Les commandements du bon conducteur


Quelques commandements du bon conducteur

Don du sangIl y a des règles immuables de la sécurité routière et de la générosité.

Devant tant de blessés et de morts dans des accidents de la route, les conseils de prudence sont toujours valables.

De même, la générosité du don du sang permet de sauver des vies, en permettant la transfusion sanguine à celles et ceux qui en ont besoin, notamment lors d’opérations chirurgicales.

Donner son sang à des accidentés de la route, c’est faire preuve d’altruisme en même temps que faire une bonne action.

Bien sûr, mieux vaut prévenir que guérir, aussi voici

Les commandements du bon conducteur

A 1 Dignement ton permis recevras et honoreras
A Prudemment conduiras et en souplesse les obstacles éviteras
B Point trop de bons verres ne boiras
ou le volant à un autre cèderas
C Pour toi seul la route ne garderas
mais cordialement la partageras
C 1 A bon port, si trop ne te presses, en bonne forme arriveras
D Aux blessés, assistance et secours rapidement apporteras
E Ton sang bénévolement offriras
et par là beaucoup de vies sauveras
F Ainsi ton groupe-rhésus connaîtras
et autres précieux renseignements obtiendras

CONDITIONS RESTRICTIVES D’USAGE

Ne pas devenir une victime de la route

MENTIONS ADDITIONNELLES SOUHAITABLES

Devrait offrir au moins un flacon de sang chaque année

Source : Association des Donneurs de Sang

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Infractions routières à l’étranger : Vous allez payer !
Quelles normes pour les équipements de sécurité des deux-roues motorisés ?
0,2 g/L = zéro verre d’alcool

Télépoints : pour connaître le nombre de points sur son permis de conduire
Écoute, écoute, écoute la route
Genèse : Le sens de l’orientation

Autres Bien-être, Humour et sécurité :

Récapitulatif 18 Bien-être
Récapitulatif 18 Humour
Récapitulatif 18 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Aujourd’hui je cuisine


Boire un petit coup…

verre de vin rouge

Tu prend déjà du vin rouge ?

J’en ai besoin pour cuisiner

Mais tu fais une pizza !

Oui. Et alors ?

Source : Brigitte.de

Traduction par Philippe Garin
phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

0.2 g/L = zéro verre d’alcool
Mon Chéri, pas au volant
Les petites phrases à Noël qu’on aimerait ne pas entendre

Maigrir : Des promesses, toujours des promesses
Pour un ventre plat
Anciennes provinces ou régions française jusqu’en 1789

Autres Humour :

Récapitulatif 17 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Comment interpréter la phrase :  » Qu’est-ce que tu bois ? « 


La langue française se distingue par une particularité

que peu d’autres langues possèdent aussi.

Qu’est-ce que tu bois ?Pour lire et comprendre le français écrit, il faut comprendre le contexte de la phrase.

Sortir une phrase de son contexte est habituel pour les journalistes. Ils savent le faire très bien lors des interviews des personnes politiques ou des artistes, de façon à lui donner le sens qu’ils souhaitent.

C’est aussi une grande difficulté pour les comprendre.

Cela est aussi une explication de l’humour français qui utilise beaucoup les jeux de mots, qui portent d’ailleurs plusieurs noms : de la contrepèterie à des doubles ou triples explications d’un mot.

Dans la vie courante ou dans les livres, sans le contexte, il est impossible, parfois de comprendre le sens d’une phrase aussi simple que celle-ci :

« Qu’est-ce que tu bois ? »

Voici 3 explications :

  1. « Qu’est-ce tu bois ? » est une interrogation de curiosité. Je voudrais savoir ce qu’il y a dans ton verre.
     
  2. « Qu’est-ce tu bois ? » est une invitation à boire. Je te demande ce que je vais te verser à boire ou ce que je vais te commander à boire.
     
  3. « Qu’est-ce tu bois ? » est un reproche. Je trouve que tu es un véritable alcoolique, que la quantité déjà bue est trop importante

Dans un écrit, article, livre, etc., il est impératif de connaître le contexte et d’ajouter un mot ou une phrase pour donner le sens que l’auteur a choisi de transmettre à ses lecteurs.

Si vous trouvez d’autres explications à cette phrase, sans redondance, alors partagez-les avec nous sur ce blog.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Pourquoi le français est une langue difficile pour les étrangers
L’allemand est presque devenue la langue officielle des États-Unis ou la légende de Mühlenberg
0,2 g/L = zéro verre d’alcool

Pausez vous ! Faute de français ou évolution de la langue ?
Les atouts du langage
Convaincre par les mots

Autres Communication :

Récapitulatif 6 Communication
Récapitulatif 8 Communication

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Communication de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :