Anti-incendie de la salle informatique


Le dispositif anti-incendie dans la salle informatique

Détecteurs et alarmesgaz anti-incendie

Des normes bien précises obligent la mise en place d’un système anti-incendie, basé sur des détecteurs et sur l’utilisation d’un gaz pour éteindre tout début de feu.

Sommaire :

Les mesures de protection de la salle informatique

  1. Porte spéciale
  2. Dispositif anti-incendie
  3. Climatisation
  4. Électricité
  5. Armoires, câblage, serveurs
  6. Divers autres équipements

La salle informatique est hermétique et la ou les bouteilles de gaz se trouvent à l’intérieur de la salle.

Des détecteurs de fumée, de flamme, de chaleur, sont disposés au plafond et au sol, dans le faux-plancher technique. Ces détecteurs sont reliés au système d’alarme.

Lorsque l’un des détecteurs est activé, il déclenche :

  • Une alarme sonore qui avertit les personnes présentes éventuellement dans la salle informatique qu’il leur faut sortir d’urgence
  • Une alarme visuelle, placée au-dessus de la porte de la salle informatique, pour signifier une évacuation immédiate, ainsi qu’une autre au-dessus de la porte, dans le couloir pour interdire l’entrée de la salle informatique
  • Une diffusion automatique du gaz anti-incendie dans la salle.

Protéger les personnes

Pour les grandes salles informatiques, il est préférable de prévoir des masques avec des cartouches d’oxygène, à l’intérieur et à l’extérieur de la salle informatique. Une maintenance régulière du bon fonctionnement est indispensable, bien que ce soit un dispositif annexe peu fréquent.

  • À l’intérieur dans l’éventualité où les occupants n’auraient pas suffisamment de temps pour sortir.
  • À l’extérieur de la salle pour permettre à des sauveteurs de pénétrer dans la salle informatique pour secourir d’éventuels occupants pris au piège.

Respirer

Le système anti-incendie contient également les circuits d’évacuation du gaz. Ce gaz a pour propriété d’absorber l’oxygène de l’air, il faut donc l’évacuer avant de pouvoir pénétrer à nouveau dans la salle. Ce dispositif doit être automatique et minuté. Il consiste essentiellement à des valves d’évacuation construites en même temps que la salle, de préférence à une installation après coup.

Maintenance et tests

La quantité et la durée de diffusion du gaz sont en rapport direct avec le volume de la salle informatique. Il en est de même pour le nombre de détecteurs.

Une à deux fois par an, tout le dispositif anti-incendie doit faire l’objet de tests de bon fonctionnement et d’étanchéité de la salle informatique. À laisser à des spécialistes.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Parefeu : Utilité et risques
Démission d’un salarié = fuite d’informations : Comment s’en prémunir
Cybersécurité : Le gouvernement français créé un groupe d’intervention rapide

4 acteurs de la sécurité informatique
Arnaques téléphoniques ou par SMS
Sécurité mot clé très moderne de l’informatique

Autres Informatique, Management et Sécurité :

Récapitulatif 12 Informatique
Récapitulatif 12 Management
Récapitulatif 12 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

TMS troubles musculo squelettiques comment les éviter


8 conseils pour éviter les TMS

TMS zones douleuresLes TMS ou Troubles Musculo Squelettiques sont des maladies professionnelles.
L’article L 461-4 du Code de la Sécurité Sociale indique que

« Tout employeur qui utilise des procédés de travail susceptibles de provoquer des maladies professionnelles est tenu d’en faire la déclaration à la Caisse primaire d’Assurance maladie et à l’Inspecteur du travail… »

Voici quelques conseils pour éviter les TMS ou troubles musculo-squelettiques au bureau :

  1. Réglez la hauteur de votre chaise en fonction de votre taille et de la taille de votre bureau, pour vous permettre d’avoir le dos droit et les pieds à plats sur le sol ou sur un repose-pied
     
  2. Surélevez, si nécessaire, votre écran pour que vos yeux soient au niveau du haut de l’écran
     
  3. Placez votre écran à angle droit par rapport à la fenêtre, pour éviter d’avoir la source lumineuse dans les yeux.
    Un rideau ou un filtre est insuffisant pour éviter l’éblouissement
     
  4. Placez vos documents papier sur un support pour éviter d’avoir à baisser et lever constamment la tête
     
  5. Évitez une température au delà de 23°C dans la pièce
     
  6. Supprimez toute source de bruit pour que l’intensité sonore ne dépasse pas 55 dB (climatiseur, machines…)
     
  7. Changez de place, faites des pauses, évitez de rester trop longtemps dans la même position
     
  8. En cas de besoin, faites intervenir le CHSCT de votre entreprise ou la Médecine du Travail dont vous dépendez

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Tests de réaction au stress et aux tensions
Facteurs perturbants dans un bureau
Stress technologique : comment le maîtriser

TMS : Des chiffres et des accessoires (Troubles musculo-squelettiques)
Noir sur blanc confort visuel ou pourquoi le fond d’écran est blanc
La fatigue durant la période d’essai

Autres Bien-être :

Récapitulatif 5 Bien-être

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Bien-être accessible par la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :