Envie de changer de boîte : 20 critères pour décider


20 Critères pour choisir son nouvel emploi

Dans toutes les carrières aujourd’hui, le changement est inévitable.

Terminé le temps où un salarié travaillait dans une seule organisation, sauf, peut-être les fonctionnaires.

Si vous avez pris la décision de quitter votre entreprise, vous hésitez peut-être sur les critères qui vont vous faire choisir une autre organisation.

Les critères

Cette liste a pour but de vous aider à choisir.

Vous pouvez ajouter vos propres critères pour compléter la liste.

  1. Gagner plus
  2. Une bonne ambiance
  3. Pouvoir faire de nouvelles expériences
  4. Élargir vos compétences
  5. Un meilleur équilibre entre vie professionnelle et votre vie privée
  6. Plus de reconnaissance
  7. Plus de responsabilité
  8. Plus de perspectives d’évolution
  9. Une localisation de l’entreprise plus proche de votre domicile
  10. Pouvoir télétravailler
  11. La sécurité de l’emploi, Travailler dans une entreprise sûre
  12. Adhérer à un projet d’entreprise
  13. Travailler moins d’heures
  14. Un manager charismatique
  15. Moins de reporting
  16. Avoir plus d’autonomie
  17. Travailler dans une plus petite entreprise
  18. Travailler dans une plus grande entreprise
  19. Travailler dans le secteur public
  20. Travailler dans une entreprise cotée en bourse

Mode d’emploi

Sélectionnez les critères qui sont les vôtres et mettez-les dans l’ordre de priorité du plus important au moins important, pour vous.

Quand vous aurez trouvé une offre d’emploi qui vous intéresse, vous rechercherez les informations sur l’organisation pour vérifier la présence de vos critères.
Vous pourrez alors décider de postuler en toute connaissance de cause.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Candidature : Comment choisir entre deux réponses positives
Mobilité : Oser déménager pour retrouver du travail
Contrôle de référence : Peur du référent ?

Offre d’emploi : Les exigences et les souhaits dans les annonces
En poste ET en recherche d’emploi : Les risques
Démission : Formalisme

Autres Emploi :

Récapitulatif 19 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Démission : Le départ


Démission : Le départ

Les documents

Démission Départ Au revoir AdieuDémission ou pas, à chaque départ du salarié, l’employeur doit fournir

  • un certificat de travail,
  • votre solde de tout compte et
  • une attestation employeur pour Pôle emploi.

Sommaire :

Démission : Pour que tout se passe bien

  1. Les Formalités
  2. Le Préavis
  3. Le Départ

Même si une démission exclut le versement d’une indemnité chômage, l’attestation Pôle emploi reste obligatoire.
Ceci même si vous commencez un nouvel emploi le lendemain de votre fin de préavis.

Il est interdit d’occuper un nouveau poste dans une autre organisation tant que le préavis est en cours.
En cas de conflit sur la date avec votre ancien employeur, vous devrez décaler la prise de poste pour le nouvel employeur.

Si vous démarrez un nouvel emploi le 1er du mois, alors arrangez-vous pour que votre préavis se termine le dernier jour du mois précédent.
Par exemple, pour commencer le 1er mars quand vous avez un prévis de 3 mois, la date de réception de votre lettre de démission doit être au plus tard le 30 novembre de l’année précédente.

Partir en bons termes

Il y a de multiples raisons pour démissionner en claquant la porte, du conflit avec votre chef à votre gros lot au loto.

Cependant, en dehors de satisfaire un plaisir égoïste ou exprimer ses émotions négatives et son soulagement, il est préférable de partir en bon terme.

D’abord, c’est du passé et, en démissionnant vous avez décidé de tourner la page.

Ensuite, parce que vous pouvez toujours rencontrer, dans le futur, l’une ou l’autre des personnes avec qui vous avez travaillé dans cette organisation, chef ou collègue.

Gare alors à votre réputation, entre rumeur défavorable sur votre compte ou demande de référence par un chargé de recrutement !

Au mieux, partez sereinement en ayant effectué toutes les tâches qui vous incombaient, y compris, quand c’est le cas, la formation de votre successeur.

Au pire, vous partez discrètement à la fin de votre dernière journée, tranquillement.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Entretien de départ : Vous quittez votre poste ?
Canular : Les dangers de la rumeur sur Internet
Journée de travail : 10 minutes avant de partir

Partir pour travailler chez le concurrent
Changer d’emploi pour un revenu inférieur ?
Reconversion : Motivation et décision, le mode d’emploi

Autres Emploi et Juridique :

Récapitulatif 18 Emploi
Récapitulatif 18 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Démission : Pour que tout se passe bien


Démission Pour que tout se passe bien

démissionner partir au revoirLe mot « démission » revient de plus en plus souvent dans vos pensées, voire dans vos paroles.

Quelles que soient vos motifs, vous hésitez encore à partir ou vous avez déjà pris votre décision.

Dans tous les cas, cette série de quatre articles, y compris celui-ci, vont vous aider à partir proprement pour que tout se passe bien.

Sommaire :

  1. Les Formalités
  2. Le Préavis
  3. Le Départ

Après avoir lu ces articles, vous serez plus serein (e) pour partir en toute tranquillité d’esprit et en préservant votre avenir.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Licenciement, Rupture conventionnelle, Démission, Jurisprudence : Définitions
SurenchèreS au départ du salarié
Démission : Les cas où les indemnités chômage sont versées

Rupture du contrat de travail : Risques et légalité
En poste ET en recherche d’emploi : Bien réagir
Êtes-vous prêt à quitter votre emploi en 25 questions

Autres Emploi et Juridique :

Récapitulatif 18 Emploi
Récapitulatif 18 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Comment interrompre poliment un entretien d’embauche ?


Ecourter son entretien d’embauche en préservant l’avenir

salutation polie Peu importe le motif qui vous conduit à quitter prématurément l’entrevue d’embauche, il faut y mettre les formes.

Si vous avez toujours une affinité pour le poste alors que le recruteur est manifestement insuffisamment préparé, vous pouvez lui demander le report de l’entretien à une date ultérieure que vous fixez avec lui.

Sommaire :

Interrompre l’entretien d’embauche : Oui, mais quand ?
4 premières raisons pour quitter prématurément l’entretien d’embauche
4 autres raisons pour quitter prématurément l’entretien d’embauche
Comment interrompre poliment un entretien d’embauche ?

Par exemple :

« Je vous remercie de m’avoir reçu bien que j’aie l’impression qu’il vous manque des informations importantes pour répondre à mes questions. Est-il possible, pour notre prochaine entrevue, si vous êtes d’accord, de vous renseigner auprès de mon éventuel futur responsable ou futurs collègues ? »

A l’inverse, si vous êtes persuadé qu’un autre rendez-vous serait inutile, par exemple en cas de question interdite ou de comportement irrespectueux, préparez votre argumentaire à l’avance.

Par exemple :

« Je tiens à vous remercier de cette rencontre. Vos dernières questions et informations m’ont montré que le poste est différent de ce que j’avais envisagé. Je vous prie de comprendre que, dans ces conditions, je retire ma candidature et qu’il est préférable d’arrêter maintenant notre entretien. »

La marche à suivre

Dans tous les cas, lorsque vous souhaitez interrompre votre entretien d’embauche, procédez comme suit :

  • Ne coupez pas la parole à votre interlocuteur, attendez qu’il vous la laisse
  • Commencez par le remercier pour l’entretien et le temps qu’il a passé
  • Faites-lui comprendre clairement que vous souhaitez interrompre l’entretien
  • Indiquez les raisons de votre décision. Plus vous faites court et plus cela semblera poli
  • Restez positif et écartez des arguments liés à sa personne
  • Si le recruteur vous réclame plus de détails, répondez-lui franchement, d’un ton calme.
    Peut-être en tirera-t-il une leçon. En cas d’une réaction agressive de sa part ou d’une tentative de vous retenir, dirigez-vous vers la porte pour qu’il comprenne bien que votre décision est ferme.
  • Saluez, serrez la main et partez
  • Conduisez-vous comme un professionnel, jusqu’à ce que vous ayez quitté les lieux d’où il pourrait encore vous voir.
    Vous pouvez toujours crier dans la voiture ou chez vous pour exprimer votre énervement et votre frustration

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Entretien d’embauche : Pourquoi remercier
Les 5 dernières minutes de son entretien d’embauche
Candidature : Les délais de réponse

Belgique : Conséquences pratiques de la disparition de la période d’essai
Attitude congruente en entretien de recrutement
10 conseils pour décider de poursuivre ou d’abandonner une décision

Autres Emploi :

Récapitulatif 17 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

4 autres raisons pour quitter prématurément l’entretien d’embauche


Vous avez envie d’écourter l’entretien d’embauche

désintérêt du recruteur

désintérêt du recruteur

Un premier article vous donne 4 premières raisons pour quitter prématurément l’entrevue d’embauche.

Écourter un entretien d’embauche est une décision importante, parfois indispensable.

Voici 4 autres motifs qui vous donnent envie d’interrompre le recrutement.

Sommaire :

Interrompre l’entretien d’embauche : Oui, mais quand ?
4 premières raisons pour quitter prématurément l’entretien d’embauche
4 autres raisons pour quitter prématurément l’entretien d’embauche

Comment interrompre poliment un entretien d’embauche ?

Indice 5 : Le recruteur semble désintéressé

Essayez de faire la part des choses et de comprendre pourquoi le recruteur vous donne l’impression d’être démotivé durant votre entretien d’embauche.

Il est possible qu’il en soit à son 10ème entretien de la journée et qu’il manque de concentration.

Sinon, il manque peut-être de préparation, vous confond avec quelqu’un d’autre ou se mélange avec un cv qu’il a juste parcouru.

Le manque d’intérêt du chargé de recrutement à votre égard est un manque de respect de sa part.

Vous méritez qu’il vous écoute, qu’il vous donne des informations fiables et qu’il note vos réponses.
Sinon, son appréciation sera faussée, à moins qu’il ait déjà choisi un autre candidat, du moins dans sa tête.

Si l’attitude du recruteur vous dérange, surtout s’il appartient à l’entreprise ou à l’organisation au sein de laquelle vous souhaitez travailler, dites « non » et montrez que vous, au moins, respectez votre interlocuteur.

Indice 6 : Les réponses à vos questions sont insatisfaisantes

Il est irritant de poser des questions précises et d’obtenir des réponses floues ou incomplètes.

Soit le recruteur ignore les réponses qu’il doit vous donner, ce qui arrive avec les recruteurs extérieurs à l’entreprise,
soit il cherche à vous cacher des informations qui iraient dans un sens négatif pour vous.

Dites « non » en cachant votre frustration tout en signalant que cette décision est prise sur la base des informations obtenues durant l’entretien.

Indice 7 : Votre interlocuteur vous semble antipathique

Avant de quitter prématurément l’entretien, posez-vous la question de savoir

  1. Pourquoi votre interlocuteur est aussi antipathique, et
  2. Si cela a un sens en cas d’autres éventuels entretiens futurs

Essayez de savoir ce qui dérange l’autre.
Est-ce un élément de votre CV, de votre personnalité ou de votre entourage ?
Ressemblez-vous à la personne qui partageait sa vie et qui vient de le quitter ?

Les raisons viennent peut-être de préjugés à votre encontre.
Il peut montrer de l’arrogance, un comportement déplacé, une attitude colérique ou narcissique.

S’il s’agit d’un futur collègue, d’un futur chef, la question se pose de savoir comment il gère le stress dans l’organisation ou bien s’il cherche à vous provoquer pour vous faire réagir émotionnellement.

En tout cas, voilà des raisons pour dire « non » et partir avant la fin de l’entrevue.

Indice 8 : Le recruteur vous pose des questions interdites

Certains entretiens semblent se dérouler dans une ambiance si sympathique que le recruteur se permet de poser des questions interdites.

D’autres, au contraire, mettent une pression telle, dès le départ, que vous en perdez vos moyens.
Votre stress monte et brusquement vous restez bloqué (e) sur une question interdite.

Vous avez le droit et même le devoir de rappeler à l’ordre votre interlocuteur en lui signalant que la réponse à sa question est sans rapport direct avec le poste à pourvoir et que sa question est hors la loi. Alors vous pouvez dire « non » et prendre congé.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Comment reconnaître mon propre comportement de fuite au travail
Les 4 facteurs influençant les comportements
Les rôles dans a communication ou sachez pourquoi vous communiquez mal

Entretien d’embauche : L’écoute pour se mettre au diapason
Préparation à l’entretien d’embauche
Chômage : Les idées reçues ont la vie dure – Sondage

Autres Emploi :

Récapitulatif 17 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

4 premières raisons pour quitter prématurément l’entretien d’embauche


Fuir un entretien d’embauche déplaisant

fuir un entretien d'embaucheAprès vous être fait une image du futur job, en lisant l’offre d’emploi, vous avez rédigé une belle lettre de candidature argumentée avec vos motivations.

Vous avez reçu un appel téléphonique pour vous demander de passer au bureau du recruteur pour un premier entretien d’embauche.

Sommaire :

Interrompre l’entretien d’embauche : Oui, mais quand ?
4 premières raisons pour quitter prématurément l’entretien d’embauche

4 autres raisons pour quitter prématurément l’entretien d’embauche

Comment interrompre poliment un entretien d’embauche ?

Vous entrevoyez la fin de votre recherche d’emploi.

Seulement voilà, du rêve à la réalité, voici les 4 premiers indices qui vont vous faire changer d’avis et donner l’envie d’interrompre l’entrevue de recrutement.

Les 4 autres indices sont dans l’article suivant.

Indice 1 : Les conditions de travail sont trop dures

La place de travail est trop petite ou trop grande, trop chaude ou trop froide, etc.

Vous vous attendiez à un bureau individuel ou vous alliez trouver un open space.

Vous visitez les locaux et vos éventuels collègues vous font la tête ou ne vous plaisent pas.

Vous craignez pour votre santé ou vous remarquez des entorses à la législation.

Que vous le voyiez par vous-même ou que ce soit le recruteur qui vous décrit les conditions de travail, qui sont loin de vous convenir, il est temps de dire « non » et cela définitivement.

Indice 2 : Le poste est déjà attribué à un autre

Par une autre source, vous avez appris que la décision vient d’être prise d’accorder le poste à un (e) autre candidat (e).

A quoi bon perdre son temps et son énergie quand il s’agit de jouer la doublure pour valoriser le choix du recrutement sur un (e) autre ?

Laissez quand même une bonne impression de vous, surtout si le poste vous plaisait.
On ne sait jamais, l’autre finira sa période d’essai peut-être par un échec.

Dans le cas contraire, vous avez une bonne raison de dire « non » cette fois-ci.

Indice 3 : Aucun poste ouvert au recrutement

Il arrive, surtout chez les professionnels du recrutement externe, que des offres d’emploi soient publiées alors qu’aucun poste n’est à pourvoir.

En fait, le recruteur cherche à compléter son catalogue de CV pour avoir des profils à proposer ultérieurement à ses clients.

Tâchez de lui demander des détails sur la date de prise du poste, sur le quotidien et les collègues.

Un manque de franchise dans ses réponses ou s’il a la franchise de vous dire la vérité, alors vous avez une bonne raison de lui dire « non » en lui demandant de vous convoquer, à l’avenir, lorsqu’il aura vraiment une demande concrète pour un poste.

Indice 4 : L’offre d’emploi était éloignée du vrai poste

L’offre était très bien rédigée pour vous donner envie de postuler.
Hélas, la description qu’en fait le recruteur est bien moins alléchante.

Posez alors des questions sur les tâches, les horaires et autres informations qui remettent en cause ce qui se trouvait dans l’annonce.

Si vous êtes déçu (e), inutile de poursuivre la conversation. Dites « non » poliment en expliquant pourquoi.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Embauche : 8 critères de sélection légaux ou pas
La pénibilité au travail : Mode d’emploi
Le Compte Prévention Pénibilité ou CPP sert aussi pour se former

Recherche d’emploi : Pourquoi le poste vous a échappé
Puis-je prendre des notes en entretien d’embauche
Cadremploi : Speed recruiting pour décrocher un job en 7 minutes

Autres Emploi :

Récapitulatif 17 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Interrompre l’entretien d’embauche : Oui, mais quand ?


Le meilleur moment pour quitter un entretien d’embauche qui déplait

interrompre l'entretien l'entrevue d'embaucheVous venez de recevoir la convocation à l’entretien d’embauche que vous attendiez avec impatience.

Alors vous connaissez peut-être cette situation où vous vous êtes imaginé votre nouveau poste, avec des collègues sympathiques et un beau bureau.

Sommaire :

Interrompre l’entretien d’embauche : Oui, mais quand ?

4 premières raisons pour quitter prématurément l’entretien d’embauche

4 autres raisons pour quitter prématurément l’entretien d’embauche
Comment interrompre poliment un entretien d’embauche ?

Pourtant, dès que vous posez le pied dans l’entreprise, vous commencez à vous demandez ce que vous faites là, si vous êtes capable de faire le travail demandé et d’assumer les responsabilités du poste.

C’est un sentiment qui arrive à ceux qui postulent à un poste différent de leurs expériences précédentes, par exemple un premier emploi, une reconversion, une promotion à un niveau hiérarchique supérieur.

Une question de politesse et de respect

Vous avez envie de quitter l’entretien, tout en restant respectueux et sans vous mettre le recruteur à dos.

En théorie, vous pouvez interrompre un entretien à n’importe quel moment.

  • Vous pouvez poser un lapin et restez chez vous.
  • À votre arrivée, au moment de la poignée de main, vous pouvez aussi dire « au revoir » au lieu de « bonjour » et tourner le dos au recruteur.
  • Vous pouvez aussi partir au bout de 5 minutes, à peine le temps de jeter un coup d’œil sur la décoration du bureau et le visage de votre interlocuteur.

Tout cela montre un manque de respect flagrant et de savoir-vivre.

Mieux vaut éviter de revoir le recruteur dans la rue ou à l’occasion d’un nouvel entretien d’embauche, surtout s’il est un professionnel du recrutement.

Et s’il ne l’est pas, il peut lui-aussi se retrouver sur votre chemin dans une autre entreprise. Et alors… ne comptez pas sur un pardon quelconque !

Au pire, plutôt que de vous mettre le recruteur à dos, restez jusqu’à la fin de l’entrevue.

Vous avez tout à fait le droit de fixer des limites, d’imposer vos propres critères de choix et de dire « non » à la fin ou durant l’entretien d’embauche.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Entrevue d’embauche : L’écoute pour se mettre au diapason
Bonnes et mauvaises raisons de vos départs des entreprises précédentes
Les raisons de l’échec à l’embauche

Faute du recruteur 6 : Prenez du recul
Les discriminations à l’embauche
Recrutement : Refuser un poste

Autres Emploi :

Récapitulatif 17 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Sites officiels de 20 pays et gouvernements


Sites officiels des pays du top 20 des visiteurs de mon blog

Si vous cherchez à vous déplacer dans le Monde, pensez aux sites officiels des pays et des gouvernements.

Que ce soit pour le tourisme ou, pour y vivre, il est toujours intéressant de préparer son séjour ou son expatriation.

C’est pourquoi, voici une sélection de 20 sites officiels, ceux des pays d’origine des visiteurs de mon blog, pour les remercier et pour promouvoir leurs pays.

De nombreux liens existent dans ses sites, dont des liens vers des informations officiels sur les conditions de travail et les conditions de vie. N’hésitez pas à les consulter avant de partir.
 

drapeau français   France http://www.france.fr/
drapeau marocain   Maroc http://www.maroc.ma/fr
drapeau canadien   Canada http://www.canada.ca/fr/
drapeau belge   Belgique http://www.belgium.be/fr/
drapeau suisse   Suisse http://www.swissworld.org/fr/
drapeau américain   États-Unis http://www.usa.gov/
drapeau tunisien   Tunisie http://www.tunisie.gov.tn/?lang=french
drapeau algérien   Algérie http://www.premier-ministre.gov.dz/index.php
drapeau britanique   Royaume-Uni https://www.gov.uk/
drapeau luxembourgeois   Luxembourg http://www.luxembourg.public.lu/fr/index.html
drapeau ivoirien   Côte d’Ivoire http://www.gouv.ci/Main2.php
drapeau allemand   Allemagne https://www.deutschland.de/fr
drapeau haïtien   Haïti http://www.primature.gouv.ht/
drapeau malgache   Madagascar http://www.primature.gov.mg/
drapeau sénégalais   Sénégal http://www.gouv.sn/
drapeau camerounais   Cameroun http://www.spm.gov.cm/
drapeau espagnol   Espagne http://www.lamoncloa.gob.es/Paginas/index.aspx
drapeau libanais   Liban http://www.dawlati.gov.lb/fr/about-us
drapeau roumain   Roumanie http://gov.ro/fr
drapeau italien   Italie http://www.governo.it/

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils et d’informations, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les 20 pays les plus riches en 2014
Sécurité sociale des Français à l’étranger
Le pourboire en et hors Europe

Quitter la France pour trouver un emploi ?
Leçon de français aux francophiles
Retraite : Avant de s’expatrier

Autres Emploi et Voyage :

Récapitulatif 12 Emploi
Récapitulatif 12 Voyage

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

En poste ET en recherche d’emploi : Les risques


Vous êtes en poste ET vous recherchez un autre emploi

lettre de démission à l'écran

Sommaire :

En poste ET en recherche d’emploi : Bien réagir
En poste ET en recherche d’emploi : Prudence

Votre job ne vous convient plus

  • Trop de stress,
  • Pas assez de reconnaissance,
  • Pas assez d’argent et trop de boulot,
  • Trajet trop long, satisfactions trop courtes,
  • Pas ou peu de perspective d’évolution,
  • Relations difficiles,
  • etc.

Vous avez décidé de quitter l’entreprise pour laquelle vous travaillez.

La tentation est forte

  • de lever le pied, d’en faire moins
  • de venir plus tard ou/et de partir plus tôt,
  • d’être moins attentif (ve) dans ses tâches quotidiennes,
  • de se refermer sur soi ou de dire tout haut ce que vous pensez tout bas,
  • etc.

C’est là que vous risquez de provoquer votre licenciement.

Chouette ! C’est ce que vous vouliez !
Oups ! Pas au moment où vous le vouliez et avec un motif désagréable ! Au pire, sans indemnité de licenciement ou de chômage.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Êtes-vous prêt à quitter votre emploi en 25 questions
Quitter la France pour trouver un emploi ?
Critères pour quitter son emploi

Stress : maladie contagieuse ou faute du management ?
Démission : Les cas où des indemnités chômage sont versées
Promesse d’embauche et pré-embauche : Ne pas confondre

Autres Emploi :

Récapitulatif 11 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Contrôle de référence aux abonnés absents


Un contrôle de référence qui tourne au cauchemar

réfencement : pas travaillé chez nousPeut-être avez-vous vécu ce cas, que l’on nous a soumis récemment

Vous posez votre candidature à un poste qui vous convient. L’entretien d’embauche se déroule impeccablement. Le recruteur semble satisfait.

Et puis, le lendemain ou quelques jours plus tard, le recruteur vous appelle pour vous signaler qu’une des entreprises pour lesquelles vous avez travaillé dit ne pas vous connaître. Elle nie que vous avez fait partie de ses effectifs.

Stupeur !

Vous savez que la personne qui a répondu ment, et vous pensez qu’elle a, volontairement, saboté votre recherche d’emploi. Le doute est présent dans l’esprit du recruteur.

Comment prouver que votre référent ment ?

  1. Vérifiez auprès du recruteur qu’il a bien eu la « bonne » personne, c’est-à-dire celle dont vous avez donné le nom, en tant personne de référence dans cette entreprise. Il se peut qu’il ait eu l’assistante ou la standardiste et non pas son chef
  2. Donnez au recruteur le nom d’autres personnes dans cette entreprise. Un autre chef, un ancien collègue, un familier, une personne qui pourrait ne pas être au courant de ce dénigrement et qui répondrait honnêtement en tant que nouvelle personne de référence. Il est préférable que ce soit une personne encore en poste, elle peut aussi être un (e) retraité (e) ou avoir changé d’entreprise
  3. Citez un client, un fournisseur, un membre d’un club professionnel dans lequel vous étiez. Il s’agit de personnes qui peuvent confirmer avoir eu des contacts professionnels ou être des relations qui vont prouver que vous avez bien travaillé, à ce moment-là, dans cette entreprise-là
  4. Montrez vos premiers et derniers bulletins de salaire ou, à défaut, votre ancien contrat de travail.
  5. Montrez le relevé de votre situation à Pôle emploi, votre solde de tout compte, des courriers ou courriels, des notes de services, des comptes-rendus de réunion dont vous avez gardé une trace. Tout document sur lequel votre nom est cité peut servir de preuve
  6. Inciter le recruteur à chercher sur Internet votre profil dans les réseaux sociaux pour qu’il y lise les échanges et qu’il voit que vous avez bien des « amis » issus de cette entreprise. L’idéal est d’y trouver la fameuse et impitoyable personne de référence, surtout si elle vous a rédigé une « recommandation »

A éviter

  1. Dénigrer la personne référente, qui vous plante un couteau dans le dos.
  2. Tenter de vous justifier par une mauvaise relation avec la personne ou avec l’entreprise.
  3. Appeler la personne de référence et engager une dispute. Gardez cela pour plus tard, quand vous aurez dissipé le doute du recruteur.

A faire impérativement

  • Gardez votre sang-froid. Peut-être est-ce un piège du recruteur
  • Rayez la personne qui dit ne pas vous connaître de la liste des personnes à contacter par les recruteurs

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Recrutement : Contrôle de référence, mode d’emploi
Emploi : Licenciement et Contrôle de référence
Questions à poser à un client de référence

Conflit entre salarié et employeur : Les intervenants
e-réputation : modèle de lettre pour réclamer (CNIL)
Liste 4 des points faibles Exemples de Points faibles présentés comme des points forts

Autre Emploi :

Récapitulatif 11 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les salaires en Allemagne 2/4 : le revenu moyen de 26 professions


Salaires mensuels bruts des débutants en euros

Sommaire :

Les salaires en Allemagne 1/4 : Comparez, c’est possible
Les salaires en Allemagne 3/4 : écarts entre l’Est et l’Ouest
Les salaires en Allemagne 4/4 : écarts entre les femmes et les hommes

Source : Journal allemand Der Spiegel online (Version Internet du Journal allemand)

Centres de compétences allemands

 

Métier

Salaire mensuel
brut en Euros

Architecte

2848

Employé de banque

2308

Employé de bureau

1952

Agent de Call Center

1710

Contrôleur

2918

Vendeur diplômé

3135

Vendeur dans le commerce de détail

1933

Boucher (vendeur en boucherie)

1686

Agent de surface

1540

Employé d’hôtel

1537

Ouvrier en industrie

2251

Informaticien

3091

Infirmière

2093

Assistant Marketing

2475

Préparateur logistique

2514

Employé Ressources humaines

2256

Avocat

3623

Assistant d’un avocat

2140

Secrétaire

2185

Travailleur social

2419

Administrateur système

2647

Consultant (gestion)

3403

Agent d’assurances

2530

Vendeur

2698

Employé de bureau

2278

Web Designer

2406

Source : lohnspiegel.de, Moyenne sur la base de 40 heures hebdomadaires

Sur ce site (en allemand), vous pouvez choisir parmi 280 professions. Avec votre expérience professionnelle, votre lieu de résidence et votre responsabilité personnelle, vous obtiendrez une moyenne plus précise.

Traduit de l’allemand par Philippe Garin

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Jours fériés en Allemagne, en Autriche, en Belgique
Sécurité sociale des Français à l’Étranger
Langues : Le référentiel européen commun

Quitter la France pour trouver un emploi ?
Emigrer ou Immigrer : Quand on change de pays pour y vivre
Retraite : Avant de s’expatrier

Autres Emploi et Voyage :

Récapitulatif 9 Emploi
Récapitulatif 9 Voyage

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et dans la page Voyage de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Se reconvertir ou changer d’employeur ?


Lorsqu’ on veut se reconvertir

envie de changer d'employeurOn commence par analyser ses motivations

Cette analyse peut, certes, conduire à une reconversion.

D’autres alternatives, pourtant, existent et des décisions sont généralement prises.

Changer d’employeur

La première d’entre elles est certainement celle qui consiste à quitter son emploi pour exercer la même profession, le même métier, la même activité pour un autre employeur, ou/et dans une autre ville, une autre région ou même dans un autre pays.

Rester et engager le dialogue

Si le principal motif de vouloir changer est une dégradation des conditions de travail ou de mauvaises conditions, si c’est un changement de manager, une prise de bec avec un collègue ou un chef, si un conflit social est ouvert dans votre entreprise et que vous vous sentez mal, le changement est une possibilité pour évacuer le stress du moment.

Le dialogue en est un autre. Parfois, une discussion ou une série de discussions, avec son chef, la ou le collègue qui dit du mal de vous, le représentant du personnel ou le (la) DRH, peut apporter des améliorations dans vos conditions de travail, dans le fait que vous allez vous sentir mieux.

Dialoguer, négocier, sont des étapes avant la prise de décision de rester ou de quitter l’entreprise.

Bien sûr, si le dialogue ou/et la négociation vous sont refusés alors passez à l’étape suivante directement

Ce n’est qu’après et en poursuivant votre analyse de vos motivations, que vous envisagerez de quitter l’entreprise

C’est décidé : vous partez !

Une fois la décision de quitter votre entreprise et le poste que vous occupez, ou encore, d’arrêter votre activité d’indépendant, etc., celle d’une éventuelle reconversion se pose.

  1. Voulez-vous changer une partie seulement, à savoir poursuivre dans d’autres conditions pour un autre employeur, et/ou ailleurs ?
  2. Voulez-vous jeter aux orties votre carrière passée et vous reconvertir professionnellement ?

Si vous répondez oui à la première question alors vous allez vous lancer dans une recherche d’emploi, classique.

Si vous répondez oui à la seconde question alors votre recherche d’emploi va démarrer plus tard dans le temps, car des étapes intermédiaires, indispensables pour réussir sa reconversion, s’ajoutent avant cela.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Reconversion professionnelle ou évolution de carrière
Se reconvertir ? Pourquoi ? Analyse de vos motivations
Bilan de compétences : Six raisons pour en établir un

La rupture conventionnelle : Mode d’emploi
Définition des points forts et des points faibles
Êtes-vous prêt à quitter votre emploi en 25 questions

Plus de 50 ans : Comment souhaitez-vous être appelé ?

Autres Emploi :

Récapitulatif 4 Emploi
Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

 abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Etes-vous prêt à quitter votre emploi en 25 questions


Quitter son emploi se fait sur un coup de tête ou après mûre réflexion

quitter son employeurVous en avez assez de votre emploi actuel, de vos collègues, de votre chef, de la direction de l’entreprise, de vos collaborateurs.
Vous aspirez à plus de reconnaissance, plus de salaire, plus de responsabilités, une meilleure position hiérarchique, plus d’intérêt dans le contenu du travail.
Ou
Vous êtes bien où vous êtes. Tout vous convient. Votre travail est à la hauteur de vos attentes et vous êtes satisfait de ce que vous faites. Et pourtant, vous vous demandez si votre carrière pourrait évoluer face aux enjeux de la concurrence et aux risques de disparition de votre entreprise.
Alors,
Répondez aux questions, en pensant à votre situation, puis comptez le nombre de « vrai »

Questionnaire

Question

VRAI

FAUX

    01. Votre chef bloque, par sa présence, votre évolution dans la hiérarchie.
    02. Quand le chef s’en va, c’est la concurrence entre les postulants internes, d’abord, puis avec des concurrents venant d’ailleurs.
    03. Salaire bloqué, qu’importent les raisons, changer de job, c’est ouvrir la possibilité d’un changement de salaire intéressant.
    04. Quand l’ennui arrive, vous avez le sentiment de stagner.
    05. Vous aspirez à d’autres horizons, à des activités différentes, à élargir votre cercle de connaissances.
    06. Trop de frictions avec votre hiérarchie actuelle pour espérer un renversement de votre situation. Voir ailleurs vous sera moins pénible que de rester.
    07. Les changements induits par la direction vous dérangent dans votre travail. Il devra être exécuté d’une manière avec laquelle vous ne vous y retrouvez pas, ou pire, il risque de disparaître ou d’être marginalisé.
    08. La situation de votre entreprise est fortement dégradée, l’ambiance devient lourde.
    09. Chercher un poste ailleurs maintenant permettrait d’éviter que vos collègues deviennent des concurrents sut les postes que vous envisagez.
    10. Votre branche professionnelle se porte mal.
    11. Vous pensez à une réorientation professionnelle, pour rester compétitif et maintenir votre valeur sur le marché du travail.
    12. Stress, fatigue, pression, conditions de travail difficiles : autant de bonnes raisons pour protégez votre santé en allant voir ailleurs.
    13. Les horaires de travail s’allongent et le travail n’avance pas suffisamment. Responsabilités ou/et activités prennent sur votre temps libre.
    14. Vous avez terminé de faire le tour du poste actuel et vous souhaitez continuer à apprendre.
    15. Votre salaire de démarrage était au-dessous du marché et l’est toujours malgré des augmentations.
    16. Le départ de collègues, c’est le signe que le bateau prend l’eau. Ils partent alors que vous avez le même niveau et acquis une expérience équivalente.
    17. Les derniers collègues arrivés montrent qu’ils sont plus compétents et valent mieux que vous.
    18. Les activités intéressantes sont réservées par d’autres employés.
    19. Vous sentez le besoin d’un nouveau challenge, de prouver et de vous prouver votre valeur.
    20. Votre attention est attirée par des offres d’emploi qui correspondent tout à fait à votre profil.
    21. Sans rien demandé, vous êtes sollicité pour rejoindre une autre entreprise.
    22. Vous avez une idée géniale et votre chef se l’approprie sans compensation pour vous.
    23. Vous envisagez de devenir votre propre patron.
    24. Votre famille ou/et vos amis vous poussent à changer de job.
    25. Vous souhaitez vous rapprocher de la ville où travaille votre conjoint.

TOTAL :

Chacun d’entre nous peut fixer un nombre de « vrai » différent pour prendre la décision d’aller voir si l’herbe est plus verte dans le champ d’à-côté.

Quelle est Votre limite ?

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

-Les autres sondages-

Quitter la France pour trouver un emploi ?
Autoentrepreneur et indemnités chômage : mode d’emploi

Bilan de compétences : Six raisons pour en établir un
Questions pour s’orienter ou se réorienter
CV rejeté : Pourquoi ?

La rupture conventionnelle : Mode d’emploi
Boosteremploi : la barre des 700 sites d’emploi atteinte pour démarrer la nouvelle année 2012  Plus de 1000 maintenant
Démission, réorientation professionnelle : la problématique du choix

Autres Emploi :
Récapitulatif 4 Emploi
Récapitulatif 8 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La rupture conventionnelle : Mode d’emploi


289 000 ruptures conventionnelles en 2011

Définition

rupture conventionnelle remise en main propreLa rupture conventionnelle est un document écrit (convention), qui contient les termes de l’accord, entre les deux parties, sur la fin du contrat de travail

C’est un compromis entre une démission et un licenciement, car les droits aux indemnités de chômage sont identiques dans le cas d’une rupture conventionnelle à celles d’un licenciement, à condition de respecter les mêmes conditions (nombre de mois de travail …)

Modalités de la convention

  • Employé en CDI ou employeur, chacun peut proposer une rupture conventionnelle à l’autre, lequel peut refuser sans conséquence que de devoir se séparer sous une forme plus classique de rupture
  • Le salarié peut se faire accompagner par une personne de son choix : collègue, représentant du personnel ou syndicaliste, personne habilitée sur une liste à l’inspection du travail, au moment de l’entretien, après avoir prévenu l’employeur et sans que celui-ci puisse s’y opposer
  • Un délai de réflexion de 15 jours est possible.
    Une convention qui ne respecterait pas ce délai serait annulée
  • Le départ est immédiat après la signature de la convention, ou à la date convenue d’un commun accord et figurant alors dans la convention

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Critères pour quitter son emploi
Partir avant la fin de son préavis : Les risques
Déclaration préalable à l’embauche : Mode d’emploi

Nouvelle déclaration d’embauche à partir du 01 08 2011
Motifs de départ : papillon ou pas de bol
Contrôle de référence : Peur du référent ?

Autres Emploi et Juridique :

Récapitulatif 7 Emploi
Récapitulatif 8 Emploi
Récapitulatif 8 Juridique

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Devise 016 Une affaire est une affaire… jusqu’à ce qu’une autre, meilleure, arrive


Devise 016 des Devises de l’Acquisition des Ferengi (Star Trek)

« Une affaire est une affaire…
jusqu’à ce qu’une autre, meilleure, arrive »

« A deal is a deal… until a better one comes along »

source : Episode « Melora  » (Melora) (DS9)

affaire mauvaise

Littéralement

Une affaire est une affaire… jusqu’à ce qu’une meilleure arrive

Interprétation

Quelles que soient les conditions d’une affaire, lorsqu’une affaire est en cours, il faut la traiter entièrement. Toutefois, si une autre affaire est en vue et qu’elle s’avère d’un meilleur rendement alors cette nouvelle affaire remplace, sans état d’âme, la précédente.

Commentaires

Cette fois-ci encore, il s’agit non seulement de ne pas laisser échapper une opportunité pour gagner de l’argent, mais, en plus, il s’agit de définir des priorités. Les affaires prioritaires sont celles qui sont meilleures que les autres, c’est-à-dire celles qui apportent le plus de profits, de préférence plus vite que les affaires en cours.

Cela nous amène à la notion de priorités et de critères de priorisation. Aux oreilles des Ferengi, le seul critère valable est le montant du profit attendu.

Quant à la priorité, le principe d’Eisenhower est souvent utilisé pour mieux gérer son temps.

En cas de recherche d’emploi, la priorité est souvent de retrouver un emploi, même s’il faut s’arranger avec certains désagréments. Provisoirement, cela permet d’alimenter son compte en banque et d’acquérir de nouveaux droits aux indemnités chômage. De fait, si une nouvelle opportunité pour un emploi qui convient mieux apparaît alors, selon la devise de l’acquisition 016 des Ferengi, il faudrait laisser tomber l’emploi en cours pour prendre celui qui se présente et qui se présente mieux selon ses propres critères.

Êtes-vous prêt à quitter votre job pour un « meilleur » ?

En organisation, la réponse vient d’une réflexion sur la prise de décision et les méthodes qui permettent de relativiser les différents critères de choix. Maintenant, si la liste de vos critères se limite à l’argent…, le choix est rapide, n’est-ce pas ?

Quels sont vos critères pour un changement d’emploi ?

Sondage

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Star Trek et ses dérivés sont propriétés de Paramount Pictures (CBS)

Pour en savoir plus :


En complément :

Devise 013 : Tout ce qui mérite d’être fait, mérite d’être fait pour l’argent
Devise 017 Un contrat est un contrat… mais seulement entre Ferengi

Melora
Critères pour quitter son emploi
Méthode d’Analyse de situation comment fixer des priorités

Objectifs et Priorités Modes d’emploi
Les bonnes questions pour se fixer ses priorités
Le principe d’Eisenhower

Autres Science-Fiction, Emploi et Organisation :

Récapitulatif 6 Emploi
Récapitulatif 6 Organisation

Tous les articles de ces catégories sont listés dans les pages Emploi et Organisation et dans la page Science-Fiction de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter