Le travail des plus de 55 ans


Le travail de 55 ans à 65 ans

plus de 55 ans au travailLes plus de 65 ans représentent 20% de la population en France en 2019, parmi lesquels 15 000 centenaires environ. (Chiffre INED)

Ce sont les papyboomers, ceux qui sont nés dans les 10 à 15 ans qui ont suivi la fin de la seconde guerre mondiale, qui augmentent chaque année ce taux.

La durée de vie moyenne d’un homme est autour de 80 ans et pour les femmes, plus résistantes de 85 ans.

Des chiffres sur l’emploi des seniors

Malgré une progression des seniors de 55 à 65 ans dans les entreprises, ceux qui travaillent représentent à peine la moitié de cette tranche d’âge.

Les autres « pointent au chômage », en attendant la retraite, vivant d’expédients, de leurs économies ou de petits boulots, quand ils le peuvent.

25% de ceux qui travaillent le font à temps partiel.

Les aînés de 65 à 69 ans sont majoritairement payés par les cotisations retraites des actifs.
Près de 7% d’entre eux ont une activité professionnelle. Ils cotisent aussi, sans espérer, cependant, voir une augmentation de leur pension.

Victimes de discriminations à l’embauche

Les principaux freins à l’emploi des plus de 55 ans sont :

  1. Les salaires plus élevés
  2. Une mauvaise maîtrise du numérique
  3. Des méthodes de travail archaïques

Cependant :

  1. Les plus de 55 ans savent cela et acceptent une baisse de salaire, souvent conséquentes pour raison de concurrence avec les plus jeunes.
     
  2. Ils sont plus nombreux devant un écran d’ordinateur ou de smartphone que les débutants.
    Est-ce parce qu’ils ont plus de temps « libre » ou qu’ils s’y intéressent pour rester à la page ?
     
  3. Les plus de 65 ans se sont adaptés aux méthodes les plus diverses au cours de leur carrière.
    Ils sont capables de s’adapter, plus souvent et, parfois plus rapidement, qu’un jeune qui préfère aller voir ailleurs sans chercher plus loin.

Source : Gymlib

Philippe Garin

Pour en savoir plus, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Emploi des seniors : Et pourtant, ils sont si bons !
Points faibles à citer en entretien de recrutement 5/6 : Trop expérimenté
Seniors : Vos points forts auprès des recruteurs

Devise 074 : Connaissance égale profit
Baby boomer : Afficher sa force tranquille
Comment est-on un mauvais manager

Autres Emploi et Management :

Récapitulatif 19 Emploi
Récapitulatif 19 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Emploi des seniors : Et pourtant, ils sont si bons !


Senior : des idées reçues ont la vie dure

taux_emploi_senior_2012Seulement environ quatre « seniors » de 55 à 64 ans sur dix (44 % environ) occupent un emploi en France.

Ce faible pourcentage implique-t-il que les plus de 45 ans, âge de l’entretien obligatoire de mi-carrière dans les entreprises de plus de 50 salariés, deviennent inaptes à être recrutés ?

Évidemment non, et pourtant le chiffre ne baisse pas !

Quels sont les clichés sur les seniors qui résistent à la réalité ?

La loi interdit une discrimination à l’embauche sur l’âge. Ben voyons, comme critère officiel, oui ! Et dans la vie ?

Les seniors sont trop chers ?

Les seniors sont, pour 80% environ, prêts à négocier leur salaire à la baisse, voire une forte baisse.

Pour ménager la trésorerie des entreprises sans trop baisser le salaire des seniors, des aides et des baisses de charges sociales pour l’entreprise, accompagnent les contrats de génération et les contrats de professionnalisation.

Les seniors savent-ils s’adapter ?

Près de 90% des seniors accepteraient de déménager pour trouver un emploi

Les seniors souhaitent rester fidèles à l’entreprise jusqu’à leur retraite, donc plus longtemps que les autres actifs, plus jeunes.

Les seniors se forment et utilisent les outils numériques au quotidien et sont aussi « banchés » que leurs collègues, leurs enfants et petits-enfants.

Les seniors sont difficiles à manager ?

Les seniors sont un atout pour les chefs d’entreprise et leur hiérarchie qu’ils respectent par expérience.

Ils connaissent leur métier : Leurs expertises et connaissances mises en pratique sont mis en oeuvre plus efficacement et plus rapidement, pour le bien de l’entreprise.

Les seniors représentent une part toujours croissante de la population et donc, en tant que salariés, ils savent parler aux clients, qui ont la même tranche d’âge.

Philippe Garin

Pour être soutenu dans votre recherche d’emploi, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Insatisfaction client : Les causes financières
Points faibles à citer en entretien de recrutement 5/6 : Trop expérimenté
Recrutement : La mise en situation

Emploi : Exprimez vos talents
Manager une équipe : L’équipe est composée de …
Comment est-on un mauvais manager

Autres Emploi et Management :

Récapitulatif 16 Emploi
Récapitulatif 16 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Mon aide directe : Votre participation


Aidez-moi à aider les chercheurs d’emploi

en poste ou au chômage


Participez à mon sondage en seulement 3 minutes


Philippe GarinJuillet 2008, premier article dans ce blog, rempli de conseils gratuits sur l’Emploi, entre autres.

Février 2009, j’ai créé le site www.boosteremploi.com dédié à la recherche d’emploi et à l’évolution professionnelle.

Juillet 2011, la perte de mon emploi me donne envie de partager, encore plus, mon savoir-faire acquis depuis ma rencontre avec une experte en outplacement fin 2001, Nathalie.

Octobre 2014, création de la première Newsletter totalement gratuite.


Novembre 2014, j’ai besoin de votre participation à ce sondage pour mieux définir mes prestations pour Vous permettre de trouver ou de retrouver un emploi, dans les meilleures conditions.

Si vous n’êtes pas concerné (e) directement, il y a autour de vous de personnes confrontées au choix de quitter leur emploi ou qui sont déjà en pleine recherche d’un nouvel emploi.

Répondez à leur place ou, pour les aider partagez ce sondage


Pour vous remercier

Je vous offre mon

« Guide d’observation d’une visite d’entreprise »

pour répondre à la question :

« Ai-je envie de travailler pour cette entreprise ? »

Alors n’oubliez pas de répondre à mon questionnaire. Cela ne vous prendra que 3 minutes.

Philippe Garin

Contactez-moi : phgarin@gmail.com


Pour en (s)avoir plus :


En complément :

Bien-être
Communication
Emploi

Humour
Informatique
Juridique

Management
Organisation
Science-Fiction

Sécurité
Voyages

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le POUVOIR en entreprise : oui, mais lequel


Parmi les 7 pouvoirs en entreprise : lequel exercez-vous ?

oiseaux qui mangent dans la main

Pour qu’on vous mange dans la main

1. Le pouvoir légitime ou pouvoir hiérarchique

Vous êtes le supérieur hiérarchique : vous êtes le chef.

Inutile d’en rajouter pour montrer votre pouvoir. Il est là, vous avez la responsabilité des actions de vos subordonné (e)s hiérarchiques

2. Le pouvoir coercitif ou menaçant

Souvent hiérarchique, et c’est le chef qui aboie des ordres, il menace parfois jusqu’au harcèlement moral

Parfois venant  une pression autre, grâce à la connaissance d’une information qui l’on souhaiterait ne pas voir divulgué, sans que ce soit un vrai chantage.

3. Le pouvoir d’expertise

Celui ou celle qui « sait », qui est expert (e), est la personne qui est écouté (e). Ses jugements sont considérés comme exacts et influencent le décideur.

4. Le pouvoir de l’information

Il se rapproche du pouvoir d’expertise. Le détenteur de l’information peut ne pas être un expert. Il peut même être extérieur à l’organisation ou à l’entreprise. Son pouvoir vient de l’information qu’il détient. S’il s’en va l’information disparaît avec lui, ce qui risque de nuire à l’entreprise.

5. Le pouvoir de récompense

Quand on est à même de récompenser les autres, ses collaborateurs en particulier, peu importe la forme de la récompense. Le pouvoir d’accorder est là. C’est aussi le pouvoir de refuser une récompense.

Que la récompense soit juste ou injuste, celui ou celle qui le possède influence nécessairement le comportement des personnes qui sont dans l’attente d’une récompense.

6. Le pouvoir de réseautage

Il suffit de savoir qu’une personne appartient à un réseau, un club, une association, une loge maçonnique, un syndicat quelconque, pour que cette personne ait du pouvoir et de l’influence sur les autres.

7. Le pouvoir du charisme

Plus une personne a du charisme et plus elle détient le pouvoir, car les autres l’écoutent. Sa « présence », ses propos font que sa parole et son comportement influencent ceux des autres, d’une manière tellement naturelle que personne n’en prend ombrage ou la contredit.

Source : The 7 Types Of Power That Shape The Workplace

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Déléguer : Pourquoi faire ? ou Neuf fausses bonnes raisons pour ne pas déléguer
Senior : Le pouvoir de vos tempes grises
Créativité : Le pouvoir du « Ou bien »

La Miviludes : Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires
Changement : Dix conseils pratiques pour en gérer la conduite
Définition des critères d’exigence dans le domaine du Comportement de manager

Autres Management :

Récapitulatif 11 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La mémoire pour une meilleure efficacité personnelle


Efficacité personnelle : La mémoire est indispensable

noeud à son mouchoirLa mémoire est un mécanisme du cerveau humain. Comme tout muscle, le cerveau doit s’entraîner pour être efficace.

Dans le domaine de la mémoire, le mécanisme est toujours le même :

1ère étape : L’apprentissage

Quel que soit le sens utilisé, l’odorat, la vue, l’ouïe, le goût, la peau, l’information sera reconnue d’une manière consciente ou inconsciente. C’est l’encodage de l’information.

2ème étape : Le stockage

Pour parler de mémoire, après avoir décodé l’information, il faut que le cerveau la stocke, c’est-à-dire l’enregistre, la trie, la classifie selon un système propre à chacun. Le stockage est plus ou moins profond et durable. On parle de mémoire à court terme et de mémoire à long terme.

Si l’information transmis par un des sens n’est pas stockée, alors elle est perdue.

3ème étape : La restitution

Le seul intérêt de stocker des informations en mémoire est de les rechercher, de les trouver et de les restituer.

Solliciter sa mémoire permet de rapprocher plusieurs informations entre elles, d’acquérir et de stocker d’autres informations dans les mêmes classifications ou, grâce à l’imagination, de créer de nouvelles classifications d’informations.

La restitution d’information se fait aussi bien consciemment qu’inconsciemment, par une sollicitation extérieur, un stimulus ou par une réflexion interne volontaire.

L’analyse et la créativité sont d’autant plus grandes que le nombre d’informations à disposition du cerveau sera plus grand et que le cerveau va les retrouver dans un délai le plus court possible.

Expertise

Des adultes

Plus la mémoire s’exerce, plus il y aura d’informations stockées dans la mémoire. C’est ainsi que l’on peut parler d’expert en mémorisation. Les acteurs de théâtre et les chercheurs en sont deux exemples typiques.

Les premiers sont capables d’enregistrer, très rapidement et de restituer des textes d’une complexité et d’une grande longueur, au cours de leurs prestations sur les planches.

Les seconds possèdent en mémoire des informations nombreuses et détaillées sur leurs domaines d’expertise et s’en servent pour leurs travaux de recherche, afin d’augmenter encore plus leurs savoirs.

Les enfants

Un autre exemple typique de l’exercice de la mémoire vient des enfants.

De la naissance à l’âge de deux ans, l’enfant va apprendre à reconnaître le son de la voix de ses parents et des autres membres de la famille, à se tenir assis, plus debout et enfin à marcher.
Il apprendra une ou deux langues, celles de ses parents, avec les accents.
Il prendra des habitudes de comportement, reconnaitra les goûts des aliments et de tout ce qu’il portera à sa bouche. Le jeu lui sera très utile pour ces apprentissages.

Plus tard, à l’école, les enfants apprennent ce qui leur est enseigné.

Mémoire sélective

Plus l’attention est concentrée sur l’apprentissage, plus la mémoire fonctionne.

Tant que le cerveau fonctionne correctement, la mémoire sera à même de restituer des informations très anciennes. Mais la mémoire est sélective. Si une information n’est pas bien encodée, pas bien enregistrée et surtout pas bien restituée, elle perd de sa vigueur, de netteté. On passe alors de la connaissance, « je sais », à la croyance, « je crois ».

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour améliorer votre efficacité personnelle et professionnelle, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Retenir, classer dans sa mémoire pour mieux restituer quand vous prenez la parole
Tableau périodique des éléments chimiques : Phrases mnémotechniques pour se souvenir
Pour créer un mot de passe sécurisé : quelques règles

La quantité d’informations transmises par un message
Déperdition de l’information : Pourquoi
Schéma de la déperdition de l’information

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 11 Communication
Récapitulatif 11 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

VAE : Qu’est-ce que la Validation des Acquis de l’Expérience ?


VAE  ou Validation des Acquis de l’Expérience : Qu’est-ce que c’est ?

Que signifie VAE ?

VAE en cours du soir

cours du soir

VAE est l’acronyme de Validation des Acquis de l’Expérience

La VAE est un moyen qui permet d’obtenir tout ou partie d’un diplôme ou d’une certification professionnelle

Un autre chemin que par la formation initiale

La formation initiale que l’on suit dans le système scolaire permet d’obtenir un diplôme. Lorsqu’il s’agit d’une formation professionnelle initiale, on parle de diplôme ou de certification. Il y en a des milliers reconnus en France par le Ministère du Travail

Seulement voilà, pour diverses raisons, à ce moment-là, vous n’avez obtenu ni le diplôme ni la certification, souhaité maintenant. Peut-être en avez-vous obtenu d’autres

Vous avez travaillé dans une entreprise ou une organisation, ou/et vous avez oeuvré au sein d’une association

Plusieurs années plus tard, vous avez acquis un certain nombre de connaissances et de compétences professionnelles. Vous les maîtrisez. Peut-être êtes-vous même expert dans certain domaine. Vous avez acquis une position dans la hiérarchie au fil du temps, grâce à vos compétences, sans pour autant avoir le diplôme ou la certification professionnelle qui correspond à votre expérience

Bref ! Vous souhaitez obtenir diplôme ou certification, sans retourner à l’école, bien sûr !

Et c’est possible !!

Cela s’appelle la VAE

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour être accompagné dans votre évolution professionnelle, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en avoir plus :


En complément :

VAE : Le processus de la Validation des Acquis de l’Expérience
VAE : Les financements
De fausses embauches font de vous un Vrai complice de vols

CV : Formations conseils pour les présenter
VAE : Tout le monde a droit à la Validation des Acquis de l’Expérience
Formations continues pour donner un second souffle à votre carrière

Autres Formation et Management :

Récapitulatif 4 Emploi
Récapitulatif 7 Emploi
Récapitulatif 7 Management

Tous les articles de ces catégories sont listés dans les pages Emploi et Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Senior : Le pouvoir de vos tempes grises


Senior : Le pouvoir de vos tempes grises

tempes grisesIl paraît peut-être bizarre de faire l’éloge des tempes grises pour un senior, mais réfléchissons un instant sur ce qui est un point fort des quinqua et plus.

Lorsqu’un jeune entrepreneur créé son entreprise et qu’il commence à réfléchir sur un moyen de développer ses activités, il va naturellement penser à lier des partenariats, puis il lui viendra l’idée d’embaucher un ou plusieurs collaborateurs.

Sa tendance naturelle sera de se tourner vers de futurs collaborateurs compétents, qui ont fait leurs preuves, et qui sont plus jeunes ou de la même tranche d’âge que lui, pour des raisons d’affinité.

L’image des tempes grises

A l’intention de cet employeur, nous lui signalons que lorsqu’il embauche des « tempes grises« , il va introduire dans son entreprise une image de stabilité qui va rassurer ses clients et ses prospects.

En effet, peu de personne vont s’imaginer que le senior s’engage dans une entreprise, jeune, avec l’idée qu’elle disparaisse peu après. L’entreprise paraît, du coup, beaucoup plus crédible et pérenne.

La sagesse est représentée par les tempes grises (et blanches).

Expertise des « tempes grises« 

Dans une entreprise, surtout une PME ou une TPE, embaucher un(e) senior, c’est acquérir des compétences d’expert dans le domaine maîtrisé par ces « tempes grises« .

Dans le cadre de mission d’intérim ou de contrat à durée déterminée (CDD), l’apport d’un senior est quasi immédiat. Pas de nécessité de former les « tempes grises » sur les tâches à accomplir. Un minimum d’informations est à fournir au senior qui, grâce à son expérience est opérationnel plus rapidement de bon nombre de plus jeunes.

Une mission des « tempes grises » : le transfert de compétences

Dès que l’entreprise prend du poids sur son marché et qu’elle se soit développée au point d’avoir un nombre suffisant d’employés, l’entrepreneur peut confier à ses « tempes grises » des missions de transfert de compétences.

Les seniors servent alors à former les plus jeunes, à leur apprendre tous les trucs et astuces appris durant leur carrière et qui sont toujours d’actualité, toujours profitables pour l’entreprise

Senior ou « tempes grises » en recherche d’emploi

Que vos tempes soient grises, blanches, blondes ou autres, rappelez aux recruteurs tous les avantages qu’il y a à vous embaucher. Vous avez tellement à apporter à une entreprise.

Visitez notre site dédié à la recherche d’emploi, www.boosteremploi.com,

vous y trouverez plus de 1000 liens vers des sites d’emploi.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Ne restez pas isolé (e) dans votre recherche d’emploi, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Seniors Vos points forts auprès des recruteurs
Senior, Trop vieux, trop cher : Luttez contre les préjugés
Senior Arguments contre le « Pas assez diplômé »

Senior Les entreprises qui vous recrutent
Seniors : Exprimez=vous correctement
Composition d’une équipe de projet : Juniors et seniors

Plus de 50 ans : Comment souhaitez-vous être appelé ?

Autres Emploi :

Récapitulatif 6 Emploi

Tous les articles de la catégorie se trouvent regroupés dans la page Emploi de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :