Salon Emploi : Tout l’intérêt pour l’employeur


A quoi sert un salon pour l’emploi pour l’employeur ?

salon de recrutementC’est un moyen  simple d’approcher directement les candidats.

Non seulement, vous évitez les intermédiaires, mais encore vous gagnez énormément de temps en rencontrant de multiples candidats.

Vous récoltez de nombreuses candidatures et beaucoup de CV.

Sélection des profils

Le revers de la médaille est que le tri des candidatures se fait uniquement APRÈS le salon. Il est, en effet, impossible d’éliminer des candidats sans avoir passer quelques minutes avec eux. Les éliminer tout de suite, après cette brève rencontre est alors possible.

Attention, aux conclusions un peu trop hâtives.

Parmi les profils qui ont retenu favorablement votre attention, utilisez une chemise et une codification.
Inscrivez, manuellement, une mention codifiée par vous pour :

  1. A convoquer pour un entretien d’embauche
  2. A retenir au cas où, CV à regarder plus en détail avant une éventuelle convocation
  3. A éliminer, insuffisamment intéressant ou totalement à côté du poste

Évitez de jeter ostensiblement le CV à peine remis, cela peinerait inutilement le candidat.

Si vous ne le retenez pas, dites-le lui plutôt que de jeter son CV à la corbeille d’un air dédaigneux ou d’une remarque désobligeante : Le candidat qui ferait l’affaire se trouve juste derrière celui que vous éliminez et il fera peut-être marche arrière face à un tel comportement.

Plusieurs postes ouverts

Plus vous avez de postes à pourvoir, et plus la participation à un salon de recrutement s’avère intéressante et productive.

Lorsqu’un candidat se présente, il peut s’intéresser à un ou plusieurs des postes proposés. De même, le profil peut vous intéresser pour un poste différent de celui retenu par le candidat. A vous de le convaincre qu’il ferait mieux de s’intéresser au poste auquel vous pensez pour lui (ou elle).

La logistique pour un salon

Un salon est un événement et toute la logistique événementielle est à mettre en place :

  1. Communication externe par des panneaux et autres totems, banderoles, documentations papier ou mini-film de présentation de l’entreprise et de ses métiers, etc.
  2. Tables, chaises, supports, et aussi friandises, objets publicitaires, voire boissons pour les candidats pris à part dans un entretien de speed-recruiting.
  3. Liste et descriptions des postes à pourvoir, affichés et à inclure dans le catalogue du salon.
  4. Publicité autour de l’événement dans la Presse et sur Internet, dans les actualités de l’entreprise.
  5. Prévoir suffisamment de personnel pour recevoir et informer les candidats, par roulement sur toute la durée du salon

L’après-salon

Après le salon et la récolte des CV :

  1. Compte-rendu des rencontres effectuées
  2. Analyse des annotations prises à chaud
  3. Sélection des CV pouvant correspondre aux besoins
  4. Lancement du processus de convocation à des entretiens plus approfondis des candidats
  5. Remerciements aux organisateurs du salon, s’il s’agit d’un tiers
  6. Communication externe sur le succès du salon, pour clore l’événement

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Le speed recruiting : Définition et mode d’emploi
Job dating ou speed recruiting : Faire une bonne impression
Votre e-réputation sur le Web 2.0

Emploi : Des sites d’annonces gratuites irresponsables ?
Les discriminations à l’embauche
La Communication externe : Message et Cible

Autres Emploi, Management et Organisation :

Récapitulatif 12 Emploi
Récapitulatif 12 Management
Récapitulatif 12 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Parefeu : Protéger le parefeu


Parefeu : Protéger le parefeu

Cet article est le septième d’une série de huit

Un bon hacker peut contourner le fonctionnement d’un parefeu, grâce à des techniques qui s’apparentent aux virus. Il faut donc protéger le parefeu.

L’idéal est que le parefeu soit invisible sur le réseau, et plus précisément sur le nœud où il se trouve, c’est-à-dire entre les deux mondes, interne et externe à l’entreprise. C’est la technique du bridging.

De plus, l’accès au parefeu par un informaticien, administrateur du parefeu, doit se faire via un canal protégé et qui ne sert qu’à ça. Ce canal doit alors obligatoirement différent du canal par lequel passent les flux entrants et du canal par lequel passent les flux sortants.

Bien évidemment, le parefeu doit se trouver protégé physiquement, c’est-à-dire que le serveur qui le contient doit être protégé de toutes les manières possibles contre un accès physique, en étant dans une salle spécifique et dont l’accès est interdit sauf pour l’informaticien, administrateur du réseau. Les protections classiques doivent aussi être mises en œuvre : climatisation, protection contre l’incendie, l’eau, les pannes électriques, etc.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Parefeu : Documenter les responsabilités et les procédures
Parefeu ou firewall : Définition
Parefeu : Segmenter le réseau

Parefeu : Filtrage par le parefeu : Tout ou rien
Parefeu : Optimisation des règles
Parefeu : Analyser l’activité du parefeu
Parefeu : Utilité et risques

Liste de mesures de sécurité informatique
Différences entre PRA et PCA, Plan de Reprise d’Activités et Plan de Continuité d’Activités
Protéger son habitation pendant les vacances quelques conseils de bon sens

Autres Informatique et Sécurité :

Récapitulatif 6 Informatique
Récapitulatif 6 Sécurité

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Informatique et dans la page Sécurité de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :