Code de la route ou 10 croyances à rectifier


Légendes urbaines sur le code de la route

panneaux routiersRétablissons la vérité, celle du Code de la route, en France.

Nombreuses sont les croyances sur ce qui s’y trouve.

Voici ce qui est vrai :
 

1. Pas de retrait de permis en vélo

Un retrait de permis est possible uniquement pour les infractions commises avec un véhicule pour lequel un permis de conduire est exigé.

Autrement dit, une infraction à bicyclette n’entraîne aucun retrait de permis de conduire une voiture ou une moto.

Cependant, en cas de jugement au pénal, le juge peut décider d’un retrait du permis.

2. Les appels de phares sont autorisés

Plus précisément, prévenir les autres conducteurs, par un appel de phares, de la présence d’un radar ou d’un contrôle routier, c’est encourager le manque de civisme d’un certain nombre d’entre eux.

3. Un passager ayant trop bu peut être sanctionné

Si le passage est dans un véhicule à l’arrêt, moteur éteint, alors les forces de l’ordre ont le droit de considérer qu’il s’agit d’une ivresse sur la voie publique.

4. Un passager sans ceinture peut être sanctionné

Un passager, sans ceinture, de plus de 13 ans, est en infraction et donc sera sanctionné, indépendamment du conducteur.

S’il a moins de 13 ans, alors c’est le conducteur qui sera sanctionné.

5. Un piéton peut recevoir une amende

Il suffit pour cela qu’il traverse la rue alors qu’un passage pour piéton se trouve à moins de 50 mètres de sa position.

Il peut aussi être sanctionné s’il passe alors que le signal lumineux lui indique d’attendre.

6. Pas de signature sur la carte d’assurance ni sur la vignette

Aucune sanction en cas d’absence de signature sur la carte d’assurance, la carte verte, ou sur la vignette apposée visiblement sur le pare-brise.

Les mentions légales y figurent toutes.

7. Rouler trop lentement peut être sanctionné

Ce sera plus facilement le cas sur les autoroutes où la vitesse minimale est de 80 km/h.

8. Il est interdit de passer au feu orange

Exactement la même interdiction que le feu rouge. La sanction est la même.

La tolérance de la maréchaussée vient qu’à l’orange, en cas de danger immédiat, le passage est préférable à un coup de frein trop brusque.

9. Il faut éteindre les feux de route (phares) face à un autre véhicule

Avant un virage, avant d’atteindre le sommet d’une côte, ou avant d’éblouir tout conducteur venant en de côté ou en face de vous, laisser ses feux de route allumés est une infraction, autant que si un autre véhicule vous précède.

10. Il faut se laisse doubler sans accélérer

Lorsque votre véhicule se fait doubler, il est interdit d’accélérer ou de se déporter sur la gauche pour l’empêcher.

La sanction est de 2 points retirés sur le permis, dans le cadre d’un déplacement professionnel.

Elle est de 3 ans de suspension du permis maximum dans les autres cas.

Source : Planet.fr

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Écoute, écoute, écoute la route
Où est-il interdit de se garer ?
À quoi sert d’argent des amendes des radars automatiques ?

Infractions routières à l’étranger : Vous allez payer !
Les commandements du bon conducteur
Deux-roues : Comment se protéger efficacement

Autres Bien-être  :

Récapitulatif 20 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

À quoi sert d’argent des amendes des radars automatiques ?


Comment est réparti l’argent des amendes des radars automatiquespour votre sécurté contrôles automatiques

De combien parle-t-on ?

Radars automatiques ou pas, le montant total des amendes pour infractions au code de la route, en 2017, a atteint 1,013 milliards d’euros.

8,8% de cette somme sert au remboursement de la dette de l’État français.

91,2% servent à la lutte contre l’insécurité routière, soit 924 millions d’euros, répartis ainsi :

  • 405 millions d’euros, soit env. 44%, pour l’Agence de financement des infrastructures de transports de France
  • 270 millions d’euros, soit env. 29%, pour la Sécurité routière
  • 249 millions d’euros, soit env. 27%, pour les Collectivités territoriales

Qu’en ont-elles fait ?

  1. Sensibilisation des usagers de la route :
    Campagnes de communication, Études, …
  2. Gestion des points du permis de conduire :
    Expédition des lettres d’information aux contrevenants, …
  3. Entretien et adaptation du parc des radars automatiques :
    y compris les nouveaux radars
     
  4. Rénovation du réseau routier :
    Aménagements de signalisation routière, de 2 x 2 voies, …
  5. Aménagements de sécurité routière :
    Routes à fortes pentes, signalisation des échangeurs et des aires de repos, …
  6. Mise en sécurité des tunnels
     
  7. Circulation routière :
    création de parcs de stationnement, aménagement de carrefours, …
  8. Transports en commun :
    Sécurisation des accès et des arrêts de bus scolaires, …
  9. Gestion du trafic et information des usagers

À savoir

En 2017, l’État a investi 3,7 milliards d’euros dans la sécurité routière.

Les accidents ont coûté 39,7 milliards d’euros, montant estimé, durant la même année

Avant de partir, vous pouvez consulter la carte interactive des radars.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour en savoir plus, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Où est-il interdit de se garer ?
Les commandements du bon conducteur
Télépoints : Pour connaître le nombre de points sur son permis de conduire

Des radars aux feux en France
Infractions routières à l’étranger : Vous allez payer !
Contraventions susceptibles d’entraîner la suspension du permis de conduire

Autres Bien-être et Voyage :

Récapitulatif 19 Bien-être
Récapitulatif 19 Voyage

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Ecoute, écoute, écoute la route


Quand on conduit, on écoute la route

casque et écouteurs interditsIl est interdit

à tous les conducteurs de :

  • camion,
  • moto,
  • vélo

de porter à l’oreille tout dispositif de type :

  • écouteurs,
  • oreillette, ou
  • casque

susceptible d’émettre du son :

  • conversations téléphoniques,
  • musique,
  • radio

Les exceptions sont :

  • les kit intégrés
    • dans les voitures ou
    • dans les casques de motos
  • les sonotones

Pourquoi cette réglementation ?

Porter à l’oreille un appareil émettant du son isole le conducteur de son environnement et le prive d’informations essentielles à sa sécurité :

  1. Le temps de réaction augmente de 70%
  2. Le cerveau enregistre entre 30% et 50% d’informations en moins
  3. L’activité oculaire se trouve réduite de 50%

Quelles sont les sanctions ?

Les sanctions légales :

Les conducteurs contrôlés avec à l’oreille un dispositif de type écouteurs, oreillette ou casque encourent :

  • 135 € d’amende et
  • -3 points de permis

Les autres sanctions :

Chaque jour, 10 personnes meurent ou sont grièvement blessées sur les routes à cause d’une conversation téléphonique.

Celui qui répond au téléphone, ce n’est pas le conducteur !

Souvenez-vous en quand vous prenez le volant !

Source : www.securite-routiere.gouv.fr

Philippe Garin

Pour plus de conseils de sécurité, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

0,2 g/L = zéro verre d’alcool
Barème des retraits de points du permis de conduite
Décès : Démarches à effectuer

Infractions routières à l’étranger : Vous allez payer !
Les cartes du bruit
Secourir 5/5 : Protéger, Alerter

Autres Bien-être et Sécurité :

Récapitulatif 17 Bien-être
Récapitulatif 17 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Infractions routières à l’étranger : Vous allez payer !


PV sur la route à l’étranger : Vous allez payer !

avis de contraventionVous allez détester le code « 2015/413 ». C’est la directive européenne du 11 mars 2015 facilitant l’échange transfrontalier d’informations concernant les infractions en matière de sécurité routière.

Pour ceux qui voyagent

Les Français qui se font prendre dans les pays suivants sont sanctionnés, dès leur retour en France :

  1. Allemagne
  2. Belgique
  3. Espagne
  4. Italie
  5. Pays-Bas
  6. Pologne
  7. Roumanie

En contrepartie, les ressortissants de ces pays qui commettent des infractions à la sécurité routière en France reçoivent aussi leurs sanctions dans leur propre pays.

Attention : un accord similaire avec la Suisse est en vue.

Une question d’égalité

Avec, en France, plus de 20 % des infractions constatées par les radars sur la route ont pour origine un véhicule immatriculés hors de France.

Pendant l’été, avec l’afflux de touristes européens, ce sont 50% des infractions qui sont le fait de conducteurs de véhicules étrangers.

D’une part, cette directive européenne 2015/413, transposée dans la loi française, pour le moment avec ces 7 pays, favorise l’égalité de traitement des sanctions entre ces européens.

Les ressortissants de ces pays vont payer, comme les Français.

D’autre part, l’impunité relative des conducteurs français dans ces pays est terminée. Si vous êtes concernés, vous allez payer.

Un conseil tout simple : voyagez en respectant le code de la route, où que vous soyez.

Source : Conseil de l’Europe

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Telepoints : Pour connaître le nombre de points sur son permis de conduire
Constat auto amiable sur votre smartphone à partir du 1er décembre 2014
Disque bleu européen OBLIGATOIRE dans les zones bleues de stationnement

Fêtes nationales des pays en Europe
Indicatifs téléphoniques internationaux
Protéger son habitation pendant les vacances quelques conseils de bon sens

Autres Bien-être, Juridique et Voyage :

Récapitulatif 15 Bien-être
Récapitulatif 14 Juridique
Récapitulatif 14 Voyage

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Quelles normes pour les équipements de sécurité des deux-roues motorisés ?


Les normes des équipements de sécurité pour les deux-roues motorisés

Sécurité routière : tous responsablesLes deux-roues motorisés : en 2010, c’est moins de 2 % du trafic mais 1/4 des tués

5 raisons de se sentir vulnérable

  1. Une absence de carrosserie : pas d’habitacle naturellement protecteur
  2. Un équilibre instable : la surface de contact au sol très faible (seulement : d’appui)
  3. Une capacité de freinage : bien inférieure à celle des voitures
  4. Une faible détectabilité : les deux-roues motorisés sont de petits gabarits
  5. Une très forte capacité d’accélération : elle peut surprendre les autres usagers

La législation sur les équipements des deux-roues motorisés

Le marquage « CE » de la norme européenne est obligatoire sur tous les équipements de protection individuelle.

Pour les différentes protections, veillez à ce qu’elles comportent les normes suivantes :

  • Casques : ECE 22-05 :
    • suivi de la lettre « P », il s’agit d’un casque intégral qui, s’il est modulable, ne peut pas être porté dans la circulation en position ouverte ;
    • suivi des lettres P/J, il s’agit d’un casque modulable utilisable en position fermée ou ouverte
  • Protections corporelles (épaules, coudes, hanches, genoux) : EN 1621-1
  • Gants : EN 13594
  • Bottes : EN 13634
  • Blouson, pantalon, combinaison : EN 13595
  • Protection dorsale : EN 1621-2
  • Protection haute visibilité (gilet, baudrier et brassard) : EN 471, EN 1150 ou EN 13356

Le législateur édicte les règles et les normes des produits.

N’acheter que des produits marqués CE.

Optez de préférence pour des équipements neufs, surtout en ce qui concerne le casque qui peut être abîmé sans que cela se voit.

Source : Délégation à la sécurité et la circulation routières

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Correspondance des tailles des gants
Taille de pantalons : équivalence américaine
S’habiller « comme il faut » pour un entretien d’embauche

Chômage et handicap : L’Adapt
Secourir 1/5 : Les bons gestes
Autoroute en Allemagne : Attention particulière

Autres Sécurité :

Récapitulatif 14 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :