Code de la route ou 10 croyances à rectifier


Légendes urbaines sur le code de la route

panneaux routiersRétablissons la vérité, celle du Code de la route, en France.

Nombreuses sont les croyances sur ce qui s’y trouve.

Voici ce qui est vrai :
 

1. Pas de retrait de permis en vélo

Un retrait de permis est possible uniquement pour les infractions commises avec un véhicule pour lequel un permis de conduire est exigé.

Autrement dit, une infraction à bicyclette n’entraîne aucun retrait de permis de conduire une voiture ou une moto.

Cependant, en cas de jugement au pénal, le juge peut décider d’un retrait du permis.

2. Les appels de phares sont autorisés

Plus précisément, prévenir les autres conducteurs, par un appel de phares, de la présence d’un radar ou d’un contrôle routier, c’est encourager le manque de civisme d’un certain nombre d’entre eux.

3. Un passager ayant trop bu peut être sanctionné

Si le passage est dans un véhicule à l’arrêt, moteur éteint, alors les forces de l’ordre ont le droit de considérer qu’il s’agit d’une ivresse sur la voie publique.

4. Un passager sans ceinture peut être sanctionné

Un passager, sans ceinture, de plus de 13 ans, est en infraction et donc sera sanctionné, indépendamment du conducteur.

S’il a moins de 13 ans, alors c’est le conducteur qui sera sanctionné.

5. Un piéton peut recevoir une amende

Il suffit pour cela qu’il traverse la rue alors qu’un passage pour piéton se trouve à moins de 50 mètres de sa position.

Il peut aussi être sanctionné s’il passe alors que le signal lumineux lui indique d’attendre.

6. Pas de signature sur la carte d’assurance ni sur la vignette

Aucune sanction en cas d’absence de signature sur la carte d’assurance, la carte verte, ou sur la vignette apposée visiblement sur le pare-brise.

Les mentions légales y figurent toutes.

7. Rouler trop lentement peut être sanctionné

Ce sera plus facilement le cas sur les autoroutes où la vitesse minimale est de 80 km/h.

8. Il est interdit de passer au feu orange

Exactement la même interdiction que le feu rouge. La sanction est la même.

La tolérance de la maréchaussée vient qu’à l’orange, en cas de danger immédiat, le passage est préférable à un coup de frein trop brusque.

9. Il faut éteindre les feux de route (phares) face à un autre véhicule

Avant un virage, avant d’atteindre le sommet d’une côte, ou avant d’éblouir tout conducteur venant en de côté ou en face de vous, laisser ses feux de route allumés est une infraction, autant que si un autre véhicule vous précède.

10. Il faut se laisse doubler sans accélérer

Lorsque votre véhicule se fait doubler, il est interdit d’accélérer ou de se déporter sur la gauche pour l’empêcher.

La sanction est de 2 points retirés sur le permis, dans le cadre d’un déplacement professionnel.

Elle est de 3 ans de suspension du permis maximum dans les autres cas.

Source : Planet.fr

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Écoute, écoute, écoute la route
Où est-il interdit de se garer ?
À quoi sert d’argent des amendes des radars automatiques ?

Infractions routières à l’étranger : Vous allez payer !
Les commandements du bon conducteur
Deux-roues : Comment se protéger efficacement

Autres Bien-être  :

Récapitulatif 20 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Image de Marque personnelle : Définition et concept


Qu’est-ce que notre image de marque ?

image de marque : Boosteremploi

Notre, Votre image de marque personnelle, c’est tout ce qui vous concerne et la manière dont vous vous comportez.

C’est : Qui êtes-vous ? Vos valeurs ; Vos croyances ; Vos compétences ; Votre expérience et votre comportement. C’est ce que vous laissez lorsque vous quittez une pièce, ce que les gens disent de vous quand vous n’êtes pas là.

Ma marque, c’est Moi

« La Marque vous appelle »

citation de Tom Peter en 1997.

Quel que soit l’âge, quelle que soit sa position, quel que soit le milieu dans lequel nous évoluons, nous avons tous besoin de comprendre l’importance de la Marque. Nous sommes les patrons de nos propres entreprises : Société « MOI ».

Pour être dans la course aujourd’hui, la tâche essentielle est d’être le marqueteur de votre Marque, c’est-à-dire Vous !

Le succès d’une marque

Une Marque qui rencontre le succès, c’est d’abord une marque qui est vraie vis-à-vis d’elle-même, et qui sait définir son identité.

Jetez un coup d’œil à Coca Cola, Chanel, Amazon. Ils savent parfaitement définir les points spécifiques qui les différencient ainsi que l’image qu’ils véhiculent.

Sa propre image, c’est la même chose ou presque. C’est le fait d’être clair sur qui vous êtes, et quelle image vous projetez. La clé de votre image c’est l’authenticité.

Forces et valeurs

Un concept psychologique dans lequel une personne obtient de la gratitude et es émotions positives en s’exerçant à signer avec ses forces et ses valeurs. C’est en démontrant en permanence vos forces et vos valeurs dans toutes les choses que vous réalisez

Si vous faites ceci, vous avez l’énergie, vous serez influent et engendrerez la confiance.

Si vous n’êtes pas authentique, vous trouverez cela très vite fatiguant pour ne pas dire épuisant.

Vous et votre marque

« Une marque, c’est l’addition de l’ensemble des fonctions perçues et des aspects émotionnels d’un produit ou d’un service »

de Alan Bergston et Danielle Blumenthal

Développer votre marque, c’est simple bien que cela ne soit pas facile. C’est une question de temps.

Tout l’art consiste à savoir qui vous êtes, la manière dont vous fonctionnez, sans omettre ce que vous souhaitez devenir.

Une fois que ces points ont été identifiés et définis, vous serez en mesure d’être en phase avec le monde qui vous entoure

Par Philippe Gaultier

Du même auteur :

Bâtir l’Expérience Client 2/3 : Objectif et Pertinence
Les 7 fautes du recruteur qui ruinent l’entretien d’embauche
Concentrez-vous sur les choses importantes plutôt que de rester concentré

Présenté par Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Votre image de marque pour votre recherche d’emploi
Dépôt de bilan : rebondir
Le typosquatting condamné par la cour d’appel de Paris

Votre e-réputation sur le Web 2.0
Logo : 12 caractéristiques d’efficacité
Leçon de marketing

Autre Emploi et Bien-être:

Récapitulatif 11 Bien-être
Récapitulatif 11 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La mémoire pour une meilleure efficacité personnelle


Efficacité personnelle : La mémoire est indispensable

noeud à son mouchoirLa mémoire est un mécanisme du cerveau humain. Comme tout muscle, le cerveau doit s’entraîner pour être efficace.

Dans le domaine de la mémoire, le mécanisme est toujours le même :

1ère étape : L’apprentissage

Quel que soit le sens utilisé, l’odorat, la vue, l’ouïe, le goût, la peau, l’information sera reconnue d’une manière consciente ou inconsciente. C’est l’encodage de l’information.

2ème étape : Le stockage

Pour parler de mémoire, après avoir décodé l’information, il faut que le cerveau la stocke, c’est-à-dire l’enregistre, la trie, la classifie selon un système propre à chacun. Le stockage est plus ou moins profond et durable. On parle de mémoire à court terme et de mémoire à long terme.

Si l’information transmis par un des sens n’est pas stockée, alors elle est perdue.

3ème étape : La restitution

Le seul intérêt de stocker des informations en mémoire est de les rechercher, de les trouver et de les restituer.

Solliciter sa mémoire permet de rapprocher plusieurs informations entre elles, d’acquérir et de stocker d’autres informations dans les mêmes classifications ou, grâce à l’imagination, de créer de nouvelles classifications d’informations.

La restitution d’information se fait aussi bien consciemment qu’inconsciemment, par une sollicitation extérieur, un stimulus ou par une réflexion interne volontaire.

L’analyse et la créativité sont d’autant plus grandes que le nombre d’informations à disposition du cerveau sera plus grand et que le cerveau va les retrouver dans un délai le plus court possible.

Expertise

Des adultes

Plus la mémoire s’exerce, plus il y aura d’informations stockées dans la mémoire. C’est ainsi que l’on peut parler d’expert en mémorisation. Les acteurs de théâtre et les chercheurs en sont deux exemples typiques.

Les premiers sont capables d’enregistrer, très rapidement et de restituer des textes d’une complexité et d’une grande longueur, au cours de leurs prestations sur les planches.

Les seconds possèdent en mémoire des informations nombreuses et détaillées sur leurs domaines d’expertise et s’en servent pour leurs travaux de recherche, afin d’augmenter encore plus leurs savoirs.

Les enfants

Un autre exemple typique de l’exercice de la mémoire vient des enfants.

De la naissance à l’âge de deux ans, l’enfant va apprendre à reconnaître le son de la voix de ses parents et des autres membres de la famille, à se tenir assis, plus debout et enfin à marcher.
Il apprendra une ou deux langues, celles de ses parents, avec les accents.
Il prendra des habitudes de comportement, reconnaitra les goûts des aliments et de tout ce qu’il portera à sa bouche. Le jeu lui sera très utile pour ces apprentissages.

Plus tard, à l’école, les enfants apprennent ce qui leur est enseigné.

Mémoire sélective

Plus l’attention est concentrée sur l’apprentissage, plus la mémoire fonctionne.

Tant que le cerveau fonctionne correctement, la mémoire sera à même de restituer des informations très anciennes. Mais la mémoire est sélective. Si une information n’est pas bien encodée, pas bien enregistrée et surtout pas bien restituée, elle perd de sa vigueur, de netteté. On passe alors de la connaissance, « je sais », à la croyance, « je crois ».

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour améliorer votre efficacité personnelle et professionnelle, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Retenir, classer dans sa mémoire pour mieux restituer quand vous prenez la parole
Tableau périodique des éléments chimiques : Phrases mnémotechniques pour se souvenir
Pour créer un mot de passe sécurisé : quelques règles

La quantité d’informations transmises par un message
Déperdition de l’information : Pourquoi
Schéma de la déperdition de l’information

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 11 Communication
Récapitulatif 11 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les 6 erreurs humaines d’après Cicéron


Les 6 erreurs humaines d’après CicéronCiceron_Marcus_Tullius_106_-_43_av_JC

L’Illusion

On se fixe pour objectif un gain personnel en oppressant les autres

La Tendance

à se faire ses soucis

La Croyance

que quelque chose est impossible, simplement parce que l’on ne peut pas le faire soi-même

Le Refus

de renoncer à certaines habitudes

La Tentation

d’obliger les autres à croire comme soi et de vivre comme soi

La Négligence

du développement et de l’affinement de l’esprit et de s’habituer à lire et à étudier

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Das Kind – L’enfant
C’est difficile, osons ! Sénèque
Règles pour être un humain

Les 10 principes du Pacte Mondial des Nations-Unies
Un sourire ne coûte rien
L’empathie, c’est…

Autres Bien-être :

Récapitulatif 1 Bien-être
Récapitulatif 5 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter