Mobilité : Oser déménager pour retrouver du travail


Hélène Haus (Le Parisien) a interviewé Philippe Garin

Son article, ci-après, est paru le 14 juin 2016 dans le site de leparisien.fr :

Oser déménager pour retrouver du travail

faire ses cartons pour déménager
58 % des jeunes diplômés se disent prêts à déménager pour trouver un poste, contre 50 % des cadres. (Getty Images.)
Les demandeurs d’emploi sont plutôt peu enclins à déménager pour trouver un poste. C’est pourtant une option à regarder de près.
Seriez-vous prêt à déménager pour trouver un job ? D’après un sondage CSA, réalisé pour le Conseil d’orientation pour l’emploi en 2015, cette option ne serait envisagée que par 45 % des chômeurs. « Tout est une question de philosophie, souligne Philippe Garin, conseil en évolution professionnelle. Il faut s’interroger : ai-je envie de vivre là où je travaille ou de travailler là où je vis ? »

La mobilité, une nécessité

Pourtant, au bout de quelques mois de recherches infructueuses, la mobilité devient parfois une nécessité. En témoigne Philippe Marie, secrétaire du réseau Solidarité, accueil, mobilité (SAM). Une association qui loge gratuitement chez ses bénévoles les demandeurs d’emploi passant un entretien d’embauche loin de chez eux. « Tous ont d’abord essayé de trouver un travail près de leur domicile, sans succès, explique-t-il. Alors, au bout d’un moment, ils se sont résignés. »

D’après le sondage du CSA, ce sont les jeunes diplômés les plus enclins à déménager : 58 % contre 50 % des cadres. « Leur seule préoccupation est de parvenir à avoir deux ans d’expérience sur leur CV », détaille Philippe Garin

N’indiquez pas votre adresse

Quel que soit l’âge, pour bien préparer sa candidature, il y a quelques écueils à éviter. « A compétences égales, un candidat devant déménager pour prendre son poste a moins de chance de décrocher le job qu’un postulant local, rappelle Philippe Garin. Il faut donc éviter de mettre son adresse ou un numéro de fixe qui indiquerait au recruteur la région dans laquelle vous résidez. Mentionnez simplement Mobile géographiquement, en détaillant éventuellement les départements. Lors de l’entretien, vous affirmerez votre volonté de déménager. »

Avant de postuler, renseignez-vous cependant sur l’environnement local : le climat, le coût de la vie, la diversité culturelle, le nombre d’écoles… « Il y a des choses que l’on peut anticiper et d’autres non : la mentalité des gens par exemple. Dans l’idéal, mieux vaut choisir une région que l’on connaît, et où l’on se sent bien », remarque Philippe Garin.

Pour les personnes qui partent en couple, les démarches sont plus compliquées, mais possibles. « Si le conjoint est fonctionnaire ou travaille dans une grande société, il peut demander sa mutation, indique le spécialiste. Il peut également quitter son poste pour rapprochement familial tout en ayant droit au chômage. » Dans ce cas, il faudra être sûr que votre moitié parviendra à trouver un nouveau job. Pensez à consulter la section « Marché de l’emploi » du site de Pôle emploi, qui décrypte le marché du travail en fonction des professions et des régions.

HÉLÈNE HAUS
*1. www.reseau-ram.fr
*2. http://candidat.pole-emploi.fr/marche-du-travail/accueil

Philippe Garin

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Être mobile pour trouver un emploi = déménager ?
Emploi : La mobilité, 2 définitions
Embauche : 8 critères de sélection légaux ou pas

Démission : Les cas où des indemnités chômages sont versées
Période d’essai : Fin prématurée, les risques
Promesse d’embauche et pré-embauche : Ne pas confondre

Autres Emploi :

Récapitulatif 15 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Salons de l’emploi : Préparation et repérage


Préparez votre salon de l’emploi

préparation et repérage

Préparation + Repérage

La préparation

Avant de partir à un forum, carrefour ou salon de l’emploi, mieux vaudrait savoir quels sont les exposants et ce qu’ils proposent.

En dehors des salons où Pôle emploi vous a « invité » et qu’il est donc indispensable de se faire pointer comme visiteur, il est parfois tentant de penser que toutes les offres sont hors de votre champ de recherche et de renoncer à se déplacer.

En fait, le titre d’un poste est secondaire. Rappelez-vous, vous venez pour décrocher un entretien d’embauche, pas un job, sauf, peut-être un job d’été sur un salon dédié à cela.

Quand vous avez repéré quelques opportunités, vous saurez vers quels stands vous diriger. Vous paraîtrez plus attentionné et moins « touriste ».

Le repérage

À l’entrée du salon de l’emploi, vous serez accueilli. Généralement, vous recevrez un questionnaire de satisfaction à remplir avant de quitter le salon.

Parfois, vous y trouvez un plan, surtout si le nombre de stands est important. Sinon, le plan est affiché à l’entrée.

Plan ou pas plan, mieux vaut faire un tour d’horizon, tranquillement, votre liste des entreprises à rencontrer à la main. Il se peut que certaines annonces se soient ajoutées au dernier moment, alors un tour d’horizon permet de les repérer.

Regardez la longueur des files d’attente. Vous avez toujours le choix :

  1. Faire la queue là où la file d’attente est la plus longue, pour être sûr de passer avant la fermeture, au risque de manquer de temps pour d’autres stands.
  2. Vous présenter là où la file d’attente est la plus courte, voire inexistante, pour passer devant un maximum de recruteurs et postuler au plus grand nombre de postes proposés
  3. Faire un mixte des deux, en fonction de l’attrait du poste et de l’entreprise, en commençant par ceux et celles qui vous attirent le plus

Vous y êtes, alors installez-vous dans la file et suivez ces conseils.

Philippe Garin

Pour réussir votre prochain salon de l’emploi, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Salons de l’emploi 3 types d’exposants
Recherche d’emploi : Pourquoi le poste vous a échappé
Stagnation dans sa recherche d’emploi : se remettre en question

8 embauches sur 10 se font en CDD
Contrats en alternance : Les rémunérations
Entretien d’embauche : importance du lieu

Autres Emploi :

Récapitulatif 15 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Emploi : Pourquoi être sur les réseaux sociaux


En poste ou en recherche d’un emploi, être sur les réseaux sociaux

L’incontournable Internet

http://wwwLa technologie Internet a été créée en 1973 au cours d’un projet du ministère américain de la défense.
En 1984, l’Internet a été transmise à la recherche d’État et au secteur privé.

Depuis cette date, les entreprises d’abord, puis les particuliers se sont emparés de la Toile pour échanger, s’informer, se distraire.

Rapidement, la technologie numérique est devenue incontournable. De plus en plus de services publics sont accessibles ou même deviennent obligatoirement et uniquement possibles par Internet.

A titre expérimental dans certains départements en ce début de 2016, il est obligatoire de s’inscrire à Pôle emploi par Internet, devenu seul moyen de le faire.

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les offres d’emploi

La recherche d’un emploi sans utiliser Internet est une gageure et synonyme de galère. Déjà, les difficultés sont grandes avec alors sans est très compliqué. Des centaines de milliers d’offres d’emploi sont proposés tous les jours… uniquement sur la Toile.

Les annonces d’offres d’emploi se trouvent dans des sites d’entreprises ou d’organisations diverses, la Presse en ligne ou dans des sites spécialisés, les fameux sites d’emploi ou jobboards ou job boards ET les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux quand on est en poste

Quand on est en poste et que tout va bien, les réseaux sociaux servent à :

  • Trouver des informations sur les entreprises, fournisseurs, clients, partenaires d’affaires
  • Communiquer et échanger sur des produits et des services
  • Rechercher des solutions à des problèmes professionnels ou dans sa vie privée
  • Créer des liens avec des personnes sur les sujets de son choix et partager des informations et des émotions
  • Faire part de son savoir-faire, de ses centres d’intérêts, de ses loisirs

Recherche d’emploi et réseaux sociaux

Quand la situation professionnelle va moins bien, que l’on envisage de changer d’entreprise, ou que l’on soit au chômage et plus généralement à la recherche d’un nouvel emploi, les réseaux sociaux servent, en plus, à :

  • Trouver des offres d’emploi et y répondre
  • S’informer sur le marché caché de l’emploi, c’est-à-dire les entreprises susceptibles de créer des emplois sans avoir passé d’annonces en ce sens
  • Échanger sur les pratiques managériales et l’organisation interne avec des employés ou d’anciens salariés des entreprises pour lesquelles on envisage de travailler
  • Montrer son CV et se faire repérer par les chasseurs de têtes, ceux qui recherchent des candidats potentiels, pour occuper des postes à pourvoir
  • Se faire connaître, car pour trouver un emploi, il faut démontrer que l’on a le savoir-être qui convient, c’est-à-dire sa personnalité, facteur souvent absent des CV et des lettres de motivation, et qui permet de faire la différence lorsque, à expériences égales, un employeur hésite entre plusieurs candidats

Et vous

Comment vous servez-vous des réseaux sociaux ?

Merci de partager en commentant cet article ou/et en me contactant phgarin@gmail.com

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour en savoir plus :

En complément :

Licenciement, Rupture conventionnelle, Démission, Jurisprudence
Démission : SurenchèreS au départ du salarié
Période d’essai interrompue : Faire son deuil

Déclaration préalable à l’embauche : Mode d’emploi
Entretien de départ : Vous quittez votre poste ?
Comment annuler un licenciement ?

Autres Emploi :

Récapitulatif 15 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Boosteremploi : la barre des 700 sites d’emploi atteinte pour démarrer la nouvelle année 2012


Plus de 700 liens vers des sites d’emploi sont accessibles sur boosteremploi.com

Presque tous les jours, la liste des liens vers des sites d’emploi s’allonge.

C’est ainsi que depuis le cap des 500 sites d’emploi atteint le 20 juillet 2011, ce nombre a dépassé 600 sites d’emploi début octobre 2011, moins de 3 mois plus tard.

Et maintenant en deux mois, la barre des 700 sites d’emploi est atteinte le 31 décembre 2011 pour démarrer la nouvelle année 2012 en beauté

Visitez votre site dédié à la recherche d’emploi,

www.boosteremploi.com

Il est humain lors de périodes de changement majeur d’avoir besoin d’aide pour garder votre sérénité et efficacité.
Faites-vous épauler, que ce soit par un professionnel, des amis, de la famille et voyez comment bénéficier de leur soutien

Philippe Garin

Pour vous accompagner dans votre évolution professionnelle, contactez-nous : boosteremploi@gmail.com

Voir aussi :

100000 visites sur https://phgarin.wordpress.com : Merci à tous
Sondages dans https://phgarin.wordpress.com
Demandeur d’emploi : Correspondance entre catégories statistiques et catégories administratives

CV, lettre de motivation : Le format des pièces jointes
La période d’essai : Pour faire ses preuves
Les aides à l’embauche d’une personne en situation de handicap

S’habiller pour un entretien d’embauche : pas de bague, pas de blague
Lettre de motivation : Canada vs Europe
Cerveau droit ou cerveau gauche : trouver vos points faibles et vos points forts

Questionnaire recrutement
Utiliser Twitter pour trouver un emploi, un candidat
Boosteremploi : Témoignage et remerciements de Sylvie

Autres Emploi :

Récapitulatif 8 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

Bilan de compétences : Six raisons pour en établir un


Bilan de compétences : Six raisons pour en établir un

30 compétencesUn bilan de compétences fait ressortir les compétences que vous avez accumuler durant toute votre carrière, y compris durant vos temps libres.
Ce dernier point est important si vous vous lancez dans une reconversion professionnelle et que vous voulez démontrer votre savoir-faire.

  1. Pour préparer une reconversion vers une activité qui vous plaît plus que votre emploi actuel
  2. Pour faire le premier pas vers une VAE, Validation des Acquis de l’Expérience, pour obtenir un diplôme ou un certificat professionnel
  3. Pour reprendre confiance en soi, après une période de doute sur ses compétences
  4. Pour faire le point sur ses possibilités d’évolution et obtenir des arguments à faire valoir auprès de sa hiérarchie
  5. Pour se préparer face à la menace d’un licenciement et mettre en valeur son expérience dans le cadre de sa recherche d’emploi.
  6. Pour éclaircir un malaise, un mal être au travail et prendre les bonnes décisions

De nombreuses informations sur mon site dédié à la recherche d’emploi,

www.boosteremploi.com

où vous trouverez plus de 1000 liens vers des sites d’emploi

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Dresser son bilan
VAE : Tout le monde a droit à la Validation des Acquis de l’Expérience
CV : Les embûches du parcours professionnel

Arche de Noé ou Titanic où sont les compétences
Définition des critères d’exigence dans le domaine Connaissances et compétences professionnelles
Dépôt de bilan : rebondir

Autres Emploi :

Récapitulatif 6 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les catégories administratives des demandeurs d’emploi pour le Pôle Emploi


Les catégories administratives des demandeurs d’emploi au Pôle Emploi

Pôle emploiDans les fichiers administratifs de Pôle emploi, huit catégories de demandeurs d’emploi sont utilisées (catégories 1 à 8). Ces catégories ont été définies par l’arrêté du 5 février 1992 complété par l’arrêté du 5 mai 1995.

C’est à partir de mars 2009 que les chiffres du chômage sont publiés à partir des catégories statistiques du Pôle Emploi

Les demandeurs d’emploi, tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, se distinguent par le type de contrat qu’ils recherchent et par l’exercice ou non d’une activité réduite.

Type de contrat recherché

Pas d’activité réduite au cours du mois ou d’une durée n’excédant pas 78 heures

Activité réduite de plus de 78 heures dans le mois

CDI, à temps plein Catégorie 1 Catégorie 6
CDI, à temps partiel Catégorie 2 Catégorie 7
CDD ou Mission d’intérim Catégorie 3 Catégorie 8

Les demandeurs d’emploi inscrits en catégorie 4 sont sans emploi et ne sont pas tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi car ils sont en stage, en formation, en arrêt de maladie, etc.

Les demandeurs d’emploi inscrits en catégorie 5 ne sont pas tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi car ils sont en emploi, par exemple en contrat aidé.

Source : Ministère du travail

Visitez notre site site dédié à la recherche d’emploi, www.boosteremploi.com, dont plus de 1000 liens vers des sites d’emploi

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour booster votre recherche d’emploi, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Demandeur d’emploi : Correspondance entre catégories statistiques et catégories administratives
Demandeur d’emploi : Les catégories statistiques du Pôle Emploi
Chômage : Relancer votre recherche d’emploi

Quiz sur la recherche d’emploi
Identification Exigence de conservation des données
Point fort point faible ou comment les doigts dérapent sur le clavier

Autres Emploi :

Récapitulatif 6 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont regroupés dans la page Emploi de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Demandeur d’emploi : Les catégories statistiques du Pôle Emploi


Catégories statistiques des demandeurs d’emploi

daresLes demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi sont regroupés en différentes catégories suivantes, qui servent à des fins d’analyse statistique :

  • Catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi
     
  • Catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte (c’est-à-dire de 78 heures ou moins au cours du mois)
     
  • Catégorie C : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (c’est-à-dire de plus de 78 heures au cours du mois)
     
  • Catégorie D : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (en raison d’un stage, d’une formation, d’une maladie…), sans emploi
     
  • Catégorie E : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, en emploi (par exemple : bénéficiaires de contrats aidés)

Les variations du chômage indiquées dans la Presse, en particulier dans les journaux nationaux à la télévision, sont toujours ceux de la catégorie A

Si votre dossier a été classé dans une autre catégorie par le Pôle Emploi, ou si vous êtes exclus de la liste de demandeurs d’emploi, et que vous souhaitez en savoir plus, alors vous devrez chercher vous-même les statistiques qui correspondent à votre catégorie.

Visitez notre site dédié à la recherche d’emploi www.boosteremploi.com,

avec plus de 1000 liens vers des sites d’emploi

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour booster votre recherche d’emploi, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Demandeur d’emploi : Correspondance entre catégories statistiques et catégories administratives
Demandeur d’emploi : Les catégories statistiques du Pôle emploi
Le chômage au sens du Bureau International du Travail : Définition

Comment décrypter une petite annonce 1/2
Canevas pour votre présentation en deux minutes
Créer son propre emploi : oui, non, peut-être

Autres Emploi :

Récapitulatif 6 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont regroupés dans la page Emploi de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :