0,2 g/L = zéro verre d’alcool


Un seul verre suffit à dépasser ce seuil

boire ou conduirePour les permis probatoires, la limite d’alcool autorisée en conduisant est de 0,2 gramme d’alcool par litre de sang, alors que la limite pour les autres conducteurs est de 0,5 g/L.

La réglementation s’applique à tous les permis probatoires. C’est à dire :

  • durant les 3 premières années après l’obtention du permis de conduire ou
  • durant les 2 premières années, si le permis a été obtenu en conduite accompagnée
  • après la perte des 12 points ou l’annulation du permis

Pourquoi pas 0 g/L ?

Le corps produit lui-même une très petite dose d’alcool. Il peut provenir de la fermentation des aliments que l’on digère ou contenu dans des sauces ou dans des préparations culinaires.

Par conséquent, même dilué dans un verre de vin ou de bière, l’alcool bu fait dépasser le seuil de 0,2 g/L. Donc,

zéro verre d’alcool

Quels sont les sanctions ?

Les conducteurs débutants contrôlés avec un taux d’alcool dépassant cette limite de 0,2 g/L encourent :

  • Un retrait de 6 points sur le permis
  • + une amende de 135 euros
  • + une immobilisation du véhicule

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Pourquoi les conducteurs débutants ?

La première cause de mortalité et de handicap des 18-25 ans est l’accident de la route, auto et deux-roues confondus (moto, scooter, etc.).

La consommation d’alcool en est la cause pour 1 accident sur 4.

Le risque d’un accident mortel est 4 fois plus élevé pour un conducteur novice.

24% des accidents mortels impliquent un conducteur débutant.

Ailleurs ?

21 pays ont adopté une alcoolémie inférieure à 0,5 g/L, soit pour tous les conducteurs, soit pour les conducteurs débutants

L’abaissement du taux d’alcool pour les conducteurs novices en Allemagne a fait chuter de 17% la mortalité routière chez les 18-25 ans dans la première année d’application.

Que faire ?

  • Ne pas boire d’alcool du tout, surtout quand on conduit ou qu’on prévoit de le faire.
  • Désigner un conducteur qui restera sobre et qui sera chargé de ramener les autres, après une sortie ou une fête.
  • Rester dormir sur place plutôt que de risquer un accident après une soirée avec consommation d’alcool, vin, bière ou toute autre boisson ou aliment contenant de l’alcool.
  • Appeler un taxi pour se faire reconduire.

Le jour et la nuit = zéro verre d’alcool

Source : Sécurité routière

Philippe Garin
Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

En complément :

Délits susceptibles d’entraîner la suspension du permis de conduire
Contraventions susceptibles d’entraîner la suspension du permis de conduire
Mon Chéri, pas au volant

Télépéage : Comment ça marche
Quelles normes pour les équipements de sécurité des deux-roues motorisés ?
Maria Veen Reken en Allemagne : le village pour handicapés

Autres Bien-être et Juridique :

Récapitulatif 16 Bien-être
Récapitulatif 16 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Récapitulatif 15 Sécurité


Récapitulatif 15 Sécurité

Sécurité

Depuis le dernier récapitulatif, début juillet 2015, j’ai écrit 77 nouveaux articles, toutes catégories confondues. Le rythme d’écriture reste autour de 3 articles par semaine.

Si vous souhaitez me faire part de sujets à traiter, que vous désirez voir développer, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Tous les liens sont regroupés dans la page : Sécurité

Voir :

Extincteurs : Mode d’emploi
Extincteurs : Comment les distinguer ?
Les 4 classes de feux

Sécurité des données en entreprise : Les 12 bons réflexes
PCA ou Plan de Continuité d’Activité : Par quoi commencer pour en établir un ?
PCA et PRA : L’analyse des enjeux et des besoins
Sécurité des données : Les 7 points capitaux du comportement responsable

Deux-roues : Comment se protéger efficacement
Quelles normes pour les équipements de sécurité des deux-roues motorisés ?
Produits chimiques : Les 9 symboles de danger

Monoxyde de carbone : quoi, où, les dangers
Comment éviter les intoxications au monoxyde de carbone
Agir en cas d’intoxication au monoxyde de carbone

Et aussi :

Activités dangereuses et prévention associée (Code du Travail Art. R.237-7 AL.1)

Pour en savoir plus :


Autres Sécurité :

Récapitulatifs Sécurité :

 1     3    5    6    7    8    10    12    14 

Tous les billets de cette catégorie sont listés dans la page Sécurité de la page Autres catégories

Sans oublier les sondages

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Quelles normes pour les équipements de sécurité des deux-roues motorisés ?


Les normes des équipements de sécurité pour les deux-roues motorisés

Sécurité routière : tous responsablesLes deux-roues motorisés : en 2010, c’est moins de 2 % du trafic mais 1/4 des tués

5 raisons de se sentir vulnérable

  1. Une absence de carrosserie : pas d’habitacle naturellement protecteur
  2. Un équilibre instable : la surface de contact au sol très faible (seulement : d’appui)
  3. Une capacité de freinage : bien inférieure à celle des voitures
  4. Une faible détectabilité : les deux-roues motorisés sont de petits gabarits
  5. Une très forte capacité d’accélération : elle peut surprendre les autres usagers

La législation sur les équipements des deux-roues motorisés

Le marquage « CE » de la norme européenne est obligatoire sur tous les équipements de protection individuelle.

Pour les différentes protections, veillez à ce qu’elles comportent les normes suivantes :

  • Casques : ECE 22-05 :
    • suivi de la lettre « P », il s’agit d’un casque intégral qui, s’il est modulable, ne peut pas être porté dans la circulation en position ouverte ;
    • suivi des lettres P/J, il s’agit d’un casque modulable utilisable en position fermée ou ouverte
  • Protections corporelles (épaules, coudes, hanches, genoux) : EN 1621-1
  • Gants : EN 13594
  • Bottes : EN 13634
  • Blouson, pantalon, combinaison : EN 13595
  • Protection dorsale : EN 1621-2
  • Protection haute visibilité (gilet, baudrier et brassard) : EN 471, EN 1150 ou EN 13356

Le législateur édicte les règles et les normes des produits.

N’acheter que des produits marqués CE.

Optez de préférence pour des équipements neufs, surtout en ce qui concerne le casque qui peut être abîmé sans que cela se voit.

Source : Délégation à la sécurité et la circulation routières

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Correspondance des tailles des gants
Taille de pantalons : équivalence américaine
S’habiller « comme il faut » pour un entretien d’embauche

Chômage et handicap : L’Adapt
Secourir 1/5 : Les bons gestes
Autoroute en Allemagne : Attention particulière

Autres Sécurité :

Récapitulatif 14 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Deux-roues : Comment se protéger efficacement


Équipements des deux-roues motorisés : des protections efficaces

100_blesses_graves_par_jour1. Le casque

54 % des blessés conducteurs ou passagers des deux-roues motorisés sont victimes de liaison encéphalique dus à des chocs à la tête

Pour vous protéger efficacement, un casque doit :

  • Comporter une étiquette visible attestant de la conformité ECE, ainsi que les quatre stickers rétro réfléchissants
  • Être une couleur vive, facilement détectable
  • Être confortable et bien ajusté
  • Couvrir le front au-dessus des sourcils
  • Ne pas gêner le port de lunettes de vision
  • Ne pas obstruer la vision périphérique
  • Restez fermement attachés
  • Être remplacé cinq ans après sa mise en service ou après un choc violent

2. Vestes et blousons

93 %, avec un blouson épais, le facteur de protection s’élève à 93 % pour le cyclomotoriste

Pour vous protéger efficacement, vestes et blousons doivent :

  • Comporter des couleurs vives pour une meilleure visibilité par les autres usagers de jour comme de nuit
  • Être assez large pour être confortable, mais assez serré pour protéger des chocs
  • Être serré au niveau des poignées pour éviter que les manches ne remontent
  • Pouvoir s’adapter au-dessus d’autres vêtements

3. Les gants

87 %, avec des gants épais, facteur de protection s’élève à 87 % pour les cyclomotoristes.

Pour vous protéger efficacement, les gants doivent :

  • Couvrir intégralement les mains et les poignets, sans réduire la capacité de conduite
  • Être renforcé aux articulations ainsi que la paume est pour vous d’une plaquette de serrage permettant leur parfait maintien en cas de glissade
  • Être parfaitement ajusté
  • Être étanche en cas d’humidité

4. Pantalons et chaussures

29 % des blessés graves sont victimes de lésions orthopédiques

Pour vous protéger efficacement, choisissez :

  • Des pantalons équipés de protections marquées CE
  • Des pantalons assez larges pour être confortables, et assez serrés pour protéger des chocs
  • Des chaussures qui recouvrent tous les pieds, la cheville et le bas du tibia
  • Des modèles étanches qui vit au pied de se refroidir
  • Des bottes avec renforts en plastique ou métallique qui offre une meilleure protection

5. Les protections corporelles

Les types de protections corporelles :

  • Les manchons protecteurs, placés à 5 cm au-dessus du coude et le long du cubitus
  • Le protecteur d’épaule, depuis le point situé entre l’épaule et le coût jusqu’au bras
  • La protection dorsale, placée sur le dos depuis les omoplates jusqu’à la taille
  • Le protecteur de poitrine qui recouvre la cage thoracique
  • Le protecteur de hanche placé sur l’os iliaque
  • Le protecteur de cuisse, assez au-dessus du genou
  • La genouillère et la jambière, placées sur le genou et le tibia

Les équipements sont destinés à un usage très personnel, respectez les normes de sécurité en usage en France.

Pour être sûr de choisir la bonne taille et pour vérifier qu’ils assurent sécurité et confort, il est indispensable d’essayer consciencieusement ses futurs équipements. Un casque trop grand, des gants mal ajustés représentent un grand danger.

Source : Délégation à la sécurité et à la circulation routières

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Tour de taille Comparaison France international
Conversion taille de soutien-gorge
Mot d’enfant : La porte débutante

Autoroute en Belgique et Pays-Bas
Contraventions susceptibles d’entraîner la suspension du permis de conduire
Pneu hiver, pneu neige : Oui ou Non

Autres Sécurité :

Récapitulatif 14 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Frais kilométriques 2012 : auto moto et deux-roues


Barème des Frais kilométriques 2012 pour auto, moto et deux-roues

Les frais kilométriques en 2012 restent identiques aux frais kilométriques de 2011.

Source : Bulletin officiel des impôts du 22 février 2012

Le barème forfaitaire est le suivant, où « d » est la distance parcourue :

Pour les automobiles :

 Puissance fiscale  Jusqu’à 5000 km  De 5001 à 20000 km  Au-delà de 20000 km
 3 CV  d x 0.405  (d x 0.242) + 818  d x 0.283
 4 CV  d x 0.487  (d x 0.274) + 1063  d x 0.327
 5 CV  d x 0.536  (d x 0.300) + 1180  d x 0.359
 6 CV  d x 0.561  (d x 0.316) + 1223  d x 0.377
 7 CV  d x 0.587  (d x 0.332) + 1278  d x 0.396
 8 CV  d x 0.619  (d x 0.352) + 1338  d x 0.419
 9 CV  d x 0.635  (d x 0.368) + 1338  d x 0.435
 10 CV  d x 0.668  (d x 0.391) + 1383  d x 0.460
 11 CV  d x 0.681  (d x 0.410) + 1358  d x 0.478
 12 CV  d x 0.828  (d x 0.426) + 1458  d x 0.499
 13 CV et plus  d x 0.729  (d x 0.444) + 1423  d x 0.515

Pour les motos :

 Puissance fiscale  Jusqu’à 3000 km  De 3001 à 6000 km  Au-delà de 6000 km
 1 ou 2 CV  d x 0.333  (d x 0.083) + 750  d x 0.208
 3, 4 ou 5 CV  d x 0.395  (d x 0.069) + 978  d x 0.232
 > 5 CV  d x 0.511  (d x 0.067) + 1332  d x 0.289

Pour les autres deux-roues :

Un barème unique, puisqu’il y a absence de puissance fiscale

 Jusqu’à 2000 km  De 2001 à 5000 km  Au-delà de 5000 km
 d x 0.266  (d x 0.063) + 406  d x 0.144

Mode de calcul

Dans tous les cas, c’est le nombre total de kilomètres parcourus qui est utilisé et qui permet de connaître la case où chercher l’unique formule à appliquer.

Par exemple, pour un utilitaire de 6 CV qui a parcouru 25 000 kilomètres, la formule à appliquer est 25000 x 0.377 et non pas 5000 x 0.561 (tranche des premiers 5000 kilomètres) + 15000 x 0316 + 1223 (tranche 5001 à 20000 kms) + 5000 x 0.377 (pour les 5000 derniers kilomètres)

On ne calcule pas le montant de chaque tranche !

Le montant à payer pour cet exemple est donc de 25000 x 0.377 = 9425 euros

et non pas 2805 + 4740 + 1885 = 9430 euros

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

 
 

Voir aussi :

Les déclarations des entreprises doivent se faire en ligne à partir du 01 janvier 2012
CSG et CRDS : calcul changé au 01 01 2012
Instructions 13 L-6-91 du 14 octobre 1991 et 13 L-9-96 du 24 décembre 1996 du livre des procédures fiscales du code des impôts à propos de la vérification des comptabilités informatisées

Déclaration d’impôts 2011 : Les dates
Les pratiques dans la gestion des ressources humaines
Conversion kilomètres en miles et miles en kilomètres

Autres Juridique et Management :

Récapitulatif 8 Juridique
Récapitulatif 8 Management

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Management et la pageJuridique de la page Autres catégories

%d blogueurs aiment cette page :