Baby boomer : Afficher sa force tranquille


Les baby boomers sont dans l’âge de la force tranquille

la force tranquilleMontrez que vous êtes zen, calme, à l’écoute de toute opportunité et de vos interlocuteurs.

Plus vous semblerez détendu(e) et plus vous inspirez confiance et vous rassurerez le recruteur et le futur employeur

Si votre carrière est en pointillés avec des moments sans emploi et galère, alors montrez que les moments d’emploi ont été profitables pour l’entreprise, qu’elle avait un surcroît de travail, un remplacement de maternité, une nouvelle activité interrompue, des difficultés qui ont empêché de vous garder.

Tout à fait en dehors de vous et indépendant des résultats de votre travail. Votre potentiel est toujours là, développé, prêt à être utilisé pour votre futur employeur

Sommaire :

50 ans et toujours dans la course : 10 astuces pour booster votre recherche d’emploi
Senior: Être présent(e)
Quinqua : Forcer le respect

50 ans et plus : Rester en forme
Tempes grises : Soigner son apparence
Seniors : Exprimez-vous correctement

Expérimenté(e) : Dire ce qu’il faut
50 ans et plus : Agir pour avancer
Choix de carrière : Suivre sa passion

Plus de 50 ans : Comment souhaitez-vous être appelé ?

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Checklist pour la préparation d’un entretien réussi
Seniors Vos points forts auprès des recruteurs
Entretien d’embauche : 10 bons gestes = 10 bons atouts

Génération W ou babyboomers
Pôle emploi : Les services pour les plus de 50 ans
Entretien de seconde partie de carrière : Senior à partir de 45 ans ?

Autres Emploi :

Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Entretien d’embauche ; Panique à bord !?


Panique à bord ! ou Panique à bord ?

restez_zen

Vous vous rendez compte que le recruteur est loin d’être rassuré et que vous lui cachez quelque chose.

Si vous êtes une femme enceinte, personne ne vous reprochera de ne pas le signaler lors de cet entretien. Le nier alors que cela se voit serait ridicule et contre-productif.

Vous avez oublié le nom de votre dernier chef ou vous ne souhaitez pas donner son nom, de peur qu’il fasse part des difficultés de relationnel que vous aviez avec lui ?

Dans ce cas, dites-le carrément. Vous vous sentirez plus à l’aise, sans avoir besoin de vous justifier.

N’indiquez pas pourquoi vous étiez mal avec lui ou elle, car dire du mal de son ancien employeur est aussi mal vu que de ne rien dire.
Indiquez simplement que vous préférez éviter que le recruteur le contacte puisque vous aviez de mauvaises relations pour raison personnelle et non pas professionnelle.

De toute façon, le recruteur le contactera au moindre soupçon.
Là encore, dites-en un minimum, sans éluder ni approfondir la question.

Vous avez le droit de dire que vous êtes stressé(e) ! Même sans mensonge !

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Votre corps parle
Mentir en entrevue ou se sentir mal à l’aise
Pourquoi cacher les trous de son parcours professionnel ?

Soyez vous-même
Surtout gardez votre calme
Risques et moyens dans un entretien d’embauche

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 8 Communication
Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et dans la page Communication de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :