphore est plus fréquent pour le guidage au sol des avions de nos jours.

Voici les signes de sémaphore et leurs significations, vus de face:

Code sémaphore

Utilisation du code sémaphore

En 1806, Napoléon charge Charles Dupillon d’inventer un dispositif de surveillance des côtes et des navires. C’est la naissance de ces postes de surveillance, appelé sémaphores.

Le code Sémaphore est inventé, pour permettre la communication entre les navires et les sémaphores. C’est le seul moyen à l’époque de se faire comprendre sur de grandes distances et qui soit codifié d’une manière simple, à partir de l’alphabet latin.

L’invention du télégraphe, puis celle de la radio a remplacé l’usage du code sémaphore dans la plupart des situations.

Le code sémaphore est semblable au code Morse en ce que chaque lettre d’un message est traduite en une autre forme pour lui permettre d’être plus facilement communiquée.

Sémaphore est utilisé pour communiquer visuellement des informations sur de longues distances.

Pour utiliser sémaphore, un opérateur titulaire d’un drapeau ou baguette allumée dans chaque main. L’opérateur étend ses bras dans la position correcte et une pause pour chaque lettre du message. "Attention" est le seul signal qui implique le mouvement et la position de "repos" est le seul moment où les drapeaux se croisent.

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Voir aussi :

Les atouts du langage
Convaincre par les mots
Congruent Définition Communication verbale et non verbale

Compréhension dans la communication
PNL Code de représentation VAKO
Suffixes AA – BR des noms de domaine ISO 3166

Autres Communication :

Récapitulatif 12 Communication

Le CDDI ou Contrat à durée déterminée d’insertion


Le CDDI ou Contrat à durée déterminée d’insertion

Le CDDI est réservé aux personnes rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières. C’est le type de contrat principal utilisé par les Structures d’insertion par l’activité économique ou SIAE.tri de vêtements en CDDI

L’accord de Pôle emploi est nécessaire pour pouvoir bénéficier d’un CDD d’insertion.

Caractéristiques du CDDI

La durée minimale d’un CDD d’insertion est de 4 mois. Généralement un CDDI dure 6 mois, renouvelable jusqu’à 2 ans, sans période d’interruption.

Durant le CDDI, et grâce à la SIAE qui embauche avec ce contrat, le bénéficiaire est soutenu et est prioritaire pour des formations qualifiantes. Son contrat peut être prolongé au-delà des 2 ans si une formation est en cours.

Au cas par cas, Pôle emploi peut accorder aussi une dérogation au-delà de 2 ans pour le bénéficiaire de plus de 50 ans ou s’il est reconnu comme travailleur handicapé.

La durée du travail est fixée entre 20 et 35 heures par semaine. Généralement, la durée est de 20 heures pour permettre aux SIAE d’embaucher un maximum de personnes en CDDI.

Contrairement à un CDD classique, le CDDI peut être interrompu.

Le bénéficiaire peut, en effet, en demander la suspension, dès qu’il a trouvé une opportunité d’embauche pour un CDI ou un CDD classique de 6 mois ou plus. Il s’agit alors d’une démission légitime qui permet de conserver tous ses droits sans perte de son indemnité chômage si elle est encore versée ou du RSA s’il est toujours accordé. Ses droits sont calculés en fonction du futur salaire dans le nouvel emploi.

Philippe Garin

Il est humain lors de périodes de changement majeur d’avoir besoin d’aide pour garder votre sérénité et efficacité.
Faites-vous épauler, que ce soit par un professionnel, des amis, de la famille et voyez comment bénéficier de leur soutien

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-nous : boosteremploi@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Voir aussi :

Les difficultés sociales et professionnelles particulières : La liste
Insertion par l’Activité Économique ou IAE : Définition

Emploi d’avenir : Pour qui, comment
Emploi franc : Définition et conditions
Trop jeune pour le RSA : Le Service Civique est là

Période d’essai : Fin prématurée, les risques
Comment reconnaître mon propre comportement de fuite au travail
Le chômage au sens du Bureau International du Travail : Définition

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi

Insertion par l’Activité Économique ou IAE : Définition


Définition de l’Insertion par l’Activité Économique ou IAE

Origine

Dans les années 1970, les travailleurs sociaux ont attiré l’attention des gouvernements successifs sur les risques liés à l’exclusion de certaines populations dans la vie sociale et professionnelle.

Ces alertes ont permis l’apparition de plusieurs textes de loi contre l’exclusion et la mise en place de Structures d’Insertion par l’Activité Économique ou SIAE.

Ces SIAE proposent des contrats de travail pour faciliter l’insertion des personnes sans emploi et qui rencontrent des difficultés sociales et professionnelles particulières.

Qui peut bénéficier d’un contrat dans une SIAE ?

Les personnes suivantes peuvent postuler dans une SIAE si elles …

  • sont inscrites à Pôle emploi depuis plus d’un an,
  • bénéficient du RSA, revenu de solidarité activé,
  • sont prise en charge au titre de l’aide sociale,
  • ont moins de 26 ans et sont en grande difficulté

Les soutiens pour le bénéficiaire

Une personne concernée peut ainsi bénéficier d’un contrat de travail entre 4 mois minimum et 24 mois maximum, selon la structure.

L’objectif pour ces structures est d’aider le bénéficiaire à trouver un emploi le plus vite possible, après une période pendant laquelle, la personne s’est habituée ou réhabituée au travail dans une entreprise.

Les bénéficiaires reçoivent formation et soutien renforcés par des évaluations, bilans de compétences, apprentissage des processus de recrutement, de préparation d’outils à la recherche d’emploi, etc.

Les types de SIAE

Les Structures d’Insertion par l’Activité Économiques sont diverses. Elles font toutes partie du secteur des biens et des services marchands, donc elles sont dans le domaine concurrentiel, comme les autres entreprises.

Toutes les SIAE sont obligatoirement agréées par Pôle emploi. Elles bénéficient d’aides financières pour les soutiens qu’elles apportent aux personnes qu’elles embauchent pour la durée prévue du contrat.

  • Les entreprises d’insertion ou EI
  • Les entreprises de travail temporaire d’insertion ou ETTI
  • Les ateliers et chantiers d’insertion ou ACI
  • Les associations intermédiaire ou AI

Les entreprises d’insertion ou EI

Les salariés sont embauchés avec un contrat à durée déterminée d’insertion ou CDDI

Les entreprises de travail temporaire d’insertion ou ETTI

Les salariés sont embauchés sous la forme de missions intérim

Les ateliers et chantiers d’insertion ou ACI

Les salariés sont embauchés par les moyens suivants :

  • Contrat à durée déterminée d’insertion ou CDDI,
  • Contrat Emploi d’avenir,
  • Stagiaire de la formation professionnelle

Les associations intermédiaires ou AI

Les salariés sont embauchés avec un:

  • Contrat à durée déterminée d’insertion ou CDDI, ou
  • Contrat à durée indéterminé ou CDI, à temps partiel

Il existe des restrictions sur la durée de travail chez un particulier.

Où s’adresser ?

  • 3939 Allô Service Public Pour s’informer

Par téléphone : 3939 (coût : 0,06 EUR la minute en moyenne)
Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h.
Répond aux demandes de renseignement administratif concernant les droits et démarches.
+33 (0)1 73 60 39 39 depuis l’étranger ou hors métropole (0,06 EUR la minute en moyenne + coût de l’appel international variable selon les pays).

Source : Ministère du travail

Philippe Garin

Il est humain lors de périodes de changement majeur d’avoir besoin d’aide pour garder votre sérénité et efficacité.
Faites-vous épauler, que ce soit par un professionnel, des amis, de la famille et voyez comment bénéficier de leur soutien

Pour booster votre recherche d’emploi, contactez-nous : boosteremploi@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Voir aussi :

Les difficultés sociales et professionnelles particulières : La liste
Le CDDI ou Contrat à durée déterminée d’insertion

Pré-embauche : LES contrats, mode d’emploi
CESU : Pour quels services à la personne
Aide à domicile : Quelles heures ? Payées comment ?

Quitter la France pour trouver un emploi ?
Se reconvertir ? Pourquoi ? Analyse de vos motivations
RSA, Revenu de solidarité active : Il faut le demander

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi

Les difficultés sociales et professionnelles particulières : La liste


Qu’appelle-t-on « les difficultés sociales et professionnelles particulières » ?

L’administration française utilise la notion de difficultés sociales et professionnelles. Ce sont des critères de sélection pour désigner des personnes qui peuvent bénéficier de soutiens particuliers dans leur recherche d’emploi.

L’autorisation pour ce soutien dépend de l’appréciation, notamment de Pôle emploi, est accordée lorsque le demandeur se trouve dans une situation qui comprend une ou plusieurs difficultés sociales et professionnelles particulières parmi les suivantes :

Absence de formation 61 %
Manque de mobilité 43 %
Santé (hors addiction) 33 %
Troubles de la conduite et du comportement 18 %
Addiction 15 %
Souffrance psychique 15 %
Surendettement 12 %
Illettrisme 08 %
Analphabétisme 08 %
Manque de disponibilité 08 %
Isolement social 08 %
Handicap physique 07 %
Handicap mental 06 %
Justice 06 %
Logement 02 %
Autres difficultés 08 %

Le total des pourcentages dépasse 100 %, parce qu’une personne concernée subie plusieurs de ces difficultés sociales et professionnelles en même temps.

Philippe Garin

Il est humain lors de périodes de changement majeur d’avoir besoin d’aide pour garder votre sérénité et efficacité.
Faites-vous épauler, que ce soit par un professionnel, des amis, de la famille et voyez comment bénéficier de leur soutien

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-nous : boosteremploi@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Voir aussi :

Insertion par l’Activité Économique ou IAE : Définition
Le CDDI ou Contrat à durée déterminée d’insertion

VAE : Tout le monde a droit à la Validation des Acquis de l’Expérience
Chômage : Aide à la mobilité
Règle 023 Rien n’est plus important que la santé… sauf l’argent (Star Trek)

Définition des critères d’exigence dans le domaine des Relations entre les personnes.
TMS troubles musculo squelettiques comment les éviter
Psychologie positive, Pensée positive, Parler positif

Caution solidaire en cas de non paiement du loyer : les devoirs et les limites
La loi oblige à embaucher des personnes en situation de handicap
Faute grave : Définition juridique

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi

Changer d’emploi pour un revenu inférieur ?


Trouver un emploi qui rapporte moins

Qui est concerné ?Courbe des salaires

Plusieurs catégories de personnes sont concernées par la tentation d’accepter un emploi moins bien rémunéré que son ancien salaire ou son allocation de retour à l’emploi ou ARE, appelée aussi indemnités chômage.

Il s’agit des :

  • femmes qui ont cessé de travailler pour élever un ou plusieurs enfant. Elles souhaitent retravailler après une période d’interruption plus ou moins longue
  • chômeurs dont la date de fin de leurs ARE s’approche. Pas facile de voir la fin de ses indemnités s’approcher sans perspective
  • personnes en reconversion professionnelle, en poste ou au chômage, qui souhaitent passer d’un domaine de travail à un autre
  • seniors qui ont compris qu’ils ou elles gagnaient plus que le marché actuel et que les rémunérations des plus jeunes qu’eux ou elles
  • personnes, de tout âge et de tout sexe, qui cherchent une promotion ou pour passer à un statut cadre, par exemple
  • personnes qui préfère travailler dans une entreprise qui va leur donner une image d’elles plus valorisante et prestigieuse que celle qu’elles ont actuellement ou eu dans le passé
  • anciens chefs d’entreprise qui, après un dépôt de bilan, sont réduits à travailler en tant qu’employés (es) pour une autre entreprise
  • personnes en poste, qui risquent de le perdre, si elles refusent de baisser leurs salaires

Tout est une question de relativité

Quand l’écart est faible entre le nouveau et l’ancien ou actuel revenu, il est plus facile d’accepter une réduction de ses revenus.

La limite de l’écart au-dessus de laquelle, une personne accepte un perte de revenu, est souvent de 15 à 20%. Cependant la limite est vraiment un critère personnel

Les compensations

Accepter un emploi avec une rémunération moindre peut avoir aussi ses compensations.

Avoir un statut cadre dans son nouveau job apporte un plus, même avec un salaire moindre. Par exemple, la perspective d’une meilleur pension de retraite, grâce à une meilleure retraite complémentaire.

Il faut aussi compter sur la politique salariale de l’entreprise. La plupart du temps, et cela peut faire partie de la négociation au moment de l’embauche, une augmentation peut arriver dans l’année qui suit l’embauche.

Certaines entreprises appliquent une augmentation générale, en pourcentage ou en montant, et/ou une augmentation individuelle, selon les mérites ou l’atteinte d’objectifs personnels fixés par la hiérarchie.

D’autres entreprises pratiquent uniquement une augmentation individuelle. Souvent alors l’année, où le salaire augmente par un palier d’augmentation par l’ancienneté, l’augmentation individuelle est oubliée.

Des primes peuvent complétées des revenus fixes pour certaines professions, surtout celles en lien direct avec la progression du chiffre d’affaires de l’entreprise.

Reprendre un travail de salarié (e), c’est aussi avoir une couverture sociale (sécurité sociale + mutuelle), des avantages accordés aux Comités d’entreprise pour des loisirs, la prise en compte des trimestres pour le calcul de la retraite.

La compensation est de parvenir à démontrer ses capacités de travail, son savoir-faire, et de prouver que l’on est prêt à accepter une promotion, qui, elle, est mieux rémunérée, dans cette nouvelle entreprise ou dans la prochaine

etc.

Faites-nous part des autres compensations possibles lorsque l’on accepte un travail moins bien rémunéré

Philippe Garin

Il est humain lors de périodes de changement majeur d’avoir besoin d’aide pour garder votre sérénité et efficacité.
Faites-vous épauler, que ce soit par un professionnel, des amis, de la famille et voyez comment bénéficier de leur soutien

Pour votre évolution professionnelle, contactez-nous : boosteremploi@gmail.com
Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Voir aussi :

Les salaires en Allemagne 4/4 : écarts entre les femmes et les hommes
Manager : Augmentation, Prime, Promotion, 4 astuces pour dire Non
Chômage, argent et restrictions

Indemnité chômage : Comment est calculé le montant de l’Allocation d’aide au Retour à l’emploi
Partir pour travailler chez le concurrent
Critères pour quitter son emploi

Autoentrepreneur et indemnités chômage : mode d’emploi
Contrats en alternance : Les rémunérations
Senior, Trop vieux, trop cher : Luttez contre les préjugés

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 82 autres abonnés

%d bloggers like this: