Les différentes classes d’amendes en France


Les différentes amendes en France

amendes.gouv.fr le site pour régler ses amendesL’amende est bien connue de ceux qui commettent une infraction au Code de la route.

Ce type de peine consiste à payer une certaine somme d’argent au Trésor Public en raison d’une infraction et aussi en cas de Délit ou de Crime.

Pour les infractions, le montant dépend de la gravité de la faute commise.

Les montants

Infractions :

1ère classe : 38 € maximum

2ème classe : 150 € maximum

3ème classe : 450 € maximum

4ème classe : 750 € maximum

5ème classe : 1500 € maximum, jusqu’à 3000 € maximum en cas de récidive

Délit et Crime : 3750 € minimum

Bon à savoir

Le délai de prescription pour une infraction est de 1 an, pour 6 ans en cas de délit et 20 ans pour un crime

Source : Service-public.fr

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Délits susceptibles d’entraîner la suspension du permis de conduire
Diffamation et les autres : Définitions et sanctions
0.2 g/L = zéro verre d’alcool

fausses déclarations à Pôle emploi : Les sanctions
Protection des données personnelles : Un projet de la Commission européenne
Durée d’archivage des documents

Autres Juridique :

Récapitulatif 18 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le dossier pharmaceutique : C’est quoi ?


Qu’est-ce que le dossier pharmaceutique ?

dossier pharmaceutiqueLe dossier pharmaceutique liste tous les médicaments délivrés pendant les 4 derniers mois dans n’importe laquelle des pharmacies équipées pour ce service, qu’ils soient remboursés ou non, prescrits par un médecin ou conseillés par un pharmacien.

Quand vous vous rendez dans une autre pharmacie, par exemple lors d’un voyage dans une autre ville, le pharmacien peut ainsi connaître précisément ce dont vous avez besoin, vérifier que vous avez les doses prescrites et que ce que vous demandez est bien compatible avec les médicaments délivrés récemment.

Le dossier pharmaceutique contient les noms, quantités et dates d’achat de chaque médicament. C’est tout.

C’est un outil très pratique, notamment pour les malades chroniques où il faut régulièrement s’approvisionner en médicament.

Pour tous ceux qui le veulent

Chacun peut décider pour soi et pour chacun de ses enfants mineurs.

Purement facultatif, le dossier pharmaceutique ou DP dans le jargon des pharmaciens est totalement indépendant des droits à remboursement et de la procédure du tiers-payant.

Il est possible de refuser l’inscription de certains médicaments ou la consultation par un pharmacien.

Source : Ordre national des pharmaciens

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Insomnies ! Quoi faire ?
Risques cardiovasculaires : Les facteurs du risque
Devise 023 : Rien n’est plus important que la santé… sauf l’argent

Greffe : De la mort à la vie
IST MST : Signes, Risques, Complications
Mais docteur, faire du sport ?

Autres Bien-être :

Récapitulatif 17 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Jurisprudence : Rupture conventionnelle et licenciement


Rupture conventionnelle et licenciement

Lorsqu’un employeur notifie sa décision de licencier son (sa) salarié (e), ce dernier peut néanmoins négocier les conditions de son départ, au travers d’une rupture conventionnelle après son licenciement.

Cerfa 14598 rupture conventionnelle

La Cour de Cassation a pris des arrêts le 3 mars 2015 sur les ruptures conventionnelles signées après un licenciement.

Arrêt n° 13-20.549 : « …la signature postérieure d’une rupture conventionnelle vaut renonciation commune à la rupture précédemment intervenue. »

Arrêt n° 12-22.116 : La date en entre en compte pour le délai sur la levée de la clause de non-concurrence est celle indiquée comme date de rupture dans la rupture conventionnelle, si celle-ci a été signée après la date du licenciement

Arrêt n° 13-15.551 : « la signature par les parties au contrat de travail d’une rupture conventionnelle, après l’engagement d’une procédure disciplinaire de licenciement, n’emporte pas renonciation par l’employeur à l’exercice de son pouvoir disciplinaire »

Par conséquent, si le salarié renonce à la rupture conventionnelle, alors son employeur doit à nouveau le convoquer à un entretien préalable à l’embauche et recommencer la totalité du processus de licenciement.

En revanche, par l’Arrêt n° 13-23.348, la Cour de Cassation précise que le délai de prescription des faits reprochés au salarié continue de courir depuis la date de l’entretien préalable au licenciement, même si, entre temps, une rupture conventionnelle a été signée.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Licenciement, Rupture conventionnelle, Démission, Jurisprudence : Définitions
Travail, Licenciement : Obligation de loyauté
Entretien de départ : Vous quittez votre poste ?

Faute grave : Définition juridique
Prud’hommes = victoire à la Pyrrhus
Déroulement d’une cellule de mobilité ou cellule de reclassement

Autre Juridique et Emploi :

Récapitulatif 12 Juridique
Récapitulatif 12 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :