Difficultés de transports : Témoignage d’un candidat heureux


Quand la faculté d’adaptation est prouvée

candidat heureuxDans l’Informatique comme dans les Ressources humaines, il est rare d’avoir de bonnes nouvelles.

Généralement, ce sont des postes où l’on entend plus de plaintes et de questions que de la reconnaissance ou des félicitations.

C’est pourquoi, je vous présente le témoignage d’un ex-candidat qui a mis en oeuvre sa faculté d’adaptation face à la grève dans les transports.

De plus, ce témoignage apporte aussi la preuve que le mois de décembre est, habituellement un bon mois pour les demandeurs d’emploi, nonobstant les difficultés de circulation.

Témoignage

j’étais en recherche de mission, devant les difficultés de transport; pour moi même et pour les recruteurs; j’ai décidé de favoriser les entretiens à distance.
J’ai ouvert un identifiant sur Skype, installé l’application (sous Linux, cela fonctionne aussi) et effectué quelques tests :

– webcam de qualité suffisante,

– fond du champ de la scène correct, uni et neutre

– cadrage correct,

– éclairage correct

– tenue adaptée.

Sur mon CV, j’ai mentionné en tête l’identifiant Skype (mon mail en fait) et je l’ai diffusé ainsi.

Lors des appels téléphoniques, j’ai évoqué la possibilité d’effectuer des entretiens à distance avec une disponibilité quasi immédiate.

Résultat : à mi décembre, un entretien par Skype qui s’est très bien passé.

Le recruteur; qui avait des difficultés de transport ; a trouvé l’occasion très intéressante pour tous et nous avons fait un entretien d’une bonne heure à 5 personnes.

Il m’a promis une réponse dans la demi-journée après s’être concerté avec les autres interlocuteurs.
Réponse positive, je commence lundi prochain !

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Entretien d’embauche par visio : Mode d’emploi
Recrutement : La place du numérique
Vidéoconférence ; Entretien d’embauche ou pas, 6 conseils pour soigner votre communication

L’importance du lieu d’un entretien d’embauche
CV, lettre de motivation, entretien : La part des choses en pourcentage
Entretien téléphonique non planifié

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 20 Communication
Récapitulatif 20 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Entretien d’embauche par visio : Mode d’emploi


Comment s’y prendre pour réussir son entretien d’embauche par visio

la visioconférence dans un recrutementLa visioconférence est très intéressante, à la fois pour le (la) chargé (e) de recrutement et pour le (la) candidat (e) : Elle évite d’avoir à se déplacer.

À part ce gros avantage, il s’agit bien d’un entretien d’embauche, presque comme n’importe lequel.

Il nécessite d’appliquer certaines règles pour le réussir.

Tester son matériel

Vous pouvez utiliser la caméra et le micro de votre ordinateur portable ou de votre smartphone, ou encore un casque et un microphone devant votre ordinateur fixe.

Peu importe, dans tous les cas, vous devez vous assurer que votre matériel fonctionne bien avant le démarrage de l’entretien.

Un test, au plus tard, une heure avant la connexion, vous permet d’être serein (e) et de gagner du temps.

Si le son est trop faible, prévoyez d’utiliser votre téléphone.
Il servira de microphone à la place de celui trop faible et vous permettra d’entendre et de vous faire entendre sans devoir forcer la voix.

Lumière et arrière-plan

Puisque c’est vous qui décidez de l’emplacement de votre matériel, faites en sorte que ce soit vous qui soyez éclairé (e), de face, comme n’importe quel professionnel de la télévision.

Ce peut être la lumière naturelle, quand elle est suffisante, pour cela, mettez-vous face à une fenêtre, ou/et renforcez l’éclairage par une lumière d’une lampe qui sera braquer sur votre visage.

Regardez derrière vous : ce que vous voyez est ce que votre interlocuteur voit.

Alors, faites attention à supprimer tout ce qui peut vous déconsidérer aux yeux du recruteur.
Préférez un arrière-plan, neutre de préférence, par exemple un mur propre sans décoration ni poster.

L’arrière-plan, c’est aussi celui du son.

Tout son parasite est à bannir.
Alors évitez un environnement bruyant : La rue, les voisins, le téléphone qui sonne en pleine conversation, le chien qui aboie, etc.

Le regard et la distance

Évitez de plissez les yeux et de faire la grimace.

Si la lumière dans la figure vous dérange, c’est qu’elle est trop forte.
Pour autant, il faut bien que votre interlocuteur vous voit.

Mettez un post-it juste à côté de la webcam, avec une flèche en direction de l’objectif, afin de vous rappeler, en permanence, que c’est là que vous devez concentrer votre regard tout au long de la conversation.

Rien de plus désagréable pour l’autre que de vous voir toujours la tête penchée au point de ne pas rencontrer votre regard.

C’est ce qui risque d’arriver lorsque vous lisez vos notes pour répondre à une question ou pour écrire.
L’idéal est de vous entraîner à jeter un rapide coup d’œil sur les documents que vous avez étalés devant vous et à écrire tout en continuant de regarder la caméra.

Si vous êtes trop loin, votre interlocuteur vous voit mal et vous entendra mal.

Si vous êtes trop près, il ou elle vous voit en gros plan, effet désagréable surtout si vous êtes mal coiffé (e), mal maquillé ou mal rasé, ou si vous avez un défaut quelconque sur votre visage (coupure, boutons, etc.)

La « bonne » distance est celle qui vous permet de vous faire voir et entendre sans que votre visage prenne tout l’écran. À tester donc avant l’interview !

La tenue

C’est la même tenue vestimentaire que si vous aviez eu un rendez-vous en face-à-face.

Elle doit être impeccable et complète. Professionnelle du haut en bas.
Si vous devez vous lever durant l’échange, quel mauvais effet serait d’avoir un pantalon de pyjama, par exemple !

Bien entendu, vous êtes aussi bien coiffé (e) que bien habillé (e).

Souriez, vous êtes filmé (e) !

L’échange

C’est un entretien de recrutement. Il y a une embauche à la clé.
L’échange doit être professionnel.

Évitez tics de langage et gestuel déplacée. Laissez donc votre stylo tranquille.

Gardez vos jambes calmes. Vous risqueriez de faire bouger la caméra et donneriez un effet de tremblement de terre ou de mal de mer à votre interlocuteur.

Si vous étiez en face-à face dans le bureau du recruteur, vous seriez dérangé (e) par personne.
Ce doit être pareil.

Prévenez votre entourage que vous êtes indisponible durant l’entretien.

Faites en sorte que votre ordinateur ne fasse aucun bruit lorsqu’il vous annonce un nouveau mail, par exemple.
Toutes les autres applications doivent être fermées pour éviter les interférences qui dérangent et qui vous distrairaient.

Pas de poignée de main ni de raccompagnement vers la sortie.

Lorsque la conversation est terminée, arrêtez le logiciel utilisé, Skype, Hangouts ou autre.
Vérifiez que le son et l’image sont bien coupés.

Respirez, l’entretien est terminé.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Checklist pour la préparation d’un entretien réussi
Trac : Conseils pour lutter contre
Vidéoconférence ; Entretien d’embauche ou pas, 6 conseils pour soigner votre communication

La notion de filtre dans la déperdition d’information
Comment s’habiller pour un entretien d’embauche
Les acteurs d’un entretien d’embauche et leurs objectifs

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 19 Communication
Récapitulatif 19 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :