Aujourd’hui je cuisine


Boire un petit coup…

verre de vin rouge

Tu prend déjà du vin rouge ?

J’en ai besoin pour cuisiner

Mais tu fais une pizza !

Oui. Et alors ?

Source : Brigitte.de

Traduction par Philippe Garin
phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

0.2 g/L = zéro verre d’alcool
Mon Chéri, pas au volant
Les petites phrases à Noël qu’on aimerait ne pas entendre

Maigrir : Des promesses, toujours des promesses
Pour un ventre plat
Anciennes provinces ou régions française jusqu’en 1789

Autres Humour :

Récapitulatif 17 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

0,2 g/L = zéro verre d’alcool


Un seul verre suffit à dépasser ce seuil

boire ou conduirePour les permis probatoires, la limite d’alcool autorisée en conduisant est de 0,2 gramme d’alcool par litre de sang, alors que la limite pour les autres conducteurs est de 0,5 g/L.

La réglementation s’applique à tous les permis probatoires. C’est à dire :

  • durant les 3 premières années après l’obtention du permis de conduire ou
  • durant les 2 premières années, si le permis a été obtenu en conduite accompagnée
  • après la perte des 12 points ou l’annulation du permis

Pourquoi pas 0 g/L ?

Le corps produit lui-même une très petite dose d’alcool. Il peut provenir de la fermentation des aliments que l’on digère ou contenu dans des sauces ou dans des préparations culinaires.

Par conséquent, même dilué dans un verre de vin ou de bière, l’alcool bu fait dépasser le seuil de 0,2 g/L. Donc,

zéro verre d’alcool

Quels sont les sanctions ?

Les conducteurs débutants contrôlés avec un taux d’alcool dépassant cette limite de 0,2 g/L encourent :

  • Un retrait de 6 points sur le permis
  • + une amende de 135 euros
  • + une immobilisation du véhicule

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Pourquoi les conducteurs débutants ?

La première cause de mortalité et de handicap des 18-25 ans est l’accident de la route, auto et deux-roues confondus (moto, scooter, etc.).

La consommation d’alcool en est la cause pour 1 accident sur 4.

Le risque d’un accident mortel est 4 fois plus élevé pour un conducteur novice.

24% des accidents mortels impliquent un conducteur débutant.

Ailleurs ?

21 pays ont adopté une alcoolémie inférieure à 0,5 g/L, soit pour tous les conducteurs, soit pour les conducteurs débutants

L’abaissement du taux d’alcool pour les conducteurs novices en Allemagne a fait chuter de 17% la mortalité routière chez les 18-25 ans dans la première année d’application.

Que faire ?

  • Ne pas boire d’alcool du tout, surtout quand on conduit ou qu’on prévoit de le faire.
  • Désigner un conducteur qui restera sobre et qui sera chargé de ramener les autres, après une sortie ou une fête.
  • Rester dormir sur place plutôt que de risquer un accident après une soirée avec consommation d’alcool, vin, bière ou toute autre boisson ou aliment contenant de l’alcool.
  • Appeler un taxi pour se faire reconduire.

Le jour et la nuit = zéro verre d’alcool

Source : Sécurité routière

Philippe Garin
Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

En complément :

Délits susceptibles d’entraîner la suspension du permis de conduire
Contraventions susceptibles d’entraîner la suspension du permis de conduire
Mon Chéri, pas au volant

Télépéage : Comment ça marche
Quelles normes pour les équipements de sécurité des deux-roues motorisés ?
Maria Veen Reken en Allemagne : le village pour handicapés

Autres Bien-être et Juridique :

Récapitulatif 16 Bien-être
Récapitulatif 16 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Comment interpréter la phrase :  » Qu’est-ce que tu bois ? « 


La langue française se distingue par une particularité

que peu d’autres langues possèdent aussi.

Qu’est-ce que tu bois ?Pour lire et comprendre le français écrit, il faut comprendre le contexte de la phrase.

Sortir une phrase de son contexte est habituel pour les journalistes. Ils savent le faire très bien lors des interviews des personnes politiques ou des artistes, de façon à lui donner le sens qu’ils souhaitent.

C’est aussi une grande difficulté pour les comprendre.

Cela est aussi une explication de l’humour français qui utilise beaucoup les jeux de mots, qui portent d’ailleurs plusieurs noms : de la contrepèterie à des doubles ou triples explications d’un mot.

Dans la vie courante ou dans les livres, sans le contexte, il est impossible, parfois de comprendre le sens d’une phrase aussi simple que celle-ci :

« Qu’est-ce que tu bois ? »

Voici 3 explications :

  1. « Qu’est-ce tu bois ? » est une interrogation de curiosité. Je voudrais savoir ce qu’il y a dans ton verre.
     
  2. « Qu’est-ce tu bois ? » est une invitation à boire. Je te demande ce que je vais te verser à boire ou ce que je vais te commander à boire.
     
  3. « Qu’est-ce tu bois ? » est un reproche. Je trouve que tu es un véritable alcoolique, que la quantité déjà bue est trop importante

Dans un écrit, article, livre, etc., il est impératif de connaître le contexte et d’ajouter un mot ou une phrase pour donner le sens que l’auteur a choisi de transmettre à ses lecteurs.

Si vous trouvez d’autres explications à cette phrase, sans redondance, alors partagez-les avec nous sur ce blog.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Pourquoi le français est une langue difficile pour les étrangers
L’allemand est presque devenue la langue officielle des États-Unis ou la légende de Mühlenberg
0,2 g/L = zéro verre d’alcool

Pausez vous ! Faute de français ou évolution de la langue ?
Les atouts du langage
Convaincre par les mots

Autres Communication :

Récapitulatif 6 Communication
Récapitulatif 8 Communication

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Communication de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :