Employeur : Les Aides à la Préparation Opérationnelle à l’Emploi ou POE


Des aides pour l’employeur, à la Préparation Opérationnelle à l’Emploi ou POE

abattoir_carcassesQuand vous, un employeur est à la recherche de collaborateurs qualifiés, il arrive que trop peu de candidatures lui parviennent.

Dans certains secteurs, il est même très difficile de trouver du personnel, que ce soit seul, avec l’aide de Pôle emploi ou via autres annonces d’offres d’emploi.

C’est peut-être dû au manque de notoriété des métiers ou à une réputation en délicatesse, une contrainte géographique ou tout simplement, parce qu’aucune formation professionnelle n’existe pour ce que vous cherchez.

Même en réduisant vos critères de sélection au maximum, il reste difficile à trouver des candidats.

La Préparation Opérationnelle à l’Emploi ou POE

est une solution pour vous.

Vous vous engagez à embaucher des Demandeurs d’emploi, auprès de Pôle emploi, et à les former.

L’accord se fait, à la fois entre l’entreprise, le futur collaborateur, Pôle emploi et l’OPCA dont vous dépendez.

La formation du demandeur d’emploi est prise en charge, sous réserve de proposer un CDI ou un CDD d’au moins 12 mois.

En tant qu’employeur, vous pouvez assurer la formation en interne, dans votre entreprise. Cela vous assure que les pratiques enseignées sont bien celles qui seront opérationnelles immédiatement après la signature du contrat de travail.

Les aides que l’employeur peut obtenir sont, dans la limite des coûts réels de la formation :

  • De 5 € / heure maximum, dans la limite de 2000 €, pour une formation interne, ou
  • De 8 € /heure maximum, dans la limite de 3200 €, si la formation est assurée par un organisme de formation externe à l’entreprise

Ces aides sont versées à l’entreprise, en présentant le bilan de la convention de formation et une copie du contrat de travail.

Source : Pôle emploi

Philippe Garin

Pour vous faciliter le recrutement, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Attirer les talents façon 21ème siècle
Diminuer le stress du recruteur
Recrutement : La mise en situation

Employeur : Recrutement difficile ?
Questionnaire recrutement
Les 7 fautes du recruteur qui ruinent l’entretien d’embauche

Autres Emploi, Juridique et Management :

Récapitulatif 17 Emploi
Récapitulatif 17 Juridique
Récapitulatif 17 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le CV africain de l’UA


Le CV de l’Union Africaine

site de recrutement de l'Union AfricaineL’Union africaine regroupe la quasi-totalité des pays africains. Plusieurs institutions africaines, comme la CEMAC et la CEDEAO la composent. Un pays peut adhérer à un ou plusieurs institutions internationales, ce qui complique la lecture des imbrications de ces institutions.

Cela dit, le continent africain est très grand et de multiples tentatives de coopérations entre pays se sont succédées ou ont évoluées en parallèle. Quoi qu’il en soit, l’Union africaine existe bien.

L’Union Africaine dispose d’un site web sur lequel elle propose des offres d’emploi. Pour y répondre, un formulaire en ligne est disponible et permet de créer son CV selon des normes identiques pour toute l’Afrique.

Les 4 langues officielles de l’UA sont l’anglais, le français, l’arabe, le portugais.

Les informations demandées sont réduites au plus petit dénominateur commun pour rendre le CV le plus universel au niveau de toute l’Afrique, comme il existe le CV européen.

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

LE CV africain de l’UA

DONNÉES INDIVIDUELLES

Qualité, Prénom (s), Nom, Sexe, Date de naissance et Nationalité

Adresse fixe et domicile actuel

E-mail et téléphone

Catégorie et site internet

FORMATION

Institution d’enseignement

Date de début et Date de fin, Pays, Ville

Catégorie de formation et Niveau de diplôme

Domaine d’enseignement, Titre du diplôme ou de la Qualification

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

Employeur

Date de début et Date de fin, Pays, Ville

Secteur d’activité et Domaine fonctionnel

Niveau de hiérarchie

Désignation de fonction et Description

Philippe Garin

Pour un CV efficace, contactez-moi : phgarin@gmail.com

D’autres CV Africains :

Pour en savoir plus :


En complément :

Le CV : L’obsession ?
Conseils pour présenter les formations sur son CV
CV Les embuches du parcours professionnel

Mobilité : Oser déménager pour (re)-trouver du travail
Développement durable : Les 17 objectifs de l’ONU
Définition du chômage au sens du Bureau International du Travail

Autres Emploi :

Récapitulatif 16 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le CV africain de la CEDEAO


Le CV africain de la CEDEAO

 Communauté économique des États de l'Afrique de l'OuestLa CEDEAO, Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, utilise trois différentes langues officielles : anglais, français et portugais.

Elle regroupe 14 pays : membres : Bénin, Burkina Faso, Cabo Verde, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigéria, Sénégal, Sierra Leone

Comme la CEMAC, la CEDEAO fait partie des Institutions de l’Union Africaine.

Le modèle de CV de la CEDEAO se présente dans les trois langues officielles. Vous trouverez ici la version française.

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le CV de la CEDEAO

INFORMATIONS GÉNÉRALES

Prénom (s) et nom, Sexe
Date de naissance, État civil, Nationalité

INFORMATION CONTACT

Adresse courante, ville
E-mail
Pays de résidence
Téléphone mobile

NIVEAUX DE LANGUES

 

Expression Orale

Lecture

Expression écrite

Compréhension

Anglais
Français
Portugais

DIPLÔME (DOCTORAT, MASTER, LICENCE, BTS, BAC, ETC)

Niveau d’éducation

Année

Filière d’études

Institut / Université

QUALIFICATION PROFESSIONNELLE OU CERTIFICATION

Titre de la qualification

Centre / Lieu

Année

EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES

Date de Début (Mois-Année)

Date de Fin (Mois-Année)

Type d’emploi

Nom/ Adresse de l’employeur

Titre & brève description des tâches

RÉFÉRENCES PROFESSIONNELLES

Nom

Emploi ou titre du poste

E-mail et Téléphone Mobile

Philippe Garin

Pour un CV efficace, contactez-moi : phgarin@gmail.com

D’autres CV Africains :

Pour en savoir plus :


En complément :

CV : Le chasseur de têtes
CV papier vs Profil sur des réseaux sociaux
Raconter son CV en entrevue de recrutement

Indicatifs téléphoniques internationaux
Cotonou au Bénin
VIE ou Volontariat International en Entreprises : Un autre façon de travailler à l’Étranger

Autres Emploi :

Récapitulatif 16 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Évaluation de projet : L’échelle européenne


Échelle utilisée par la Commission Européenne pour évaluer les projets

Projet Union européenneDe nombreux projets sont soumis à la Commission Européenne dans le but d’obtenir des subventions.

L’intérêt est grand pour les PME qui souhaitent fortement valoriser ses compétences au niveau européen de demander ou de participer à des projets collaboratifs ou seule.

D’abord, parce qu’il s’agit de subventions et non de prêts. Elles concernent tout le projet, y compris la communication externe et les recrutements. Ensuite parce que celles dont le dossier est retenu voient la prise en charge de leurs coûts diminués de 70%, montant de la subvention, voire 100% si le projet est dans le domaine médical.

Beaucoup demandent, peu reçoivent

Les programmes de financement européens dépendent de l’avancement en cours du projet. Il y a 2 grandes catégories :

  1. Recherche : En amont du marché, c’est-à-dire R&D, Démonstration, Pilote => de l’idée à la maturité du projet
  2. Innovation : En aval par rapport au marché, c’est-à-dire Pré-série, entrée sur le marché, Diffusion

Pour chacune de ces catégories, un dossier est à déposer, en anglais parfait, technique, économique, etc.

Le taux de projets acceptés est d’environ 8% pour la Recherche et de 5% pour l’Innovation.

L’échelle d’évaluation TRL

Outre la maîtrise parfaite de la langue anglaise, tant à l’écrit qu’à l’oral, par les entreprises qui déposent des dossiers de demandes de subventions européennes, il faut que le projet soit au niveau 5 minimum pour la catégorie 1 et au niveau 6 minimum pour la catégorie 2 de l’échelle TRL.

TRL = Technology Readness Level

Les TRL indiquent le degré de maturité atteint par une technologie et le niveau de risque pour atteindre le marché.

TRL 1 – observation du principe de base
TRL 2 – formulation du concept technologique
TRL 3 – preuve expérimentale de conception
TRL 4 – validation de la technologie en laboratoire
TRL 5 – validation de la technologie en environnement réel
TRL 6 – démonstration de la technologie en environnement réel
TRL 7 – démonstration du système à l’échelle prototype en environnement opérationnel
TRL 8 – qualification d’un système complet
TRL 9 – système réel démontré en environnement opérationnel

Source : Commission Européenne

Philippe Garin

Pour échanger, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Comment réclamer en Europe : un même formulaire pour tous les Européens
Taux de change dans les échanges intracommunautaires DEB, DES
Europe : Liste d’associations de consommateurs

Management de projet : 5 causes de l’échec
Règle 008 : Petits caractères entraînent grand risque
Échelle d’évaluation pour Aptitudes et comportements 1

Autres Management :

Récapitulatif 15 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

CV : 5 conseils pour travailler en Suisse


Travailler en Suisse : 5 conseils pour votre CV

Cantons suisses

« Travailler en Suisse, c’est arrêter de travailler pour son conjoint et finir de payer sa maison. »

Cette phrase représente une certaine réalité, tant les salaires sont élevés et le PIB Suisse est l’un des plus forts au Monde. Quand on a à porter de kilomètres ce qui semble un Eldorado, on se demande pourquoi il est si difficile d’y trouver un emploi.

La Confédération helvétique

23 cantons suisses = 24 législations différentes, avec la législation fédérale.
Peu nombreux sont les éléments communs à toute la Suisse : Le chemin de fer, la monnaie, l’armée, la politique étrangère en font partie. Pour le reste, chaque canton a ses propres règles, ses lois, sa langue et son dialecte.

La législation du travail dépend du Canton. Par exemple, les prélèvements sociaux ou l’âge de la retraite sont du ressort du Canton.

Quand dans l’Union Européenne, le Conseil de l’Europe et le Parlement Européen cherchent à uniformiser les règles et les lois en Europe, la Confédération Helvétique cultive ses différentes.

Conseil 1

Chercher un travail en Suisse s’avère donc chercher un travail dans l’un ou l’autre des cantons. Il y a un très grand intérêt à se renseigner sur les lois du Canton avant de se lancer, ainsi que sur la population locale.

Un CV sans triche

Si le niveau de formation « bac + … » est très important en France, il arrive que sur un CV on fasse paraître un niveau ou un diplôme au-dessus de la réalité.

En Suisse, tous les diplômes doivent être joints à chaque candidature. Il vous sera demandé d’apporter l’original de vos diplômes lors du premier entretien d’embauche, faute de quoi votre candidature perd de sa valeur quel que soit votre brillant parcours jusque-là.

Conseil 2

Dites la vérité sur votre CV et en entretien d’embauche. Préparez tous vos diplômes et certificats des formations continues que vous avez obtenus.

Un CV sans faute

Mieux vaut écrire, sans faire de faute,

  • en français pour un poste dans un canton roman,
  • en italien pour le canton du Tessin
  • en allemand dans les cantons alémaniques.

Sinon, utilisez l’anglais, quasi langue nationale dont se servent les Suisses pour communiquer entre eux quand ils maîtrisent mal une de leurs autres langues.

Conseil 3

Postulez uniquement dans un Canton dont vous maîtrisez la langue, sans oublier les particularités linguistiques du français propres aux Romans, ou les divers dialectes typiquement suisse allemand des cantons alémaniques.

Un CV complet

Dans un marché de l’emploi aussi étroit, les entreprises suisses doivent d’abord chercher les compétences de leurs ressortissants ou parmi les profils des résidents étrangers ayant un permis de séjour C, celui qui est valable 5 ans.

Le nombre de postes ouverts aux Étrangers est donc très limité. Seuls les meilleurs profils sont alors retenus. Par conséquent, si votre CV présente des périodes de non-travail, chômage, maladie ou maternité, par exemple, alors il faudra prouver par des explications cohérentes les motifs de ces périodes.

Conseil 4

Donnez toutes les dates, année ET mois, de tous vos emplois précédents et en cours. Plus de 2 périodes d’inactivité professionnelle équivaut à une réponse négative quasiment assurée. Préparez bien les circonstances de changement de postes et les périodes de non-travail.

Un CV avec les bonnes mentions

Si, en France, de nombreuses règles existent contre les discriminations à l’embauche, les législations cantonales et les habitudes sont différentes.

Sur un CV pour travailler en Suisse, mieux vaut y faire figurer :

  • sa nationalité,
  • sa photo,
  • son âge et
  • la composition de sa famille.

A l’inverse, les engagements philosophiques, religieux ou politiques n’y ont pas leur place.

Conseil 5

Choisissez bien votre photo ou faites-la faire par un photographe professionnel capable de vous mettre en valeur dans une tenue professionnelle, costume de préférence ou l’équivalent féminin. Évitez la photo de vacances ou de passeport.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour booster votre recherche d’emploi, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Contrôle de réréfence : Peur du référent ?
Refuser un candidat : 10 réponses motivées et légales
Points faibles à citer en entretien d’embauche 1/6 : Mort de trac

Les 20 pays les plus riches en 2014
Jours fériés aux Pays-Bas, en Suisse
Indicatifs en Suisse téléphoniques interurbains

Autres Emploi :

Récapitulatif 14 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le bore-out : « Quel ennui ! »


Le bore-out, c’est quoi ?

bore-out et burn-outSur le lieu de travail, nombreuses sont les situations où l’ennui s’installe.

Vous arrivez au travail et vous vous sentez fatigué (e) avant même de commencer et cela se poursuit toute la journée.

Ce qu’on appelle l’ennui au travail s’exprime par un nouveau mot : le bore-out. C’est un syndrome d’épuisement professionnel, au même titre que le burn-out.

Cette théorie a été présentée dans un livre écrit par deux consultants d’affaires suisses, Peter Werder et Philippe Rothlin, dans lequel ils émettent l’hypothèse que le syndrome d’épuisement professionnel par l’ennui se caractérise par trois éléments :

  • l’ennui,
  • l’absence de défis
  • le désintérêt

C’est important ?

Plus de 30 % des salariés seraient concernés, selon l’étude de Christian Bourion et Stéphane Trebucq, « Le bore-out-syndrom ».

Le phénomène de l’ennui au travail est ancien. On l’appelle aussi démotivation au travail.

Il est du rôle du manager de traiter ce phénomène avant que la frustration du salarié le conduise à des arrêts de travail, à un étalement de son travail dans le temps ou à aller voir si les tâches proposées par d’autres entreprises ou organisations lui conviennent mieux.

Qui est concerné ?

Tous les métiers et toutes les entreprises sont concernés. Ce syndrome touche toutes les catégories socio-professionnelles.

Il s’agit de l’adéquation entre les aspirations personnelles de chaque salarié avec ses tâches au travail. Ce syndrome apparaît plus fréquemment chez des stagiaires lorsqu’ils sont sollicités pour faire des photocopies ou apporter du café, alors qu’ils sont là pour apprendre leur futur métier.

On le retrouve aussi chez les apprentis. Lorsqu’un employeur lui confit des tâches qui sont différentes et peu intéressantes pour celui ou celle qui doit les exécuter.

Quant aux autres salariés, de multiples causes peuvent les conduire au bore-out :

  • Avoir fait le tour de son métier.
    Les seniors sont les plus concernés, ainsi que les ambitieux (on peut cumuler les deux !) qui veulent toujours progresser et qui ne voit aucune perspective.
  • Se retrouver seul (e) ou « au placard ».
    Pas ou peu de contact avec les autres, aucune tâche particulière ou des tâches ennuyeuses, avec des moyens insuffisants, vont générer un stress par l’ennui
  • Avoir une routine qui rend le temps qui passe très long.
    La répétition des gestes ou des tâches n’apportent aucune satisfaction. L’esprit est libéré pour des pensées sans rapport avec le travail, la frustration s’installe.
  • Être trop qualifié (e).
    Les tâches semblent trop faciles, sont trop rapides à exécuter, grâce à ses connaissances ou son expérience. L’ennui s’installe très rapidement et l’envie d’avoir un poste à sa mesure se fait fortement ressentir
  • Manquer d’activité.
    Avec la baisse d’activité dans certaines entreprises, il y a de moins en moins de choses à faire, de dossiers ou de demandes à traiter, de produits à fabriquer, de clients à servir, etc.

Le bore-out touche aussi :

  • les chômeurs
  • les retraités
  • les invalides
  • les handicapés
  • les femmes à la maison
  • les jeunes en formation ou scolarisés

Le désoeuvrement, consenti ou volontaire, est également générateur d’ennui. Les occupations peut valorisantes ou sans rapport avec ses centres d’intérêt, l’incompréhension des autres à sa situation, etc. mènent au bore out.

Philippe Garin

Il est humain lors de périodes de changement majeur d’avoir besoin d’aide pour garder votre sérénité et efficacité.
Faites-vous épauler, que ce soit par un professionnel, des amis, de la famille et voyez comment bénéficier de leur soutien

Pour une candidature réussie, contactez-nous : boosteremploi@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

abonnez_vous_ICI_a_la_NewsletterVoir aussi :

Entretien d’embauche : La passion et l’enthousiasme
Quitter son emploi ou rester : Telle est la question
Loi de Fraisse (Paul) : La perception du temps est subjective

Je peux le faire !  ou motivation personnelle en 8 étapes
Au travail : Motivation et Démotivation vues par les employés
Définition des critères d’exigence dans le domaine de la Motivation

Autre Bien-être et Management :

Récapitulatif 12 Bien-être
Récapitulatif 12 Management

Pour aller plus loin :

Recherche d’emploi : Surqualifié (e) pour le poste


La surqualification : Qui peut le plus…

Lancer de ballons de basket avec une pelleteuse

basketball avec une pelleteuse

… peut le moins. C’est du moins ce que l’on s’imagine lorsque la période de recherche d’emploi commence à être longue, à son goût.

Deux cas de figure se présentent :

  1. Trop de diplômes, ou des diplômes très élevés
  2. Une expérience grande ou multiple

Le premier cas est celui des diplômés. Parfois, il plus facile, avec un bac+2, d’obtenir un emploi qu’avec un bac+4, +5 ou +6. De même, avec ou sans le bac, plutôt qu’avec un bac+2.

C’est souvent ce que les jeunes diplômés découvrent lors de leurs premières recherches d’emploi, avec leur diplôme.

Le deuxième cas est celui des seniors. Ils ont accumulé des connaissances, des expériences, maîtrisé des contextes compliqués et divers. Ils se sont spécialisés, perfectionnés, ont atteint un niveau de compétence très élevé.

Pourtant, les uns et les autres ne (re)-trouvent pas de travail. Les mois passent. Les lettres de candidature restent sans réponse. Pire, les entretiens de recrutement s’enchaînent les uns derrière les autres, sans résultat positif.

Soudain, vous comprenez. Un recruteur vous le dit : vous êtes surqualifié (e).

Trop qualifié (e) pour le poste

Lorsqu’un recruteur cherche un (e) futur (e) salarié (e) pour lui-même ou pour une société cliente, la définition du poste adresse à une certaine catégorie de personnes. Le principe est que le poste doit être attribué à une personne ayant certaines qualifications. Ce principe s’accompagne d’un autre principe : « chacun a sa place » ou « chacun à sa place ».

Cela signifie que lors de l’établissement de l’annonce ou de la définition du poste, le futur employeur s’imagine le profil de son futur employé. Un poste d’employé, de manoeuvre, d’ouvrier sera confié à un employé, un manoeuvre, un ouvrier. Pas un cadre ou un ancien cadre, même si celui-ci est prêt à l’accepter.

Postuler à bon escient

Lorsque vous avez des diplômes, rechercher un emploi qui correspond à ces diplômes.
Un jeune diplômé d’une école de commerce, par exemple, devra chercher un emploi qui correspond à un jeune diplômé d’une école de commerce.

Un ancien chef de service devra chercher un emploi de chef de service ou son équivalent.

Un cadre supérieur, ayant appartenu un comité de direction, trouvera plus facilement un poste de cadre supérieur ou de conseiller d’un autre cadre supérieur qu’un poste de cadre moyen.

C’est le principe qui est utilisé pour reclasser les officiers. Les officiers de la Marine ou de l’Armée, passé un certain grade, vont retrouver des postes d’encadrement.

En mettre moins sur son CV

Lorsqu’un CV est plus riche et fourni que ce qui est nécessaire pour occuper un poste, il est tentant, pour une personne surqualifiée, d’en mettre moins pour décrocher ce poste qui demande moins de qualifications.

Cela est inefficace car vous n’aurez pas l’occasion d’expliquer les trous dans votre CV lors d’un entretien d’embauche, puisque vous n’aurez pas d’entretien suite à l’envoi de votre CV.

Il est quasiment impossible de masquer des années de carrière ou de formation.

Pour un junior, la recherche d’un premier emploi et même d’un second, s’accompagne d’une mise à jour de son CV qui va, petit à petit, déplacer la rubrique formation après la rubrique expériences professionnelles.

Pour un senior, c’est la forme du CV par compétences qu’il faut utiliser. Cela vous permet de mettre les compétences que vous souhaitez, et uniquement celles où vous avez besoin pour décrocher le poste.

Philippe Garin

Il est humain lors de périodes de changement majeur d’avoir besoin d’aide pour garder votre sérénité et efficacité.
Faites-vous épauler, que ce soit par un professionnel, des amis, de la famille et voyez comment bénéficier de leur soutien

Pour booster votre recherche d’emploi, contactez-nous : boosteremploi@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

 
 

Voir aussi :

Les niveaux de qualification et de diplômes
Nouveaux sur le marché du travail
Quels Points faibles mettre dans une lettre de motivation ?

CV : Formations conseils pour les présenter
CV : Les embûches du parcours professionnel
Entretien Qualités personnelles recherchées ou points forts pour un recrutement

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi

Votre commentaire :

%d blogueurs aiment cette page :