Comment avoir une bonne élocution pour devenir un bon orateur ?


Qui n’a pas rêvé d’être un bon orateur ?

Démosthènes

Demosthenes

Depuis les anciens Grecs, être un bon orateur commence par avoir une bonne élocution.

Avoir une bonne élocution est difficile car les critères de jugement sont très différents d’une personne à l’autre.

Personnellement, je considère qu’un orateur a une bonne élocution lorsque l’un ou /et l’autre des événements suivants se produisent :

  • Le premier est quand, à la fin du discours, les participants font l’éloge du « bon parleur » (à ne pas confondre avec le beau parleur !)
  • L’autre est quand l’orateur retient l’attention de petits enfants, de l’ordre de 3 à 4 ans.
    C’est le plus compliqué de tous les exercices car c’est le plus difficile des publics.

Non seulement le bon orateur doit avoir préparé son discours, c’est-à-dire ce qu’il va dire, mais encore il doit le faire de telle façon qu’il enchante son public.

Un bon orateur doit « poser sa voix », la moduler pour rendre les phrases avec les intonations aux bons endroits.

Il doit respirer au bon moment, c’est-à-dire lorsqu’il y a des points et des virgules, lorsqu’il fait un effet de suspense, lorsqu’il est drôle ou très sérieux.

Un bon orateur doit aussi bien bouger et bien communiquer autrement qu’avec sa voix.

Comment s’améliorer

L’élocution est un des éléments du bon orateur.

L’articulation et le « parler dans le masque », sont deux méthodes qui se rejoignent pour améliorer son élocution.
Peu importe le texte, l’exagération produite par l’articulation des mâchoires, de la langue et de la respiration s’estompe avec l’habitude donc avec l’entraînement.

Lisez n’importe quoi, en pensant à articuler, à respirer et à marquer les emphases là où c’est nécessaire pour « faire vivre » le texte.

L’idéal est la lecture de textes pour enfant, des contes et histoires.
Prenez l’exemple des CD d’histoires racontées aux enfants et vous verrez toute la difficulté de l’élocution.
Vous pourrez ainsi mesurer l’effort qu’il vous reste à faire.

Puis, passez de plus en plus à des textes plus ardus, comme la lecture d’un livre ou d’un journal, toujours à haute voix.

Enfin, passez à l’étape qui suit l’entraînement seul devant sa glace et lancez-vous devant un public restreint, amis ou famille, avec votre propre texte.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

La voix pour bien communiquer en entretien d’embauche et ailleurs
Exercices de diction : le crayon dans la bouche
Pour bien parler : respirez correctement

Entretien d’embauche, discours, présentation : Conseils pour Bien parler
Le trac : Comment le vaincre
Avoir de la conversation ou comment parler en public

Autres Communication :

Récapitulatif 19 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter 

Exercices de diction : le crayon dans la bouche


Exercez-vous avec exigence et sans soucis

crayon dans la bouche
La langue française est riche d’un vocabulaire plein de nuances, qui en fait la langue préférées des diplomates. C’est aussi une langue qui demande une certaine dextérité dans la prononciation des mots.

Les jeux de mots existent bien sûr dans d’autres langues. Néanmoins, ils sont particulièrement nombreux dans le français. Pour comprendre une phrase, il faut connaître le contexte de la phrase prononcée ou lue.

Dans la vie courante, il est nécessaire de bien se faire comprendre pour éviter de répéter, éviter les malentendus, quiproquos et éviter de provoquer des réactions d’incompréhension, de rires ou de colère. Les comédiens ont appris à articuler avant de pouvoir prétendre monter sur une scène de théâtre.

Des exercices de diction

Prenez un crayon, calez-le bien au travers de votre bouche et prononcez ces phrases à haute voix. Quand vous les lirez sans hésiter et de façon compréhensible alors vous aurez réussi l’exercice.

  1. Ciel, si ceci se sait, ces soins sont sans succès
  2. Les chaussettes de l’archiduchesse sont-elles sèches, archisèches ?
  3. Tu as tort de tout taire à ta tante, car le tort tue
  4. Si six cents scies scient six cents cigares, six cents six scies scient six cents six cigares
  5. Je veux et j’exige d’exquises excuses
  6. Le fisc fixe exprès chaque taxe excessive exclusivement au luxe et à l’exquis
  7. J’examine cet axiome de Xénophon sur les exigences, les excès et l’expiation
  8. L’énorme orme morne orne la morne vallée
  9. Son sage chat, son sage chien, son sage singe
  10. Le magique moujik mugit gémissant sans génie s’ingéniant à gêner la muse. amusé, le moujik a misé et la muse au musée a osé
  11. Suis-je chez ce cher Serge ?
  12. Six slips chics, six chics slips

Amusez-vous bien !

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Entretien d’embauche, discours, présentation : Conseils pour Bien parler
Un peu de détente et buvons un coup
Chez les papous

Quand phonèmes et graphèmes rendent la langue française difficile
L’origine du français et de son orthographe
Comment interpréter la phrase : » Qu’est-ce que tu bois ? «

Autres Communication et Humour :

Récapitulatif 12 Communication
Récapitulatif 11 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :