Emploi : Internet pour se renseigner sur l’entreprise, mode d’emploi


Internet est votre ami

Article précédent : Se renseigner sur l’entreprise qui recrute

surfer sur internetPlus vous avez besoin de trouver des informations sur l’entreprise qui recrute et plus le temps de la recherche sera long, particulièrement pour une candidature spontanée.

Internet vous fait gagner beaucoup de temps, sous réserve de savoir où se trouvent les informations.
C’est ainsi que vous allez consulter les sites suivants :

Le site de l’entreprise

Qu’il s’agisse d’une TPE ou d’un grand Groupe, rares sont les entreprises qui n’ont pas leur site web.

Le site de l’entreprise regorge d’informations car elle s’y présente.
C’est la principale source qui délivre en quelques clics la quasi-totalité des informations dont vous avez besoin.

Les sites d’offres d’emploi

On les appelle aussi Jobboards. Le plus connu est celui de Pôle emploi.

On y trouve les entreprises en cours de recrutement et celle qui ont recruté avant votre intérêt pour elle.

Le rythme de ses recrutements, la façon dont elle décrit les postes et se décrit vous donnent des indications précieuses pour rédiger CV, lettre de motivation et même sur l’entretien d’embauche, voire sur le processus complet de recrutement.

Les sites financiers

On y trouve le dépôt légal des bilans annuels des entreprises au Greffe du Tribunal dont elle dépend.

Attention, cependant : Toutes les organisations n’ont pas obligation de le faire et certaines préfèrent payer une amende que de publier leurs chiffres.

Les sites de la Presse

Les sites de la Presse permettent de connaître les déboires, conflits, succès, projets de développement, publicité sur les produits et les services de l’entreprise, etc.

Mieux vaut postuler auprès d’une entreprise en plein essor que dans une entreprise avec des conflits sociaux répétitifs ou fortement concurrencée.

Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont utiles de deux façons :

La première est que pour toucher ses clients, l’entreprise peut avoir une communication externe par une page qui permet des échanges directement.
Elle présente son activité, répond aux critiques des consommateurs, etc.

D’autre part, les réseaux sociaux contiennent les profils des employés ou anciens employés.
Ils s’expriment sur leur travail, l’ambiance ou/et sont disponibles pour échanger avec vous dans des conversations privées.
Vous pouvez même y trouver le profil des dirigeants, de votre futur chef ou de la personne en charge du recrutement.

Les moteurs de recherche

Les moteurs de recherche sont bien utiles pour trouver tous ces sites et aussi pour connaître

  • l’état du marché,
  • des statistiques sur le secteur d’activité et ses pratiques,
  • la concurrence et
  • la position de l’entreprise, que vous souhaitez intégrer, sur son marché

Les moteurs de recherche permettent de se faire une idée précise sur la réputation de l’entreprise ainsi que sur votre propre e-réputation.

En effet, quand vous aurez contacté l’entreprise ou l’organisation pour y prendre des renseignements ou envoyer votre candidature, le chargé de recrutement fera comme vous, il utilisera un moteur de recherche. Il voudra savoir ce que la toile connaît de vous.

Alors, vous aurez plus de chances de décrocher un entretien et même d’obtenir le poste convoité si votre réputation est irréprochable que si vous avez une vie privée étalée sur le web ou si vous avez laissé des commentaires qui heurtent la sensibilité du chargé de recrutement ou de l’employeur directement.

Philippe Garin

Pour vous faciliter l’embauche, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Mauvaise réputation sur internet : C’est gênant quand on cherche un emploi
Recherche d’emploi : Les 5 premiers pas
Emploi ou Busines : 10 conseils pour sa veille concurrentielle ou pour sa recherche d’emploi

Quiz sur la recherche d’emploi
En poste ET en recherche d’emploi : Prudence
Déroulement d’une cellule de mobilité ou cellule de reclassement

Autres Emploi :

Récapitulatif 17 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les 3 types de Management


3 types ou modes de management

management matriciel

management matriciel

Le dictionnaire Petit Larousse nous donne la définition du management suivante :

  • Ensemble des techniques de direction, d’organisation et de gestion de l’entreprise.
  • Ensemble des dirigeants d’une entreprise.

Chaque entreprise ou organisation décide du ou des types de management qu’elle applique pour sa gestion.

Voici quelques définitions et explications pour choisir la structure de son organisation.

Le management vertical ou hiérarchique

Le management est représenté par ceux qui dirigent l’entreprise dans une répartition hiérarchique, où chaque manager encadre des collaborateurs parmi lesquels peuvent se trouver d’autres managers encadrants, etc.

Ce type d’organisation est appelé management vertical, ou simplement management.

C’est l’organisation de base de la gestion de l’entreprise.

Le management horizontal ou transverse

Lorsqu’un projet important pour l’entreprise nécessite des compétences que l’on retrouve parmi des membres du personnel issus de différents services, la direction décide alors de regrouper, pour la durée du projet, ces personnes dans une équipe, souvent appelée équipe de projet.

Exemples de projets :

  • prospection commerciale pour des produits techniques à la demande,
  • création d’un nouvel établissement,
  • informatisation de tout ou partie de l’entreprise,
  • etc.

Pour diriger l’équipe de projet, un responsable est nommé qui sera responsable des actions des membres de l’équipe. Il s’agit uniquement des actions directement liées au projet et seulement pour la durée du projet.

Ce mode de management horizontal conduit un collaborateur d’avoir :

  • un responsable fonctionnel en tant que membre d’une équipe de projet, chargé de donner du travail et à qui le collaborateur rend des comptes
  • un responsable hiérarchique, en tant que membre de la structure de l’entreprise, généralement un chef de service, à qui le collaborateur rendra des comptes sur toutes ses actions hors projet et qui sera chargé de la gestion des congés, etc.

Le management matriciel

Le type de management matriciel est mis en place lorsque les collaborateurs sont appelés à systématiser le management horizontal à l’ensemble de leurs activités, en plus du management vertical classique.

C’est l’ensemble des activités de l’entreprise et l’ensemble des collaborateurs qui se trouve réparti dans les services en tant que management horizontal classique et dans le fonctionnement au quotidien dans un mode de management vertical.

Ainsi, le collaborateur se trouve à faire un rapport d’activités à plusieurs managers :

  • Son manager hiérarchique (type de management horizontal)
  • Son ou ses managers d’activités fonctionnelles ou de projets (type de management vertical)

Coordination et maturité

Le mode de management matriciel et le mode de management horizontal impliquent que les managers et leurs collaborateurs comprennent la logique de fonctionnement à multiples responsables.

  • Le manager doit accepter la responsabilité de collaborateurs dont il n’est pas le responsable hiérarchique.
  • Le collaborateur doit accepter des ordres de la part de plusieurs chefs.

La coordination est donc impérative pour éviter les conflits de disponibilité des collaborateurs et l’avancement des projets et autres activités fonctionnelles. C’est pourquoi, on parle de maturité du système de management.

Coordination et maturité sont sous la responsabilité directe des cadres dirigeants.

Les variantes des 3 types de management

Des variantes existent et les trois types de management peuvent coexister :

  • Certains personnels fonctionnent uniquement en management vertical. Ex : comptables, ouvriers
  • D’autres en mode de management horizontal, lors de projets non récurrents. L’ensemble du personnel est concerné.
  • D’autres encore travaillent uniquement en management matriciel. Ex : commerciaux, techniciens, informaticiens, ouvriers, RH

L’introduction de ces types de management se fait à l’initiative des dirigeants, dans la durée et s’appliquent aux entreprises qui y trouvent un avantage, ponctuel ou permanent.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Les trois temps d’une structuration interne
10 domaines d’analyse et d’activités stratégiques internes dans une entreprise
Le projet d’entreprise

Caractéristiques typiques de styles d’organisation et de management
Les 4 missions du dirigeant
Piloter, c’est …

Autres Management :

Récapitulatif 12 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Bien diriger : Les recettes de six grands patrons


Bien diriger : Les recettes de six grands patrons

« Si vous arrivez le premier le matin et que vous partez en dernier le soir,
si vous prenez moins de vacances et jamais de congé maladie,
vous travaillerez mieux que les autres. C’est très simple. »

Michael Bloomberg : fondateur de Bloomber L.P. et maire de New York


« Vous ne pouvez pas être un bon dirigeant sans aimer les gens.
Les entreprises qui protègent leur personnel sont celles qui marchent bien. »

Richard Branson : fondateur de la marque Virgin


« Un entrepreneur doit être un mélange de différents talents.
Il faut connaître son métier et être un bon vendeur, c’est-à-dire convaincre ses clients,
mais aussi les banquiers ou les employés que l’on cherche à recruter. »

Bill Gates : fondateur de Microsoft


« Je crois que la chose la plus importante dans le management est probablement l’écoute, pas l’écoute passive »,

Carlos Ghosn : PDG de l’Alliance Renault-Nissan


« Comment puis-je demander à mes collaborateur de voyager à l’économie si moi-même je voyage dans le luxe ?
C’est une question de bon leadership. »

Ingvar Kamprad : fondateur d’Ikea


« Vous n’êtes pas là pour gagner un concours de popularité, vous êtes là pour diriger. »

Jack Welch : ancien PDG de General Electric


Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Jack Welch : « Mes conseils pour réussir »
Piloter, c’est …
10 Caractéristiques du management

Les 4 missions du dirigeant
Caractéristiques typiques de styles d’organisation et de management
Pour être un manager performant

Comment est-on un mauvais manager
Entretien d’embauche, discours, présentation : Conseils pour Bien parler
Incompétence ou 10 conseils pour faire face aux critiques

Autres Management :

Récapitulatif 1-1 Management
Récapitulatif 1-2 Management
Récapitulatif 5 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Axe des compétences de l’entreprise ou Outils de management du dirigeant d’entreprise


Les outils de management du dirigeant d’entreprise

Le dirigeant d’une entreprise définit des outils de management, dont on retrouve ici un exemple, dans un ordre croissant de difficultés dans leurs mises en place :

  1. Finalité, Missions, Valeurs, Politiques
  2. Formulation de stratégies
  3. Réduction des dysfonctionnements et des coûts cachés
  4. Plans d’améliorations prioritaires
  5. Élaboration des Tableaux de Bord du Pilotage
  6. Élaboration du Projet d’Entreprise
  7. Élaboration des Plans tactiques
  8. Évolution qualitative des Systèmes d’information
  9. Affiner les règles du jeu et les processus
  10. Déploiement des ressources
  11. Charte d’entreprise

Philippe Garin, plus de 20 ans manager en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

 
 

Voir aussi :

Axe de qualification des collaborateurs
Définition des critères d’exigence dans le domaine Connaissances et compétences professionnelles
Définition des critères d’exigence dans le domaine du Comportement de manager

Arche de Noé ou Titanic où sont les compétences
Méthodes et outils de résolution de problèmes
Comment structurer une entreprise ou une organisation

Autres Management :

Récapitulatif 5 Management

La quatrième mission du dirigeant : Piloter, diriger


La quatrième mission du dirigeant : Piloter, dirigerPiloter diriger Vol à voile

  • Réaliser les objectifs fixés et surveiller les réalisations
  • Fixer et donner les moyens
  • Évaluer, mesurer, contrôler
  • Gérer la productivité et la rentabilité des résultats immédiats et des créations de potentiels
  • Analyser en permanence les dysfonctionnements dans un soucis d’amélioration
  • Réduire les coûts cachés
  • Mettre en œuvre les résolutions de problèmes
  • Préparer l’avenir

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

Sommaire :Les 4 missions du dirigeant

La première mission du dirigeant : Planifier
La deuxième mission du dirigeant : Structurer
La troisième mission du dirigeant : Coordonner, entraîner

En complément :

Piloter, c’est …
Objectifs et Priorités Modes d’emploi
Qu’est-ce qu’un objectif concret, smart ?

Bien diriger : Les recettes de 6 grands patrons
Modes de pilotage en entreprise
T de Bord Questions à se poser pour construire son tableau de bord de pilotage stratégique

Autres Management :

Récapitulatif 5 Management

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Management de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La troisième mission du dirigeant : Coordonner, entraîner


La troisième mission du dirigeant : Coordonner, entraînerun défilé bien coordonné

  • Fixer les objectifs et la mission
  • Déterminer les valeurs fondamentales
  • Fixer les limites de l’influence et du pouvoir de chacun
  • Encourager l’initiative
  • Tirer les leçons des erreurs
  • Motiver et valoriser les individus
  • Définir les canaux d’information
  • Former le personnel
  • Former les équipes et les groupes de collaborateurs
  • Donner des projets aux équipes
  • Faire face aux conflits, régler les problèmes
  • Négocier avec les syndicats

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

Sommaire :Les 4 missions du dirigeant

La première mission du dirigeant : Planifier
La deuxième mission du dirigeant : Structurer
La quatrième mission du dirigeant : Piloter, diriger

En complément :

Définition des critères d’exigence dans le domaine de la Motivation
Motiver un individu, une équipe
Génération Y : Comment la motiver au travail

Les cinq clés de la Communication pour un manager
Formations continues pour donner un second souffle
Manager une équipe, c’est en être le coordinateur

Autres Management :

Récapitulatif 5 Management

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Management de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La deuxième mission du dirigeant : Structurer


La deuxième mission du dirigeant : Structurerstructurer son poste de travail

  • Définir les structures formelles, la hiérarchie, les fonctions et l’encadrement, les responsabilités
  • Définir les communications formelles
  • Définir les activités clés, les rôles et les mentalités
  • Définir les règles et les procédures
  • Coordonner les activités, les relations internes
  • Déterminer les structures informelles
  • Intégrer les communications informelles

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

Sommaire :Les 4 missions du dirigeant

La première mission du dirigeant : Planifier
La troisième mission du dirigeant : Coordonner, entraîner
La quatrième mission du dirigeant : Piloter, diriger

En complément :

Comment structurer une entreprise ou une organisation
Les trois temps d’une structuration interne
Structure

Communication interne : Flux d’information et climat social
Principaux éléments des structures d’une organisation
Les bruits qui courent ou pourquoi parvient on a autant de rumeurs

Autres Management :

Récapitulatif 5 Management

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Management de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :