Devise 065 : Gagner ou perdre, il y a toujours du cafard huyperien à priser


Devise 065 des Devises de l’Acquisition des Ferengi (Star Trek)

« Gagner ou perdre, il y a toujours du cafard huyperien à priser« 

« Win or lose, there’s always Huyperian beetle snuff »

source : Légende des Ferengi (DS9)

Littéralementcoléoptère

Gagnez ou perdez, il y a toujours du tabac à coléoptères Huyperians

Interprétation

Le Grand Nagus est un grand amateur de tabac à coléoptères de la planète Huyper. C’est du tabac à priser fabriqué à partir de ces animaux.

Il en prend quand il gagne une belle affaire, ce qui lui arrive souvent puisqu’il est le premier des Ferengi.

Il en prend aussi quand, très rarement, il perd une affaire. Généralement, il se rattrape peu de temps après, en spécialiste du rebond qu’il est.

Commentaires

Plus par plaisir que comme une drogue, il s’agit d’un côté de savoir fêter une victoire par un plaisir innocent. De l’autre, il faut savoir se consoler et repartir de plus belle après une défaite.

Savoir se contenter est très difficile lorsque le chemin qui mène au but que l’on s’est fixé s’avère une impasse. Après une pause de réflexion, en se changeant les idées pour un court moment, un autre chemin détourné pourrait permettre de répondre à ses attentes.

La modestie est une vertu tant que la victoire est célébrée avec un plaisir, peu coûteux, peu ostentatoire.

Dans la peine ou dans la joie, restez modeste dans la victoire et contentez-vous de ce que vous avez obtenu avant d’aller de poursuivre vos objectifs. L’un après l’autre.

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Star Trek et ses dérivés sont propriétés de Paramount Pictures (CBS)

Pour en savoir plus :


En complément :

Devise 062 : Plus le chemin est risqué, plus grand est le profit
Devise 074 : Connaissance égale profit

Prud’hommes = victoire à la Pyrrhus
7 conditions de réussite pour la résolution de problème
Le Pourquoi de certaines questions en entretien d’embauche

Prise de décision : Incertitude quand tu nous tiens !
Un trou dans le CV fait-il disparaître des compétences ?
Créer son propre emploi : oui, non, peut-être

Autres Science-Fiction :

Récapitulatif 16 Science-Fiction

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Insomnie vs sommeil fractionné


Quelle est la grande différence entre une insomnie et un sommeil fractionné ?

insomnie

Dans les deux cas, on dort mal !

L’insomnie est un phénomène qui touche des millions de personnes

  • 20 à 30 % de la population ont ou ont eu des insomnies
  • 65% des personnes de plus de 65 ans ont aussi ce problème de troubles du sommeil

L’âge est un facteur d’insomnie, de même que le stress professionnel. Les élèves ou les étudiants peuvent aussi souffrir d’insomnie, occasionnellement à l’approche d’examen.
Plus généralement, lors d’un évènement traumatisant ou une échéance importante dans sa vie personnelle ou professionnelle, l’insomnie nous guette tous.

D’autres causes de l’insomnie existent

  • Problèmes de santé : maladie, douleurs, dépression, anxiété, syndrome des jambes sans repos, …
  • Produits excitants : caféine, médicaments, …
  • Tabac, alcoolisme
  • Environnement : changement de lit, bruit, température, lumière, décalage horaire, télévision, ordinateurs et autres appareils, …
  • L’autre, qui partage le lit, le bébé, même s’il ne pleure pas, …
  • Activité physique : trop intense avant d’aller se coucher, ou trop peu en cas d’inactivité comme le chômage ou la sieste dans la journée
  • etc.

En résumé, l’insomnie est subit. Elle est involontaire.

Le sommeil fractionné ou polyphasique est très différent de l’insomnie

Le sommeil fractionné est un mécanisme où l’on habitue son corps à dormir de courtes périodes (phases de sommeil) et plus fréquemment (phases d’activité).

Les marins, dans des courses au large de plusieurs jours, ont besoin d’utiliser cette technique pour faire le point et rectifier leur trajectoire de façon à garder le meilleur cap tout au long de la régate.

Plusieurs « découpages » du temps sont possible en fonction de chaque personne.

Certains d’entre nous récupèrent physiquement plus rapidement . La fragmentation de leur sommeil va être d’une demi-heure toutes les 4 heures, par exemple.

D’autres ont besoin de plus de temps et dormiront 3 ou 4 heures la nuit puis une demi-heure toutes les 5 heures

Le sommeil fractionné est limité dans le temps.

Ce peut être celui de la course, ou celui du Ramadan, d’un stage de survie ou tout autre évènement qui sort du quotidien, stage, Ramadan, etc.

En résumé, le sommeil fractionné est volontaire.

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Insomnies ! Quoi faire ?
Le sommeil fractionné
Moi, stressé (stressée) ?

Tests de réaction au stress et aux tensions
Loi de Fraisse (Paul) : La perception du temps est subjective
Découpage du temps de travail

Autres Bien-être :

Récapitulatif 9 Bien-être

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Bien-être de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Entretien d’embauche : 10 bons gestes = 10 bons atouts


10 bons gestes qui sont de autant de bons atouts en entretien d’embauche

attitude de supériorité

Le langage corporel est important lors de tout entretien. Il est particulièrement important d’y prêter attention lorsqu’il s’agit d’un entretien d’embauche où sa vie professionnelle est susceptible de changer à très court terme.

C’est pourquoi, voici 10 « bons » gestes

à mettre en pratique qui seront autant d’atouts dans votre jeu de séduction du recruteur :

  1. Ayez un look adapté au poste, sobre, propre : vêtements, chaussures, coiffure et pas trop de maquillage
  2. Sentez bon, mieux vaut sentir le savon que la sueur, le tabac, ou de laisser un parfum dominer la conversation
  3. Allez vers votre interlocuteur pour lui tendre la main, en le (la) laissant prendre l’initiative de tendre la main en premier
     
  4. Regardez votre interlocuteur dans les yeux, sans le fixer toutefois. Si plusieurs interlocuteurs sont présents, alors regarder celui qui parle et partager votre regard à durée égale entre eux
  5. Soulevez votre chaise, au moment de vous asseoir, de façon à éviter de laisser la chaise racler le sol et produit un son désagréable
     
  6. Adossez-vous sans vous affaler dans le siège. Etre penché(e) légèrement en avant est un signe d’attention
  7. Laissez vos mains sur les genoux ou les accoudoirs de la chaise (si elle en possède) en évitant tout geste répétitif ou qui expriment votre nervosité. Utilisez vos mains pour renforcer vos propos
     
  8. Gardez les pieds à plat, sans les croiser ni les agiter
  9. Répondez aux questions en évitant de faire répéter la question ou en demandant de hausser la voix si vous l’avez mal comprise
  10. Souriez, en toute circonstance et durant tout l’entretien, sans montrez les dents ou avoir un sourire carnassier ou benêt
Et un 11ème conseil : visitez notre site www.boosteremploi.com

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour préparer vos entretiens d’embauche, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Cadremploi : Speed recruiting pour décrocher un job en 7 minutes
La voix pour bien communiquer en entretien d’embauche et ailleurs
Soyez positif ! Ne dites pas, dites

Vidéoconférence : entretien d’embauche ou pas, 6 conseils pour soigner votre communication
Entretien d’embauche : Erreurs de look flagrantes
Comment minimiser un point faible ou Liste 3 des points forts et points faibles en entretien d’embauche

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 7 Communication
Récapitulatif 8 Communication
Récapitulatif 6 Emploi
Récapitulatif 8 Emploi

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et la page Communication de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Risques cardiovasculaires : les facteurs du risque


Les facteurs du risque cardiovasculaire

douleur infarctus du myocardeCet article a pour but d’attirer votre attention sur les facteurs de risques dans les maladies cardiovasculaires et en particulier l’infarctus du myocarde.
Si vous vous sentez concerné(e) alors seule une consultation chez un médecin vous donnera le diagnostic de votre état de santé.

Les facteurs historiques

Les facteurs de risque connus depuis longtemps sont :

  • Le tabagisme, car le tabac rétrécit le diamètre des artères
  • L’hypertension artérielle, car la pression abîme plus rapidement les parois internes des vaisseaux sanguins
  • L’hypercholestérolémie, car le cholestérol se dépose sur les parois internes des artères jusqu’à les boucher, ce qui provoque une attaque cardiaque, si le rétrécissement est proche du coeur ou une autre attaque dans d’autres régions du corps
  • Le diabète, car le sucre favorise aussi le rétrécissement des vaisseaux sanguins
  • L’hérédité, hélas ! Merci papa, merci maman !

Un facteur de risque « moderne »

La sédentarité, et plus généralement, le manque d’activité sportive, est un facteur aggravant. Les graisses ne sont plus brûlées par l’organisme qui les stocke où il peut, dans les muscles et donne ainsi l’obésité, et dans les vaisseaux sanguins.

Le corps se fatigue plus qu’avec une pratique modérée d’un sport, ne serait-ce qu’une demi-heure de marche active par jour (pas le piétinement dans les magasins).

La multiplication des facteurs

Le risque de développer une maladie cardiovasculaire lorsque l’on présente plusieurs facteurs de risques est la multiplication et non pas l’addition des risques.

Par exemple, une personne sédentaire, fumeuse et diabétique présente un

risque = sédentarité x tabagisme x diabète

et non pas sédentarité + tabagisme + diabète.

Donc plus, vous avez de facteurs de risque et plus la probabilité du développement d’une maladie cardiovasculaire est forte.

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Que faire ?

Si vous ne pouvez rien contre l’hérédité, il y a des moyens pour lutter contre les autres facteurs de risques.

La tabagisme : faut-il vraiment le dire ? Il semble que oui, donc : arrêter de fumer. De multiples techniques et produits peuvent vous aider à y parvenir, sous la seule réserve que vous le souhaitez vraiment, évidemment

L’hypertension : cool ou stressé(e), essayez de garder votre calme en toute circonstance, tenter d’éviter les situations stressantes. Bon, d’accord, le plus simple est d’en parler à son médecin et de se faire prescrire, si nécessaire, le médicament pour atteindre un niveau d’hypertension ne présentant plus de risque pour votre santé

L’hypercholestérolémie : manger moins gras, moins de gras d’origine animale. Changer d’habitudes alimentaires est souvent difficile, mais répétez-vous que les produits dont vous devez réduire fortement la consommation sont du poison pour votre organisme, cela peut vous faciliter les choses. Les pharmaciens, les médecins, les nutritionnistes ont des pages pleines de listes de produits à éviter. Le mode de cuisson aussi est important : vous pouvez consommer des pommes de terre à la vapeur sans soucis, mais pas les frites !!

Le diabète : de nouvelles habitudes alimentaires peuvent vous prémunir contre le diabète ou améliorer votre situation face à certaine forme de diabète. Rien que pour éviter de se piquer aussi souvent, cela vaut la peine de regarder à manger moins sucré, n’est-ce pas ?

La sédentarité : promener son chien, descendre et monter les escaliers sans prendre l’ascenseur, faire le tour de son pâté de maison et aller faire ses courses à pied, sont des moyens simples de joindre l’utile à l’agréable ou du moins l’utile à des mesures qui peuvent sauver votre vie.

Sinon ?

Quand une maladie cardiovasculaire se développe, elle prend des années ou elle frappe immédiatement. Les conséquence sont claires :

  • soit vous mourrez, et auquel cas, les problèmes sont pour vos proches qui vous ont perdu
  • soit vous vivez, tout le reste de votre vie avec des médicaments à prendre, des séquelles plus ou moins importantes sur votre santé avec un changement de vie, personnelle et professionnelle, important.

C’est tout simple ! A vous de choisir d’allonger, ou non, votre espérance de vie.

Bonne santé à tous, quand même !

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Don de moelle osseuse
TMS troubles musculo squelettiques comment les éviter
Les événements susceptibles de faire augmenter le stress durant une urgence

Stress technologique : comment le maîtriser
Décès : Démarches à effectuer
Devise 008 : Petits caractères entraînent grand risque

Autres Bien-être :

Récapitulatif 6 Bien-être

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Bien-être de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :