Entretien d’embauche : 5 premiers conseils pour bien débuter l’entrevue


5 premiers conseils pour réussir votre entretien d’embauche

Réussir son entretien d’embauche demande de la concentration, une attitude positive, la maîtrise de son stress durant toute la conversation.

C’est l’épreuve par laquelle tous les candidats passent pour avoir une chance de faire la différence, pour rassurer et convaincre l’entreprise de vous embaucher.

Voici les cinq premiers des 10 conseils pour mettre toutes les chances de votre côté :

1/ Arriver à l’heure

Arriver pile à l’heure est preuve de ponctualité.

Cinq minutes à l’avance est un maximum pour laisser à la personne qui vous reçoit de venir jusqu’à l’entrée du bureau ou devant son ordinateur s’il s’agit d’une entrevue via écrans interposés.

arrivé cinq minutes avant ou après l'heure du rendez-vous

bon : 5 min avant ; mauvais : 5 min après

Si vous êtes plus tôt, restez dans la rue ou dans le plus proche café, à l’abri du regard de la fenêtre du recruteur. Prenez soin de garder votre tenue propre. Évitez tâches et miettes et les mains moites.

Si vous sentez que vous aurez du retard, prévenez au plus tôt votre interlocuteur. C’est très désagréable d’attendre un candidat en retard et met le recruteur dans une mauvaise disposition à votre égard.

2/ Être modéré dans sa communication non verbale

D’un côté, il y a les nerveux, ceux qui sont mal à l’aise à cause de l’enjeu ou d’un manque de qualification, voire d’un mensonge sur le CV, ou, au contraire, sont très enthousiastes et cherchent à convaincre par une attitude, hélas excessive.
Ils bougent sans arrêt, la jambe tremblotte, les mains sont incapables de tenir en place, les lèvres tremblent.

D’un autre côté, il y a les paralysés, ceux qui sont immobiles, qui donnent l’impression de ne pas respirer, d’être coincés sur le bout de la chaise, le dos droit, les mains cachées ou crispées.

les 3 singes de la sagesse

les 3 singes de la sagesse

Et puis, il y a la grande majorité, ceux qui s’assoient bien calés dans le siège, le buste en avant, les mains ouvertes qui appuient le discours, sans grands gestes avec les bras.
Le regard se pose 10 cm derrière l’œil gauche de son vis-à-vis. L ’attitude est sereine, la voix posée, le sourire aux lèvres.

3/ Poser des questions

Il se peut que le recruteur vous fournisse tellement d’informations que vous ayez l’impression de tout savoir sur l’entreprise et le poste.

L’entretien d’embauche est un échange pendant lequel le recruteur parle environ un tiers du temps, habituellement, et vous fait parler de vous, de vos forces et de l’apport que représente votre candidature pour l’entreprise.

Un échange comprend aussi des questions, de part et d’autre. Il y a toujours des questions à poser, sur des sujets comme la personnalité des collaborateurs et des collègues.

Venir sans question, c’est comme se déplacer sans argent sur soi.

4/ Prendre des notes

Dans le même ordre d’esprit que les questions à poser, prendre des notes, avec l’accord de votre interlocuteur, est une démonstration de votre intérêt pour le poste et l’organisation.

prendre des notes en entretien d'embauche

prendre des notes

Montrer son intérêt fait partie de la motivation. S’en abstenir, c’est donner l’impression que vous êtes là pour passer un moment sans rien retenir de la conversation. Outre un sentiment désagréable que vous laisseriez, un candidat plus motivé, même moins compétent aura la préférence du recruteur.

5/ Apporter vos documents

En plus de votre bloc-notes, de crayons taillés ou de stylo qui marche, vous aurez besoin d’apporter des documents avec vous.
Indispensables sont votre CV en deux exemplaires, dont l’un pour le recruteur s’il l’a oublié ou feint de l’avoir oublié, votre Lettre de motivation et l’annonce à laquelle vous avez répondu, si tel est le cas.

Vous pouvez aussi, amener avec vous, vos diplômes ou certificats de qualification, habilitation, certifications.

De même, toutes les notes que vous avez prises, préalablement sur l’entreprise, ce qui montrera, mine de rien, que vous êtes motivé suffisamment pour vous êtes renseigné avant l’entretien.

Votre antisèche, c’est-à-dire les réponses préparées aux questions les plus fréquentes, vos questions à poser, etc.

Le prochain article vous propose 5 conseils supplémentaires pour réussir votre entretien d’embauche

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

4 conseils pratiques pour réussir sa période d’essai
Question piège du recruteur : Pourquoi vous ?
20 gaffes qui ruinent un entretien d’embauche

Faire une bonne impression en entretien d’embauche : Mode d’emploi
12 conseils pour convaincre
Comment traiter des trous dans votre CV

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Quelles formations pour un CV au top


Quels types de formation pour compléter son CV

Les nouvelles technologies offrent un panel important de types de formation.

à l’heure du télétravail et des besoins des entreprises, il est bon d’ajouter des formations continues dans son CV à la formation initiale.

Les diplômes ont perdu de l’importance qu’ils avaient, puisque tout un chacun peut se former et acquérir des savoirs complémentaires, validés par une capacité professionnelle ou un diplôme.

S’il est pléthore de postes proposés dans le numérique pour combler les lacunes des entreprises, le besoin existe dans d’autres secteurs.

outils métiers

outils métier

La connaissance d’outils métiers, de méthodes de travail, de créativité, d’analyse, est tout aussi importante pour faire la différence face aux candidats concurrents pour un poste à pourvoir.
Il convient donc de se mettre au goût du jour pour rester compétitifs et décrocher un nouvel emploi.

La COVID-19 a changé la donne

L’apparition de la pandémie de Covid-19 a bouleversé le marché de l’économie et donc du travail.

Beaucoup ont découvert des lacunes, les uns dans leur organisation d’entreprise, les autres dans leurs compétences. Les uns et les autres ont été bousculé dans leurs certitudes.

Être plus agile, être capable de réagir plus vite, est devenu un impératif pour les entreprises. Encore leur faut-il des collaborateurs à la hauteur.

Beaucoup, confinés à deux reprises, ont pris du temps pour réfléchir à leur situation. Ils se sont rendu compte de leurs conditions de travail et le rapport vie professionnelle – vie personnelle était déséquilibré.

Pour trouver un autre travail, il faut aussi se remettre en question et se former.

Rendre son CV plus attractif

Les formations continues ont toujours eu un attrait pour les recruteurs. Elles montrent l’intérêt que porte le candidat à son employabilité. C’est pourquoi, les compétences nouvellement acquises doivent être en phase avec les besoins du marché, comme d’habitude.

Ce qui change, ce sont les diverses possibilités de se former, rapidement, sans se ruiner.

formation en ligne

formation en ligne

Après un bilan de compétences et une autoévaluation de votre niveau, vous pourrez faire le point sur ce que vous savez faire et ce qu’il vous manque pour plaire et rassurer le futur employeur.

Le développement personnel est largement couvert par des formations en ligne. Il vous permettra de mettre en avant vos qualités personnelles et vos soft skills dans votre CV.

Pour les savoir-faire, c’est pareil. Du moins, pour la partie théorique.

Quels types de formation

Les plateformes en ligne

Elles sont nombreuses. Conçues en module. Souvent gratuites ou peu coûteuses. Pour tous les goûts et besoins.

Les chaînes de vidéos

S’abonner à un ou des chaînes de vidéos sur un thème précis vous permet d’acquérir des connaissances, pas-à-pas jusqu’à faire de vous un vrai spécialiste du sujet.

se former en ligne

se former en ligne

Se former à plusieurs

La création de groupes d’apprentissage, à distance ou en présentiel, en un nombre limité de participants crée une émulation, un partage des projets communs. La visioconférence et les outils de partage, tels que Teams, facilitent la montée en compétence de chacun.

Les échanges avec des professionnels

Les réseaux sociaux vous permettent de joindre et d’échanger avec des professionnels qui partagent leur savoir et leur savoir-faire avec vous, pour peu que le contact soit positif entre personnes. L’avancement de tels échanges permet un apprentissage de tout ou partie d’un métier, en plus de permettre d’ajouter une référence sur son CV ou son profil LinkedIn ou ailleurs.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Formation présentielle vs serious game vs e-learning
Formation présentielle (en présence d’un formateur)
Formations continues pour donner un second souffle à votre carrière

CV Formations Conseils pour les présenter
Attirer des talents : Tendance 2022
Salarié ou demandeur d’emploi : La liste des aides à la reconversion professionnelle

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Entretien d’embauche ou grand oral du bac : 7 Conseils pour le réussir 2/2


Comment s’en sortir lors d’une présentation à l’oral

La première partie dans l’article précédent

Dans une situation où un entretien est déterminant pour la réussite de votre projet : grand oral du bac ou entretien d ‘embauche, l’oral est déterminant.

Voici la suite des conseils.

5/ Éliminez vos tics de langage

A contrario du point précédent, vous perdez beaucoup de temps avec des tics de langage.

La répétition de ces tics retient plus l’attention que le reste de votre discours.

Vous risquez le lasser vos auditeurs et même de les agacer au point qu’ils ne vous écoutent plus, même si vous êtes pertinent.

tics de langage

tics de langage

Rien de mieux pour corriger vos tics de langage que de discourir devant un public neutre ou favorable avant de passer au vrai oral.

Votre famille, vos amis ou l’enregistrement de votre discours, vont vous donner un retour sur vos tics de langage, voire de gestes et mimiques.

En prenant conscience de leurs existences, vous êtes à même de les faire disparaître ou de le remplacer dans des expressions plus variées et des gestes différents.

6/ Posture et gestes

Le langage non verbal représente un pourcentage énorme de votre communication.

Nous sommes tous habituer à voir la moindre grimace, le coup d’œil, le frémissement du corps de l’autre, que nous interprétons, chacun à notre manière, selon notre éducation. C’est exactement ce qui se passe quand c’est à notre tour de nous exprimer devant d’autres personnes.

Si vous êtes debout, soyez bien campé sur vos jambes, légèrement écartées l’une de l’autre.
Assis, vous serez le dos décollé du dossier du siège, légèrement penché vers l’avant.

Bon : main ouverte en entretien

Bon : main ouverte en entretien

Votre attitude sera l’ouverture, donc oubliez immédiatement les jambes, les bras ou les mains croisés.
Paumes vers le haut ou l’autre vers l’autre, vous donnez une expression de confiance en soi, propice au succès de l’oral.

Regardez celui ou celle qui vous parle est un signe de respect. Si vous êtes gêné de regarder dans les yeux, focalisez votre regard sur un point situé à 10 centimètres derrière son œil gauche.

Si votre entretien oral se passe en visio alors c’est la caméra que vous devez regarder. Collez un post-il juste à côté de la caméra pour vous en rappeler durant l’entretien.

7/ Gardez votre sang-froid

Les questions pièges sont une partie des astuces utilisés par votre interlocuteur pour vous déstabiliser. Il peut aussi faire des gestes, avoir des grimaces, par exemple, en soufflant tout en levant les yeux au ciel.

Le but de ces attitudes est de voir comment vous réagissez en situation de difficulté, par un manque de connaissance d’un sujet, d’un manque de précision ou d’une réponse floue ou à côté de la question.

gardez votre sang-froid !

gardez votre sang-froid !

Plus une attaque est basse et vile, plus elle porte. Gardez donc la maîtrise de vos réactions instinctives. Quand on nous attaque, deux attitudes involontaires se font sentir alors qu’il vous faut en utiliser une troisième.

La contre-attaque et la fuite sont impossibles. Par conséquent, c’est le raisonnement qui vous permettra de vous en sortir. La CNV ou Communication Non Violente a été développée pour répondre aux provocations.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Entretien d’embauche : Quand répondre à une question provoque des regrets
L’éloquence en 10 conseils
L’écoute active, ça s’apprend

La Reformulation : Une technique efficace
Comment regagner de la confiance en soi
Être à l’aise avec soi pour bien parler

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Emploi : 5 conseils majeurs pour votre profil LinkedIn


Recherche d’emploi : 5 Conseils pour votre profil LinkedIn

Quand vous êtes en recherche d’emploi, LinkedIn s’avère un outil très intéressant pour vous montrer sous votre meilleur jour. Pourquoi ? Parce que LinkedIn est LE réseau social préféré des chasseurs de têtes et autre recruteurs.

Votre plus belle photo

Avec une photo sur votre profil LinkedIn, vous multipliez par sept vos chances d’être vu. C’est, d’ailleurs, un des critères de recherche.

votre plus belle photoMême un recruteur « classique » s’y met, quand il reçoit une candidature prometteuse. Il veut en savoir plus et voir à qui il a affaire. Cela commence par la photo. Il veut éviter une surprise lors de la première rencontre, en face-à-face ou en visio.

Mettez donc une photo professionnelle, récente pour éviter de vous faire recaler pour avoir tenté de camoufler vos rides, vos cheveux grisonnants ou calvitie ou vos lunettes.
Une apparence sereine, habillé comme pour aller au travail est la meilleure image visuelle que vous pouvez donner.

Votre usage actif du réseau

Il est à remarquer que celles et ceux qui commentent, relaient, ou surtout écrivent des articles, même avec une fréquence espacée, donnent une image de créativité, ou, tout au moins, d’activité sur le réseau.

recherche d'emploi LinkedIn

recherche d’emploi : une fonctionnalité de LinkedIn

S’inscrire pour « être sur LinkedIn » sans y être actif, c’est comme être dans l’annuaire téléphonique en espérant, qu’un jour, quelqu’un vous appellera. Faire un « coucou », de temps en temps, montre votre participation active en traitant d’un sujet de votre choix, de préférence professionnel.

Élargissez vos contacts

Vos contacts doivent être qualifiés, c’est-à-dire, que vous répondu à une demande ou demandé à une personne de devenir votre contact. La demande standard est neutre. En ajoutant un message personnalisé, vous ajoutez un intérêt pour votre contact à vous répondre.

La qualité prime sur la quantité. Plus de 1000 contacts montre un intérêt moindre que 200 contacts qui vous suivent ou que vous suivez.

Communiquez votre CV

Outre la possibilité de télécharger son CV, le dernier, celui qui est à jour, plusieurs rubriques sont intéressantes à ajouter au profil de base.

C’est le cas, notamment de votre présentation, en quelques lignes. Vous pouvez y indiquer votre projet professionnel, ce que vous proposez à un futur employeur.

Vos compétences également, surtout si elles sont confirmées par plusieurs de vos contacts, sont un plus dans votre profil.

recommandations profil Philippe Garin sur LinkedIn

recommandations profil Philippe Garin

Complétez votre CV

Les recommandations reçues font toujours un effet positif, surtout si elles portent sur votre personnalité, autant que sur vos compétences.

Prenez soin de supprimer tous les éléments non professionnels, les ambigüités ou un mauvais français.

Inutile également de mettre toute votre carrière, ou de noyer le lecteur par des informations qu’il pourra obtenir en vous interrogeant. Pour estimer la quantité d’informations à donner sur votre profil LinkedIn, rappelez-vous que, dans un CV aussi, vous êtes limité.

Soyez cohérent et faites en sorte que CV et profil soient identiques ou très proches..

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

5 astuces pour attirer les recruteurs sur votre profil LinkedIn
Un blog ? Pourquoi faire
Recrutement : 15 pistes pour trouver les talents

4 bonnes raisons d’utiliser les réseaux sociaux dans sa recherche d’emploi
Emploi : Avoir un beau profil sur les réseaux sociaux
Le sourcing dans le recrutement 2.0

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Un entretien d’embauche par vidéo : 5 autres règles pour réussir


Un entretien d’embauche par vidéo : 5 autres règles pour réussir

Dans ce premier article, nous avons vu les 5 premières règles à appliquer pour réussir votre entretien d’embauche.
Voici les 5 règles suivantes

6 Fixer la caméra ou webcam

Nous avons tous l’habitude naturelle de regarder nos interlocuteurs dans les yeux.
Avec la visio, c’est la caméra qu’il faut fixer.

webcam externe

webcam externe

C’est un exercice difficile pour qui débute. Il nécessite de s’entraîner.

Minimisez le plus possible les coups d’œil sur les documents que vous avez préparés devant vous, votre bloc-notes ou l’incrustation de vous et de votre interlocuteur.
En bref, regardez uniquement la caméra bien en face de vous.

Durant la préparation, vous aurez placé la caméra à la bonne hauteur, par exemple, en posant votre ordinateur portable sur un support, genre boite d’archive ou livres suffisamment large et solide pour tenir la durée de l’interview.

Un tuyau : coller un post-il qui sourit juste à côté de la camera pour vous rappeler en permanence ce qu’il faut regarder et qu’il vous faut sourire.

7 « Ne pas déranger »

Tout risque d’interruption doit être banni durant votre conversation visiophonique.

C’est ainsi que vous aurez choisi une salle fermée et prévenu vos proches de votre indisponibilité complète, surtout les enfants.

chat sur clavierSortez vos animaux de la salle et faite en sorte qu’ils soient silencieux.
La présence d’un chat à l’écran ou l’aboiement d’un chien sont malvenus durant l’entretien.

Il en est de même de la tondeuse du voisin ou des bruits de la rue. Mieux vaut fermer les fenêtres, éteindre le ventilateur qui fait voler vos cheveux ou fermer un chauffage trop sonore, selon la saison.

Éteignez votre téléphone. Cet entretien doit se dérouler sans interruption, même minime.

8. Décalage son et image

Il arrive qu’un décalage entre ce que votre interlocuteur voir et ce qu’il entend.
Cela est presqu’inévitable sur votre liaison est de faible débit.

Par conséquent, pensez à parler plus lentement que d’habitude.
Articulez permet ce léger ralentissement et une meilleur prononciation, en évitant, toutefois, d’exagérer.

L’idéal est de demander si le son et l’image sont bien synchronisés.
De même, dites-le au recruteur si vous, vous recevez ses « image et son » avec un décalage.

9. Votre communication non verbale

Si tout ce que vous dites est important dans un entretien d’embauche, la façon de le dire et toute votre attitude non verbale est encore plus important.

trop vite devant sa webcam

trop rapide devant sa caméra

Votre position sur le siège, concentré (e) ou relâché (e), dynamique ou en retrait, vos mimiques, les gestes de vos mains, votre regard, sont aussi importants devant sa webcam que devant le recruteur dans son bureau.

10 Saluer

La poignée de main est inexistante devant un écran.

Au début de l’entretien et à la fin de celui-ci, le parcours au travers les couloirs de la porte d’entrée du bureau du recruteur jusqu’à son fauteuil, et retour pour vous raccompagner, a disparu.

Dès que la connexion est établie, vous êtes assis (e) devant le (la) chargé (e) de recrutement ou votre futur N+1 ou encore le futur patron, sans aucune transition.

Exit le contrôle et la conversation pseudo-décontractée pour vous tester à la fin de l’entretien.

Avec la visio, remerciez simplement votre interlocuteur de vous avoir accordé l’entretien.
Puis, fermez le son et l’image avant de clore la fenêtre de connexion.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Positionnement de caméras sur le lieu de travail : Autorisations et Interdictions
Comportements à éviter en cas de stress dans un entretien d’embauche
Pour une image positive : abandonnez vos tics de langage

6 Facteurs de diminution de la déperdition d’un message
Quatre règles mnémotechniques de Communication
Mail de remerciement : Pourquoi, comment

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Un entretien d’embauche en visio : 5 premières règles pour réussir


5 premières règles pour réussir son entretien d’embauche devant son écran

En ces temps de changement d’habitudes, où les déplacements sont réduits au maximum, les entretiens d’embauche ont lieu au travers d’écrans.

Les outils sont divers : Teams, Zoom ou Skype sont les plus courants.
Il est temps d’apprivoiser ces logiciels pour s’en servir au mieux de votre candidature.

entretien d'embauche par visio

visio ou vidéo-conférence

Voici quelques règles pour réussir son entrevue d’embauche en visio.

1 C’est un entretien d’embauche

Votre interlocuteur est un professionnel du recrutement ou un recruteur occasionnel.
L’objet de votre communication reste un entretien d’embauche.

La préparation est identique à un entretien en face-à-face. Vous devez être « professionnel » dans votre discours et dans votre attitude devant l’écran.
Vous devez convaincre, rassurer, séduire pour être retenu (e).

2 Vérifier matériel et connexion

Votre communication doit être fluide d’un bon débit pour que l’image et le son passent correctement via la Toile.

Encore faut-il que vous ayez une connexion, qui fonctionne, et qui fonctionne bien le jour J ?
C’est pourquoi, il est correct de vérifier que votre matériel et que votre connexion fonctionne.

alerte vous avez de nouveaux messagesFermez toutes les applications inutiles pendant la conversation, surtout celles qui font apparaître une alerte sur l’écran ou qui annoncent une nouveauté par un son.

Testez le lien que le recruteur vous a fourni, après lui avoir demandé l’autorisation de tester la connexion et lui éviter une surprise désagréable.

Pensez aussi à tester votre microphone et vos haut-parleurs.

3 Respecter le code vestimentaire

Habillez-vous exactement comme si l’entretien avait lieu en face-à-face. C’est le plus sûr moyen d’avoir le « look de l’emploi », en l’occurrence celui de futur (e) salarié (e).

Une tenue plus négligée, voire incomplète dans la partie que l’on ne montre pas et c’est l’échec assuré.

4 Un arrière-plan neutre

Durant les vérifications de votre matériel et de la liaison, regardez derrière vous et devant vous. L’image que vous voyez derrière vous à l’écran est l’arrière-plan ou fond d’écran.

Les logiciels vous permettent de flouter ou de changer votre arrière-plan.

Montrez un fond d’écran le plus neutre possible ou flouter-le pour que le regard de votre interlocuteur soit fixé sur vous et non sur ce que vous avez comme meuble, bibelot ou désordre derrière vous.

éclairage par spots

éclairage par spots

5 Un bon éclairage

La lumière est déjà très importante dans un rendez-vous en vis-à-vis dans un bureau, c’est encore plus vrai devant sa caméra.

Votre visage doit être éclairé, de préférence par la lumière du soleil ou par la lumière artificielle fournie par des lampes et même par des projecteurs.

Le recruteur préfère parler à quelqu’un dont il  voit le visage « en entier », plutôt que d’avoir une partie en clair et l’autre sombre.

Évitez d’avoir une fenêtre derrière vous, mieux vaut l’avoir en face de soi.

Et évitez de cligner des yeux, ce qui est plus facile si la luminosité est supportable.

La suite : 5 autres règles pour réussir dans ce second article

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Les signes révélateurs de vos mensonges
Bonnes pratiques de navigation sur Internet
Les meilleurs mois pour postuler sont

Un exercice pour vous relaxer et diminuer vos tensions
Conseils pour un deuxième entretien d’embauche
Recrutement : La place du numérique

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

10 conseils pour réussir son entretien d’embauche par vidéo


Un entretien d’embauche par vidéo : Mode d’emploi en 10 conseils

entretien vidéo recrutement par internetCoronavirus, grippe ou tout simplement pour gagner du temps en évitant un déplacement, l’entretien vidéo pour le recrutement se pratique de plus en plus.

Devant la caméra de son téléphone portable, ou son ordinateur, il y a tout pour rater son entretien.

La communication audiovisuelle a ceci de particulier : Elle fait ressortir tous les défauts, ceux que l’on ne voit pas quand on est en rendez-vous en face-à-face.

Voici quelques conseils pour bien réussir son entretien vidéo.

1 Bien se positionner devant la caméra

Ni trop loin, sinon vous êtes inaudible, ni trop près pour éviter la déformation de votre visage à l’écran.

Ni trop bas, ni trop haut, vous devez avoir la caméra à hauteur de vos yeux, quand vous vous tenez bien droit sur votre siège.

2 Regarder la caméra

Par manque d’habitude ou, plutôt, parce que vous avez l’habitude de regarder notre interlocuteur dans les yeux, vous regardez l’image de votre interlocuteur sur votre écran.

Or, c’est la caméra qu’il faut regarder.

Placez un post-it à côté de votre webcam pour vous rappeler l’endroit où vous devez regarder.
Ajoutez-y un smiley pour vous rappeler de sourire.

3 Être bien vu

Sur la route, vous allumez vos feux pour être vu plus que pour voir.
C’est pareil devant son écran.

Pensez à l’éclairage qui doit être de face, ajoutez une lampe de chevet, par exemple, qui vous envoie de la lumière sur le visage, si la lumière naturelle est insuffisante.

Attention, vos yeux sont plus perfectionnés que votre caméra et vous voyez avec peu de lumière alors que la webcam a besoin de beaucoup de lumière pour vous montrer.

4 Être bien assis (e)

Le dynamisme se montre avec une posture qui le prouve.

Bien assis sur son siège, sans glisser le bassin vers l’avant, sans se tenir trop droit non plus, la meilleure posture est d’avoir les épaules légèrement en avant.

5 Derrière vous

L’arrière-plan peut gâcher votre prestation.

Un fond qui soit un mur uni est le meilleur arrière-plan possible.

Évitez une fenêtre ou une porte, le contre-jour, un reflet sur les lunettes.
Pire un décor qui montre un désordre ou une accumulation de bibelots.

6 Derrière votre écran

Devant vous et derrière votre écran, installez vos pense-bêtes, vos documents,
écrits en lettres suffisamment grandes pour pouvoir les lire sans avoir besoin de plisser les yeux ou de vous approcher de la caméra.

Vous aurez placé, par exemple, sur un panneau, les informations essentielles dont vous pensez avoir besoin pour le contenu de la conversation.

Comme un prompteur pour un journaliste, vous le placez de façon à avoir le regard le plus dans l’axe de la caméra.

7 Tester l’équipement

Pour que la conversation se déroule correctement, mieux vaut prendre ses précautions et tester son équipement.

La connexion doit fonctionner. Mettez en marche votre logiciel de communication avant l’heure prévue pour s’assurer que la connexion se fait correctement.

8 Silence, on tourne !

En face-à-face, dans un bureau, votre entretien se déroule sans dérangement parce que les téléphones sont coupés et les autres vous laisseront tranquille.

C’est la même chose devant sa caméra et son microphone.

Prévenez votre entourage que vous êtes indisponible, injoignable et occupé (e).

Éloignez animaux et enfant. Fermez les fenêtres aux bruits extérieurs.

9 La bonne tenue, de haut en bas

Il est parfois tentant de se contenter de s’habiller de telle sorte que le bas de votre corps soit invisible pour votre interlocuteur.

Seulement voilà, il peut y avoir un moment où vous vous levez ou, tout au moins, que vous montrez que vous portez un pantalon de pyjama ou autre.

Soyez sérieux (se) jusqu’au bout, il s’agit bien d’une entrevue de recrutement

10 Parler lentement

De votre côté, le matériel fonctionne correctement et votre liaison Internet est parfaite.

Votre correspondant a peut-être, de son côté, des difficultés.

Entrainez-vous à bien articuler, à parler d’une voix suffisamment forte pour être audible.

Prenez le temps de parler, pour conserver la synchronisation entre vos paroles et l’image reçue par votre interlocuteur.

Un décalage entre image et paroles est d’un bien mauvais effet.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Visioconférence, Vidéoconférence, Web conférence, Webinar : S’y retrouver
Entretien d’embauche par visio : Mode d’emploi
5 conseils efficaces pour montrer sa motivation en entretien d’embauche

Déperdition de l’information : Pourquoi
Réseau LAN ou WAN ralenti : Causes et parades 2/2
Les acteurs d’un entretien d’embauche et leurs objectifs

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 20 Communication
Récapitulatif 20 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Difficultés de transports : Témoignage d’un candidat heureux


Quand la faculté d’adaptation est prouvée

candidat heureuxDans l’Informatique comme dans les Ressources humaines, il est rare d’avoir de bonnes nouvelles.

Généralement, ce sont des postes où l’on entend plus de plaintes et de questions que de la reconnaissance ou des félicitations.

C’est pourquoi, je vous présente le témoignage d’un ex-candidat qui a mis en oeuvre sa faculté d’adaptation face à la grève dans les transports.

De plus, ce témoignage apporte aussi la preuve que le mois de décembre est, habituellement un bon mois pour les demandeurs d’emploi, nonobstant les difficultés de circulation.

Témoignage

j’étais en recherche de mission, devant les difficultés de transport; pour moi même et pour les recruteurs; j’ai décidé de favoriser les entretiens à distance.
J’ai ouvert un identifiant sur Skype, installé l’application (sous Linux, cela fonctionne aussi) et effectué quelques tests :

– webcam de qualité suffisante,

– fond du champ de la scène correct, uni et neutre

– cadrage correct,

– éclairage correct

– tenue adaptée.

Sur mon CV, j’ai mentionné en tête l’identifiant Skype (mon mail en fait) et je l’ai diffusé ainsi.

Lors des appels téléphoniques, j’ai évoqué la possibilité d’effectuer des entretiens à distance avec une disponibilité quasi immédiate.

Résultat : à mi décembre, un entretien par Skype qui s’est très bien passé.

Le recruteur; qui avait des difficultés de transport ; a trouvé l’occasion très intéressante pour tous et nous avons fait un entretien d’une bonne heure à 5 personnes.

Il m’a promis une réponse dans la demi-journée après s’être concerté avec les autres interlocuteurs.
Réponse positive, je commence lundi prochain !

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Entretien d’embauche par visio : Mode d’emploi
Recrutement : La place du numérique
Vidéoconférence ; Entretien d’embauche ou pas, 6 conseils pour soigner votre communication

L’importance du lieu d’un entretien d’embauche
CV, lettre de motivation, entretien : La part des choses en pourcentage
Entretien téléphonique non planifié

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 20 Communication
Récapitulatif 20 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Entretien d’embauche par visio : Mode d’emploi


Comment s’y prendre pour réussir son entretien d’embauche par visio

la visioconférence dans un recrutementLa visioconférence est très intéressante, à la fois pour le (la) chargé (e) de recrutement et pour le (la) candidat (e) : Elle évite d’avoir à se déplacer.

À part ce gros avantage, il s’agit bien d’un entretien d’embauche, presque comme n’importe lequel.

Il nécessite d’appliquer certaines règles pour le réussir.

Tester son matériel

Vous pouvez utiliser la caméra et le micro de votre ordinateur portable ou de votre smartphone, ou encore un casque et un microphone devant votre ordinateur fixe.

Peu importe, dans tous les cas, vous devez vous assurer que votre matériel fonctionne bien avant le démarrage de l’entretien.

Un test, au plus tard, une heure avant la connexion, vous permet d’être serein (e) et de gagner du temps.

Si le son est trop faible, prévoyez d’utiliser votre téléphone.
Il servira de microphone à la place de celui trop faible et vous permettra d’entendre et de vous faire entendre sans devoir forcer la voix.

Lumière et arrière-plan

Puisque c’est vous qui décidez de l’emplacement de votre matériel, faites en sorte que ce soit vous qui soyez éclairé (e), de face, comme n’importe quel professionnel de la télévision.

Ce peut être la lumière naturelle, quand elle est suffisante, pour cela, mettez-vous face à une fenêtre, ou/et renforcez l’éclairage par une lumière d’une lampe qui sera braquer sur votre visage.

Regardez derrière vous : ce que vous voyez est ce que votre interlocuteur voit.

Alors, faites attention à supprimer tout ce qui peut vous déconsidérer aux yeux du recruteur.
Préférez un arrière-plan, neutre de préférence, par exemple un mur propre sans décoration ni poster.

L’arrière-plan, c’est aussi celui du son.

Tout son parasite est à bannir.
Alors évitez un environnement bruyant : La rue, les voisins, le téléphone qui sonne en pleine conversation, le chien qui aboie, etc.

Le regard et la distance

Évitez de plissez les yeux et de faire la grimace.

Si la lumière dans la figure vous dérange, c’est qu’elle est trop forte.
Pour autant, il faut bien que votre interlocuteur vous voit.

Mettez un post-it juste à côté de la webcam, avec une flèche en direction de l’objectif, afin de vous rappeler, en permanence, que c’est là que vous devez concentrer votre regard tout au long de la conversation.

Rien de plus désagréable pour l’autre que de vous voir toujours la tête penchée au point de ne pas rencontrer votre regard.

C’est ce qui risque d’arriver lorsque vous lisez vos notes pour répondre à une question ou pour écrire.
L’idéal est de vous entraîner à jeter un rapide coup d’œil sur les documents que vous avez étalés devant vous et à écrire tout en continuant de regarder la caméra.

Si vous êtes trop loin, votre interlocuteur vous voit mal et vous entendra mal.

Si vous êtes trop près, il ou elle vous voit en gros plan, effet désagréable surtout si vous êtes mal coiffé (e), mal maquillé ou mal rasé, ou si vous avez un défaut quelconque sur votre visage (coupure, boutons, etc.)

La « bonne » distance est celle qui vous permet de vous faire voir et entendre sans que votre visage prenne tout l’écran. À tester donc avant l’interview !

La tenue

C’est la même tenue vestimentaire que si vous aviez eu un rendez-vous en face-à-face.

Elle doit être impeccable et complète. Professionnelle du haut en bas.
Si vous devez vous lever durant l’échange, quel mauvais effet serait d’avoir un pantalon de pyjama, par exemple !

Bien entendu, vous êtes aussi bien coiffé (e) que bien habillé (e).

Souriez, vous êtes filmé (e) !

L’échange

C’est un entretien de recrutement. Il y a une embauche à la clé.
L’échange doit être professionnel.

Évitez tics de langage et gestuel déplacée. Laissez donc votre stylo tranquille.

Gardez vos jambes calmes. Vous risqueriez de faire bouger la caméra et donneriez un effet de tremblement de terre ou de mal de mer à votre interlocuteur.

Si vous étiez en face-à face dans le bureau du recruteur, vous seriez dérangé (e) par personne.
Ce doit être pareil.

Prévenez votre entourage que vous êtes indisponible durant l’entretien.

Faites en sorte que votre ordinateur ne fasse aucun bruit lorsqu’il vous annonce un nouveau mail, par exemple.
Toutes les autres applications doivent être fermées pour éviter les interférences qui dérangent et qui vous distrairaient.

Pas de poignée de main ni de raccompagnement vers la sortie.

Lorsque la conversation est terminée, arrêtez le logiciel utilisé, Skype, Hangouts ou autre.
Vérifiez que le son et l’image sont bien coupés.

Respirez, l’entretien est terminé.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Checklist pour la préparation d’un entretien réussi
Trac : Conseils pour lutter contre
Vidéoconférence ; Entretien d’embauche ou pas, 6 conseils pour soigner votre communication

La notion de filtre dans la déperdition d’information
Comment s’habiller pour un entretien d’embauche
Les acteurs d’un entretien d’embauche et leurs objectifs

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 19 Communication
Récapitulatif 19 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter