Conseils pour bien s’intégrer dans une nouvelle entreprise


Conseils pour réussir son intégration

serviette de travailLes débuts dans une entreprise, comme n’importe quels débuts, sont délicats. La première impression que vous ferez aura un impact sur la réussite de votre intégration.

Vous avez choisi pour vos compétences professionnelles et pour le potentiel que vous portez au profit de l’entreprise. L’entreprise mise sur vous. À moins d’avoir triché sur ses compétences, il faut maintenant les mettre en oeuvre.

Au-delà des compétences et des connaissances, l’intégration passe par les relations avec les autres :

  1. Une tête bien pleine avec un relationnel à vomir aura pour conséquence quasi-certaine d’une interruption prématurée de la période d’essai.
  2. Un excellent relationnel vous permettra de jouer sur l’indulgence des autres sur les erreurs de « débutant » que vous pourriez faire durant la période d’essai.

La découverte

Le premier jour et les suivants sont ceux de la découverte. Rapidement s’installent quelques automatismes : les rituels internes à l’entreprise.

Du nombre de bises pour saluer les femmes, aux moments de pause devant la machine à café en passant par le choix de la place dans le restaurant ou celle du parking. Beaucoup de rituels, d’habitudes existent. Il faut donc les découvrir au plus vite.

Les écueils et les solutions

Se présenter en quelques mots ou passer de longs moments à raconter sa vie est un choix personnel. Certaines des questions que les collègues vont poser méritent réflexion et il est compréhensible que vous gardiez les réponses pour vous. Un sourire et botter en touche sont une bonne réponse.

À l’inverse, s’il est souhaitable de poser des questions, mieux vaut éviter de rappeler sans arrêt que vos anciennes habitudes ou méthodes de travail sont meilleures que celles que l’on vous demande de pratiquer dans ce poste.

Retenez-vous de faire étalage de votre science et de donner le sentiment aux autres qu’ils sont moins compétents que vous. Attendez d’avoir positivement terminé votre période d’essai pour cela.

Si vous êtes nouveau sur le marché du travail

Sachez que ce que vous avez appris à l’école, quel que soit le niveau de votre formation, se heurte à la réalité du terrain.

Laissez-vous guider par vos collègues et faites la part des choses entre ce que l’on vous a appris à l’école et ce que vos collègues disent de faire ou d’éviter de faire. Prenez du recul avant d’accepter ou de refuser, votre avenir professionnel va en dépendre.

Si vous êtes expérimenté

Adaptez votre comportement à celui que l’on attend de vous. Votre expérience va jouer, sous réserve qu’elle soit sollicitée à bon escient. Il est rare que toutes vos manières de faire et toutes vos connaissances soient demandées dans ce nouveau poste. C’est à l’entreprise de vous indiquer celles dont elle a besoin. Adaptez-vous rapidement pour réussir.

Dans tous les cas

L’originalité, vestimentaire ou comportementale, est source d’intérêt ou de recul de la part de vos nouveaux collègues. Il est sans doute plus facile d’apprendre comment se comporter que de changer sa garde-robe ou son apparence. Pensez à entrer dans le moule, là encore, vous pourrez revenir à vos envies après la conclusion favorable de la période d’essai.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Période d’essai interrompue : Et alors ?
Premier emploi : Les jeunes apprennent vite
L’âge, véritable handicap pour l’emploi ?

La période d’essai : Pour faire ses preuves
Nouvel emploi : une réprimande met-elle l’intégration en danger ?
Critères pour quitter son emploi

Autres Emploi et Management :

Récapitulatif 12 Management
Récapitulatif 12 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Trac : Conseils pour lutter contre


Conseils pour lutter contre le trac

Le trac est un phénomène qui se présente lorsque l’on a à prendre la parole en public.craquer à cause du trac

Le plus connu est celui des artistes, qui, avant de monter en scène, s’adonnent à des rituels superstitieux pour se sentir moins mal à l’aise.

Généralement, leur trac disparaît dès la première seconde où ils sont face au public.

Pour les autres, le trac peut se poursuivre durant quelques minutes et même pendant la durée de leur prestation.

Le trac est pourtant une énergie qui prépare notre corps à l’intervention.

Le rythme cardiaque s’accélère et le taux d’adrénaline augmente. Les sens sont plus affutés. La gorge sèche, les mains moites sont l’expression de la tension interne qui monte, donc de l’énergie contenue dans le corps et qui se rassemble pour affronter l’épreuve.

Pour lutter contre le trac, quelques conseils :

1.      Se décontracter physiquement. Se relaxer. Se concentrer sur son rythme respiratoire. Alimenter son cerveau en oxygène

2.      Se préparer mentalement. Se motiver. Reprendre les grandes lignes de sa prestation dans son esprit. Relativiser l’enjeu de celle-ci.

3.      Faire du public un allié. Prendre une poignée de seconde pour regarder son public, avec un sourire engageant et bienveillant. Quelques remarques d’ordre humoristique facilitent la décontraction, surtout au début de sa prestation

4.      Bien se préparer. Plus la préparation aura été minutieuse et mieux on se sentira à l’aise pour répondre aux questions ou remarques. Les parties de l’intervention préparées sont connues, ce qui l’aise tout loisir de prendre plus sereinement l’improvisation qu’il faudra mettre en œuvre pour les parties non préparées.

5.      Comprendre son trac et analyser, après coup, les causes de son apparition. A chaud, puis à froid, de façon à encore mieux se préparer pour l’intervention suivante.

6.      S’exercer. S’entraîner. Se mettre en situation. C’est plus facile face à un public acquis d’avance et où il n’y a d’enjeu, mais aussi considérer que cette intervention sera meilleure que la précédente, car source d’informations et d’améliorations potentielles.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Stress technologique : comment le maîtriser
Le sommeil fractionné
Tests de réaction au stress et aux tensions

Quelques bonnes résolutions à partir de maintenant
Ce que vous devez atteindre
Entretien d’embauche ; Panique à bord !?

Autres Communication et Bien-être :

Récapitulatif 1 Communication
Récapitulatif 1 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :