Faire une bonne impression en entretien d’embauche : Mode d’emploi


5 conseils pour faire une bonne impression en entretien d’embauche

se mettre sur son 31 pour un entretien d'embaucheSe mettre sur son 31 est une expression qui signifie mettre ses plus beaux habits pour se présenter à une rencontre sous son meilleur jour.

Cette occasion, c’est l’entretien d’embauche.
Que le recruteur soit directement l’employeur ou un chargé de recrutement, mieux vaut mettre tous ses atouts de son côté pour réussir l’épreuve.

Pour convaincre un recruteur, il faut avoir les compétences qu’il désire trouver chez un candidat et avoir les traits de caractères qui vous permettent de vous intégrer à l’équipe en place.

Cela est insuffisant.

L’entretien d’embauche est aussi et surtout un exercice de communication.

Mieux vaut donc en connaître les règles, dont en voici quelques-unes :

1. Arrivez à l’heure

Rien de pire que d’arriver en retard, même en ayant prévenu.

Les mains moites, la chemise qui colle et les cheveux en bataille sont du plus mauvais effet sur votre interlocuteur.

2. Soyez bien habillé (e)

L’idéal est le « costume de l’emploi ». Projetez-vous comme si vous étiez dans l’entreprise, au poste et que vous voulez respecter les habitudes vestimentaires de l’établissement, du métier ou de l’équipe.

3. Arrivez avec votre dossier

Bloc-notes, stylos ou/et crayons, téléphone éteint, peigne ou brosse, bien rasé ou maquillée légèrement, mouchoir.
Voici quelques éléments que vous devez emporter avec vous.

Votre dossier comprend aussi l’annonce s’il y en a une, votre CV en deux exemplaires, dès fois que le recruteur en manque, ainsi que votre lettre de motivation et un pense-bête.

Ce pense-bête va contenir vos arguments, des mots-clés comme vos points forts et vos points faibles.

Vous aurez aussi quelques renseignements sur l’entreprise, que vous aurez préalablement recherchés

4. Arrivez préparé (e)

Vous êtes capable de vous présenter en deux minutes, sans bafouiller ni hésiter.

Vous avez préparé des réponses aux questions les plus fréquentes, les plus classiques des recruteurs.

Vous êtes suffisamment serein (e) pour écouter, répondre et poser des questions.

5. Soyez acteur et réactif

Saisissez toutes les occasions offertes par le recruteur pour montrer à quel point vous êtes intéressant (e) pour l’entreprise.

Prenez la parole quand il vous la donne, dans le même rythme que lui et de préférence en utilisant les mêmes expressions verbales.

Calquez votre attitude sur la sienne pour être en phase tout en gardant un dynamisme dans l’entretien pour montrer votre motivation pour le poste.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Un trou dans le CV fait-il disparaître des compétences ?
Lettre de motivation : Sa structure la plus classique
Comment se déroule une entrevue ou entretien d’embauche

LE CV européen
Autre structure de la lettre de motivation
Réussir son entretien d’embauche au téléphone

Autres Emploi et Juridique:

Récapitulatif 18 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

10 conseils pour gérer les premiers jours de manager 1/2


Chef pour la première fois

Auguste premier empereur romainTout d’abord, félicitations pour votre nouveau poste !

Suite de mon premier article sur la première prise de poste de manager, voici 10 conseils, en deux articles, pour gérer vos premiers jours.

Avant de rentrer dans l’arène aux lions, commencez par rassembler vos forces et vos faiblesses dans votre tête.
Vous allez avoir plusieurs défis à surmonter en même temps.

1. L’entreprise

Si vous avez l’avantage d’y avoir déjà travaillé, même si c’est dans un lieu différent, vous connaissez les habitudes de la maison, les attentes du groupe.
Vous connaissez le milieu professionnel, les habitudes de la clientèle, les trucs et astuces du métier.

Sinon, il est absolument indispensable de prendre tous les renseignements possibles et imaginables sur l’entreprise, son secteur et ses habitudes, AVANT même d’y mettre les pieds.

2. Les collaborateurs

Dès les premières heures, vous devez apprendre et retenir le nom de vos collaborateurs et les traiter de la même façon. Certains seront plus enclins à se faire bien voir, d’autres seront plus en retrait.

C’est à la fois une période de lune de miel, où vous pouvez demander tout et n’importe quoi,vos collaborateurs vous pardonnerons vos exigences et vos questions, et une période brouillonne, dans la mesure où vous devez prendre des décisions sans avoir obligatoirement toutes les connaissances pour les prendre.

C’est parfois aussi une période de gaffes.

3. Le lieu

Indispensable, la visite des lieux, le repérage des améliorations à apporter dans la propreté, le rangement, les risques, la qualité des installations techniques, etc.

Et aussi, l’affichage pour la clientèle dans le magasin et les installations pour le personnel, y compris panneaux d’affichage ou toilettes.

Vous devez aller partout, ouvrir les placards de l’entreprise, sauf là où se trouvent les affaires privées de vos collaborateurs.

4. Votre coin à vous

Comme tout manager, vous allez avoir votre bureau et vos endroits favoris.

Mettez-y votre empreinte, de telle façon que lorsque vous recevrez collaborateurs ou fournisseurs, les gens « sentent » votre touche personnelle. Ce peut être un simple poster sur un mur où la façon dont vous rangez votre bureau.

Le but est que vous vous sentiez à l’aise et que l’ombre de votre prédécesseur soit remplacée par la vôtre.

Ces conseils sont aussi valables pour votre tenue vestimentaire, très important dans votre entreprise et dans votre position.

5. Les fournisseurs et autres contacts externes

Durant les premiers jours, vous allez avoir affaire à un défilé de solliciteurs : fournisseurs ou commerciaux qui vous prospecteront. Là, rien de particulier à vous conseiller, si ce n’est d’agir à votre façon.

Vous avez toute liberté d’attitudes et d’actions vis-à-vis des solliciteurs en tout genre.

Dans la mesure du possible, fixez des rendez-vous à partir de votre seconde semaine de présence pour vous donner le temps de vous installer.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Se sentir bien en entreprise : Les 7 critères
Être manager de nos jours : Entre sa hiérarchie et ses collaborateurs
Stratégies à l’usage d’un dirigeant d’entreprise

Prise de décision : L’heure du doute et de la remise en question
Actions d’amélioration au sein d’une entreprise
Quels sont les éléments qui composent un bureau bien conçu ?

Autres Management, Emploi et Organisation :

Récapitulatif 15 Management
Récapitulatif 15 Emploi
Récapitulatif 15 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Entretien d’embauche : 5 conseils pour le préparer


5 conseils pour préparer son entretien d’embauche

entretien d'embaucheEnfin, l’entretien que vous attendez depuis, plus ou moins, longtemps, est planifié.

Le recruteur vous a interrogé sur vos disponibilités et a fixé un rendez-vous. C’est pour bientôt.

Êtes-vous prêt (e) ?

Voici quelques questions à (se) poser et les moyens d’avoir la réponse :

1. La durée de l’entretien

La date et l’heure de début sont connues. Quelle est la durée prévue de l’entretien ?

=> si le recruteur a omis de vous la signaler alors posez-lui la question. Pour une question d’organisation de votre déplacement et du reste de la journée, vous avez besoin d’avoir cette information.

2. L’accessibilité au lieu de rendez-vous

Transport en commun ou véhicule personnel ?

=> Avec l’adresse exacte, vous trouvez l’aspect de la rue sur quelques sites spécialisés sur Internet. Vous y verrez s’il y a de la place pour garer sa voiture, sa moto ou son vélo. Attention à date du cliché car les rues et les bâtiments changent.

=> Si cela est insuffisant, renseignez-vous auprès du recruteur ou du site de la commune pour connaître les lieux d’arrêts, gare, station de bus, de tram ou de métro, les plus proches du lieu du rendez-vous
abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

3. Le ou les interlocuteurs, présents côté recruteur ?

=> Généralement, c’est le recruteur qui prend le rendez-vous. Parfois, c’est une assistante, notamment lorsque le recruteur est le futur employeur. Le plus simple est de demander le nom et/ou la fonction de la personne ou des personnes avec qui vous allez avoir votre entretien.

Mieux vaut savoir à qui on a affaire pour adapter son discours aux attentes de votre ou vos interlocuteurs

4. Comment allez-vous vous habiller ?

La tenue vestimentaire dépend de plusieurs critères :

  1. le domaine professionnel implique-t-il le respect de normes vestimentaires ?
  2. le type de société est-il classique ou indifférent à la façon de se vêtir ?
  3. vos goûts personnels sont-ils compatibles avec celui de l’entreprise ?

=>En cas de doute, choisissez des vêtements qui vous conviennent, propres et plutôt classiques sans paraître trop rigides

5. Comment allez-vous vous exprimer ?

La façon de s’exprimer sera celle que vous utilisez le plus facilement en face d’une personne inconnue, qui est susceptible de décider de votre avenir professionnel.

=> Cherchez sur internet le profil de votre interlocuteur, de la société qui embauche pour trouver quelques mots de vocabulaire utilisés dans l’entreprise et que vous replacerez durant l’entretien, au bon moment

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour préparer votre entretien d’embauche, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Loi de Fraisse (Paul) : La perception du temps est subjective
Entretien d’embauche : importance du lieu
Les 7 fautes du recruteur qui ruinent l’entretien d’embauche

S’habiller « Comme il faut » pour un entretien d’embauche
Parler anglais dans un entretien d’embauche : How goude is ior english ?
Menu à préparer chaque matin pour un bon jour

Autres Emploi :

Récapitulatif 15 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Entretien d’embauche : avant de partir au rendez-vous


Partir en entretien d’embauche

prêt(e) à partir en entretien d'embauche ?

prêt(e) à partir en entretien d’embauche ?

Vous y êtes. Vous avez un rendez-vous pour un entretien d’embauche.

Que ce soit chez un recruteur professionnel d’un cabinet extérieur, d’un représentant des Ressources Humaines de l’entreprise ou même le chef d’entreprise, vous avez certaines règles à respecter pour mettre tous vos atouts en avant.

La veille de l’entrevue de recrutement

  1. Vérifier et mettre en état son véhicule : propreté, niveaux de carburant, d’eau et liquide de dégivrage (en hiver), pression des pneus, etc.
  2. Repérer son trajet : reconnaissance du trajet physiquement ou via Internet, repérage des travaux et autres difficultés, s’assurer des horaires des transports en commun et des éventuelles grèves pour ceux qui n’utiliseront pas la voiture. Prévoir une demi-heure en Province et une heure en Région parisienne en plus pour le trajet que les indications des logiciels de trajets.
     
  3. Repérer le bâtiment et les alentours du lieu du rendez-vous : Google maps ou autre Mappy vous permet de visualiser les photos de très nombreuses rues. Vérifier la présence de parking.
  4. Éviter tout excès : alimentaire, boisson alcoolisée, sport intensif, excitant chimique ou naturel, somnifères
     
  5. Regrouper ses documents : CV, lettres de recommandation, notes diverses sur l’entreprise, l’annonce (si annonce)
  6. Rassembler son paquetage : selon la durée et le mode de trajet, cartes routières ou/et billets de train ou de bus, monnaie, petite bouteille d’eau, carnet de notes, crayon et stylo, mouchoir, pastilles contre la mauvaise haleine, etc.
     
  7. Préparer sa tenue vestimentaire : sortir les vêtements que vous prévoyez de mettre le lendemain
  8. Se coucher dans de bonnes conditions pour bien se reposer : ni trop tôt, ni trop tard par rapport à votre rythme et par rapport à l’heure du lever, surtout si votre rendez-vous est le matin.

Le jour de l’entretien

  1. Se préparer physiquement : se laver, se raser (attention aux coupures) si vous êtes concerné (e), s’habiller, aller aux toilettes, manger, se coiffer, mettre des chaussures propres, vérifiez sa tenue dans un miroir avant de quitter son logement.
     
  2. Partir à temps pour éviter de stresser sur le trajet en cas d’imprévu, et éviter d’arriver en retard ou en nage.
  3. Se poser avant d’arriver en vue des locaux du rendez-vous : S’assoir, boire une gorgée d’eau, se calmer et se rendez au rendez-vous pour arriver à l’heure ou juste avant l’heure.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Conseils pour un deuxième entretien d’embauche
Comment s’habiller pour un entretien d’embauche
Approche pour la construction d’une atmosphère de sympathie dans le cadre d’un entretien

Main chaude = Succès à l’entretien d’embauche, Recrutement assuré ?
Quelques conseils avant un entretien d’embauche
A relire la veille de l’entretien d‘embauche

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Devise 047 : Ne fais jamais confiance à un homme qui porte un meilleur costume que toi


Devise 047 des Devises de l’Acquisition des Ferengi (Star Trek)

« Ne fait jamais confiance à un homme qui porte un meilleur costume que toi« 

« Don’t trust a man wearing a better suit than yours »

source : Épisode  Rivaux (Rivals) (DS9)

Littéralement

Ne fait jamais confiance à un homme qui porte un meilleur costume que le tiencostumes de Ferengi

Interprétation

Pour en mettre plein la vue, il faut commencer par bien s’habiller. Comme seuls les Ferengi mâles ont le droit de porter un vêtement, leurs costumes sont les plus chatoyants et bien coupés.

Cette devise est là pour leur rappeler que si un autre porte un meilleur costume, alors c’est qu’il gagne plus qu’eux. Donc, c’est un rival en affaires, et un rival qui s’en sort mieux.

Commentaires

Deux métaphores se cachent derrière cette devise.

Celle que l’habit ne fait pas le moine.
Ce n’est pas à l’apparence qu’il faut juger les autres, seuls leurs actes parlent pour eux et permet de se faire une opinion quant à leur sincérité ou leur volonté de nuire.

L’autre est celle des coqs de basse-cour où chaque coq tente de se faire le plus beau possible pour impressionner les autres coqs, jusqu’à l’exagération qui peut les mener à se battre.
Là, c’est la force et non plus l’apparence qui fait la différence.
Les deux étant séparés, la force et l’apparence sont sans rapport entre eux.

La confiance est un sentiment que l’on a vis-à-vis d’une autre personne.
On lui fait confiance parce que l’on émet l’hypothèse que l’on connaît suffisamment bien cette personne pour s’imaginer ses actions et ses réactions vis-à-vis de soi.

Lorsque deux personnes se rencontrent pour la première fois, c’est l’aspect extérieur, la gestuelle, la voix et les premiers mots qui vont déterminer la première impression et générer la confiance ou la méfiance.

Selon ses propres expériences de confiance renforcée, parce que l’autre a agit ou réagit comme on se l’était imaginé, ou de méfiance, parce que l’autre a « trahit sa confiance » en agissant différemment voire contre soi, que l’on aborde un (e) nouvel (le) inconnu (e) avec confiance ou méfiance, quitte à changer d’avis quand on connaît mieux l’autre.

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Star Trek et ses dérivés sont propriétés de Paramount Pictures (CBS)

Pour en savoir plus :


En complément :

Devise 044 : Ne confonds jamais sagesse et chance
Devise 048 : Plus grand est le sourire, plus aiguisé est le couteau

Friday Wear ou Le vendredi relax
Tempes grises : Soigner son apparence
S’habiller pour un entretien d’embauche : pas de bague, pas de blague

Les niveaux de classification de la Défense nationale
IST : La Prévention contre les Infections Sexuellement Transmissibles
Enlèvement d’enfant : Confiance et méfiance

Autres Science-Fiction :

Récapitulatif 11 Science-Fiction

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Recrutement : le choix se fait par les détails


4/7 Tout est dans le détail

La sélection

détail d'une aile de moustique
Après avoir sélectionné les CV, lu les lettres de motivation et convoqué les candidats à un entretien d’embauche, le recruteur se retrouve avec plusieurs candidats dont, a priori, les compétences sont celles recherchées.

Sommaire :

1 La passion et l’enthousiasme
2 La richesse de la personnalité
3 La curiosité de bon aloi
4 Tout est dans le détail

5 La lumière intérieure et extérieure

6 Audace, ambition ou provocation
7 Les bonnes questions

Il devra, certes, approfondir et obtenir des renseignements complémentaires sur l’étendue des connaissances et des compétences de chaque candidat, tout autant que découvrir leurs personnalités et vérifier ceux qui pourraient s’intégrer à l’entreprise.

L’observation

C’est pourquoi, le travail d’un recruteur est facilité par un sens aigu de l’observation.

Les détails sont importants. Que ce soit dans le choix des mots et les attitudes des candidats, dans la façon dont les candidats sourient ou serrent la main, tout est bon à prendre. La tenue vestimentaire du candidat est aussi importante que le profil sur le CV.

Les candidats se ressemblent, puisqu’il est attendu qu’ils aient les compétences nécessaires pour tenir le poste et qu’ils aient une personnalité qui leur permettent de travailler au poste pour lequel ils postulent. Alors le recruteur va devoir retenir les candidats sur des critères supplémentaires.

Des détails pour choisir

Une tâche sur la veste, un bouton mal boutonné, une odeur corporelle ou de parfum trop prononcé, la sueur dans le cou, le regard fuyant ou la poignée de main trop molle, donnent une impression négative, dès le départ.
Un bon recruteur va observer ces détails, entre autres, et décidera s’ils sont à retenir ou à mettre de côté pour retenir le candidat.

Seulement voilà, entre un candidat tiré à quatre épingles et un candidat dont la tenue manque de goût ou mal coiffé, le recruteur sera influencé dans son choix par le candidat qui lui aura fait la meilleure impression.

Il suffit d’un regard, d’un sourire, d’un mot ou d’une phrase, pour que le chargé du recrutement change d’opinion sur un candidat.

La phase finale de l’entretien d’embauche

La courte période de raccompagnement du candidat jusqu’à la sortie est un bon moment pour permettre au recruteur de faire une remarque sur le détail qui l’a dérangé durant l’entretien. Le but du recruteur est d’affiner ou de changer son impression en fonction de la réponse du candidat. Le candidat, plus détendu, répondra plus facilement.
Il pourra se mettre à sourire ou à rire, en donnant une explication sur les conditions qui l’ont amené à avoir les cheveux en bataille ou un mauvais mélange de couleur de ses habits.

Cette très courte période de quelques secondes peut aussi permettre au recruteur d’approfondir son analyse de la personnalité, de la motivation, de la sérénité du candidat et d’avoir l’opinion du candidat sur sa prestation de communication durant l’entrevue d’embauche.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Faute du recruteur : 4. Organiser un entretien improvisé à plusieurs
Point faible : compensez avec des gants de cuir
Attitude congruente en entretien de recrutement

Faut-il avoir peur des tests de personnalité informatisés ?
Main chaude = Succès à l’entretien d’embauche, Recrutement assuré ?
Un excellent CV… suffisant ?

Autres emploi :

Récapitulatif 12 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

S’habiller « comme il faut » pour un entretien d’embauche


Pour réussir son entretien d’embauche : S’habiller « comme il faut »

S'habiller comme il fautVêtements propres, cheveux coiffés, chaussures propres, conforme au code vestimentaire de l’entreprise qui embauche ou du domaine professionnel.

Inutile de venir en tablier de boucher pour un poste de boucher, un simple costume cravate, ou sans cravate si c’est la canicule, suffit.
Sombre pour un métier du tertiaire, uni pour tous.

Pour les femmes, la simplicité est aussi de rigueur, sac-à-main qui n’attire pas l’œil, maquillage léger ou pas de maquillage, tailleur, robe qui cache le genou ou pantalon, clair pour les femmes rondes ou à forte poitrine, sombre pour les autres.

Pour tous, pas de bijou ou d’accessoire trop voyant, pas de déodorant pénétrant, ne pas arriver en sueur, ni avoir les mains moites.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Connaître ses limites
Raconter son CV
Échanger durant l’entretien d’embauche

Comment s’habiller pour un entretien d’embauche
Entretien d’embauche : Erreurs de look flagrantes
Humour en entretien d’embauche : A manier avec précaution

Autres Emploi :

Récapitulatif 7 Emploi
Récapitulatif 10 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :