Emploi des seniors : Et pourtant, ils sont si bons !


Senior : des idées reçues ont la vie dure

taux_emploi_senior_2012Seulement environ quatre « seniors » de 55 à 64 ans sur dix (44 % environ) occupent un emploi en France.

Ce faible pourcentage implique-t-il que les plus de 45 ans, âge de l’entretien obligatoire de mi-carrière dans les entreprises de plus de 50 salariés, deviennent inaptes à être recrutés ?

Évidemment non, et pourtant le chiffre ne baisse pas !

Quels sont les clichés sur les seniors qui résistent à la réalité ?

La loi interdit une discrimination à l’embauche sur l’âge. Ben voyons, comme critère officiel, oui ! Et dans la vie ?

Les seniors sont trop chers ?

Les seniors sont, pour 80% environ, prêts à négocier leur salaire à la baisse, voire une forte baisse.

Pour ménager la trésorerie des entreprises sans trop baisser le salaire des seniors, des aides et des baisses de charges sociales pour l’entreprise, accompagnent les contrats de génération et les contrats de professionnalisation.

Les seniors savent-ils s’adapter ?

Près de 90% des seniors accepteraient de déménager pour trouver un emploi

Les seniors souhaitent rester fidèles à l’entreprise jusqu’à leur retraite, donc plus longtemps que les autres actifs, plus jeunes.

Les seniors se forment et utilisent les outils numériques au quotidien et sont aussi « banchés » que leurs collègues, leurs enfants et petits-enfants.

Les seniors sont difficiles à manager ?

Les seniors sont un atout pour les chefs d’entreprise et leur hiérarchie qu’ils respectent par expérience.

Ils connaissent leur métier : Leurs expertises et connaissances mises en pratique sont mis en oeuvre plus efficacement et plus rapidement, pour le bien de l’entreprise.

Les seniors représentent une part toujours croissante de la population et donc, en tant que salariés, ils savent parler aux clients, qui ont la même tranche d’âge.

Philippe Garin

Pour être soutenu dans votre recherche d’emploi, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Insatisfaction client : Les causes financières
Points faibles à citer en entretien de recrutement 5/6 : Trop expérimenté
Recrutement : La mise en situation

Emploi : Exprimez vos talents
Manager une équipe : L’équipe est composée de …
Comment est-on un mauvais manager

Autres Emploi et Management :

Récapitulatif 16 Emploi
Récapitulatif 16 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Offre d’emploi : Les exigences et les souhaits dans les annonces


Examen d’une offre d’emploi

offre d'emploiDans toute annonce d’offre d’emploi, il y a des critères clairement exprimés et d’autres moins.

Ce peut être sur l’entreprise, lorsque son nom figure dans l’annonce ou que l’on peut deviner de qui il s’agit grâce à la combinaison de plusieurs indices dans l’annonce.

Les exigences et les souhaits du recruteur

Certaines caractéristiques sur le niveau de formation, de langue, de connaissances numériques ou d’expérience, sont accompagnées de qualificatif comme « impératif » ou « souhaitable ».
Là tout est clair.

Pour les autres, les indications manquent.
En général, le site Internet de l’entreprise ou du domaine dans lequel l’entreprise évolue, suffit à se faire une idée du degré d’exigence.

Un appel téléphonique au standard de l’entreprise ou au service RH permet aussi de poser la question avant même de postuler.

Appeler pour se renseigner est bien vu car cela montre l’intérêt du candidat pour le poste et l’examen de sa candidature en sera facilité.

Par contre, d’autres entreprises refusent de répondre au téléphone, surtout quand le personnel a une charge de travail très importante. Les appels dérangent et l’effet est alors inverse à celui escompté.

C’est un « pile ou face ». Le choix de téléphoner dépend surtout des informations recueillies préalablement sur l’entreprise et sa culture.

Comparer son profil et ses propres critères

Avant de lire une annonce, il faut d’abord que le candidat sache sur quels critères personnels il va se baser.

Par exemple : accepter de déménager, rémunération minimale, déplacements courts dans le temps ou/et géographiquement, les conditions matérielles de travail, etc.

En comparant ces indications, lorsqu’elles figurent dans l’annonce ou après un premier entretien téléphonique, le candidat décidera de poursuivre et d’envoyer sa candidature ou passera à une autre offre.

De même, le poste peut plaire, encore faut-il que l’expérience, les connaissances, les diplômes, etc. soient identiques ou compatibles avec ceux demandés dans l’annonce.
Lorsqu’il y a des différences, alors mieux vaut se poser la question de l’intérêt de répondre à l’offre d’emploi.

Vaut-il mieux une candidature de qualité, quitte à envoyer peu de candidatures, ou postuler tous azimuts en prenant le risque de se griller le jour où une annonce pour le poste idéal vous passera devant les yeux ?

A vous de voir !

Philippe Garin

Pour un conseil personnalisé, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Comment décrypter une petite annonce 1/2
Être mobile pour trouver un emploi = déménager ?
CV : Correspondance des diplômes français et allemand

CV : 5 critères éliminatoires
Reconversion : Motivation et décision, le mode d’emploi
10 conseils pour décider de poursuivre ou d’abandonner une décision

Autres Emploi :

Récapitulatif 16 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Mobilité : Oser déménager pour retrouver du travail


Hélène Haus (Le Parisien) a interviewé Philippe Garin

Son article, ci-après, est paru le 14 juin 2016 dans le site de leparisien.fr :

Oser déménager pour retrouver du travail

faire ses cartons pour déménager
58 % des jeunes diplômés se disent prêts à déménager pour trouver un poste, contre 50 % des cadres. (Getty Images.)
Les demandeurs d’emploi sont plutôt peu enclins à déménager pour trouver un poste. C’est pourtant une option à regarder de près.
Seriez-vous prêt à déménager pour trouver un job ? D’après un sondage CSA, réalisé pour le Conseil d’orientation pour l’emploi en 2015, cette option ne serait envisagée que par 45 % des chômeurs. « Tout est une question de philosophie, souligne Philippe Garin, conseil en évolution professionnelle. Il faut s’interroger : ai-je envie de vivre là où je travaille ou de travailler là où je vis ? »

La mobilité, une nécessité

Pourtant, au bout de quelques mois de recherches infructueuses, la mobilité devient parfois une nécessité. En témoigne Philippe Marie, secrétaire du réseau Solidarité, accueil, mobilité (SAM). Une association qui loge gratuitement chez ses bénévoles les demandeurs d’emploi passant un entretien d’embauche loin de chez eux. « Tous ont d’abord essayé de trouver un travail près de leur domicile, sans succès, explique-t-il. Alors, au bout d’un moment, ils se sont résignés. »

D’après le sondage du CSA, ce sont les jeunes diplômés les plus enclins à déménager : 58 % contre 50 % des cadres. « Leur seule préoccupation est de parvenir à avoir deux ans d’expérience sur leur CV », détaille Philippe Garin

N’indiquez pas votre adresse

Quel que soit l’âge, pour bien préparer sa candidature, il y a quelques écueils à éviter. « A compétences égales, un candidat devant déménager pour prendre son poste a moins de chance de décrocher le job qu’un postulant local, rappelle Philippe Garin. Il faut donc éviter de mettre son adresse ou un numéro de fixe qui indiquerait au recruteur la région dans laquelle vous résidez. Mentionnez simplement Mobile géographiquement, en détaillant éventuellement les départements. Lors de l’entretien, vous affirmerez votre volonté de déménager. »

Avant de postuler, renseignez-vous cependant sur l’environnement local : le climat, le coût de la vie, la diversité culturelle, le nombre d’écoles… « Il y a des choses que l’on peut anticiper et d’autres non : la mentalité des gens par exemple. Dans l’idéal, mieux vaut choisir une région que l’on connaît, et où l’on se sent bien », remarque Philippe Garin.

Pour les personnes qui partent en couple, les démarches sont plus compliquées, mais possibles. « Si le conjoint est fonctionnaire ou travaille dans une grande société, il peut demander sa mutation, indique le spécialiste. Il peut également quitter son poste pour rapprochement familial tout en ayant droit au chômage. » Dans ce cas, il faudra être sûr que votre moitié parviendra à trouver un nouveau job. Pensez à consulter la section « Marché de l’emploi » du site de Pôle emploi, qui décrypte le marché du travail en fonction des professions et des régions.

HÉLÈNE HAUS
*1. www.reseau-ram.fr
*2. http://candidat.pole-emploi.fr/marche-du-travail/accueil

Philippe Garin

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Être mobile pour trouver un emploi = déménager ?
Emploi : La mobilité, 2 définitions
Embauche : 8 critères de sélection légaux ou pas

Démission : Les cas où des indemnités chômages sont versées
Période d’essai : Fin prématurée, les risques
Promesse d’embauche et pré-embauche : Ne pas confondre

Autres Emploi :

Récapitulatif 15 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Embauche : 8 critères de sélection légaux ou pas


Discrimination ou critères de sélection

discrimination ou critère de sélection

source : 1wallpaper.net

La frontière est faible entre les discrimination et critères de sélection des candidats, lors d’un recrutement.

Il y a ce que la loi dit et il y a la réalité du terrain.

Mentir sur son CV

Diplôme non obtenu, dates modifiées pour faire disparaître les trous, compétences annoncées non maîtrisées, etc.

De plus en plus, surtout pour les cadres, les recruteurs vérifient le contenu du CV.

Les motifs de départ

Il est plus facile d’annoncer que le licenciement est économique que d’avouer que l’on n’avait pas la capacité à assumer le poste précédent.

Un contrôle de référence et le pot-aux-roses est découvert.

La santé

Une santé fragile, affection de longue durée, handicap, grossesse, sont des facteurs souvent omis par les candidats pour ne pas perdre l’occasion de signer le contrat de travail.

La visite médicale obligatoire d’embauche est confidentielle car le médecin du travail a obligation de conserver les informations sur la santé des candidats pour le corps médical. Il peut, cependant, déclarer la personne inapte.

Par contre, avoir omis de signaler à son nouveau patron que l’on a une situation de santé particulière, peut conduire à générer une mauvaise relation de travail, au risque de donner un motif, un jour ou l’autre, à un licenciement ou de créer un accident dû aux conditions de travail inadaptées.

L’origine du candidat

Se différencier par des signes religieux ou sociaux trop marqués, avoir un nom à consonance étrangère, venir d’une région ou d’un pays différent, sont autant de freins à l’embauche.

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le lieu d’habitation

Habiter dans un quartier de mauvaise réputation, devoir déménager, avoir plus d’une heure de trajet, avoir un numéro de téléphone d’une autre zone géographique, être sans permis de conduire, se rajoutent à la liste des critères utilisés pour éliminer des candidats.

Le physique

Bien sûr, les emplois sont ouverts aux débutants et aux personnes expérimentées ou seniors. Bien sûr, l’annonce respecte la loi qui oblige à mettre le titre du poste au féminin et au masculin.

Bien sûr, vous êtes trop vieux, ou trop jeune, trop moche, trop beau ou trop belle, trop grand ou trop petit. L’employeur aura une réponse toute faite et politiquement correcte : vous auriez des difficultés d’intégration avec l’équipe en place.

Encore heureux, le groupe sanguin n’est pas un critère de sélection !

Les langues

Parler l’anglais est très souvent demandé pour être embauché. Le niveau est rarement indiqué. Le manque de pratique ou un niveau de base insuffisant et le poste est attribué à un(e) autre.

Entretien en anglais, tests parlés ou/et écrits, permettent de mieux cerner le niveau de langue, souvent imprécis et éliminatoire

L’orthographe

Plus de 3 fautes dans le CV ou la lettre de motivation et c’est l’élimination quasi-assurée. Le niveau scolaire a baissé en orthographe. Moins de points retirés pour cette raison durant la scolarité plaide en défaveur de ceux qui ont été mauvais ou négligeant en français. Ils payent les pots cassés en entrant dans le monde du travail.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Contrôle de référence : Peur du référent ?
Des trous dans son CV
Motifs de départ : papillon ou pas de bol

Emploi : apprenez l’allemand ou le néerlandais plutôt que l’espagnol
Devise 023 Rien n’est plus important que la santé… sauf l’argent
Critères de planification de ma situation personnelle

Autres Emploi :

Récapitulatif 15 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Emploi : La mobilité, 2 définitions


Emploi : La mobilité a 2 sens

mobilité en Europe1. On parle de mobilité géographique, quand le candidat accepte de déménager ou d’avoir un pied-à-terre, pour se rapprocher de son employeur.

2. On parle aussi de mobilité pour expliquer les changements d’employeurs ; surtout s’ils sont fréquents.

La mobilité géographique

À tout moment dans sa carrière, débutant à la recherche de son premier poste, spécialiste dans un domaine précis, senior et autre en reconversion professionnelle, choisir d’élargir le territoire géographique de sa recherche permet de multiplier les chances de trouver le poste que convient.

Dans une période où de dizaines de candidatures parviennent aux chargés de recrutement pour un poste à pouvoir la concurrence est rude. Avoir une mobilité géographique multiplie les opportunités, surtout lorsque le candidat se trouve dans un bassin d’emploi sinistré du point de vue de l’emploi.

La mobilité professionnelle

La mobilité, appelée aussi agilité, est soit voulue parce que l’emploi trouvé a des différences ou des contraintes par rapport au poste idéal du candidat, soit contraint, lorsqu’une difficulté quelconque ou la volonté de l’employeur oblige à interrompre le contrat de travail.

À cela, s’ajoute la frilosité des employeurs à recruter à temps complet et à durée illimitée, en CDI, ce qui a pour conséquence de proposer seulement des CDD, contrats à durée limitée ou des missions d’intérim.

Philippe Garin

Il est humain lors de périodes de changement majeur d’avoir besoin d’aide pour garder votre sérénité et efficacité.
Faites-vous épauler, que ce soit par un professionnel, des amis, de la famille et voyez comment bénéficier de leur soutien

Pour un accompagnement dans votre recherche d’emploi, contactez-nous : boosteremploi@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en savoir plus :

Voir aussi :

Emploi : Trop mobile ? Expliquez !

Contrôle de référence : Peur du référent ?
Chômage : Aide à la mobilité
Déroulement d’une cellule de mobilité ou cellule de reclassement

Stagnation dans sa recherche d’emploi : se remettre en question
Reconversion : Manque d’expérience, comment convaincre
Réflexions pour une orientation professionnelle

Autres Emploi et Management :

Récapitulatif 14 Emploi
Récapitulatif 14 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Être mobile pour trouver un emploi = déménager ?


« Êtes-vous prêt à déménager pour (re)-trouver un emploi ? »

C’est une question que vous entendrez, peut-être, durant un entretien d’embauche.

La réponse est « oui », même si ce n’est pas le cas.

Vous pouvez toujours revenir sur cette affirmation ou attendre la fin de votre période d’essai pour la concrétiser.

Par contre, répondre par la négative, implique une forte probabilité d’un rejet de votre candidature.

DéménagementPourquoi déménager ?

  • Vous rapprochez de votre lieu de travail va raccourcir vos trajets
  • Votre déménagement sera remboursé par votre entreprise. Parfois, si l’entreprise s’y engage.
  • Des aides au déménagement sont à demander à Pôle emploi, si vous êtes concerné.
  • Les loyers sont moins élevés en Province
  • Vos revenus seront plus élevés
  • Vous aurez (enfin) un emploi

Pourquoi ne pas déménager ?

  • Votre conjoint a un travail qu’il ou elle ne veut pas abandonner
  • Votre déménagement reste à vos frais
  • Les loyers sont plus élevés de 30% à 40% en Région parisienne
  • Vous perdriez le contact avec votre famille et vos amis
  • Vous risquez de ne pas vous faire au climat, météo ou social
  • Vous baisseriez vos revenus globaux
  • Vous resterez sans emploi plus longtemps

Être mobile ne signifie pas toujours déménager

Prêtez une attention particulière par cette demande. Elle peut signifier que votre employeur peut décider de vous muter dans un autre établissement, sans avoir à vous en demander l’autorisation auparavant, car cela figurera dans votre contrat de travail.

Autre possibilité : Vous aurez à vous déplacer durant votre activité professionnelle. Regardez bien combien de jours par semaine ou par mois, vous serez absent de chez vous, ainsi que les distances que vous aurez à parcourir ainsi que l’éloignement, en France ou à l’Étranger.

Philippe Garin

Il est humain lors de périodes de changement majeur d’avoir besoin d’aide pour garder votre sérénité et efficacité.
Faites-vous épauler, que ce soit par un professionnel, des amis, de la famille et voyez comment bénéficier de leur soutien

Pour préparer vos entretiens d’embauche, contactez-nous : boosteremploi@gmail.com

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

 
 

Voir aussi :

Êtes-vous prêt à quitter votre emploi en 25 questions
Analyse de poste
3 métiers dans sa vie ?

Se reconvertir ou changer d’employeur ?
Faut-il avoir peur des tests de personnalité informatisés ?
Les raisons de l’échec à l’embauche

Plus de 50 ans : Comment souhaitez-vous être appelé ?

Autres Emploi :

Récapitulatif 8 Emploi
Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

CV : Que mettre dans l’entête ?


CV : Que mettre dans l’entête ?

réflexion sur soiDécidé (e), vous vous mettez devant votre page blanche et vous vous lancer dans la rédaction de votre CV.

Première chose, commencer par le début, c’est-à-dire l’entête du CV. Mais…

Que faut-il mettre dans l’entête du CV ?

Le titre du CV

Mettez un titre qui vous positionne par rapport au poste recherché.
Pas de « Mon CV » ou « Le CV de monnom ». Pas non plus de « Curriculum Vitae ». Ce serait ridicule !
=> Mettez un intitulé de poste.

Le titre du CV peut varier. Vous pouvez y mettre le titre du poste proposé s’il figure dans l’annonce à laquelle vous souhaitez répondre.

L’accroche

Dessous le titre, une à deux lignes, pas plus, pour donner quelques caractéristiques qui vous définissent. Votre personnalité, votre slogan, votre offre de services, vos leitmotivs.

Comme ce sont, peut-être, les seules lignes qui seront lues,
vous devez être très attentif  (ve) à leur rédaction.

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Vos coordonnées

En haut à gauche,

  • Prénom et Nom, impérativement dans cet ordre, avec une majuscule pour la première lettre du ou des prénoms, le nom est tout en majuscules
     
  • Numéro, rue, puis, code postal et ville, la rue en minuscule sauf la première lettre, la ville entièrement en majuscules
    Si vous habitez à l’Étranger, alors le code du pays se met devant le code postal. Ex : B – 1000 Bruxelles. 1
    NB : L’adresse postale peut être un handicap si vous pensez changer de région, car les entreprises cherchent avant tout localement, pour minimiser les déplacements quotidiens des employés et, accessoirement, pour éviter de rembourser un déménagement ; Si vous êtes dans ce cas là, omettez l’adresse postale.
     
  • Numéro de téléphone, portable. Le numéro de téléphone fixe est à mettre seulement si vous n’avez pas de téléphone portable.
    Attention : Certaines entreprises d’Île-de-France éliminent les candidatures avec un numéro de téléphone qui ne commence pas par 01 !
     
  • Votre adresse e-mail, une seule et de préférence évitez un pseudo. tarzan @ xxx.com ne fera pas sourire, mais vous fera éliminer.
    Choisissez plutôt une adresse de type prénom.nom @ xxx.com

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Options

A. Votre nationalité

Si vous avez un nom à consonance étrangère, il est parfois souhaitable de l’indiquer.
Ce besoin est renforcé si votre prénom aussi a une consonance étrangère.
Par contre, si votre prénom est typique du pays dans lequel vous postulez alors c’est selon l’entreprise à laquelle vous allez envoyer votre CV

B. Votre état marital

Avec, parfois le nombre d’enfants, si vous pensez que cela apporte un plus pour que votre CV soit retenu. C’est une information à éviter en général.
Une jeune femme célibataire ou mariée, sans enfant, est plus susceptible d’avoir des arrêts pour grossesse qu’une femme moins jeune ou/et avec déjà plusieurs enfants. Cette dernière aura plus de chance d’être retenue que la première dans certaines entreprises.
Si vous êtes un homme, cette option n’a que peu d’intérêt, a priori, sauf si cela peut apporter un plus par rapport au poste à pourvoir.

C. Votre âge

Seulement si c’est une condition indiquée dans l’annonce. Sinon, il ne sert à rien, si ce n’est à servir de critère d’élimination.
NB : Jamais de date de naissance ! Le recruteur ne fera aucun effort pour calculer votre âge. Le CV est donc a révisé chaque année.

D. Langues

Si vous êtes bilingue naturel, ou plus, c’est un plus qui peut vous faire retenir, dès l’entête du CV, si la notion de langue est importante pour la candidature. Un bilingue anglais – français est plus porteur qu’un bilingue arabe – français, sauf si l’entreprise à laquelle vous allez envoyer votre CV, est en relation directe avec un pays arabophone, par exemple.

E. Mention  » Permis de conduire « 

avec le type de permis, à indiquer si le poste convoité nécessite des déplacements professionnels ou s’il exige de détenir un permis spécial.

F. La mention  » Mobile géographiquement « 

avec une précision sur l’ampleur de cette mobilité, comme « sur la région » ou « sur toute la France« , est indispensable si vous envisagez de changer de lieu d’habitation pour vous rapprocher du lieu de travail.

G. L’indispensable  » Libre de suite « 

est utilisé uniquement si c’est vraiment le cas.
Si vous êtes en poste, ne l’utilisez jamais, même si vous savez pouvoir négocier le raccourcissement de votre préavis de départ.

H. L’URL (http://)

de votre blog, de votre site Web, d’un article paru dans un journal en ligne qui parle de vous ou que vous avez écrit, à condition de la page existe toujours et que vous présentiez une e-réputation irréprochable !
Ce sont des plus, à condition, de se limiter en nombre pour ne pas assommer le lecteur et que cela a un rapport avec votre candidature.
Si cela a un rapport avec un loisir, donnez alors ce(s) lien(s) dans la rubrique de bas de CV et non pas dans l’entête

I. Photo ou pas photo ?

=> Pas photo !
Les critères visuels sont tellement subjectifs et irrationnels que vous ignorez si la photo sera utile pour être retenu (e) ou pour être éliminé (e)
La seule exception concerne les métiers du spectacle vivant, les métiers de présentation au contact direct avec le public, comme hôtesse de l’air, mais inutile pour une hôtesse de caisse !

Pour en savoir plus, venez visiter notre site dédié à la Recherche d’emploi :

www.boosteremploi.com

Vous y trouverez plus de 1000 liens vers des sites d’offres d’emploi

Philippe Garin

Pour un CV efficace, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Offre d’emploi et petites annonces : ne pas confondre
Définition Points forts Points faibles
CV Les embuches du parcours professionnel

CV Conseils pour présenter ses Formations
CV rejeté : Pourquoi ?
Les mots dans le CV

Autres Emploi :

Récapitulatif 6 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :