Cuire trop de pâtes


Pour celles et ceux qui cuisent toujours trop de pâtes

plat de pâtes tagliateleAstuce, comment faire pour
éviter de cuire trop de pâtes :

Prenez autant de pâtes que vous pensez
pouvoir manger. Puis prenez-en la moitié.
Puis un tiers.

Source : Brigitte.de (Magazine allemand)

Traduction par Philippe Garin
phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

Voir aussi :

Manque d’appétit
Des continents au réfrigérateur
cosmétique et nourriture

Les petites phrases à Noël qu’on aimerait ne pas entendre
En faire trop
Pour un ventre plat

Autres Humour :

Récapitulatif 18 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Peur de ne pas réussir : Comment réagir


Pire que le trac, la déconsidération de soi

peur de l'échecVous doutez de vous-même ?

Après une série d’échecs ou une seule rebuffade, votre moral est au plus bas.

Un dépit amoureux ou un licenciement, un cadeau raté reçu à votre anniversaire ou une réduction qui vous est passé sous le nez, une remontrance de votre chef ou un harcèlement sur Internet, etc. : il y a tellement d’occasions de se sentir oublié (e), frustré (e), décontenancé (e), rabaissé (e), au point de penser que l’on est bon à rien, malgré ses qualités et son savoir-faire.

La peur de l’échec

La peur de l’échec est un des premiers symptômes que l’on éprouve dans sa vie.

Elle apparaît dès l’école, surtout quand une leçon est mal apprise ou que l’on s’est entiché de son ou sa camarade de classe.

La peur de manquer des connaissances ou des compétences pour parvenir au résultat envisagé est au moins aussi forte que celle d’essuyer un refus et de perdre l’estime de l’autre.

Le manque de confiance en soi

Le manque de confiance en soi vient aussi des discours entendus dans sa vie professionnelle autant que dans sa vie personnelle.

Quand vos parents, vos professeurs, votre conjoint (e), vos enfants, vos chefs disent du mal de vous ou vous répètent que d’autres font mieux que vous, ou encore vous ignorent, on peut dire que cela pèse sur le moral.

Se sous-estimer

Mettez-vous la barre trop haute ?

Sans vouloir pécher par excès de zèle ou surestimer ses qualités et ses compétences, dites-vous que l’opinion des autres sur vous-même à moins d’importance que votre propre opinion sur vous-même.

C’est vous qui avez raison !

Accumulez les échecs pour progresser

Si vous ratez cette fois-ci, ce sera pour une prochaine fois.

Préparez-vous, formez-vous, renseignez-vous et quand vous pensez être prêt (e), lancez-vous.

Avoir peur de l’échec conduit à la paralysie, alors dites-vous que l’occasion fait le larron : une opportunité que l’on laisse passée vous fait éprouver des regrets.

Préférez-vous avoir des regrets ou des remords ? Ceci est une question entendue dans un entretien d’embauche.

Agir, c’est se donner le droit de se tromper. Le droit à l’erreur que l’on s’accorde, permet de rebondir sur de meilleures bases, sous réserve d’avoir compris ce qu’il aurait fallu faire.

Analyser ses erreurs

Certains échecs sont sans rapport avec vous :

Un amour non réciproque, un licenciement économique, une inondation soudaine, etc. sont autant d’exemples où l’échec est indépendant de votre volonté.

D’autres échecs sont bien les vôtres :

Ne rejetez pas systématiquement tous les malheurs qui vous arrivent sur les autres. On a vite fait de trouver des boucs-émissaires alors qu’une analyse plus objective montre que vous avez commis une erreur.

Faites la part des choses et rebondissez.

Progresser

D’autres font mieux que vous ou ont plus de chance. Et alors ? La jalousie est un sentiment négatif.
Être envieux (se) devrait vous aider à vous surpasser.

Si vous voulez parvenir à atteindre les mêmes objectifs que les plus chanceux, les plus intelligents ou les plus entreprenants, alors déterminez vos points forts et vos axes d’amélioration.

Renforcez les premiers et minimisez les seconds.

Philippe Garin

Pour vous faciliter le recrutement, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Penser positif génère des résultats positifs
Les 7 systèmes de valeurs personnelles
Stress : Utilisez votre intuition 2/2

Au bureau, vous êtes agacé (e) par …
L’idéal pourrait être ainsi défini : Vivez de votre mieux
Menu à préparer chaque matin pour un bon jour

Autres Bien-être et Emploi :

Récapitulatif 17 Bien-être
Récapitulatif 17 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Devise 016 Une affaire est une affaire… jusqu’à ce qu’une autre, meilleure, arrive


Devise 016 des Devises de l’Acquisition des Ferengi (Star Trek)

« Une affaire est une affaire…
jusqu’à ce qu’une autre, meilleure, arrive »

« A deal is a deal… until a better one comes along »

source : Episode « Melora  » (Melora) (DS9)

affaire mauvaise

Littéralement

Une affaire est une affaire… jusqu’à ce qu’une meilleure arrive

Interprétation

Quelles que soient les conditions d’une affaire, lorsqu’une affaire est en cours, il faut la traiter entièrement. Toutefois, si une autre affaire est en vue et qu’elle s’avère d’un meilleur rendement alors cette nouvelle affaire remplace, sans état d’âme, la précédente.

Commentaires

Cette fois-ci encore, il s’agit non seulement de ne pas laisser échapper une opportunité pour gagner de l’argent, mais, en plus, il s’agit de définir des priorités. Les affaires prioritaires sont celles qui sont meilleures que les autres, c’est-à-dire celles qui apportent le plus de profits, de préférence plus vite que les affaires en cours.

Cela nous amène à la notion de priorités et de critères de priorisation. Aux oreilles des Ferengi, le seul critère valable est le montant du profit attendu.

Quant à la priorité, le principe d’Eisenhower est souvent utilisé pour mieux gérer son temps.

En cas de recherche d’emploi, la priorité est souvent de retrouver un emploi, même s’il faut s’arranger avec certains désagréments. Provisoirement, cela permet d’alimenter son compte en banque et d’acquérir de nouveaux droits aux indemnités chômage. De fait, si une nouvelle opportunité pour un emploi qui convient mieux apparaît alors, selon la devise de l’acquisition 016 des Ferengi, il faudrait laisser tomber l’emploi en cours pour prendre celui qui se présente et qui se présente mieux selon ses propres critères.

Êtes-vous prêt à quitter votre job pour un « meilleur » ?

En organisation, la réponse vient d’une réflexion sur la prise de décision et les méthodes qui permettent de relativiser les différents critères de choix. Maintenant, si la liste de vos critères se limite à l’argent…, le choix est rapide, n’est-ce pas ?

Quels sont vos critères pour un changement d’emploi ?

Sondage

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Star Trek et ses dérivés sont propriétés de Paramount Pictures (CBS)

Pour en savoir plus :


En complément :

Devise 013 : Tout ce qui mérite d’être fait, mérite d’être fait pour l’argent
Devise 017 Un contrat est un contrat… mais seulement entre Ferengi

Melora
Critères pour quitter son emploi
Méthode d’Analyse de situation comment fixer des priorités

Objectifs et Priorités Modes d’emploi
Les bonnes questions pour se fixer ses priorités
Le principe d’Eisenhower

Autres Science-Fiction, Emploi et Organisation :

Récapitulatif 6 Emploi
Récapitulatif 6 Organisation

Tous les articles de ces catégories sont listés dans les pages Emploi et Organisation et dans la page Science-Fiction de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :