Paix Mondiale : Les 23 indices


Indices de Paix Mondiale

Indice_de_Paix_Mondial_Visionofhumanity.orgL’organisation Vision de l’Humanité établit chaque année un classement des pays en cumulant les notes attribuées à chacun des 23 critères ci-après.

Les notes données aux critères sont, en très grande partie, basées sur des chiffres recueillis dans chaque pays (en vert). Les autres, sont des évaluations (en orange), faute d’avoir des chiffres précis.

  1. Perception de la criminalité dans la société
  2. Agents de sécurité et de police
  3. Homicides
  4. Incarcération
  5. Accès à des armes légères et de petit calibre
  6. Intensité du conflit interne
  7. Manifestations violentes
  8. Crimes violents
  9. Instabilité politique
  10. Terreur politique
  11. Importations d’armes conventionnelles
  12. Impact du terrorisme
  13. Décès par conflit organisé (interne)
  14. Conflits internes
  15. Dépenses militaires
  16. Personnel des forces armées
  17. Financement des missions de maintien de la paix de l’ONU
  18. Armes nucléaires et lourdes
  19. Exportations d’armes conventionnelles
  20. Personnes déplacées
  21. Relations avec les pays voisins
  22. Conflits externes
  23. Décès par conflits (externes)

Source : Vision of Humanity.org
abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Remarques

On doit reconnaître dans cette liste, que tous les critères retenus sont des indices guerriers, de conflits armés et de violences directes et indirectes, donc sont des indices négatifs.

Il faut donc croire que notre Humanité est jaugée par le fait d’actions ou d’intentions violentes au lieu d’être jaugée sur ce qu’elle fait de mieux, donc sur des indices positifs.

Triste Monde, triste Humanité !

Pour connaître le classement des pays de la Paix Mondiale, c’est ici

Philippe Garin

Pour échanger, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Les 7 systèmes de valeurs personnelles
Indice de développement humain IDH
Développement durable : Les 17 objectifs de l’ONU

Les 10 principes du Pacte Mondial des Nations-Unies
Règles pour être un humain
Das Kind – L’enfant

Autres Bien-être:

Récapitulatif 15 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

LOPPSI Projet de loi remanié par le Sénat


LOPPSI Projet de loi remanié par le Sénat

LoppsiLOPPSI = Loi d’Orientation et de Programmation de la Performance de la Sécurité Intérieure

Après son adoption en première lecture, le 16 février 2010, à l’Assemblée Nationale, le projet de loi va passer au Sénat.
La Commission du Sénat chargée de ce dossier vient de modifier le texte le 02 juin 2010, pour tenir compte des recommandations de la CNIL.
Cette loi traite des questions de l’utilisation de l’informatique dans le domaine de la sécurité, entre autres, des fichiers de police et de la vidéosurveillance.

Par exemple, elle traite des modalités de mise à jour et d’effacement des données dans les fichiers des antécédents judiciaires, STIC et JUDEX. C’est ainsi qu’en cas de décision judiciaire en faveur d’une personne, il ne sera plus possible de consulter ses informations à des fins d’enquête administrative.

Autre exemple, le contrôle des installations de vidéosurveillance sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public, devient une compétence de la CNIL, organisme indépendant et concerné par la protection des données individuelles et de leur exploitation.

STIC = Système de Traitement des Infractions Constatées

JUDEX = Système JUdiciaire de Documentation et d’EXploitation de la gendarmerie

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Vos obligations légales vis-à-vis de la CNIL
Quelles lois et règles juridiques sont à respecter
Données de trafic de télécommunication Exigence de conservation des opérateurs

4 acteurs de la sécurité informatique
Services de lutte contre la cybercriminalité
Le Pacte Défense Cyber : 550 postes créés

Autres Juridique et Sécurité :

Récapitulatif 5 Juridique
Récapitulatif 5 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Déposer plainte sur Internet pour escroquerie


Déposer plainte sur Internet pour escroquerie

ou pour toute autre attaque via le Web ou encore après avoir découvert des images interdites par la loi, est une procédure facile à condition de savoir comment s’y prendre.

J’ai reçu un courriel d’un soi-disant responsable quelconque au Burkina Faso, mais cela aurait pu être du Nigeria ou autre pays lointain.
Dans ce mail, l’enjeu est de 10.5 millions de US$. Pour les récupérer, il aurait fallu que je donne mes coordonnées complètes.

La prochaine étape aurait été d’envoyer quelques centaines ou milliers de dollars pour permettre le transfert de fond.

Inutile de dire que je n’ai pas répondu à cette tentative d’escroquerie ou arnaque, bien connue des services de police.

Oui, mais après ? Que faire ?

Après avoir surfé un peu sur Internet, je suis parvenu à l’Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication :

OCLCTIC
101 rue des Trois Fontanot
92000 NANTERRE
Standard : 01 49 27 49 27

que j’ai obtenu immédiatement (en plein milieu de matinée, au téléphone)

Gentiment, j’ai été amené à téléphoner au : 0811 02 02 17

Là, à la deuxième tentative, car l’affluence d’appels m’a interdit d’avoir quelqu’un du premier coup, j’ai eu une personne, très aimable et parfaitement au courant de ce genre de pratiques.

Elle m’a indiqué la possibilité de porter plainte en ligne sur Internet, anonymement ou pas selon mon choix.

L’URL pour déposer plainte en ligne est :

www.internet-signalement.gouv.fr

Là, très facilement, on se laisse guider en fonction du type de plainte à déposer.

J’ai procédé à un banal copier – coller du courriel incriminé, dans le corps de la plainte.

La machinerie est lancée.

Comme la tentative d’escroquerie vient de l’Étranger (a priori), c’est Interpol qui va prendre le relais. Et advienne que pourra.

Je ne m’attend pas à un résultat particulier puisque, averti, je n’ai subi aucun préjudice, mais il est intéressant de faire part du mode d’emploi de ce site du Ministère de l’intérieur français.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Services de lutte contre la cybercriminalité
4 acteurs de la sécurité informatique
Bonnes pratiques de navigation sur Internet

Les risques du téléchargement et quelques principes utiles
LOPPSI Projet de loi remanié par le Sénat
Cybersécurité : Le gouvernement français créé un groupe d’intervention rapide

Autres Juridique et Sécurité :

Récapitulatif 5 Sécurité
Récapitulatif 5 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

4 acteurs de la sécurité informatique


4 acteurs de la sécurité informatique

sécurité informatiqueVoici quatre acteurs de la sécurité des systèmes d’informations, trois organismes officiels français et une association :

La Direction de la Surveillance du Territoire (DST)

La DST dispose de pouvoirs de police judiciaire.

Entre autre, ce service est chargé de protéger le patrimoine économique et scientifique français.

Contact par téléphone au 01 49 27 49 27 ou 01 45 77 95 82

La Brigade d’Enquêtes sur des Fraudes aux Technologies de l’Information (BEFTI)

La BEFTI participe aux enquêtes sur des infractions commises à l’aide de moyens informatiques.

Contact par téléphone au 01 40 79 67 50

Le Département Informatique-électronique de la Division Criminalistique de l’Institut de Recherches Criminelles de la Gendarmerie Nationale (IRCGN)

L’IRCGN enquête sur les escroqueries sur le Web, les intrusions dans les systèmes d’information, le piratage, etc.

Contact par info@gendarmerie.defense.gouv.fr

Le Club de la Sécurité de l’Information Français (CLUSIF)

Le Clusif est une association qui regroupe des acteurs de la sécurité des systèmes d’informations, soit des utilisateurs, soit des fournisseurs de solutions de sécurité.

Contact par le site : http://www.clusif.asso.fr

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Déposer plainte sur Internet pour escroquerie
Bonnes pratiques de navigation sur Internet
Services de lutte contre la cybercriminalité

Compétences numériques : Sécurité informatique
Charte informatique : Le Garant ou Officier de sécurité
Sécurité informatique : L’audit des vulnérabilités

Autres Sécurité :

Récapitulatif 5 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Liste avec Acteurs de la sécurité


Liste avec Acteurs de la sécurité

cuber_enqueteQuel que soit le problème que vous rencontrez au travers de votre messagerie ou de votre navigation sur Internet, vous pouvez, en France, faire appel à un spécialiste de la sécurité ou cybersécurité.

Voici quatre organismes spécialisés dans la lutte contre la criminalité numérique :

  • Direction Générale de la Sécurité Intérieure DGSI), ex-Surveillance du Territoire (DST)
  • Brigade d’Enquêtes sur des Fraudes aux Technologies de l’Information (BEFTI)
  • Département Informatique-électronique de la Division Criminalistique de l’Institut de Recherches Criminelles de la Gendarmerie Nationale (IRCGN)
  • Club de la sécurité de l’information français (CLUSIF)

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

4 acteurs de la sécurité informatique
Services de lutte contre la cybercriminalité
Cybersécurité : Le gouvernement français créé un groupe d’intervention rapide

Déposer plainte sur Internet pour escroquerie
Signalez un mail frauduleux
Le typosquatting condamné par la cour d’appel de Paris

Autres Sécurité :

Récapitulatif 1 Sécurité
Récapitulatif 10 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Services de lutte contre la cybercriminalité


Services de lutte contre la cybercriminalité

cyber crimeLa cybercriminalité est la criminalité au travers des technologies informatiques, principalement Internet Au regard des crimes et délits perpétrés par ces moyens, voici une liste de Services de lutte contre la cybercriminalité

Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC)

Dépend de la Direction centrale de la Police judiciaire.

Service interministériel à compétence nationale, point de contact international
Tél. : 01 47 44 97 55
www.interieur.gouv.fr
 

Brigade d’enquêtes sur les fraudes aux technologies de l’information (BEFTI)

Dépend de la Direction régionale de la Police judiciaire de la Préfecture de Police de Paris

Compétente sur Paris et les départements de la petite couronne (92, 93, 94)
Tél. : 01 40 79 67 50
www.prefecture-police-paris.interieur.gouv.fr
 

Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI)

Compétence nationale pour les actes de piratage à l’égard des établissements à régime restrictif et assimilés et des réseaux d’État.

Tél. : 01 77 92 50 00
www.interieur.gouv.fr

Si vous êtes situés en province, les enquêteurs spécialisés en criminalité informatique de la police nationale ou les enquêteurs nouvelles technologies de la gendarmerie nationale, présents dans les services territoriaux de votre région, sont également compétents pour diligenter des enquêtes en matière de cybercriminalité.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Déposer plainte sur Internet pour escroquerie
Sécurité en informatique
Même mot de passe partout Une mauvaise idée

Cybersquatting et typosquatting : Définitions
Cybersécurité : Le gouvernement français créé un groupe d’intervention rapide
Grooming : Attention les jeunes !

Autres Sécurité :

Récapitulatif 5 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :