Décalage horaire : 4 astuces pour se préparer correctement au jet lag


Quelques astuces pour se recaler biologiquement après un décalage horaire

la fatigue du jet lagJet lag est plus rapide à prononcer que Décalage horaire, c’est pourtant la même chose : quand vous voyagez loin, votre biorythme est perturbé par le décalage entre l’heure du pays de départ et l’heure du pays d’arrivée

Le symptôme le plus évident du décalage horaire est la fatigue. Normal, puisque votre corps vous dit qu’il est l’heure de dormir alors que tous les autres du pays de votre destination sont encore en pleine activité, ou l’inverse

Astuce 1 : Le choix de la date

C’est tout bête : si vous en avez la possibilité, voyagez en fin de semaine, de façon à arriver le samedi, de préférence le matin. Ainsi, au cas où vous ne résisteriez pas au sommeil, votre patron ne risque pas de vous mettre dehors parce que vous travaillez au bureau

Cette recommandation est valable, tant pour l’aller que pour le retour

Astuce 2 : Régler votre montre

L’idéal est d’avoir une montre qui donne, à la fois, l’heure du pays de départ et l’heure du pays d’arrivée.

Inutile de faire comme Phileas Fog (Le tour du Monde en 80 jours de Jules Verne) : Ne changez pas l’heure à chaque fuseau horaire traversé. D’ailleurs, il existe des pays eux-mêmes en décalage par rapport au l’heure de leur fuseau horaire théorique

Par contre, vous pouvez mettre à jour votre montre, dès votre départ. Vous verrez ainsi que votre nuit va durer seulement trois heures ou dix heures selon le sens de votre voyage

Astuce 3 : Luttez contre l’endormissement

Quand votre corps vous dit stop alors que le soleil est au zénith (juste au-dessus de votre tête), alors bougez-vous ! Forcez votre corps à se déplacer pour éviter de vous endormir malgré vous

Allez vous promener, fixez-vous pour objectif de trouver un objet introuvable et parcourez les rues à sa recherche.

Repérez, à pied, les chemins pour vous rendre de votre hôtel ou de l’aéroport à votre lieu de rendez-vous ou de villégiature, de la place au restaurant, etc.

Astuce 4 : Faites travailler votre cerveau

S’il s’agit d’un déplacement professionnel, mettez-vous au travail. Prévenez, si c’est encore utile, vos interlocuteurs que vous venez de débarquer et que votre travail risque d’être ralenti. Prenez le plus vite possible le rythme de vie de vos collègues ou partenaires.

Regardez la télévision locale, et tant pis si la langue parlée vous est incompréhensible. Pas besoin de comprendre la langue pour comprendre la météo, les jeux télévisés, les émissions sur les animaux ou pour les enfants.

Lisez tout ce que vous trouvez, ou ce que vous avez emporté avec vous. Surfez sur Internet.

La fatigue vous a vaincu ?

Bah ! Vous avez gagné quelques heures dans le décalage, recommencez le lendemain, quitte à avoir une nuit courte.

Et pensez au retour, il faudra faire la même chose !

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Le sommeil fractionné
Décalages horaires par Pays et Villes 1
Décalages horaires par Pays et Villes 2

Jours fériés au Brésil, Canada, aux États-Unis
Jours fériés en Afrique du Sud, en Argentine, en Australie
Indicatifs téléphoniques internationaux

Autres Voyage :

Récapitulatif 5 Voyage
Récapitulatif 8 Voyage

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Voyage de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Anciennes unités de mesure en France


Anciennes unités de mesure de longueur en France

Jules Verne

Jules Verne

Au temps de Jules Verne (08 février 1828 – 24 mars 1905), les unités de mesures décimales, le mètre, le litre, le kilo étaient inventés depuis longtemps, puisque c’est au moment de la Révolution française qu’elles ont été inventées.

Le besoin d’uniformiser les mesures pour faciliter les échanges d’une région à l’autre à l’intérieur du territoire français se faisait sentir encore plus fort qu’avec les autres pays.

C’est ainsi que pour un même mot, par exemple, pied ou aune, des dizaines de longueur, parfois très diverses cohabitaient plus ou moins.

Les étalons s’usaient avec le temps et faussaient toutes les tentatives d’étalonnage précédentes.

Il faut du temps pour se faire à l’usage de nouvelles mesures

Le système décimal a remplacé le système à base 12 qui prévalait encore

Dans de nombreux ouvrages de Jules Verne et de ses contemporains, les distances ou les longueurs sont encore exprimées dans les reliquats de souvenir que sont les anciennes mesures.

On connaît ce phénomène en France lors de l’apparition du Nouveau Franc ou de très nombreuses personnes ont continué de compter en Anciens Francs, devenus centimes, jusque et y compris l’avènement de l’Euro.

Même avec l’apparition de l’Euro, il a fallu plus de 10 ans pour que les agences immobilières et leurs clients se mettent à évaluer les maisons en Euro et non plus en Francs.

Alors, il est facile de comprendre qu’en 1865, dans son roman « De la Terre à la Lune », Jules Verne utilise abondamment les anciennes mesures, les mêlant, autant qu’il le pouvait, avec le Kilomètre.

Était-ce parce que ses lecteurs comprenaient mieux les anciennes mesures, ou bien, parce que lui-même les maîtrisait plus facilement ?

Les anciennes mesures

En tout état de cause, voici un aperçu d’anciennes mesures et leur équivalent en unités décimales :

  • La ligne = 12 points = 2.256 mm
  • Le pouce = 12 lignes = 27 mm (25.4 mm au Royaume-Uni)
  • Le pied (pied-de-roi) = 12 pouces = 325 mm
  • La toise = 6 pieds = 1.949 m
  • La paume = 36 lignes = 3 pouces = 81 mm
  • La coudée = 216 lignes = 6 paumes = 486 mm
  • La lieue = 2283 toises = 4.444 km
  • La lieue kilométrique = 4 km
  • L’aune = 1.188 m (à Paris)

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Tour de taille Comparaison France International
Correspondance des tailles des gants
Taille de pantalons : équivalence américaine

Conversion kilomètres en miles et miles en kilomètres
Mesures anglaises avec conversion métrique
Règles simples pour convertir des distances, surfaces, volumes, degrés

Autres Bien-être et Voyage :

Récapitulatif 8 Bien-être
Récapitulatif 5 Voyage
Récapitulatif 7 Voyage
Récapitulatif 8 Voyage

Tous les articles de ces catégories sont listés dans les pages Bien-être et Voyage de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Origine du nom des notes de musique


Origine du nom des notes de musique

neumeUn moine de la fin du Xe siècle et du début du XIe, a inventé une méthode pour permettre de connaître les notes de musique.

Il inventa ainsi une transcription graphique des notes, ancêtre déjà élaboré de la portée : le neume, utilisé tout au long du Moyen-Âge.

Gui d’Arezzo ou Guido d’Arezzo a utilisé les premières syllabes de l’Hymne à Saint Jean-Batiste, en latin :

Ut queant laxis
Resonare fibris
Mira gestorum
Famuli tuorum,
Solve polluti
Labii reatum,
Sancte Ioannes.

qui signifie en français :

« Afin que tes serviteurs
puissent chanter
à gorge déployée
tes accomplissements merveilleux,
ôte le pêché
de leurs lèvres souillées,
Saint Jean. »

C’est Anselme de Flandres qui apporta, à la fin du  XVIe siècle,  le SI, initiales du dernier vers, où I et J sont indifférenciés en latin, pour compléter la gamme

UT, difficile à prononcer, a été adapté par DO, à l’initiative de Giovanni Battista Doni, au XVIIe siècle

source : Jule Verne dans son livre « M. Ré-Dièze et Mlle Mi-Bémol » et Wikipedia

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

La pyramide de Maslow
Quelques bonnes résolutions à partir de maintenant
Les 10 principes du Pacte Mondial des Nations-Unies

Le langage des fleurs
Symboles des pierres précieuses
Symboles des années de mariage

Autres Bien-être :

Récapitulatif 3 Bien-être
Récapitulatif 6 Bien-être
Récapitulatif 7 Bien-être

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Bien-être de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :