Allographe : Définition et exemples


Mais qu’est donc un allographe ?

Le Bourgeois Gentilhomme de MolièreM. Jourdin, dans la pièce de théâtre de Molière, le Bourgeois gentilhomme, apprend qu’il fait de la Prose sans le savoir.
En fait, à part les poètes, tout le monde est dans son cas, puisqu’il s’agit de parler sans faire de vers.

Quand vous saurez ce qu’est un allographe, vous connaîtrez une partie de l’origine des textos, tellement utilisés par les des détenteurs de smartphones un peu pressés ou trop illettrés pour écrire les mots en entier en bon français.

La langue française a ceci de merveilleux, qu’elle permet une multitude de jeux de mots. Celui qui est présenté ici est appelé « Allographe ».

Un allographe est un mot ou une phrase qui devient compréhensible uniquement en prononçant les lettres et les chiffres, un par un, à quelques variantes près.

Quelques exemples

Lnnéopy

Hélène est née au pays grec

CQQCOQP

C’est cul-cul, c’est occupé

DSAKCO-3vR

Déesse a cassée au moins trois verres.

g6k èt mu lho

Jessica était émue, elle a chaud

G a c o b i a L

J’ai assez obéi à elle

Une variante

Que mon ancien prof de maths me pardonne !
La variante suivante est un vieux souvenir de cours de récréation car il fait intervenir une pseudo-équation mathématique, qui, évidemment, est sans signification en maths et un peu olé-olé en français  :

2aboqpaπc = 2qbc
2πr2

Deux abbés occupés à pisser sur deux pierres carrées égalent deux culs baissés

Ça vous a plus ? Alors c’est à vous !

Philippe Garin

Pour en avoir plus, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Trois p’tits chats : Exemple de jeux de mots
La courte histoire d’amour de Nopécu
Comment va ton frère Cyrus ?

Un porc au zoo
L’inefficacité de Franz Schubert
Comme la Belle au bois dormant

Autres humour:

Récapitulatif 17 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Troisième des trois étapes de la Méthode d’Analyse de décision Le respect des règles de l’exécution


Troisième des trois étapes de la Méthode d’Analyse de décision :
Le respect des règles de l’exécutionrespect des règles du code de la route

La Méthode d’analyse de décision a lieu en trois étapes :

  1. L’évaluation des variantes de décision
  2. L’analyse de l’impact des inconvénient
  3. Le respect des règles de l’exécution de la décision choisie

Respect et contrôle de la décision

  • Assurer l’exécution des décisions
  • Vérification de la documentation critique
  • Vraiment tout compris ?
  • Clarifier les lacunes, incertitudes, craintes !
  • Les décisions sont-elles bien comprises ?
  • Compréhension de la responsabilité ?
  • Mise en place des contrôles et rapports. Attention ! => Système d’alerte

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Analyse préalable de l’activité de décision
Méthode de rédaction de la documentation utilisateur
Durée d’archivage des documents

Poissons, coquillages et crustacés : Les tailles à respecter
Quelles lois et règles juridiques sont à respecter
Quinqua : Forcer le respect

Autres Organisation :

Récapitulatif 2 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Deuxième des trois étapes de la Méthode d’Analyse de décision : L’impact des inconvénients


Deuxième des trois étapes de la Méthode d’Analyse de décision :
L’impact des inconvénients
inconvénient_frustration

La Méthode d’analyse de décision a lieu en trois étapes :

L’impact des inconvénients

Alternative A Alternative C
Inconvénients W T W x T Inconvénients W T W x T
1 Le fournisseur est relativement récent. Pas de références. Les conditions du contrat ne sont pas respectées. 7 10 70 1 Pour la production avec les nouveaux appareils il faudrait un nouveau matériau qui n’est pas livré. 4 5 20
2 Les appareils sont compliqués. La formation ne sera pas faite à temps. 8 8 64 2 D’après un renseignement arrivé après coup, le fournisseur serait au bord de la faillite. 10 10 100
3 En cas d’utilisation prolongée le pourcentage de déchet croît rapidement. 7 1 7
Total des menaces 134 127

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Méthode d’Analyse de problème
Problèmes fréquemment rencontrés au cours de réunions
Méthodes et outils de résolution de problèmes

10 domaines d’analyse et d’activités stratégiques internes dans une entreprise
Comment présenter un avantage ou un inconvénient
Inconvénients du transfert de space.live vers WordPress

Autres Organisation :

Récapitulatif 2 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Choix de projets Méthode de la rentabilité


Choix de projets Méthode de la rentabilité

rentabilité des projetsLorsque plusieurs projets ou variantes de projet sont à l’étude, il arrive un moment où il faut choisir l’ordre dans lesquels on va les traiter.

Cette méthode va même permettre d’abandonner des projets dont la rentabilité n’existe pas ou est insuffisante.

Deux indicateurs servent pour aider au choix : Le Taux de Rentabilité et le Taux de Liquidité.

Les sources de coûts et de revenus d’un projet sont indiquées dans la Liste des Coûts et Produits d’un projet informatique dans ce blog.

Taux de rentabilité = Revenu Annuel moyen / ((Coût Investissement – Valeur Résiduelle) /Durée de l’Investissement)

Soit TR = (RA / DI) / ((CI – VR) / DI)

Taux de liquidité = Coût de l’Investissement / Revenu Annuel moyen

Soit TL = CI / (RA / DI)

Plus le taux de rentabilité est élevé, meilleur est le projet.

Plus le taux de liquidité est faible, meilleur est le projet.

Exemple :

Variante 1 :

Si les dépenses de 1160 s’étalent sur 6 années, sans valeur résiduelle, pendant lesquelles le revenu attendu est de 1865 alors

Le taux de rentabilité est : (1865/6) / (1160/6) = 1.61

Le taux de liquidité est : 1160 / (1865/6) = 3.73

Variante 2 :

Si les dépenses de 1160 s’étalent sur 5 ans, avec une valeur résiduelle de 265, pendant lesquelles le revenu attendu est de 1608 alors

Le taux de rentabilité est : (1608/5) / ((1160-265)/5) = 1.80

Le taux de liquidité est : 1160 / (1608/5) = 3.61

Conclusion : La variante 2 sera préférée à la variante 1

Attention : Les calculs de cet exemple ne tiennent pas compte du Taux d’Actualisation Annuelle (inflation, …), les résultats diffèrent alors.
Cependant dans une période de taux d’actualisation faible, ou, dans le cas d’étalement sur une période à courts ou moyens ternes, une présentation de ces taux telle que présentée ci-dessus suffit généralement pour permettre le choix de l’ordre des projets ou des variantes de projet.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Liste des coûts et des produits d’un projet informatique
Choix de projets Méthode de la moyenne pondérée
Méthode de choix de progiciel

Comment choisir un progiciel ?
Choix par évaluation de projet
Critères commerciaux de choix d’un progiciel

Autres Informatique :

Récapitulatif 1 Informatique
Récapitulatif 3 Informatique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :