Comment démarrer une lettre de motivation ?


Par quoi commencer une lettre de motivation ?

madame monsieurC’est toujours plus simple d’en parler que de se mettre devant sa page blanche ou son écran et d’écrire.

Bien sûr, il y a les préliminaires qui respectent le formalisme de rédaction d’une lettre ou d’un mail de motivation

Qui

Une fois que vous vous êtes échauffé (e) par ce petit exercice, il faut connaître le nom de la personne à qui l’on s’adresse.

Ceci permet d’écrire « Monsieur Y » ou « Madame X », dans la toute première phrase, ainsi que dans la formule de politesse, présente uniquement dans une lettre de motivation.

Si vous ne connaissez pas le nom de la personne, « X » ou « Y » alors il est possible de téléphoner au standard de l’entreprise pour dire que vous souhaitez vous adresser au chargé du recrutement car vous souhaitez indiquer son nom dans votre lettre. C’est tout simple.

Quoi

Ensuite, vient le paragraphe d’introduction proprement dit.
C’est celui qui vous sert à montrer que vous vous êtes intéressé (e) à l’entreprise en parlant d’elle.

A éviter : les banalités.
Ne dites pas à l’entreprise qu’elle est la meilleure de son marché ou toute autre information qu’elle connaît déjà ou qui est trop ancienne.
Pire, évitez de dire que vous avez lu l’annonce et que vous y répondez.

L’idéal est d’avoir un fait récent de l’actualité de l’entreprise à écrire.

Pour cela, effectuez une recherche sur le site de l’entreprise ou directement dans un moteur de recherche pour découvrir ce qui s’y est passé ou ce qui va se passer prochainement.
Ce peut être l’ouverture d’un nouvel établissement ou l’anniversaire de son patron.

Tout ce qui montre que vous vous êtes intéressé à l’entreprise ou à son dirigeant est bon à prendre.

Cela suppose que vous connaissez le nom de l’entreprise.
Quand ce n’est pas le cas, le domaine d’activité est généralement indiqué dans une annonce. Dans ce cas, vous mettrez une actualité du secteur professionnel, par exemple une statistique du marché ou touts autre information qui montre votre intérêt.

Le premier paragraphe peut être réduit à une seule phrase.
Les autres paragraphes vont parler de vous et de ce que vous pouvez proposer à l’entreprise pour convaincre le recruteur de décrocher son téléphone pour vous appeler.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Niveaux de langue européens : Écrire
Convaincre par les mots
Recherche d’emploi : Atout et qualité

Lettre de motivation : 8 conseils pour réussir
Les entreprises pourront avoir leur propre suffixe dans leur nom de domaine
Lettre de motivation : Adresser la lettre à …

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 18 Emploi
Récapitulatif 18 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Efficacité : Ne surfez plus avec votre smartphone, tablette ou PC


Efficacité : Ne surfez plus avec votre smartphone, tablette ou PC

Surfer-sur-un-smartphone-modifierait-le-cerveau_source_top_santeLes smartphones et certaines tablettes sont de vrais petits bijoux de technologie qui permettent l’accès à Internet, en plus de téléphoner.

Le revers de la médaille, comme avec un ordinateur est qu’on se prend au jeu et que l’on passe du temps à surfer au lieu de se concentrer sur sa tâche, même quand celle-ci consiste à rechercher de l’information sur Internet.

Sommaire :

« Laissez-moi tranquille » ou « Fichez-moi la paix »

7 règles pour rester concentrer sur son travail

Fermer sa messagerie
Laissez le téléphone sonner
N’allez pas à des réunions

Isolez-vous phoniquement
Abandonnez votre vie privée au vestiaire de votre entreprise

Il est tellement facile de perdre de précieuses minutes ou heures avec toutes les sollicitations que l’on trouve sur la Toile.

  • Réservez-vous des moments « sans Internet ». Fermez la fenêtre ou réduisez-la.
  • Supprimez l’actualisation automatique de la page que vous lisez pour éviter la mise à jour de la publicité qui y est incluse
  • Paramétrez votre navigateur pour ne pas recevoir de pop-up d’affichage de publicité ou d’avertissement de l’arrivée d’un nouveau mail
  • Utilisez un bon choix de mots-clés pour trouver les pages Web les plus pertinentes et consultez uniquement ces pages
  • Ne cliquez sur les liens dans les pages que s’ils vous apportent une information qui va vous servir
  • Pas de vidéo ni de musique, et encore moins de film pendant les heures de bureau et arrêtez-les avant la fin quand il faut reprendre le travail, en arrivant le matin ou en reprenant après une pause
  • Utilisez le copier-coller uniquement pour les informations utiles à votre activité et que vous allez exploiter. Ne prenez pas celles que vous pouvez retrouver facilement, (les favoris ou marque-pages sont faits pour ça) pour vous concentrez sur celles que vous allez utiliser tout de suite

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

 

En complément :

Internet : Les femmes ne surfent pas comme les hommes
BYOD ou AVEC : Définition et limites
Réseau LAN ou WAN ralenti : Comprendre 1/2

Bonnes pratiques de navigation sur Internet
Les risques du téléchargement et quelques principes utiles
Texte dans un site Web : 20 Questions à se poser avant de rédiger

Autres Organisation :

Récapitulatif 2 Organisation
Récapitulatif 7 Organisation

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Organisation de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le téléphone sur mon site www.boosteremploi.com


Le téléphone sur mon site http://www.boosteremploi.com

J’ai ajouté la rubrique Le téléphone sur mon site www.boosteremploi.com

Toutes ces pages ont été transférées dans la page Emploi de ce blog à l’occasion de la seconde refonte du site

Philippe Garin, plus de 20 ans manager en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

AVANT l’entretien d’embauche sur mon site www.boosteremploi.com
S’y mettre nouvelle rubrique mon site www.boosteremploi.com
Indicatifs en Belgique téléphoniques interurbains

Indicatifs en Suisse téléphoniques interurbains
Entretien téléphonique non planifié
Les objections au téléphone

Autres Emploi :

Récapitulatif 4 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Conseils pour l’utilisation du téléphone fixe au travail


Conseils pour l’utilisation du téléphone fixe au travail

téléphone fixe au travail Quand le téléphone sonne

  • Répondez tout de suite
  • Si vous êtes en conférence quand le téléphone sonne, terminez votre phrase avant de répondre
     
  • Parlez clairement. Restez toujours aimable. Donnez à celui qui appelle le sentiment que vous avez le temps.
    Pensez-y : pour le client, votre société c’est vous.
     
  • Lorsque vous quittez votre lieu de travail pour peu de temps seulement, avertissez votre voisin ou la secrétaire ;
     
  • Lorsque vous recevez un appel qui ne vous est pas destiné,
    • Expliquez à celui qui appelle, que vous essayerez de le mettre en contact avec la personne compétente,
    • Au cas où cela n’est pas possible, prenez note de sa question et dites que la personne concernée rappellera,
    • Ne renvoyez pas au central un appel qui vous a été transmis par erreur
      Principe : ne transférez un appel qu’une seule fois
       
    • Une note de conversation doit comprendre les renseignements suivants :
      • Date, heure
      • Nom, entreprise, lieu
      • Numéro de téléphone (indicatif y compris, numéro interne)
      • Mot clé
         
  • En cas d’absences prolongées et d’entretiens avec des visites au lieu de travail, déviez vos appels et avertissez-en la personne qui devra alors y répondre
  • N’oubliez pas de supprimer la déviation de vos dès votre retour
     
  • Répondez tout de suite à vos notes de conversation
     
  • Lorsque vous appelez quelqu’un, ne laissez pas sonner le téléphone plus de trois ou quatre fois. Utilisez votre répondeur ou rappelez plus tard si vous désirez parler directement à la personne concernée

Répondeur

  • Appelez votre répondeur au moins deux fois par jour, ou après une absence prolongée de votre lieu de travail
  • Veuillez changer le statut de votre répondeur en cas d’absence prolongée.
    La personne qui vous appelle apprendra ainsi que vous êtes absent et pour combien de temps.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Le téléphone sur mon site www.boosteremploi.com
Faire face à un contact agressif au téléphone
Mieux téléphoner c’est possible : Des tuyaux pour m’aider

Les objections au téléphone
Carte bancaire au téléphone : prenez vos précautions
Smartphone : Autodestruction dans 5 secondes

Autres Organisation et Communication :

Récapitulatif 3 Organisation
Récapitulatif 3 Communication

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Organisation et la page Communication de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Mieux téléphoner c’est possible : Des tuyaux pour m’aider


Mieux téléphoner c’est possible : Des tuyaux pour m’aider

des tuyaux pouor téléphonerDans une conservation où l’on voit son interlocuteur, la communication non verbale joue un rôle très important.

A contrario, lorsque vous téléphonez, vous n’avez que votre voix comme support aux mots que vous utilisez.
C’est ainsi que de nombreuses erreurs sont commises lors d’appels téléphoniques.

1. Préparer votre conversation téléphonique

a. Téléphonez au bon moment, c’est-à-dire de 08:00 à 09:30, de 13:30 à 14:30, après 16:00

b. Regroupez vos appels téléphoniques de la journée

c. Fixer un rendez-vous téléphonique avec précision : « mercredi à 14:00 » et non pas « début d’après-midi mercredi »

d. Mettez-vous d’accord sur l’heure d’appel avec votre interlocuteur

e. Impliquez votre assistante (si vous en avez une) : qu’elle tienne la liste des appels prévus, qu’elle vous rappelle vos rendez-vous téléphoniques et qu’elle vous fournisse tous les documents dont vous allez avoir besoin pendant la conversation téléphonique

f. Préparez-vous :

i. Quel est mon objectif dans cette conversation ?

ii. De quel(s) document(s) ai-je besoin ?

iii. Quels sont mes arguments ?

iv. Quels sont les arguments contraires de mon interlocuteur ?

v. Quels sont mes contre-arguments ?

vi. Quelle est la limite de compromis que je fixe ?

g. Faites en sorte que votre interlocuteur n’interrompt pas la conversation avant son terme, que vous aurez choisi

h. Ayez un bloc-notes à portée de main pour écrire pendant la conversation

i. Tenez le téléphone avec la main qui ne vous sert pas à écrire

2. Votre comportement au téléphone

a. Utilisez des questions ouvertes pour obtenir des informations ? Par exemple : Qui, quoi, quand, pourquoi, dans quelle mesure, etc.

b. Répétez jusqu’à ce que vous soyez sûr que votre interlocuteur a bien compris votre message

c. Présentez les solutions possibles au problème de votre interlocuteur en utilisant de préférence son propre vocabulaire

d. Soyez attentif à la description de dessins et autres graphiques, reproduisez les vous-mêmes pendant votre description

e. Répondez positivement à une demande de rendez-vous, physique ou téléphonique, uniquement après avoir vérifié vos disponibilités. Ayez donc de préférence votre agenda sous la main pendant la conversation

f. Fixez vous-même le prochain rendez-vous

g. Souriez au téléphone : cela se ressent dans la voix et votre interlocuteur sourit à son tour

h. Que faites-vous pendant que votre interlocuteur parle ? Une écoute active ou bien vous dessinez. Où regardez-vous à ce moment-là ?

3. Après votre conversation téléphonique

a. Enregistrez les rendez-vous que vous venez de fixer avec vos interlocuteurs

b. Retenez ce que vous avez obtenu, de préférence sous une forme écrite

c. Donnez suite, agissez en fonction des actions convenues ou préparatoires aux actions à mener suite à votre conversation

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Quels sont les avantages de téléphoner, d’une conversation téléphonique
Les objections au téléphone
Conseils pour l’utilisation du téléphone fixe au travail

Indicatifs en Belgique téléphoniques interurbains
Indicatifs en Suisse téléphoniques interurbains
Indicatifs téléphoniques internationaux

Autres Communication, Organisation et Voyage :

Récapitulatif 1 Communication
Récapitulatif 2 Communication
Récapitulatif 3 Organisation
Récapitulatif 1 Voyage
Récapitulatif 5 Voyage

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Comment reconnaître mon propre comportement de fuite au travail


22 signes pour reconnaître mon propre comportement de fuite au travail

comportement de fuite au travailQui n’a jamais repoussé jusqu’au dernier moment l’exécution d’une tâche sous le prétexte qu’il y a d’autres urgences à mener ou qui n’a jamais tenté de passer la main et laisser faire un autre pour ne pas avoir à le faire soi-même ?

Quand ça marche, quel plaisir de se dire que le travail s’est fait de lui-même !

Un tel comportement montre simplement que vous faites votre travail dans le stress, sous la pression du temps, avec le risque de faire des erreurs ; bref que vous avez un mauvais sentiment malgré le plaisir immédiat initial.

Quelles sont les tâches que vous devriez avoir terminées ou avoir commencées depuis longtemps ?

Pour quelles raisons ne vous y êtes pas encore mis ?

Ces questions sont désagréables car le travail à effectuer l’est pour vous

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Dans la liste suivante, notez les comportements que vous pratiquez :

Je commence par

  1. Ranger mon bureau
  2. Fumer une cigarette (cigare, pipe), pour les fumeurs
  3. Boire une tasse de café (thé, un verre d’eau, etc.)
     
  4. Exécuter une autre tâche en retard
  5. Faire un tour dans les couloirs ou dans les bureaux sans but précis
  6. Exécuter un travail routinier
     
  7. Lire un journal (magazine, etc.), parce ce que être informé est important dans mon travail
  8. Revenir sur un travail déjà exécuté, au cas où il resterait une erreur
  9. Essayer de déléguer une tâche à un autre
     
  10. Engager une conversation avec un collaborateur, un chef, un client, un ami, la famille etc.
  11. Repousser le travail pour dégager du temps libre
  12. Mener à bien une action à titre privé
     
  13. Demander encore plus d’informations que celles que je dispose déjà
  14. Visiter un contact important (client, vendeur, etc.)
  15. Téléphoner à ceux que je n’ai pu avoir une fois précédente, peut-être arriverais-je enfin à leur parler
     
  16. Me déplacer, voyager
  17. Prendre des congés
  18. Remarquer que je n’ai plus assez de temps disponible pour exécuter le travail
     
  19. Constater que le collaborateur qu’il faut pour le travail précédent est absent
  20. Demander s’il n’y a pas d’autres tâches plus urgentes
  21. Me dire que le système informatique ne fonctionne pas comme il le faudrait
  22. Me dire que je ne suis pas la bonne personne pour exécuter la tâche

Vous êtes-vous reconnu ?

Qu’allez-vous faire maintenant ?

Qu’est-ce qui peut vous aider à changer ces habitudes ou tentatives de fuite dans le travail qui vous génèrent du stress et des risques d’erreur ?

Dressez une liste des mesures à prendre et mettez en pratique celle qui est la plus appropriée au moment où vous remarquer l’un des comportements de la liste à votre travail.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Analyse de mes habitudes de travail
Problèmes fréquemment rencontrés au cours de réunions
Quelles sont les pauses raisonnables qui m’aident dans mon travail

Conseils pour l’utilisation du téléphone fixe au travail
Les événements susceptibles de faire augmenter le stress durant une urgence
Stress technologique : comment le maîtriser

Autres Organisations :

Récapitulatif 3 Organisation
Récapitulatif 5 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :