Déstresser autrement


Voir les choses à l’envers

stressed = dessertsSTRESSED ?
Écris-le à l’envers,
ça devient

DESSERTS !

Source : Brigitte.de

Traduction par Philippe Garin
phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Le grzzly affamé
Blanc noir piou piou
Du Coca Cola sur une disquette

Aujourd’hui je cuisine
Un gâteau au chocolat hypocalorique
Moyens mnémotechniques de création de mots de passe

Autres Humour :

Récapitulatif 17 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Stress : Utilisez votre intuition 1/2


Utilisez votre intuition pour gérer votre stress

Votre intuition est votre amie

suivez votre intuitionNotre esprit est sollicité de tous les bords. Au travail ou à la maison, durant ses loisirs et les transports, notre cerveau est actif en permanence.

L’afflux d’informations et le nombre de tâches à réaliser sont renforcés par une (télé)communication qui ne nous lâche pas. Nous sommes connectés jour et nuit, 365 jours par an.

Même la nuit, nous éprouvons du mal à récupérer, tant notre esprit est (pré-)occupé.

Alors, nous nous organisons. Nous mettons en place une liste de tâches, appelée aussi to-do-list depuis la dominance de l’anglais dans les entreprises, et nous modifions tout le temps notre agenda pour tenir compte de l’avancement de nos tâches et des interruptions.

La concentration devient difficile en raison des sollicitations des autres, ou des interruptions pendant son travail, sans oublier nos manies de se précipiter sur nos mails entrants ou notre téléphone.

Fiez-vous à votre intuition

Combien de stress accumulez-vous ? Combien de retard prenez-vous dans vos actions ? Êtes-vous suffisamment concentré (e) pour les terminer et ne plus y penser ?

Votre intuition ne vous dit-elle pas qu’en continuant ainsi, vous risquez de saturer plus ou moins rapidement et de craquer ?
abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Du calme !

Voici les premières recommandations à ériger en règle au quotidien :

1.      Une seule action à la fois et jusqu’au bout

Quel que soit ce que vous commencez à faire, faites uniquement cela

Ne commencez aucune autre tâche avant d’en avoir terminé avec celle-là.

2.      Agissez en toute conscience

Quand vous commencez une tâche, donnez-lui un nom ou/et une description.

Prendre conscience que vous exécutez une tâche permet de se concentrer sur elle, que ce soit une tâche routinière ou une nouvelle.

3.      Soufflez entre deux tâches

Une brève pause est nécessaire entre deux actions.

Cette pause vous permet de sortir la précédente de votre esprit, de reprendre votre souffle physiquement ou/et intellectuellement, avant de passer à la suivante.

Fermez les yeux quelques secondes ou buvez une seule gorgée vous permet de choisir la prochaine action à mener.

4.      Écoutez les autres

Chefs, collaborateurs, collègues, clients, fournisseurs, partenaires, sont tous des briseurs de concentration. Comme il est impossible ou inconvenant de les éloigner sans les écoutez, écoutez-les avec attention.

Sans cette attention, votre esprit sera occupé à se demander ce que l’importun voulait alors que vous auriez pu vous en débarrasser immédiatement, en écoutant vraiment.

Si l’interruption nécessite une action de votre part alors laissez votre intuition décider de quand vous allez vous y consacrer : tout de suite car il y a urgence, quitte à devoir reprendre plus tard la tâche en cours au moment du dérangement, ou plus tard, parmi toutes les autres tâches qui vous attendent.

Les autres recommandations sont dans l’article : Stress : Utilisez votre intuition 2/2

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Tests de réaction au stress et aux tensions
Stress technologique : comment le maîtriser
Burn out : Les symptômes pour le repérer

A quoi sert un planning
7 règles pour rester concentré sur son travail
Principes de la planification

Autres Bien-être et Organisation :

Récapitulatif 15 Bien-être
Récapitulatif 15 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Burnout : Symptômes, Causes et Conséquences


Le burnout ou Syndrome d’épuisement professionnel mérite d’être analysé

TechnologiaC’est ce qui a été réalisé dans une étude de Technologia, publiée en février 2014

Symptômes

Les principaux symptômes qui mènent au burnout sont le travail excessif et le travail compulsif, ainsi que l’épuisement émotionnel au travail :

  • 15% se sentent vidés affectivement
  • 15% considèrent que travailler toute la journée est vraiment pénible
  • 20% se sentent usés à force de travailler
  • 25% sont épuisés à la fin de la journée
  • 25% se sentent fatigués en se levant le matin

Ces chiffres sont arrondis.

Causes

Les principales causes du syndrome d’épuisement professionnel sont :

  • L’intensité du travail
  • La pénibilité du travail
  • Le manque de temps
  • Les relations avec les autres
  • Le temps de transport
  • La perte de sens du travail

Conséquences

Ce sentiment d’épuisement au travail n’a aucune conséquence sur la santé pour 60% des personnes interrogées et même un impact positif pour 10% d’entre elles. Par contre, l’impact est négatif pour 30%.

Pire, 30% ont même songé au suicide !

On pourrait penser que les personnes sont soutenues par leurs familles et leurs amis, collègues, etc. C’est le cas… pour seulement 50% d’entre eux.

Il reste donc 50% qui sont proches de s’effondrer au travail sans soutien quelconque de leur entourage.

Le burnout et vous

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Avant qu’il ne soit trop tard, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Burnout ou Syndrome d’épuisement professionnel
La pénibilité au travail : Les facteurs de pénibilité
Workaholic ou Bourreau de travail : du burnout au karōshi mortel

Stress : maladie contagieuse ou faute du management ?
Moi, stressé (stressée) ?
Tests de réaction au stress et aux tensions

Autres Bien-être, Emploi et Sondages :

Récapitulatif 12 Bien-être
Récapitulatif 12 Emploi
Sondages

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Moi, stressé (stressée) ?


« Moi, stressé (stressée) ? »

moi stressé, tu crois ?

moi stressé, tu crois ?

Allons donc !

– On dit que le stress est la maladie du siècle !

– De quel siècle ?

– Eh bien, de tous les siècles !

– Oui, mais aujourd’hui, on stresse plus qu’avant, n’est-ce pas ?

Le stress va du simple trac à l’angoisse maladive et peut aller jusqu’à la mort par infarctus ou la peur d’avoir peur.

Stresser nuit à la santé

C’est un premier niveau d’alerte. Plusieurs symptômes peuvent vous alerter, et vous conduire à consulter un médecin, généraliste ou spécialiste (psy…)

D’autres symptômes existent et sont du domaine du comportement.
C’est l’accumulation de plusieurs de ces symptômes qui conduisent à penser que l’on se trouve dans une situation de stress (à ne pas confondre à une situation stressante, bien que…)

Dans le film « Les Dieux sont tombés sur la tête« , nous avons un comparatif entre notre monde moderne, qui nécessite de longues années d’apprentissage pour pouvoir survivre dans notre société, et le monde archaïque des Bushmens qui vivent dans le désert du Kalahari.

Mais, déplacés dans le milieu de l’autre, le Bushmen dans notre civilisation ou nous dans son environnement, nous nous trouvons confronté au stress.

Et vous, êtes-vous stressé(e) ?

Répondez et comparez vos réponses à celles des autres.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Trac : Conseils pour lutter contre
Catastrophe stress et mesures personnelles à prendre pour se préparer
Urgences Réactions courantes au stress en situation d’urgence

Les événements susceptibles de faire augmenter le stress durant une urgence
Stress technologique : comment le maîtriser
Stress : maladie contagieuse ou faute du management ?

Autres Bien-être :

Récapitulatif 6 Bien-être
Récapitulatif 7 Bien-être

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Bien-être de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :