Sites officiels de 20 pays et gouvernements


Sites officiels des pays du top 20 des visiteurs de mon blog

Si vous cherchez à vous déplacer dans le Monde, pensez aux sites officiels des pays et des gouvernements.

Que ce soit pour le tourisme ou, pour y vivre, il est toujours intéressant de préparer son séjour ou son expatriation.

C’est pourquoi, voici une sélection de 20 sites officiels, ceux des pays d’origine des visiteurs de mon blog, pour les remercier et pour promouvoir leurs pays.

De nombreux liens existent dans ses sites, dont des liens vers des informations officiels sur les conditions de travail et les conditions de vie. N’hésitez pas à les consulter avant de partir.
 

drapeau français   France http://www.france.fr/
drapeau marocain   Maroc http://www.maroc.ma/fr
drapeau canadien   Canada http://www.canada.ca/fr/
drapeau belge   Belgique http://www.belgium.be/fr/
drapeau suisse   Suisse http://www.swissworld.org/fr/
drapeau américain   États-Unis http://www.usa.gov/
drapeau tunisien   Tunisie http://www.tunisie.gov.tn/?lang=french
drapeau algérien   Algérie http://www.premier-ministre.gov.dz/index.php
drapeau britanique   Royaume-Uni https://www.gov.uk/
drapeau luxembourgeois   Luxembourg http://www.luxembourg.public.lu/fr/index.html
drapeau ivoirien   Côte d’Ivoire http://www.gouv.ci/Main2.php
drapeau allemand   Allemagne https://www.deutschland.de/fr
drapeau haïtien   Haïti http://www.primature.gouv.ht/
drapeau malgache   Madagascar http://www.primature.gov.mg/
drapeau sénégalais   Sénégal http://www.gouv.sn/
drapeau camerounais   Cameroun http://www.spm.gov.cm/
drapeau espagnol   Espagne http://www.lamoncloa.gob.es/Paginas/index.aspx
drapeau libanais   Liban http://www.dawlati.gov.lb/fr/about-us
drapeau roumain   Roumanie http://gov.ro/fr
drapeau italien   Italie http://www.governo.it/

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils et d’informations, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les 20 pays les plus riches en 2014
Sécurité sociale des Français à l’étranger
Le pourboire en et hors Europe

Quitter la France pour trouver un emploi ?
Leçon de français aux francophiles
Retraite : Avant de s’expatrier

Autres Emploi et Voyage :

Récapitulatif 12 Emploi
Récapitulatif 12 Voyage

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

En poste ET en recherche d’emploi : Les risques


Vous êtes en poste ET vous recherchez un autre emploi

lettre de démission à l'écran

Sommaire :

En poste ET en recherche d’emploi : Bien réagir
En poste ET en recherche d’emploi : Prudence

Votre job ne vous convient plus

  • Trop de stress,
  • Pas assez de reconnaissance,
  • Pas assez d’argent et trop de boulot,
  • Trajet trop long, satisfactions trop courtes,
  • Pas ou peu de perspective d’évolution,
  • Relations difficiles,
  • etc.

Vous avez décidé de quitter l’entreprise pour laquelle vous travaillez.

La tentation est forte

  • de lever le pied, d’en faire moins
  • de venir plus tard ou/et de partir plus tôt,
  • d’être moins attentif (ve) dans ses tâches quotidiennes,
  • de se refermer sur soi ou de dire tout haut ce que vous pensez tout bas,
  • etc.

C’est là que vous risquez de provoquer votre licenciement.

Chouette ! C’est ce que vous vouliez !
Oups ! Pas au moment où vous le vouliez et avec un motif désagréable ! Au pire, sans indemnité de licenciement ou de chômage.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Êtes-vous prêt à quitter votre emploi en 25 questions
Quitter la France pour trouver un emploi ?
Critères pour quitter son emploi

Stress : maladie contagieuse ou faute du management ?
Démission : Les cas où des indemnités chômage sont versées
Promesse d’embauche et pré-embauche : Ne pas confondre

Autres Emploi :

Récapitulatif 11 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Contrôle de référence aux abonnés absents


Un contrôle de référence qui tourne au cauchemar

réfencement : pas travaillé chez nousPeut-être avez-vous vécu ce cas, que l’on nous a soumis récemment

Vous posez votre candidature à un poste qui vous convient. L’entretien d’embauche se déroule impeccablement. Le recruteur semble satisfait.

Et puis, le lendemain ou quelques jours plus tard, le recruteur vous appelle pour vous signaler qu’une des entreprises pour lesquelles vous avez travaillé dit ne pas vous connaître. Elle nie que vous avez fait partie de ses effectifs.

Stupeur !

Vous savez que la personne qui a répondu ment, et vous pensez qu’elle a, volontairement, saboté votre recherche d’emploi. Le doute est présent dans l’esprit du recruteur.

Comment prouver que votre référent ment ?

  1. Vérifiez auprès du recruteur qu’il a bien eu la « bonne » personne, c’est-à-dire celle dont vous avez donné le nom, en tant personne de référence dans cette entreprise. Il se peut qu’il ait eu l’assistante ou la standardiste et non pas son chef
  2. Donnez au recruteur le nom d’autres personnes dans cette entreprise. Un autre chef, un ancien collègue, un familier, une personne qui pourrait ne pas être au courant de ce dénigrement et qui répondrait honnêtement en tant que nouvelle personne de référence. Il est préférable que ce soit une personne encore en poste, elle peut aussi être un (e) retraité (e) ou avoir changé d’entreprise
  3. Citez un client, un fournisseur, un membre d’un club professionnel dans lequel vous étiez. Il s’agit de personnes qui peuvent confirmer avoir eu des contacts professionnels ou être des relations qui vont prouver que vous avez bien travaillé, à ce moment-là, dans cette entreprise-là
  4. Montrez vos premiers et derniers bulletins de salaire ou, à défaut, votre ancien contrat de travail.
  5. Montrez le relevé de votre situation à Pôle emploi, votre solde de tout compte, des courriers ou courriels, des notes de services, des comptes-rendus de réunion dont vous avez gardé une trace. Tout document sur lequel votre nom est cité peut servir de preuve
  6. Inciter le recruteur à chercher sur Internet votre profil dans les réseaux sociaux pour qu’il y lise les échanges et qu’il voit que vous avez bien des « amis » issus de cette entreprise. L’idéal est d’y trouver la fameuse et impitoyable personne de référence, surtout si elle vous a rédigé une « recommandation »

A éviter

  1. Dénigrer la personne référente, qui vous plante un couteau dans le dos.
  2. Tenter de vous justifier par une mauvaise relation avec la personne ou avec l’entreprise.
  3. Appeler la personne de référence et engager une dispute. Gardez cela pour plus tard, quand vous aurez dissipé le doute du recruteur.

A faire impérativement

  • Gardez votre sang-froid. Peut-être est-ce un piège du recruteur
  • Rayez la personne qui dit ne pas vous connaître de la liste des personnes à contacter par les recruteurs

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Recrutement : Contrôle de référence, mode d’emploi
Emploi : Licenciement et Contrôle de référence
Questions à poser à un client de référence

Conflit entre salarié et employeur : Les intervenants
e-réputation : modèle de lettre pour réclamer (CNIL)
Liste 4 des points faibles Exemples de Points faibles présentés comme des points forts

Autre Emploi :

Récapitulatif 11 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les salaires en Allemagne 2/4 : le revenu moyen de 26 professions


Salaires mensuels bruts des débutants en euros

Sommaire :

Les salaires en Allemagne 1/4 : Comparez, c’est possible
Les salaires en Allemagne 3/4 : écarts entre l’Est et l’Ouest
Les salaires en Allemagne 4/4 : écarts entre les femmes et les hommes

Source : Journal allemand Der Spiegel online (Version Internet du Journal allemand)

Centres de compétences allemands

 

Métier

Salaire mensuel
brut en Euros

Architecte

2848

Employé de banque

2308

Employé de bureau

1952

Agent de Call Center

1710

Contrôleur

2918

Vendeur diplômé

3135

Vendeur dans le commerce de détail

1933

Boucher (vendeur en boucherie)

1686

Agent de surface

1540

Employé d’hôtel

1537

Ouvrier en industrie

2251

Informaticien

3091

Infirmière

2093

Assistant Marketing

2475

Préparateur logistique

2514

Employé Ressources humaines

2256

Avocat

3623

Assistant d’un avocat

2140

Secrétaire

2185

Travailleur social

2419

Administrateur système

2647

Consultant (gestion)

3403

Agent d’assurances

2530

Vendeur

2698

Employé de bureau

2278

Web Designer

2406

Source : lohnspiegel.de, Moyenne sur la base de 40 heures hebdomadaires

Sur ce site (en allemand), vous pouvez choisir parmi 280 professions. Avec votre expérience professionnelle, votre lieu de résidence et votre responsabilité personnelle, vous obtiendrez une moyenne plus précise.

Traduit de l’allemand par Philippe Garin

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Jours fériés en Allemagne, en Autriche, en Belgique
Sécurité sociale des Français à l’Étranger
Langues : Le référentiel européen commun

Quitter la France pour trouver un emploi ?
Emigrer ou Immigrer : Quand on change de pays pour y vivre
Retraite : Avant de s’expatrier

Autres Emploi et Voyage :

Récapitulatif 9 Emploi
Récapitulatif 9 Voyage

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et dans la page Voyage de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Se reconvertir ou changer d’employeur ?


Lorsqu’ on veut se reconvertir

envie de changer d'employeurOn commence par analyser ses motivations

Cette analyse peut, certes, conduire à une reconversion.

D’autres alternatives, pourtant, existent et des décisions sont généralement prises.

Changer d’employeur

La première d’entre elles est certainement celle qui consiste à quitter son emploi pour exercer la même profession, le même métier, la même activité pour un autre employeur, ou/et dans une autre ville, une autre région ou même dans un autre pays.

Rester et engager le dialogue

Si le principal motif de vouloir changer est une dégradation des conditions de travail ou de mauvaises conditions, si c’est un changement de manager, une prise de bec avec un collègue ou un chef, si un conflit social est ouvert dans votre entreprise et que vous vous sentez mal, le changement est une possibilité pour évacuer le stress du moment.

Le dialogue en est un autre. Parfois, une discussion ou une série de discussions, avec son chef, la ou le collègue qui dit du mal de vous, le représentant du personnel ou le (la) DRH, peut apporter des améliorations dans vos conditions de travail, dans le fait que vous allez vous sentir mieux.

Dialoguer, négocier, sont des étapes avant la prise de décision de rester ou de quitter l’entreprise.

Bien sûr, si le dialogue ou/et la négociation vous sont refusés alors passez à l’étape suivante directement

Ce n’est qu’après et en poursuivant votre analyse de vos motivations, que vous envisagerez de quitter l’entreprise

C’est décidé : vous partez !

Une fois la décision de quitter votre entreprise et le poste que vous occupez, ou encore, d’arrêter votre activité d’indépendant, etc., celle d’une éventuelle reconversion se pose.

  1. Voulez-vous changer une partie seulement, à savoir poursuivre dans d’autres conditions pour un autre employeur, et/ou ailleurs ?
  2. Voulez-vous jeter aux orties votre carrière passée et vous reconvertir professionnellement ?

Si vous répondez oui à la première question alors vous allez vous lancer dans une recherche d’emploi, classique.

Si vous répondez oui à la seconde question alors votre recherche d’emploi va démarrer plus tard dans le temps, car des étapes intermédiaires, indispensables pour réussir sa reconversion, s’ajoutent avant cela.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Reconversion professionnelle ou évolution de carrière
Se reconvertir ? Pourquoi ? Analyse de vos motivations
Bilan de compétences : Six raisons pour en établir un

La rupture conventionnelle : Mode d’emploi
Définition des points forts et des points faibles
Êtes-vous prêt à quitter votre emploi en 25 questions

Plus de 50 ans : Comment souhaitez-vous être appelé ?

Autres Emploi :

Récapitulatif 4 Emploi
Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

 abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Etes-vous prêt à quitter votre emploi en 25 questions


Quitter son emploi se fait sur un coup de tête ou après mûre réflexion

quitter son employeurVous en avez assez de votre emploi actuel, de vos collègues, de votre chef, de la direction de l’entreprise, de vos collaborateurs.
Vous aspirez à plus de reconnaissance, plus de salaire, plus de responsabilités, une meilleure position hiérarchique, plus d’intérêt dans le contenu du travail.
Ou
Vous êtes bien où vous êtes. Tout vous convient. Votre travail est à la hauteur de vos attentes et vous êtes satisfait de ce que vous faites. Et pourtant, vous vous demandez si votre carrière pourrait évoluer face aux enjeux de la concurrence et aux risques de disparition de votre entreprise.
Alors,
Répondez aux questions, en pensant à votre situation, puis comptez le nombre de « vrai »

Questionnaire

Question

VRAI

FAUX

    01. Votre chef bloque, par sa présence, votre évolution dans la hiérarchie.
    02. Quand le chef s’en va, c’est la concurrence entre les postulants internes, d’abord, puis avec des concurrents venant d’ailleurs.
    03. Salaire bloqué, qu’importent les raisons, changer de job, c’est ouvrir la possibilité d’un changement de salaire intéressant.
    04. Quand l’ennui arrive, vous avez le sentiment de stagner.
    05. Vous aspirez à d’autres horizons, à des activités différentes, à élargir votre cercle de connaissances.
    06. Trop de frictions avec votre hiérarchie actuelle pour espérer un renversement de votre situation. Voir ailleurs vous sera moins pénible que de rester.
    07. Les changements induits par la direction vous dérangent dans votre travail. Il devra être exécuté d’une manière avec laquelle vous ne vous y retrouvez pas, ou pire, il risque de disparaître ou d’être marginalisé.
    08. La situation de votre entreprise est fortement dégradée, l’ambiance devient lourde.
    09. Chercher un poste ailleurs maintenant permettrait d’éviter que vos collègues deviennent des concurrents sut les postes que vous envisagez.
    10. Votre branche professionnelle se porte mal.
    11. Vous pensez à une réorientation professionnelle, pour rester compétitif et maintenir votre valeur sur le marché du travail.
    12. Stress, fatigue, pression, conditions de travail difficiles : autant de bonnes raisons pour protégez votre santé en allant voir ailleurs.
    13. Les horaires de travail s’allongent et le travail n’avance pas suffisamment. Responsabilités ou/et activités prennent sur votre temps libre.
    14. Vous avez terminé de faire le tour du poste actuel et vous souhaitez continuer à apprendre.
    15. Votre salaire de démarrage était au-dessous du marché et l’est toujours malgré des augmentations.
    16. Le départ de collègues, c’est le signe que le bateau prend l’eau. Ils partent alors que vous avez le même niveau et acquis une expérience équivalente.
    17. Les derniers collègues arrivés montrent qu’ils sont plus compétents et valent mieux que vous.
    18. Les activités intéressantes sont réservées par d’autres employés.
    19. Vous sentez le besoin d’un nouveau challenge, de prouver et de vous prouver votre valeur.
    20. Votre attention est attirée par des offres d’emploi qui correspondent tout à fait à votre profil.
    21. Sans rien demandé, vous êtes sollicité pour rejoindre une autre entreprise.
    22. Vous avez une idée géniale et votre chef se l’approprie sans compensation pour vous.
    23. Vous envisagez de devenir votre propre patron.
    24. Votre famille ou/et vos amis vous poussent à changer de job.
    25. Vous souhaitez vous rapprocher de la ville où travaille votre conjoint.

TOTAL :

Chacun d’entre nous peut fixer un nombre de « vrai » différent pour prendre la décision d’aller voir si l’herbe est plus verte dans le champ d’à-côté.

Quelle est Votre limite ?

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

-Les autres sondages-

Quitter la France pour trouver un emploi ?
Autoentrepreneur et indemnités chômage : mode d’emploi

Bilan de compétences : Six raisons pour en établir un
Questions pour s’orienter ou se réorienter
CV rejeté : Pourquoi ?

La rupture conventionnelle : Mode d’emploi
Boosteremploi : la barre des 700 sites d’emploi atteinte pour démarrer la nouvelle année 2012  Plus de 1000 maintenant
Démission, réorientation professionnelle : la problématique du choix

Autres Emploi :
Récapitulatif 4 Emploi
Récapitulatif 8 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La rupture conventionnelle : Mode d’emploi


289 000 ruptures conventionnelles en 2011

Définition

rupture conventionnelle remise en main propreLa rupture conventionnelle est un document écrit (convention), qui contient les termes de l’accord, entre les deux parties, sur la fin du contrat de travail

C’est un compromis entre une démission et un licenciement, car les droits aux indemnités de chômage sont identiques dans le cas d’une rupture conventionnelle à celles d’un licenciement, à condition de respecter les mêmes conditions (nombre de mois de travail …)

Modalités de la convention

  • Employé en CDI ou employeur, chacun peut proposer une rupture conventionnelle à l’autre, lequel peut refuser sans conséquence que de devoir se séparer sous une forme plus classique de rupture
  • Le salarié peut se faire accompagner par une personne de son choix : collègue, représentant du personnel ou syndicaliste, personne habilitée sur une liste à l’inspection du travail, au moment de l’entretien, après avoir prévenu l’employeur et sans que celui-ci puisse s’y opposer
  • Un délai de réflexion de 15 jours est possible.
    Une convention qui ne respecterait pas ce délai serait annulée
  • Le départ est immédiat après la signature de la convention, ou à la date convenue d’un commun accord et figurant alors dans la convention

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Critères pour quitter son emploi
Partir avant la fin de son préavis : Les risques
Déclaration préalable à l’embauche : Mode d’emploi

Nouvelle déclaration d’embauche à partir du 01 08 2011
Motifs de départ : papillon ou pas de bol
Contrôle de référence : Peur du référent ?

Autres Emploi et Juridique :

Récapitulatif 7 Emploi
Récapitulatif 8 Emploi
Récapitulatif 8 Juridique

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :