Les secteurs professionnels officiels : code NAF


Les secteurs professionnels

Codes NAFL’INSEE répertorie tous les secteurs d’activités professionnelles. C’est le code NAF, Nomenclature d’activité française.

Cette nomenclature contient 732 secteurs.

Sommaire :

Ces secteurs sont regroupés en différents niveaux dont le plus élevé, appelé « section » est la première lettre du code NAF révision 2, depuis 2008 :

Source : INSEE

Il suffit de la lire pour se rendre compte immédiatement qu’il est impossible d’utiliser le code NAF, complet ou partiel, pour indiquer le secteur d’activités de l’entreprise qui recrute ou qui se créé.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Nacre : Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d’Entreprise
Le recrutement conversationnel ou social : Mode d’emploi pour les entreprises
Votre réputation sur Internet ou celle de votre entreprise

Exonérations pour les Salariés créateurs d’une entreprise
Comment structurer une entreprise ou une organisation
Management : Comment évaluer l’intégration d’un nouveau salarié

Autres Emploi, Juridique et Management :

Récapitulatif 15 Emploi
Récapitulatif 14 Juridique
Récapitulatif 15 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La gestion de la réclamation


La gestion de la réclamation

une bonne et une mauvaise nouvelleLa réclamation fait partie du SAV, le Service Après-Vente.

Toute entrée d’une nouvelle réclamation, le nombre de réclamations, la fréquence de réclamation d’un même client ou de plusieurs clients, qui concerne un produit, un service, ou une série de produits, est à prendre dans les critères qui permettent de mesurer le degré d’insatisfaction d’un client.

Sommaire :

  1. Gérer les insatisfactions des clients
  2. La relation avec le commercial : source d’insatisfactions
  3. Insatisfaction client : Les causes financières
  4. La gestion de la réclamation
  5. Gérer les suggestions des clients
  6. Insatisfactions et suggestions des clients : Les objectifs

Il est alors très important pour le fournisseur d’analyser les réclamations et de statuer sur leurs causes :

  • mauvaise fabrication,
  • mauvaise organisation d’une prestation,
  • prestation au-dessous des attentes du client,
  • etc.

L’origine de ces désagréments peut se trouver parmi tous les personnels du fournisseur :

  • commercial,
  • administration des ventes,
  • service achat pour des matières premières ou des composants ou des produits déjà tout prêts,
  • fabrication,
  • contrôle qualité,
  • conditions de stockage,
  • service livraison,
  • sous-traitants,
  • etc.

Sources fréquentes d’insatisfaction : La production et la livraison

Une fois les conditions définies et le bon de commande passé, vient alors la production ou/et la livraison des produits et/ou services commandés.

Il faut que les deux soient conformes au cahier des charges, et aux spécificités du client.

Les méthodes utilisées, la manière de faire, sont plus importantes dans le cas d’une prestation que fans la fabrication ou/et la livraison d’un produit standard.

Cependant, les sources d’insatisfaction viennent de différences entre la qualité du produit ou/et de la prestation livrée, du délai de livraison, des modes de transports de livraison ou encore du fait que la livraison ait lieu en plusieurs fois.

Pour les produits achetés au comptoir, comme dans la distribution ou une boutique, le délai de livraison est immédiat si le produit est présent, sinon l’insatisfaction peut venir de l’obligation de passer une commande ou une réservation et de devoir attendre qu’elle arrive.

Le traitement de la réclamation

Que l’insatisfaction vienne d’un dysfonctionnement des personnels ou d’une machine, de l’absence ou de lacunes dans des mesures de remplacement au fonctionnement normal de l’entreprise, importe peu le client.

L’insatisfaction du client peut être atténuée par la réponse que son fournisseur va donner à la suite de sa réclamation.

S’il s’agit d’un produit défectueux, ce sera son remplacement ou sa réparation.
S’il s’agit d’un service, un service de remplacement quand cela est possible, l’application d’une clause de réduction de la facture, etc.

Plus les conséquences pour l’entreprise sont importantes en cas d’insatisfaction du client et plus il devra inclure ces motifs dans les critères quantitatifs et qualitatifs, sans oublier d’avoir une assurance Responsabilité Civile Professionnelle, voire une assurance juridique à la hauteur des préjudices potentiels.

Philippe Garin , plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Déposer plainte sur Internet pour escroquerie
Devise 017 Un contrat est un contrat… mais seulement entre Ferengi
Modèle de cahier des charges

Loi Chatel pour le développement de la concurrence au service des consommateurs
Durée d’archivage des documents
Actions d’amélioration au sein d’une entreprise

Autres Management et Organisation :

Récapitulatif 15 Management
Récapitulatif 15 Organisation
abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Développement durable : Les 17 objectifs de l’ONU


Les objectifs de développement durable

Les médias nous en parlent à longueur d’actualités. Pourtant savons-nous ce qu’est le développement durable ?Les 3 piliers du développement durable

Chacun a sa propre idée.

Ne serait-ce pas un changement dans le fonctionnement de nos sociétés qui favorisent les énergies renouvelables de telle façon que les générations futures puissent vivre aussi bien que nous ?

L’ONU a une définition en 17 points à atteindre pour parvenir à un développement durable. Les voici :

Objectif 1 : La pauvreté

Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde

Objectif 2 : La faim

Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Objectif 3 : La santé

Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge

Objectif 4 : L’éducation

Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie

Objectif 5 : L’égalité des sexes

Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles

Objectif 6 : L’eau

Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau

Objectif 7 : L’énergie

Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes à un coût abordable

Objectif 8 : L’emploi

Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous

Objectif 9 : L’industrie

Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation

Objectif 10 : L’égalité des pays

Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre

Objectif 11 : La sureté

Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables

Objectif 12 : La production

Établir des modes de consommation et de production durables

Objectif 13 : Le climat

Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions

Objectif 14 : Les mers

Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable

Objectif 15 : La biodiversité

Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des terres et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité

Objectif 16 : La justice

Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes à tous aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous

Objectif 17 : La mondialisation

Renforcer les moyens de mettre en oeuvre le Partenariat mondial pour le développement durable et le revitaliser

*Étant entendu que la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques est la principale structure intergouvernementale et internationale de négociation de l’action à mener à l’échelle mondiale face aux changements climatiques.

Source : ONU 2015b

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

La pyramide de Maslow
Ce que vous devez atteindre
Valeurs et motivations : Le portrait chinois

Vos priorités dans la vie
Confiance en soi : Un indicateur pour la mesurer
Règles pour être un humain

Autres Bien-être:

Récapitulatif 14 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Emploi : Pourquoi une entreprise recrute


Les motifs de recrutementon recute partout

Une entreprise recrute parce qu’elle a un besoin pour :

  • la création d’un poste, à cause un surcroît de travail ou de la création d’une nouvelle activité dans l’entreprise
  • le remplacement d’un salarié qui quitte l’entreprise provisoirement ou définitivement (grossesse, maladie, démission, licenciement)

En aucun cas l’entreprise ne recrute pour faire plaisir.

L’entreprise recrute toujours lorsque les frais occasionnés par l’arrivée d’un salarié sont inférieurs à ce que le salarié va rapporter à l’entreprise.

Il existe donc 2 types d’emplois :

  1. Les emplois qui génèrent du chiffre d’affaires : Vente, production, fabrication, transformation
  2. Les emplois du support : Services administratifs, informatique, services généraux,…

Ainsi donc, par exemple, une femme de ménage qui travaille dans une entreprise de nettoiement fait partie de la première catégorie, alors qu’une femme de ménage qui travaille dans les services généraux d’une entreprise fait partie de la seconde catégorie.

L’impact sur l’emploi

L’entreprise commence par créer des emplois dans la première catégorie, celle où il y a la plus grande valeur ajoutée. De cette façon, en considérant qu’elle procède au choix d’un bon commercial, poste créé en premier, elle va dégager des fonds pour son développement.

Une start-up, ou tout simplement, un entrepreneur plus enclin à jouer un rôle de promoteur de ses produits ou services, va, lui, créer son premier emploi dans la seconde catégorie, celle des supports. De cette façon, il dégagera du temps pour la partie commerciale, grâce, en premier, à l’embauche d’un (e) comptable ou d’un (e) assistant (e), lequel sera l’homme ou la femme à tout faire dans l’administratif.

Un chercheur d’emploi se tournera vers d’une ou l’autre entreprise en fonction des besoins de celle-ci et en fonction du type d’emploi qu’il exerce : « valeur-ajoutée » ou « support« .

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Entrepreneur ou chercheur d’emploi, pour vous trouvez, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Recrutement : Attirer des candidats par la RSE
Recrutement : Le choix se fait par les détails
Recrutement : La mise en situation

Le recrutement conversationnel ou social : Mode d’emploi pour les entreprises
Contrôle de référence, mode d’emploi
Employeur : Recrutement difficile ?

Autres Emploi et Management :

Récapitulatif 12 Management
Récapitulatif 12 Emploi

Méthode Lean ou supprimez l’inutile : Gestion de la qualité


Méthode Lean ou supprimez l’inutile : Gestion de la qualité

résultat application du lean management dans une usineLa méthode de gestion de la qualité appelée Lean consiste à traquer et à éliminer tout ce qui est inutile.

Cette chasse au gaspi, issue du Japon, et transformée depuis 1972 au fil du temps par des américains, se pratique sur les 7 terrains suivants :

  1. Productions excessives
  2. Attentes
  3. Transports et manutentions inutiles
  4. Tâches inutiles
  5. Stocks
  6. Mouvements inutiles
  7. Productions défectueuses

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Roue de Deming ou Méthode PDCA
La Méthode 635
Principe de Pareto ou principe des 80-20

Méthode SCORE ou Chercher les causes profondes
Méthode d’Analyse de situation comment fixer des priorités
Facteurs Critères Mesure de la Qualité

Autres Organisation :

Récapitulatif 5 Organisation

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Organisation de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le projet d’entreprise


Le projet d’entreprise

projet d'entreprise ou business planUn projet d’entreprise est le résultat d’une réflexion menée par le ou les dirigeants de l’entreprise qui fixent la stratégie de l’entreprise.

C’est une vision idéale du futur, une représentation sur papier de l’imaginaire des dirigeants.

Le Projet d’entreprise est plus connu sous le nom anglais de Business Plan

Le sommaire d’un Projet d’entreprise

pourrait être le suivant :

  1. L‘objectif
  2. Le positionnement
  3. Les produits
  4. L’organisation
  5. L’outil
  6. Les stratégies

Les stratégies d’un Projet d’entreprise

peuvent, à leur tour, se décomposer en :

  • L’évolution commerciale
  • La stratégie « Clients »
  • La stratégie « Produits »
  • L’organisation « Achats »
  • La tarification
  • La stratégie « Humaine »
  • La stratégie d’amélioration du résultat

De ces stratégies se déduisent…

…des grandes orientations

Par exemple :

  • Les actions sur les productions
  • Les actions sur les moyens de production
  • Les actions sur les gammes de produits
  • Les actions sur la gestion de production
  • Les investissements

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Définition des critères d’exigence dans le domaine de la Prise de décisions.
Modes de pilotage en entreprise
Stratégies à l’usage d’un dirigeant d’entreprise

Quelles sont les menaces qui pèsent sur une entreprise
Actions d’amélioration au sein d’une entreprise
Les différentes sources du pouvoir

Autres Management :

Récapitulatif 3 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Méthode Jackson de développement


Méthode Jackson de développement

Jackson a inventé tout un système qui a servi pour le développement informatique.

Andrew Jackson

Andrew Jackson

I. Etude technique

A. Introduction

B. Modèle physique des données

C. Conception détaillée du logiciel

1. Conception de l’architecture du logiciel

a) Typologie des fonctions types
(1) Spécifications utilisateurs
    • Fonctions du logiciel
    • Description de l’écran
    • Description du traitement
    • Diagramme de répartition des tâches homme / machine
    • Caractéristiques de fonctionnement
      • (i) Facteurs relatifs à l’environnement d’exploitation
      • Confidentialité, couplabilité, maniabilité, robustesse
      • (ii) Facteurs liés à l’environnement de maintenance et de suivi
      • Maintenabilité, adaptibilité, portabilité
(2) Contraintes techniques
b) Définition de composantes types

Primitives technologiques, fonctionnelles

(1) Niveaux d’abstraction

Couche conceptuelle, logique, physique

(2) Couplage / Cohésion
    • (a) Couplage
      • (i) 1er niveau de couplage – data coupling
      • (ii) 2ème niveau de couplage – stamp coupling
      • (iii) 3ème niveau de couplage – control coupling
      • (iv) 4ème niveau de couplage – content coupling
    • (b)Cohésion
      • (i) 1er niveau de cohésion – functionnaly cohesion
      • (ii) 2ème niveau de cohésion – séquential cohesion
      • (iii) 3ème niveau de cohésion – communicational cohesion
      • (iv) 4ème niveau de cohésion – procedural conhesion
      • (v) 5ème niveau de cohésion – temporal cohesion
      • (vi) 6ème niveau de cohésion logical cohesion
c) Modèles de logiciel

Modèle logique, physique

d) Directive d’utilisation
e) Directive d’exploitation
f) Directives de développement

2. Analyse du logiciel

Type traitement, entrée / sortie

D. Stratégie de production du logiciel

1. Planification de la production du logiciel

Définition des tâches, ordonnancement, affectation du personnel, charge de réalisation, réservation des moyens matériels.

2. Stratégie / planning de qualification du logiciel

Intégration descendante, ascendante

II. Production du logiciel

A. Introduction

B. Codage et documentation interne

C. Analyse des modules par inspection structurée

D. Conception des jeux d’essais internes

E. Intégration et tests internes

F. Coordination avec la confection des jeux d’essais

G. Etablissement de la documentation

III. Tests

A. Introduction

Objectifs, objets, participants, tests effectués tout au long du cycle de vue du produit

B. Qui exécute les tests

Analyste-programmeur, utilisateur, centre de calcul, centre de contrôle

C. Définition des procédés de tests

Moniteur de test

1. Analyse statique

a) Inspection

Préparation, exécution, correction

2. Analyse symbolique

3. Analyse dynamique

a) Approche boite noire – tests fonctionnels

Tests aléatoires, d’incidents simulés, de domaine

b) Approche boite blanche – tests structurels

Taux de couverture, branche de programme, de chemin, de décision, contrôleur de déroulement (débugger)
Couverture des instructions, des branchements, des circuits

D. Stratégie de test

1. Méthode globale

2. Méthode descendante

3. Méthode ascendante

4. Méthode mixte

E. Phases de test

1. Test d’élément

2. Test d’intégration

Test d’intégration pure, étendu

3. Test du système

4. Test d’acceptation

a) Test en laboratoire
b) Test d’installation pilote
c) Test d’exploitation en parallèle

5. Test de sécurité / de panne

6. Autres tests

IV. Méthode de structuration Jackson

A. Introduction

B. Formalisme

Structogramme

C. Principes de base

Structurer les données, le programme, lister et attribuer les opérations, écrire le teste structurel / pseudo-code / programme

1. Introduction

2. Structure des données

3. Structure du programme

4. Liste / attribution des opérations

5. Ecriture du texte structurel / pseudo-code / programme

D. Types de programmes

1. Programme de base

2. Traitement de groupes

3. Traitement des concordances / matching

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les étapes du développement d’application
Organisation de la qualification en développement informatique
Fonction de développeur

Fonction Analyste Programmeur
Java un langage et non une danse
Limites et réalités du partenariat pour un développement informatique spécifique

Autres Informatiques :

Récapitulatif 1 Informatique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :