Comment l’IA analyse l’entretien vidéo


Comment l’IA analyse l’entretien vidéo

L’intelligence artificielle est tout simplement un programme.

Il est ainsi appelé parce qu’il simule le raisonnement d’un être humain pour une tâche bien précise.

Ici, nous évoquons l’analyse d’un entretien d’embauche vidéo.

entretien d'embauche par vidéo pour la famille adams

Une distinction importante dans les entretiens

Il existe 2 grands types d’entretien d’embauche à distance et en vidéo.

Le premier consiste à remplacer l’entretien en face-à-face par un entretien où chaque interlocuteur est face à son écran et à sa caméra et son microphone.

Le plus grand avantage de ce type d’entretien est l’économie de temps, de déplacement et donc des frais de transport.

Les outils comme Skype, Teams, Zoom, etc. permettent d’enregistrer la conversation.
Cependant, c’est le recruteur qui a, le premier, décrypter le langage verbal et non-verbal du candidat.

Le second type d’entretien d’embauche est l’entretien vidéo proprement dit.

Le recruteur a enregistré un certain nombre de questions dans une vidéo.
Le candidat écoute les questions en regardant cette vidéo, tout en s’enregistrant donner ses réponses. Puis, il transmet la vidéo de ses réponses au recruteur.

De cette façon, tous les candidats ont exactement les mêmes questions.

C’est alors que peut intervenir l’IA pour seconder le recruteur dans l’analyse de la voix et de l’image.

Que contient l’analyse par l’IA ?

Plusieurs logiciels d’analyse d’entretiens vidéo existent sur le marché.
Certains analysent uniquement le son, d’autres le son et l’image.

La distinction est importante car la législation française interdit les discriminations sur le physique des candidats.

Il n’empêche qu’une impression donnée par le physique du candidat a toujours une influence sur l’appréciation que le recruteur fait.

Il en est de même pour le son.
Un accent régional marqué passe inaperçu dans la région d’origine de cet accent.
Ailleurs, il peut indisposer le chargé du recrutement.

La prosodie est traitée par l’IA.
Cela consiste à analyser les tonalités, les accents, la modulation de la voix.

L’IA analyse l’image en notant les mimiques, les gestes, l’orientation de yeux, les mouvements du corps.

Le compte-rendu de l’IA est basé sur des statistiques qui indiquent que tel comportement visuel ou verbal est mis en œuvre selon le degré de confiance en soi.

Les limites de l’IA

Comme tous les tests psychotechniques durant l’entretien d’embauche, l’Intelligence artificielle peut passer à côté d’éléments difficiles à analyser.

Par exemple, si le candidat est stressé, fatigué ou est enrhumé ou tousse, sa voix sera changée et l’interprétation sera faussée.

Il en est de même pour un candidat qui bégaye ou qui est seulement timide, l’IA peut interpréter cela comme un candidat qui hésite ou ment alors qu’il s’agit d’une autre perturbation.

Et l’analyse humaine dans tout ça ?

Si l’IA va indiquer que le candidat a menti ou maîtrise pleinement son sujet, le recruteur aura tendance à de laisser influencer par le programme.

Les soft skills seront mis en avant au détriment des savoir-faire.

La surinterprétation des résultats donnés par l’IA risque de générer des rejets en nombre de tous les profils différents de celui du « candidat idéal ».

Si les seules embauches sont celles des candidats parfaits, que deviennent alors les autres ? !

L’uniformisation des programmes des IA a tendance à générer une uniformisation des profils demandés.

Alors, l’IA pour ou contre ?

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Recruteur : La présélection des candidats
Vidéoconférence : entretien d’embauche ou pas, 6 conseils pour soigner votre communication
5 méthodes pour optimiser son recrutement

Recruteur : Les bonnes questions en entretien d’embauche
Recrutement : La place du numérique
6 Comportements à éviter en entretien d’embauche

Autres Communication, Emploi, Informatique et Management :

Récapitulatif 20 Communication
Récapitulatif 20 Emploi

Récapitulatif 20 Informatique
Récapitulatif 20 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Sélectionner les candidats : IA et Vidéo


Sélectionner les candidats : IA et Vidéo

Dans un processus de recrutement classique, l’entreprise publie une annonce dans laquelle elle décrit, entre autres, les savoir-faire indispensables et ceux qui apportent un plus à la candidature.

Malgré cela, de trop nombreuses candidatures arrivent, sans que l’on voit le moindre rapprochement entre la demande et le CV ou la lettre de motivation.

votre prochain recruteur : une IA

votre prochain recruteur : une IA ? source : Pixabay

Après avoir récolté les CV durant une semaine environ, le chargé de recrutement va se mettre à séparer le bon grain de l’ivraie, c’est-à-dire les CV qui ont un intérêt pour l’employeur et les autres.

L’IA

L’intelligence artificielle, est un programme qui aide le sélectionneur.

L’IA va établir une cotation de chaque CV en comparant les critères demandés et les mots trouvés dans le CV. Plus il y aura de correspondance et plus le candidat aura de chance d’être retenue pour la suite du processus de recrutement.

Les critères ayant le plus de poids donneront plus de points en cas de matching.

Le préalable à cette façon de faire est que le CV transmis soit dans un format compatible, de préférence un PDF.

Les CV « exotiques », comme rédigés avec un traitement de texte peu connu, ou une image, sont condamnés d’avance.

L’entretien par vidéo

La vidéo devient un outil accessible à la majorité des internautes.

D’un côté, le candidat peut enregistrer un CV vidéo.
En 1 minute à 1minute 30, il présente les grandes lignes de son CV, compétences en tête.

De l’autre côté, le recruteur gagne du temps en utilisant un outil d’entretien vidéo à distance.
C’est un »vrai » entretien en direct.

Un autre moyen est la vidéo en différée :
Le recruteur enregistre une série de questions dans une vidéo.
Le questionnaire est identique pour tous les candidats.
Chaque candidat visionne les questions et enregistre ses réponses, vidéo et son. Puis, il transmet l’enregistrement au chargé de recrutement.

Que ce soit grâce à un programme ou avec la vidéo, les candidats familiarisés avec ces nouveaux outils numériques augmentent leur chance, même s’ils possèdent moins de compétences que les autres.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Recruteur : La présélection des candidats
Embauche : 8 critères de sélection légaux ou pas
Le mode de questionnement du recruteur

Candidature : Relancer le recruteur, mode d’emploi
Recrutement : La place du numérique
Entretien d’embauche par visio : Mode d’emploi

Autres Communication, Emploi et Management :

Récapitulatif 20 Communication
Récapitulatif 20 Emploi
Récapitulatif 20 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le rapport ou compte-rendu de réunion


Réunion de travail : Un rapport complet

rapport ou compte-rendu de réunionSommaire :

À quoi sert une réunion de travail

Bien préparer une réunion de travail

Réussir l’animation d’une réunion de travail

Le rapport ou compte-rendu de réunion

Toutes les réunions de travail doivent faire l’objet d’un rapport ou compte-rendu de réunion.

Le rapport doit être rédigé le jour-même ou, au pire, le lendemain, afin d’avoir encore en tête la compréhension des notes prises durant la réunion et se rappeler les points omis dans ses notes.

Tout retard expose à de la perte d’information.

Le rapport sera adressé à tous les participants et à ceux qui ont besoin de connaître les conclusions du travail des participants.

Le compte-rendu rependra, point par point, l’ordre du jour, qui est fil conducteur.

Si, pour un point, une ou des actions sont à mener, alors celui ou celle (ou ceux) qui est chargé de ces tâches sera mentionné, avec, de préférence, une date butoir de réalisation de l’action.

Si une autre réunion doit suivre celle qui vient de se dérouler alors la date de la prochaine réunion sera indiquée en fin du rapport.

Le rapport doit être le reflet réel et objectif de la réunion.
Les interprétations du rédacteur du compte-rendu sont exclues.

Un bref résumé synthétisera le résultat obtenu, lequel dépend de l’objectif de la réunion.

Pour une réunion de décision ou de résolution de problème, c’est la décision ou la solution qui sera brièvement décrite.

Toutes les alternatives seront indiquées, du plan B aux idées éliminées, si cela a un sens.

Pour une réunion d’information ou une formation, le rapport est accompagné d’un questionnaire où chaque participant donne son avis sur le résultat obtenu et sa satisfaction personnelle.

Si des avis différents ont été exprimés, ils doivent figurer dans le compte-rendu, avec la mention de majorité et de minorité pour l’un ou l’autre des avis.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Que doit contenir un rapport d’activité ?
Concentrez-vous sur les choses importantes plutôt que de rester concentré
Avant d’entreprendre un travail, je me demande

7 règles pour rester concentré sur son travail
Rédiger un rapport d’activité dans une entreprise pour la première fois
Je contrôle à bon escient

Autres Organisations :

Récapitulatif 19 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Un speed recruiting sur 2 jours : Vous passez quand ?


Speed recruiting : Quand vous avez le choix de la date et de l’heure

Quand se rencontrer en entretien d'embauche

Prêt(e) à sauter le pas

Vous avez réussi à décrocher un entretien d’embauche.
Le recruteur vous précise qu’il s’agit d’un recrutement en mode rapide ou speed recruiting, appelé aussi speed recrutement.

En deux jours, ce seront plusieurs dizaines de candidats qui seront confrontés aux recruteurs.
Première question difficile, au téléphone :  » Quand souhaitez-vous passer ? « 

S’agit-il simplement d’une question d’organisation ou bien une question piège pour tester votre motivation ?
Seul le recruteur le sait.

Alors quoi répondre ?

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Préférez-vous stresser en attendant votre tour ou passer quand le recruteur est fatigué ?

Côté recruteur

Le recruteur doit se mettre dans le bain. Il fera des erreurs avec les premiers entretiens, puis il prendra le rythme et pensera qu’il a encore beaucoup de candidats à rencontrer, donc son attention sera moins forte.

Pour rester présent dans sa mémoire, il retiendra ceux qu’il a vu au tout début et ceux qu’il aura vu dans les derniers.

  1. Pour les premiers, il aura tendance à les retenir car son questionnaire et sa présentation de l’entreprise et du poste était encore maladroite.
  2. Pour les derniers, il sera peut-être fatigué, aura envie que son marathon s’arrête et fera passer les entretiens avec moins d’attention.

Le fait de vous demander de choisir est un élément qui prouve votre motivation. Vous avez donc deux possibilités :

  • soit vous lui annoncer un moment, en lui expliquant pourquoi ce moment :
    • horaire des transports en commun ou de la fluidité du trafic,
    • votre besoin de disposer de l’autre journée
    • tenir compte de vos contraintes familiales, etc.
    • ou encore pour lui signaler que vous le voulez en forme et à votre écoute, avec le sourire
  • soit vous le laisser gérer son temps, en lui laissant, lui, choisir de fixer l’heure et le jour du rendez-vous, en lui expliquant que, quelles que soient la date et l’heure, votre motivation sera toujours aussi forte. Toujours avec le sourire !

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Côté candidat (e)

Autre élément de réponse : êtes-vous du matin ou du soir ?

Il faut que vous, vous soyez en pleine forme pour

  • vous présenter en deux à trois minutes,
  • faire un résumé de votre parcours professionnel,
  • lister vos compétences et vos connaissances, voire vos diplômes s’ils sont récents,
  • poser deux à trois questions maximum sur le poste et l’environnement de travail ou sur la suite qui sera donnée

Chacun gère sa nervosité différemment.
Si vous êtes du genre impatient (e), et/ou à cheval sur le respect des horaires, en cas d’un léger retard, votre stress risque de monter en flèche.
Pour d’autres, peu importe l’heure, du moment que l’horaire est respecté.

Le stress peut venir d’un manque de préparation. Dites vous qu’il est impossible de se préparer à tout.
Cependant il faut connaître par coeur les éléments suivants :

  1. Votre parcours professionnel et vos diplômes ; en un mot votre CV
  2. Vos points forts et vos faiblesses et la manière de les présenter, dans le contexte décrit par le recruteur
  3. Deux à trois questions à poser au recruteur, si la durée de l’entretien le permet

Est-ce votre cas ?

Philippe Garin

Pour vous faciliter le recrutement, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Ne confondez pas Speed recruiting avec Recrutement rapide
Job dating ou speed recruiting : Faire une bonne impression
Décrocher un job en 7 minutes

Le speed recruiting : Définition et mode d’emploi
Recrutement : Les sources de stress du recruteur
Que pense un recruteur en entretien d’embauche ?

Autres Emploi :

Récapitulatif 17 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Entretien d’embauche : le mode de questionnement du recruteur


Le mode de questionnement du recruteur évolue

Questionnaires, tests et recrutement prédictif

évolution du savoirLe mode de questionnement d’un recruteur a évolué avec le temps.

Là où le recruteur s’intéressait aux savoir-faire d’un candidat, se trouvait un questionnaire, long, avec un nombre important de questions fermées.

Ce principe est encore utilisé dans certains logiciels en ligne. Le « bon » résultat est celui qui « colle » le plus à la majorité des réponses données par les répondants.

C’est ce même principe que les services de météo utilisent lorsqu’ils parlent de « normale saisonnière ». Il s’agit d’une moyenne des températures, le même jour, sur un grand nombre d’années, et qui alors considérée comme la « norme ».

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter
Donc, pour décrocher le job, le candidat devait, en entretien d’embauche, répondre à de longs questionnaires, et que l’on appelle toujours des tests.

C’est ce principe utilisé de nos jours, dans ce qui est appelé « recrutement prédictif ». Les questions portent sur des sujets divers, autant que la personnalité, le quotient émotionnel, etc. que sur les expériences et connaissances.

Ce mode de recrutement se développe. Il a un air de nouveauté, alors qu’il s’agit d’établir un rapprochement des réponses données par les candidats et celles établies par l’employeur et qu’il considère comme celle du candidat « idéal ». Et c’est plus facile par des questions fermées.

Et les questions ouvertes alors ?

Les automates, robots et autres logiciels de recherche de profils sur internet, sont des moteurs de recherche, utilisés pour trouver des CV dans des banques de CV, appelés aussi CVthèques, des profils de réseaux sociaux, et les grands moteurs du marché, Google en tête avec Bing et Yahoo.

La sélection s’effectue alors dès la recherche du CV et moins au moment de l’entretien d’embauche.

L’entretien d’embauche contient moins de questions fermées et plus de questions ouvertes.

A priori, les personnes convoquées possèdent les savoir-faire attendus, puisque ces derniers sont dans leurs CV. Encore faut-il les vérifier.

Vérification des informations sur la formation et les diplômes, contrôles de références auprès des anciens employeurs sont des techniques largement utilisées, surtout lorsque l’intervieweur a un doute sur la sincérité du candidat.

Les qualités humaines sont de plus en plus recherchées en entretien d’embauche pour répondre à la principale question :

« Le (la) candidat (e) est-il (elle) à même de réussir
son intégration dans la société ? »

L’évolution du recrutement

L’évolution du recrutement va-t-il se poursuivre et mener à la disparition de l’entretien d’embauche ?

Certes non ! Et pourquoi ?

Parce qu’un robot reste un robot et que rien ne remplacera la sensibilité de la personne.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour préparer votre entretien d’embauche, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Recruteur : La présélection des candidats
Embauche : 8 critères de sélection légaux ou pas
Autopsie du discours d’un candidat malheureux

Pourquoi le poste vous a échappé
Connaître ses limites face à un recruteur en entretien d’embauche
Candidature : Réponse automatique du recruteur

Autres Emploi :

Récapitulatif 15 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Burn out : Les symptômes pour le repérer


Repérer les symptômes du burn-out avant le drame

Le burn out est comme un volcan : le feu intérieur couve puis explose en une belle irruption.volcan en irruption

Le résultat est un arrêt de travail, dans le meilleur des cas, ou la mort, dans le pire des cas. Mort par épuisement, par suicide, par infarctus, au choix !

C’est dangereux pour sa santé et son entourage. C’est pourquoi, il est bon de connaître les signes qui permettent de reconnaître que le feu intérieur est en train de vous consumer.

Vous les trouverez dans ce sondage

Peu importe le nombre de réponses que vous avez cochées dans ce questionnaire. Il suffit que les symptômes soient fréquents, permanents ou chroniques pour prendre dare-dare un rendez-vous chez votre médecin.

Faites une pause, une vraie, avant qu’il ne soit trop tard.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Risques cardiovasculaires : les facteurs du risque
Burnout ou Syndrome d’épuisement professionnel
Les cartes du bruit

Le bore-out : « Quel ennui ! »
Lâcher-prise vs relaxation
Insomnies ! Quoi faire ?

Autres Bien-être et Management :

Récapitulatif 12 Bien-être
Récapitulatif 12 Management
Les autres sondages

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Mon aide directe : Votre participation


Aidez-moi à aider les chercheurs d’emploi

en poste ou au chômage


Participez à mon sondage en seulement 3 minutes


Philippe GarinJuillet 2008, premier article dans ce blog, rempli de conseils gratuits sur l’Emploi, entre autres.

Février 2009, j’ai créé le site www.boosteremploi.com dédié à la recherche d’emploi et à l’évolution professionnelle.

Juillet 2011, la perte de mon emploi me donne envie de partager, encore plus, mon savoir-faire acquis depuis ma rencontre avec une experte en outplacement fin 2001, Nathalie.

Octobre 2014, création de la première Newsletter totalement gratuite.


Novembre 2014, j’ai besoin de votre participation à ce sondage pour mieux définir mes prestations pour Vous permettre de trouver ou de retrouver un emploi, dans les meilleures conditions.

Si vous n’êtes pas concerné (e) directement, il y a autour de vous de personnes confrontées au choix de quitter leur emploi ou qui sont déjà en pleine recherche d’un nouvel emploi.

Répondez à leur place ou, pour les aider partagez ce sondage


Pour vous remercier

Je vous offre mon

« Guide d’observation d’une visite d’entreprise »

pour répondre à la question :

« Ai-je envie de travailler pour cette entreprise ? »

Alors n’oubliez pas de répondre à mon questionnaire. Cela ne vous prendra que 3 minutes.

Philippe Garin

Contactez-moi : phgarin@gmail.com


Pour en (s)avoir plus :


En complément :

Bien-être
Communication
Emploi

Humour
Informatique
Juridique

Management
Organisation
Science-Fiction

Sécurité
Voyages

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Sondage du 16 mars 2011


Sondage : Votre intérêt est pris en compte

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter
Ce blog propose des centaines d’articles de fond regroupés dans les catégories ci-après et listés dans les pages à la fin de ce présent article.

Prenez le temps de les parcourir avant de répondre au sondage et… après aussi, vous y trouverez des milliers de conseils divers.

Merci de votre attention.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


Tous les articles en quelques pages :

Bien-être
Emploi
Communication
Humour
Informatique
Juridique
Management
Organisation
Science-fiction
Sécurité
Voyage

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Congés payés réponses au test


Réponses au test sur les Congés payés à l’usage des employeurs

Le questionnaire du test est accessible ici :
Test congés payés à l’usage des employeurs

congés payés de nos jours

1.      Vrai

Le salarié qui effectue un travail rémunéré pendant ses congés peut être condamné à verser des dommages-intérêts au fonds de chômage départemental.

Il peut aussi faire l’objet d’un licenciement s’il a, ce faisant, manqué à son obligation de loyauté et de fidélité, voire d’exclusivité.

2.      Faux

Les salariés à temps partiel ont les mêmes droits à congés que les salariés à temps plein. Mais les jours à horaire réduit compris dans la période de congés sont entièrement décomptés.

Le salarié qui ne travaille habituellement le mercredi et qui prend trois semaines de congés payés se voit décompter dix-huit jours ouvrables et non pas quinze.

3.      Vrai

Le samedi est toujours décompté, sauf lorsqu’il s’agit d’un jour habituellement non travaillé dans l’entreprise et qu’il correspond au premier jour de congé du salarié.

Ainsi, un salarié qui prend son lundi ne se voit décompter qu’un jour de congé.

4.      Faux

Le jour férié inclus dans les congés du salarié ne lui est pas décompté seulement s’il est chômé dans l’entreprise.

5.      Faux

Les salariés qui n’ont pas un nombre suffisant de jours pour couvrir la période de fermeture peuvent être indemnisés au titre du chômage partiel.

6.      Faux

Vos salariés doivent prendre au moins douze jours ouvrables consécutifs et au plus vingt-quatre jours ouvrables consécutifs entre le premier mai et le 31 octobre au titre de leur congé principal.

Lorsqu’un salarié prend une partie de son congé principal en dehors de cette période, ce fractionnement peut ouvrir droit à des jours de congés supplémentaires, dont le nombre est généralement indiqué dans la Convention collective, souvent 2 jours.

7.      Faux

Mais cette renonciation doit être individuelle et expresse. Recueillez-la toujours par écrit.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Quiz sur la recherche d’emploi
Quiz sur Internet
Recherche d’emploi « en vacances » : mauvaise ou bonne idée

Les bonnes questions pour se fixer ses priorités
Questions de recruteurs et exemples de réponses
Conseil de prud’hommes Art. L 512-1 et L 512-8 du Code du travail

Autres Juridique et Management :

Récapitulatif 5 Juridique
Récapitulatif 5 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Plus de questions à poser à un recruteur


Plus de questions à poser à un recruteur

plus de questionJe viens de compléter le catalogue des questions à poser à un recruteur sur mon site Web dédié à la recherche d’emploi !

  • Questions sur l’entreprise
  • Questions sur le poste
  • Questions sur le candidat idéal

Cette fois-ci, pas d’exemples de réponse, puisque le but des questions à poser est de se faire une idée pour décider si VOUS, vous êtes prêt(e) à prendre le poste proposé.

Cette rubrique a été supprimée lors du changement du site web. Pour plus de détail, contactez-moi.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Questionnaire recrutement
Des questions difficiles de recruteurs
Quelques exemples de questions lors d’un entretien d’embauche

Questions de recruteurs et exemples de réponses
Entretien d’embauche : Jamais les mêmes questions. Zut alors !
Le Pourquoi de certaines questions en entretien d’embauche

Autres Emploi :

Récapitulatif 1 Emploi
Récapitulatif 4 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Tests de réaction au stress et aux tensions


Tests de réaction au stress et aux tensions

résistance au stress et aux tensionsTestez-vous pour analyser votre situation du moment face au stress et aux tensions quotidiennes.

Pour vous aider à répondre la question : suis-je surchargé et ma santé est-elle compromise ?
Voici une grille d’analyse :

Symptômes

L’affirmation correspond à ma situation

Souvent /
très souvent

En partie /
de temps en temps

Rarement / jamais

1. Je m’irrite lorsqu’il me faut attendre

2. Je prends souvent de travail chez moi

3. Je fume plus de 10 cigarettes par jour

4. Je consomme de l’alcool chaque jour

5. J’ai un excédent de poids supérieur à 10 kg

6. Je ne pratique aucun sport

7. Je suis souvent sollicité de partout

8. Je ne m’accorde jamais de véritable pause

9. On me dérange souvent (visiteurs, téléphone, bruits, etc.)

10. Après des ennuis au travail, je souffre de colique

11. Lorsque je veux qu’un travail soit bien fait, je dois l’exécuter moi-même

12. Mes collaborateurs ne sont pas assez qualifiés

13. Après mes absences, j’ai mon bureau encombré de paperasses

14. Je fais souvent des heures supplémentaires

15. Lorsque j’ai des problèmes, je me réveille la nuit et je ne peux plus me rendormir

16. J’ai souvent l’impression d’être débordé de travail

Total des croix :

Si j’ai plus de cinq à huit « souvent / très souvent », je suis surchargé (e) et ma santé est compromise.

Réfléchir à mes propres qualités / à ma position personnelle.

La vie professionnelle et privée, l’esprit et le corps pris en considération simultanément.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Catastrophe stress et mesures personnelles à prendre pour se préparer
Urgences Réactions courantes au stress en situation d’urgence
Stress technologique : comment le maîtriser

Faut-il avoir peur des tests de personnalité informatisés ?
Burnout ou Syndrome d’épuisement professionnel
Insomnie vs sommeil fractionné

Autres Bien-être :

Récapitulatif 1 Bien-être
Récapitulatif 5 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Quelques exemples de questions lors d’un entretien d’embauche


Quelques exemples de questions lors d’un entretien d’embauche

pour le recruteur et pour le candidatentrevue de sélection embauche

Voici quelques exemples de questions que vous pouvez poser lorsque vous recrutez si vous n’êtes pas à l’aise dans un tel entretien d’évaluation du candidat convoqué pour un entretien.

Ces mêmes questions peuvent servir aux candidats pour se préparer à ce fameux entretien, passage obligé pour décrocher le job souhaité

Sur son passé :

  • Quelle est votre formation ?
  • Quel est votre niveau d’études ?
  • Dans quelles matières étiez-vous le (la) meilleur(e) ? Pourquoi ?
  • Avez-vous gagné de l’argent pendant vos études ? Comment ?
  • Avez-vous participé à des activités extrascolaires ? Lesquelles ?
  • Pensez-vous avoir fait des études dont vous vous sentiez le plus capable ?
  • Si vous deviez recommencer des études, referiez vous les mêmes, ou que feriez-vous ?
  • Quels métiers ont exercé vos parents ?
  • Comment passiez-vous vos vacances ?
  • Que faisiez-vous à la maison étant enfant ?

Sur le présent :

  • Êtes-vous libre actuellement ?
  • Acceptez-vous de vous déplacer fréquemment ?
  • Acceptez-vous de déménager pour ce poste ?
  • Quelle est votre situation de famille ?
  • Que fait votre conjoint ?
  • Quel âge avez-vous ?
  • Depuis quand recherchez-vous du travail ?
  • Avez-vous contacté d’autres entreprises ?
  • Avez-vous d’autres propositions ?
  • Comment avez-vous organisé votre recherche d’emploi ?
  • Avez-vous parlé à votre conjoint de votre candidature ? Qu’en pense-il ?
  • Combien désirez-vous gagner ?
  • Quel était votre précédent salaire ?

Sur son futur:

  • Quel est votre objectif professionnel ?
  • Où vous voyez-vous dans cinq ans ?
  • Que voulez-vous devenir dans notre entreprise ?
  • Quels sont vos objectifs à courts, moyens et longs termes ?
  • Combien espérez-vous gagner à 30, 40, 50 ans ?
  • Quel est votre plan de carrière ?

Sur l’entreprise :

  • Pourquoi voulez-vous travailler dans notre entreprise ?
  • Que savez-vous de notre entreprise ?
  • Pourquoi souhaitez-vous travailler dans une grande (petite) entreprise ?
  • Que pensez-vous pouvoir nous apporter ?
  • Pourquoi et comment pensez-vous participer au développement de notre entreprise ?

Sur le poste :

  • Qu’est-ce qui vous attire dans cet emploi ?
  • Pourquoi pensez-vous vous plaire dans ce genre d’emploi ?
  • Comment imaginez-vous le poste que nous proposons ?
  • Quels peuvent être les désavantages de ce poste ?
  • Si vous étiez totalement libre de choisir votre emploi, quel est celui que vous souhaiteriez occuper de notre société ?

Sur son expérience :

  • Qu’avez-vous principalement apporté à votre précédente entreprise ?
  • Quelles fonctions avez-vous occupées ?
  • Parmi tout ce que vous avez fait, qu’avez-vous le mieux réussi ?
  • Qu’avez-vous le plus aimé, pourquoi ?
  • Parlez-moi de votre expérience professionnelle.
  • Parlez-moi de vos anciens employeurs.
  • Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi ?

Sur ses aptitudes :

  • Dans le domaine sentez-vous le plus compétent ?
  • Expliquez-moi pourquoi c’est vous que je devrai choisir.
  • Quelles sont, parmi vos aptitudes et expériences, celles qui vous font penser que vous réussirez dans ce poste ?
  • Parlez-vous des langues étrangères ? Lesquelles et avec quelle aisance ?
  • Avez-vous dirigé une équipe ?

Sur sa personnalité :

  • Quels sont vos loisirs ?
  • Quel(s) domaine( s) vous attire (nt) le plus ?
  • Préférez-vous travailler seul ou en équipe ?
  • Comment vous entendiez-vous avec vos camarades d’école ?
  • Comment vous jugez-vous ?
  • Quelles sont vos qualités et défauts ?
  • Parlez-moi de vous ! Décrivez-vous.
  • Comment acceptez-vous la hiérarchie ?
  • Aimez-vous les responsabilités ?
  • Quelles ont été vos plus grandes responsabilités ?
  • Quelles expériences ont le plus contribué à la formation de votre personnalité ?
  • Quelles ont été vos plus grandes difficultés ?
  • Quel est votre style de travail ?
  • Quel type de patron aimeriez-vous avoir ?
  • Aimez-vous les travaux routiniers ?
  • Admettez-vous les gens qui n’ont pas les mêmes intérêts et la même formation que vous ?
  • Allez-vous jusqu’au bout de ce que vous commencez ?
  • Citez-moi une occasion dans laquelle vous avez fait preuve d’initiative ! (du dynamisme, de la persuasion…)

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Questionnaire recrutement
Des questions difficiles de recruteurs
Questions de recruteurs et exemples de réponses

Plus de questions à poser à un recruteur
A savoir sur le recruteur et le CV
Recrutement : 8 réponses à la question « qu’emporteriez-vous sur une île déserte ? »

Autres Emploi :

Récapitulatif 1 Emploi
Récapitulatif 3 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Des questions difficiles de recruteurs


Des questions difficiles de recruteurs

questions difficiles

Les recruteurs, surtout les professionnels ont le chic pour poser les questions les plus difficiles.

Elles sont difficiles si vous n’avez pas préparer les réponses ou si vous n’avez ni un esprit supérieur ni un talent d’improvisation.

En voici quelques unes, sur lesquelles il vous appartient de bien réfléchir AVANT un entretien d’embauche.

  1. En quoi ce type de poste vous intéresse ?
  2. Quelle fut la plus difficile de vos expériences ?
  3. Appréciez-vous de travailler dans une équipe ? Et souhaitez-vous y jouer un rôle particulier ?
  4. Où vous voyez-vous dans cinq ans ?
  5. Quelles sont vos prétentions salariales pour ce poste ?
  6. Racontez-moi une blague
  7. En quelles circonstances avez-vous prouvé que vous saviez prendre des initiatives ?
  8. Parlez-moi des différentes expériences professionnelles qui vous qualifient tout particulièrement pour ce poste
  9. Si vous êtes engagé, combien de temps resterez-vous travailler dans notre entreprise ?
  10. Avez-vous des questions ?
  11. Pourquoi les plaques d’égout ont-elles une forme circulaire ?
  12. Quel est le dernier livre que vous ayez lu ?
  13. Dites-moi ce que vous savez de notre entreprise
  14. Parlez-moi d’une situation dans laquelle votre travail ou vos idées ont été critiqués
  15. Quel est votre principal défaut ?
  16. Parlez-moi des aspects positifs et négatifs de votre dernier emploi
  17. Quelles sont les choses les plus importantes que vous ayez apprises à l’école ?
  18. Quelles sont les valeurs morales qui vous font agir ?
  19. Comment faites-vous face à la pression ?
  20. Pourquoi avez-vous choisi de faire des études supérieures ?
  21. Qu’est-ce que votre futur employeur devrait vous demander pour que vous refusiez le poste ?
  22. Vous venez d’où ?
  23. En quoi vous différenciez-vous des autres candidats ?
  24. Ne pensez-vous pas que vous avez décroché du marché du travail depuis trop longtemps ?
  25. Qu’est-ce qui motivent vos collaborateurs ?
  26. Quel type de manager êtes-vous ?

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Questionnaire recrutement
Quelques exemples de questions lors d’un entretien d’embauche
Questions de recruteurs et exemples de réponses

Plus de questions à poser à un recruteur
A qui appartient le chat et qui habite Strasbourg
Parlez-moi de vos erreurs en entretien d’embauche

Autres Emploi :

Récapitulatif 1 emploi
Récapitulatif 3 emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Questionnaire recrutement


Des questions ?

questions à poserLors d’un entretien d’embauche, lorsque le recruteur pose la question : « Avez-vous des questions à poser« ,

Si vous ne savez pas quelles questions poser, en voici quelques unes dont vous pouvez vous inspirez :
 

  1. Quel est le niveau d’étude ou formation recommandé ?
  2. Quels sont les statuts et salaires proposés ?
  3. Quel est l’âge recommandé ?
     
  4. Quelles langues le candidat doit-il maîtriser ?
  5. Quelles expériences cette personne aurait-elle pu avoir ?
  6. Cette personne pourra-t-elle bénéficier d’une formation supplémentaire ?
     
  7. Quel est le secteur géographique de travail ?
  8. Quels sont les concurrents ?
  9. Quels sont les partenariats, filiale, etc. de l’entreprise ?
     
  10. Quels sont les produits ou services proposés ?
  11. Quelle est l’activité principale de l’entreprise ?
  12. Quel est l’organigramme de l’entreprise ?
     
  13. Quelles sont les méthodes de vente de l’entreprise ?
  14. Quelles sont les méthodes de prospection de l’entreprise ?
  15. Comment l’entreprise se fait-elle connaître ?
      
  16. Quelle activité exacte allez-vous proposer ?
  17. Pourra-t-il disposer d’un véhicule de fonction ?
  18. Quels sont les jours et horaires de travail ?
     
  19. Qui sera chargé de son encadrement ?
  20. Y aura-t-il un travail en équipe ? Avec qui ?
  21. Quel sera l’objectif de ventes à réaliser ?
  22. Quels sont les logiciels informatiques qu’il va utiliser ?

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour booster votre recherche d’emploi, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Des questions difficiles de recruteurs
Quelques exemples de questions lors d’un entretien d’embauche
Questions de recruteurs et exemples de réponses

Plus de questions à poser à un recruteur
Points faibles et points forts : Pourquoi le recruteur pose la question
Entretien d’embauche : des questions très inattendues

Autres Emploi :

Récapitulatif 1 Emploi
Récapitulatif 3 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter