Amélioration : 10 principes pour être efficace en entreprise et ailleurs


Amélioration : 10 principes pour être efficace en entreprise et ailleurs

AméliorationVous manquez d’efficacité pour améliorer votre situation, professionnelle ou personnelle, dans votre entreprise ou ailleurs ?

Vous vous demandez pourquoi et comment ?

Voici quelques principes pour augmenter l’efficacité de votre processus d’amélioration :

1. Abandonner les idées fixes

Tant que vous vous agrippez à la corde qui vous serre le cou, vous survivrez…
…Sans résoudre votre problème.

2. Au lieu d’expliquer ce qui est impossible à faire, réfléchissez à comment le faire

Vous trouverez toujours une « bonne » raison pour ne pas mettre en oeuvre une solution qui permette d’avancer.

3. Refuser l’état actuel des choses

Si vous ne voulez pas voir l’éclat du problème, vous ne pourrez pas voir d’ombre d’une solution.

4. Réaliser immédiatement les bonnes propositions d’amélioration

Si vous ne démarrez pas le processus par une première action, vous risquez de vous voir prolonger votre problème.

A attendre le bateau de secours sans prendre place dans le canot de sauvetage, le tsunami de vos problème risque de vous submerger.

5. Ne pas chercher la perfection

La perfection n’existe pas. Les solutions miracles non plus.

A chercher LA perfection, vous risquez de passer à côté de solutions qui vous permettraient de franchir les étapes vers la résolution de votre problème, pas à pas.

6. Corriger l’erreur immédiatement sur le terrain

La mise en oeuvre d’une solution se fait sur le terrain.

Elle permet d’avancer vers l’amélioration ET de détecter d’éventuels dysfonctionnements ou problèmes cachés jusque là par le problème désormais résolu.

7. Trouver des idées novatrices

Le Monde bouge en permanence.
Ce qui était valable hier, peut être devenu obsolète aujourd’hui.

Les vieilles idées ne marchent pas toujours.
De nouvelles idées résoudront les nouveaux problèmes.

8. Identifier en premier lieu la cause réelle afin de chercher ensuite la solution

Mieux vaut savoir où se trouve l’incendie avant d’appeler les pompiers.
Une cause apparente peut cacher un problème plus important.

L’amélioration de la situation passe par la source réelle des problèmes.
N’endiguez pas une rivière en aval, si elle peut changer son cours en amont.

9. Enregistrer les idées de 10 personnes au lieu d’attendre l’idée géniale d’une seule

Une idée en amène une autre. Chacun apporte sa pierre à l’édifice de la réflexion.
L’union fait la force tant dans la recherche des causes que dans celle des solutions et encore plus dans leurs mises en oeuvre.

10. Rendre l’amélioration permanente

En permanence, des évènements, intérieurs ou extérieurs, influencent sur une situation, même les plus optimisées.
C’est pourquoi, l’amélioration est un processus qualité, lui aussi, permanent.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Méthode SCORE ou Chercher les causes profondes
Carences dans une organisation décelées par son informatisation
Les causes des dysfonctionnements

Actions d’amélioration au sein d’une entreprise
Les 10 clés du changement
Les 6 défis de la modernité

Autres Management et Organisation :

Récapitulatif 6 Management
Récapitulatif 6 Organisation

Tous les articles de ces catégories sont regroupés dans les pages Management et  Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Méthode des 5 M pour la résolution de problème


Méthode des 5 M pour la résolution de problème

Méthode des 5 MDe multiples méthodes existent pour résoudre un problème.

La méthode des 5M est utilisée pour chercher les causes puis les solutions au problème.

Les 5 M sont les initiales des 5 thèmes,

qui servent de points de départ de la réflexion :

Matières

  • Matières premières
  • Pièces
  • Ensembles
  • Fournitures
  • Identification
  • Stockage
  • Qualité
  • Manutention

Matériels ou Supports techniques

  • Machines
  • Outils
  • Équipements
  • Capacité
  • Age
  • Nombre
  • Maintenance

Main d’oeuvre

  • Directe
  • Indirecte
  • Motivation
  • Formation
  • Absentéisme
  • Expérience
  • Compétences
  • Son organisation
  • Son management

Milieu

  • Environnement physique
  • Éclairage
  • Bruit
  • Aménagements
  • Relations
  • Température
  • Climat
  • Marché
  • Législation

Méthodes

  • Instructions
  • Manuels
  • Procédures
  • Modes opératoires

La méthode des 5 M est utilisée

à la fois en combinaison avec

  1. la méthode du brainstorming ou remue-méninges, par son principe de recherche des causes et des solutions en groupe le plus hétérogène possibles, dans le sens des compétences professionnelles, et
  2. la méthode Ishikawa, pour sa représentation graphique sous forme d’arête de poisson où chacun des M est l’une des arêtes principales du diagramme d’Ishikawa.
D’autres définitions d’expressions et de mots du vocabulaire informatique et organisationnel se trouvent à votre disposition dans le lexique qui propose de multiples points d’entrée.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les quatre règles du brainstorming ou remue méninges
Le brainstorming ou remue méninges, une méthode pour trouver des idées en groupe
Méthodes et outils de résolution de problèmes

7 conditions de réussite pour la résolution de problème
Méthode Lean ou supprimez l’inutile : Gestion de la qualité
Principe de Pareto ou principe des 80-20

Autres Organisation :

Récapitulatif 6 Organisation

Tous les articles de cette catégorie sont regroupés dans la page Organisation de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La méthode des 5S


La méthode des 5S

La méthode des 5S fait partie de ces méthodes et techniques d’amélioration de la qualité et de la performance industrielle.

Les 5 S représentent les initiales de 5 mots japonais suivant :

  • Seiri
  • Seiton
  • Seiso
  • Seiketsu
  • Shitsuke
= Débarrasser
= Ranger
= Nettoyer
= Ordonner
= Être rigoureux

Concrètement, cela donne la mise en œuvre d’actions d’amélioration du poste de travail :

  • Seiri
= Ôter l’inutile. Si un objet est inutile à ce poste de travail alors il faut l’enlever.
  • Seiton
= Ranger. « Une chose a sa place, une place pour chaque chose ».
  • Seiso
= Nettoyer. Mettre en place les mesures d’hygiène nécessaire et chercher des anomalies pour les supprimer le plus possible.
  • Seiketsu
= Mettre en évidence ce qu’il faut faire et où l’on en est par des moyens visuels.
  • Shitsuke
= Etre rigoureux, systématique et remettre en cause en permanence les résultats déjà obtenus dans une démarche d’amélioration.

Philippe Garin, plus de 20 ans manager en entreprise

Pour améliorer votre organisation contactez-moi : phgarin@gmail.com

Voir aussi :

Roue de Deming ou Méthode PDCA
Méthode Lean ou supprimez l’inutile : Gestion de la qualité
Méthode Six sigma

Carences dans une organisation décelées par son informatisation
Méthode SCORE ou Chercher les causes profondes
Méthodes et outils de résolution de problèmes
Méthode d’Analyse de situation comment fixer des priorités

Autres Organisation :

Récapitulatif 2 Organisation
Récapitulatif 4 Organisation
Récapitulatif 6 Organisation

Créativité : Le pouvoir du « Ou bien »


Le pouvoir du « Ou bien »

Quand vous vous trouvez devant un choix à faire, une décision à prendre, vous pouvez

  • établir une liste d’avantages et d’inconvénients,
  • déterminer des conséquences positives et négatives,
  • etc.

A partir de là, différentes méthodes existent pour

  • la résolution de problèmes ou
  • la recherche de solutions ou d’idées.

Vous en trouverez un échantillon dans ce blog.

La méthode, que j’appelle le « Ou bien » est une des plus simples et une des plus faciles à mettre en œuvre.

Pour obtenir un résultat,

il faut faire, ou ne pas faire, telle(s) ou telle(s) action(s).


Si vous vous arrêtez là, vous vous limitez à ce que vous avez imaginé jusque là, au raisonnement tenu jusqu’à ce moment-là.

Par contre, ajoutez le « ou bien » en fin de phrase et vous poussez alors votre raisonnement pour découvrir d’autres possibilités. Cela donne :

Pour obtenir un résultat,

il faut faire, ou ne pas faire, telle(s) ou telle(s) action(s), ou bien


Qu’en pensez-vous ?

Notez que le « ou bien » peut aussi s’appeler le  « ou alors »    😉

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Voir aussi :

Analyse préalable de l’activité de décision
Les bonnes questions pour se fixer ses priorités
Le brainstorming ou remue méninges, une méthode pour trouver des idées en groupe

La Méthode 635
Méthode d’Analyse de situation comment fixer des priorités
Les étapes et les principes de la Méthode d’Analyse de problème

Les différentes Méthodes d’innovation
Démarche en 7 étapes pour la résolution de problèmes
Méthode SCORE ou Chercher les causes profondes

Autres Organisation :

Récapitulatif 2 Organisation
Récapitulatif 5 Organisation
Récapitulatif 6 Organisation

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Organisation de ce blog

Méthodes et outils de résolution de problèmes


Méthodes et outils de résolution de problèmes

solutionEn entreprise ou à la maison, il arrive des moments où les décisions méritent plus de temps qu’une décision immédiate.

Prendre son temps permet de chercher et d’évaluer les conséquences, positives et négatives, des différentes alternatives qui ressortent de la réflexion.
La décision finale et la mise en oeuvre s’en trouvent ainsi facilitées.

Recommandations :

  • Ne vous attaquez pas à de faux problèmes
  • Ne passez pas trop de temps sur les problèmes mineurs
  • Ne confondez pas les causes et les effets
  • Ne vous contentez jamais de la « solution évidente », c’est rarement la meilleure

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :
Démarche en 7 étapes pour la résolution de problèmes
Les 7 catégories d’outils de la résolution de problème
7 conditions de réussite pour la résolution de problème

Proposition, Mémoire, Solution : Comment les présenter ?
Résolvez vos problèmes durant votre sommeil
Prise de décision : Comment est-elle prise ?

Autres Organisation ;

Récapitulatif 4 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les 7 catégories d’outils de la résolution de problème


Les sept catégories d’outils de la résolution de problèmes

7 outils couteau suissePour résoudre un problème, il faut savoir de quoi il s’agit, imaginer des solutions, les évaluer, les classer, revoir les conséquences potentielles, choisir et mettre en oeuvre.

Tout ce processus de pensées nécessite l’application d’outils qui aident à chacune des étapes de la réflexion.

L’intuition est bonne. Elle mérite un coup de pouce par l’application de méthodes et de support de la réflexion pour avancer plus rapidement dans la résolution de problèmes.

  1. Analyse : histogramme de Pareto, diagramme cause/effet dit en arête de poisson ou d’Ishikawa, etc.
  2. Créativité (pour imaginer des solutions : brainstorming, prospective régressive, pensée latérale, check-lists, 3QCP (Quoi, Qui, Quand, Où, Comment et Pourquoi ?), etc.
  3. Evaluation : analyse de la valeur, étude de rentabilité (ROI = Return Of Investment, Retour sur investissement), mesure des coûts, etc.
  4. Classement, par pondération de la valeur économique du délai de mise en oeuvre, de la difficulté, etc. ; analyse multicritères, vote pondéré, matrice de pondération, diagramme d’Euler, etc.
  5. Optimisation des choix : prise en compte de l’incertitude, techniques probabilistiques, actualisation financière, programmation linéraire, etc.
  6. Prise de décision : matrice de décision, arbre de décision, etc.
  7. Action : diagramme de Gant, diagramme PERT, etc.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Démarche en 7 étapes pour la résolution de problèmes
7 conditions de réussite pour la résolution de problème
Méthodes ou outils de résolution de problèmes

Méthode des 5 M pour la résolution de problème
Questions clés à propos des quatre méthodes d’Analyse
Méthode d’Analyse de situation comment fixer des priorités

Autres Organisation :

Récapitulatif 3 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Démarche en 7 étapes pour la résolution de problèmes


Les sept étapes de la démarche de résolution de problèmes

Quel que soit le problème à résoudre, la démarche reste la même :7 étapes de la résolution de problème

  1. Identifiez clairement le problème à résoudre ou la décision à prendre.
    Attention, il est facile et fréquent de se tromper de problème.
    Par exemple, le problème n’est sans doute pas d’éponger la flaque d’eau mais de supprimer la fuite qui en est la cause.
  2. Définissez l’objectif que vous voulez atteindre.
    Par exemple, trouvez une solution définitive au problème de la fuite d’eau, avant telle date et dans tel budget.
  3. Analysez le problème en détail pour en identifier toutes les causes possibles.
    Recherchez les causes des causes, jusqu’à trouver les causes réelles du problème.
  4. Classez les causes réelles par ordre décroissant et d’importance.
  5. Recherchez plusieurs options de solution pour chaque cause importante.
  6. Évaluez et comparez les différentes options et retenez celles qui répondent le mieux aux objectifs.
  7. Mettez en œuvre la solution retenue, mesurez-en les effets et procédez, le cas échéant, aux actions correctives qui s’avèrent utiles.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Méthodes et outils de résolution de problèmes
7 conditions de réussite pour la résolution de problème
Les 7 catégories d’outils de la résolution de problème

Les différentes Méthodes d’innovation
Méthode des 5 M pour la résolution de problème
Problèmes fréquemment rencontrés au cours de réunions

Autres Organisation :

Récapitulatif 4 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :