Retrouver un emploi après 50 ans : Suivez la méthode


Retrouver un emploi après 50 ans

Du jour au lendemain, vous avez franchi la ligne du changement de décennie.
Désormais, vous dépassez cinquante ans. Et alors ?

Alors, rien de spécial si vous êtes en poste, à part prendre garde aux jeunes loups qui veulent votre place, surtout si elle est hiérarchiquement plus élevée.

Par contre, débuter une recherche d’emploi après s’être fait débarquer ou de votre propre volonté, est plus compliqué, en raison de la raréfaction des offres proposées aux plus de 50 ans.

50 ans... et alors

50 ans… et alors ?

Bien sûr, il est interdit de discriminer un (e) candidat (e) en raison de son âge. Dans la réalité, les clichés, tout aussi faux les uns que les autres, font de vous une personne qui coûte trop chère, qui est dépassée par les technologies nouvelles, etc.

Départ volontaire

Quand c’est vous qui prenez la décision de partir, elle est généralement bien réfléchie. Majoritairement, c’est pour créer une activité, se mettre à son compte ou racheter une entreprise.

Votre projet professionnel est bien dans votre tête, voire même sur le papier.

Selon le mûrissement de votre projet, vous savez où vous mettez les pieds. Étude de marché, financement, calculs, choix de l’emplacement, tout est clair et vous vous lancez.

Départ involontaire

Il arrive aussi que vous avez été poussé à partir, bon gré mal gré.
Vous vous retrouvez seul(e), plein(e) de questions et vous pensiez que Pôle emploi allait vous trouver un poste.

Déception, proposer un emploi n’a jamais fait partie des missions de Pôle emploi, dont la mission est de compter les personnes en perte d’emploi, en retour d’emploi ou ceux qui alternent l’un et l’autre.

Certes, Pôle emploi propose des offres d’emploi, qui, en fait, sont proposées par les entreprises. Pôle emploi s’appuie sur des partenaires pour des formations sur les techniques de recherche d’emploi, finance d’autres formations et alloue une allocation chômage. C’est bien.

accompagnement intensif des seniorsPar conséquent, il faut se lancer, seul(e) ou avec l’aide d’une association de soutien aux chercheurs d’emploi. Internet vous permet de vous fournir des informations, via conseils divers et/ou réseaux sociaux, sous réserve de savoir ce que vous cherchez.

Faites le point sur vous

Se lancer, tête baissée, dans une recherche d’emploi, c’est se priver de réflexion sur là où vous en êtes.

Un bilan de compétences vous permet de savoir sur quelles compétences vous pouvez compter et que vous pouvez proposer à un futur employeur.

Émotionnellement, faites le deuil de votre ancienne carrière et relevez la tête. Vous le valez bien.

Votre projet professionnel

Votre expérience est un atout. Vous pouvez soit la valoriser immédiatement telle quelle, soit vous avez besoin de la compléter par une formation.

Une formation continue pour s’adapter au marché du travail ou une formation lourde pour une reconversion complète.

Définir son projet pro

Définir son projet professionnel

Dans les deux cas, réfléchissez sur ce que vous voulez éviter de retrouver et, surtout, ce que vous voulez trouver.
Environnement, management, conditions de travail, lieu et déplacement, rémunération, intérêt des responsabilités et périmètre d’actions. Tout entre en ligne de compte dans la définition de votre projet professionnel.

Préparez vos outils

Une fois que vous avez repris confiance en vous et défini votre projet alors vous pouvez commencer à rechercher.

Techniques de recherche d’emploi, rédaction de votre CV, entraînement à vous présenter par un pitch de 3 minutes, simulation d’entretien d’embauche. La panoplie est à la fois classique et moderne, à la fois.

job en ligne

job en ligne

Réseautage, présence sur les réseaux sociaux, participation à des forums, utilisation de logiciels de visio, de vidéo de votre CV et lettre de motivation, création d’alerte dans les sites d ‘emploi, cabinets ou/et job boards.

Plus vous multipliez les contacts, plus vous serez visible et que l’on saura que vous avez des compétences à disposition, plus vous aurez de chance de trouver le poste que vous cherchez.

Les bons arguments

Si la majorité de ces conseils sont valables aussi pour les moins de 50 ans, pensez que vous avez de bons arguments basés sur votre capacité à comprendre rapidement la situation de votre employeur, ses besoins et ce que vous pouvez lui apporter. Dites le lui !

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Pôle emploi : Les services pour les plus de 50 ans
Emploi ou Business : 10 Conseils pour sa veille concurrentielle ou pour sa recherche d’emploi
Emploi : Votre pitch de présentation

Le POUVOIR en entreprise : oui, mais lequel
Embaucher un senior : Un choix judicieux
ATS ou Logiciel de recrutement : Les 12 fonctionnalités indispensables

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Recherche d’emploi : Des clés pour construire votre pitch


Votre pitch personnel : Des clés pour le construire

A l’origine, le pitch est le discours de quelques minutes à tenir pour présenter une situation, un projet, un article.

Il s’agit d’intéresser votre interlocuteur dans un cadre professionnel.

Dans le cadre d’une recherche d’emploi, le pitch est aussi devenu indispensable.

superman elevator pitch

superman’s elevator pitch

Vous devez en créer un pour vous présenter, en entretien d’embauche pour répondre à l’invitation de vous présenter.

Seulement, il est absolument nécessaire bien avant.

Dans une période de repositionnement professionnel, il est important de communiquer sur les réseaux sociaux, LinkedIn en tête. Vous devez montrer que vous êtes actif (ve) et dans une démarche de présentation de vos talents pour être contacter par des recruteurs.

Ce que doit contenir votre présentation

Votre projet pro

Le droit au but est indispensable : Votre projet professionnel doit apparaître en premier.

Il commence par votre métier, votre profession, le cadre général ou/et les secteurs d’activité.

Projet pro du baron Hausmann pour Paris 1853 - 1870

Projet pro du baron Hausmann pour Paris 1853 – 1870

Il se poursuit par les limites claires que vous donnez.
Autrement dit, si le futur employeur vous demande de travailler sur des sujets hors de ce que vous êtes capable d’apporter, cela se fera sans vous.
Par contre, si vous êtes prêt (e) à apprendre pour mettre en œuvre des projets différents, indiquez-le pour laisser quelques portes ouvertes.

Vers le futur

Votre discours doit être résolument tourné vers le futur. Que le départ de votre ancienne entreprise ou que vous démarrez dans la vie active, votre passé vous apporte des connaissances et des pratiques que vous voulez partager et mettre en œuvre pour votre future entreprise.

Un discours de professionnel

Les hésitations, les phrases compliquées, sont à bannir de votre pitch. Vous avez des talents, nommez-les.

Décision 98-401 DC - 10 juin 1998 - Loi d'orientation et d'incitation relative à la réduction du temps de travail - Conformité

exemple de jargon professionnel : Décision 98-401 DC – 10 juin 1998 – Loi d’orientation et d’incitation relative à la réduction du temps de travail – Conformité – Extrait

Votre vocabulaire est celui de votre métier. Utilisez-le pour montrer que vous faites partie de ceux qui comprennent le jargon de l’employeur.

Vos compétences sont durables

Tout au long de sa vie professionnelle, vous acquérez de nouvelles compétences et vous en abandonnez d’autres. Votre présentation doit contenir celles qui sont à jour et utilisables dès la prise de poste.

Peu importe si elles datent puisqu’elles sont toujours présentes et valables encore aujourd’hui.

En résumé

A la lecture ou/et à l’écoute de votre pitch, votre interlocuteur doit savoir ce qu’il peut attendre de vous, connaître vos talents, votre plus-value, vos points forts, le bénéfice et les avantages qu’il aurait à vous recruter ou à travailler avec vous sur son projet.

Un résumé du pitch fera une bonne accroche de votre CV pour répondre à la question « pourquoi devrais-je vous embaucher ? »

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Emploi : 5 conseils majeurs pour votre profil LinkedIn
Maîtriser son stress en entrevue d’embauche 1/2 : Préparez-vous
Entretien d’embauche, discours, présentation : Conseils pour Bien parler

A relire la veille de l’entretien d‘embauche
Entretien d’embauche, discours, présentation : Conseils pour Bien parler
Manque de dynamisme dans un entretien d’embauche ? Conseils

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

8 étapes pour s’orienter professionnellement


S’orienter professionnellement en huit étapes

Le chemin vers l’emploi passe parfois par un changement d’orientation, au début, au milieu ou à la fin de sa carrière. Jeunes diplômés, chômeurs, ou simple envie de faire autre chose.

Il est alors temps de se poser les bonnes questions pour s’orienter correctement.

A Confronter ses caractéristiques personnelles à celles du métier

Suis-je en mesure d’exercer ce métier ?

choisir un métier Yalc'had Skoazell

Choisir un métier

B Chercher de l’information sur le marché du travail et de la formation

Est-ce que je connais les débouchés ?

C Trouver des pistes de métier diversifiées

Dans quels nouveaux métiers puis-je me projeter ?

job_index

D Prioriser des pistes de métier

Quel est le métier que je préfère ?

E Expliciter son expérience, ses choix et son projet professionnel

Suis-je capable d’expliquer mon projet et d’argumenter mes choix ?

F Mettre en œuvre et adapter mon plan d’actions

Est-ce que je connais les étapes pour réaliser mon projet ?

Gestion de projet : diagramme de Gant

Gestion de projet : diagramme de Gant

G Identifier dans son environnement les soutiens à son projet

Mon entourage soutient-il mes choix ?

H Activer et élargir son réseau

Comment faire jouer mes relations ?

Source : Pôle emploi

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Orientation professionnelle : Les classements de métiers
Reconversion : Les étapes
Le Conseil en Évolution Professionnelle : Les 8 questions fondamentales

Les 5 types de risques dans un projet pro ou perso
Changement : Dix conseils pratiques pour en gérer la conduite
Communication : La notion de filtre dans la déperdition d’information

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le Conseil en Évolution Professionnelle : Les 8 questions fondamentales


Qu’est-ce que le Conseil en Évolution Professionnelle ?

Il s’agit des conseils pour favoriser sa mobilité professionnelle en développant ses compétences à s’orienter et à faire des choix pour sa carrière.
CéP Conseil en évolution professionnelle

Ses 3 composantes sont :

  1. L’élaboration du projet professionnel
  2. L’adaptation au marché du travail
  3. La recherche d’emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les 8 questions à se poser :

1. Dans quels nouveaux métiers puis-je me projeter ?

Trouver des pistes de métier diversifiées.

2. Quel est le métier que je préfère ?

Prioriser des pistes de métier.

3. Suis-je en mesure d’exercer ce métier ?

Confronter ses caractéristiques personnelles à celles du métier.

4. Suis-je capable d’expliquer mon projet et d’argumenter mes choix ?

Expliciter son expérience, ses choix et son projet professionnel.

5. Mon entourage soutient-il mes choix ?

Identifier dans son environnement les soutiens à son projet.

6. Est-ce que je connais les débouchés dans le secteur qui m’intéresse ?

Chercher de l’information sur le marché du travail et de la formation

7. Est-ce que je connais les étapes pour réaliser mon projet ?

Mettre en oeuvre et adapter son plan d’action.

8. Comment faire jouer mes relations pour avancer dans mon projet ?

Activer et élargir son réseau.

Source : Pôle emploi

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Reconversion professionnelle ou évolution de carrière ?
Reconversion : Motivation et décision, le mode d’emploi
Mobilité : Oser déménager pour (re)-trouver du travail

Évolution professionnelle : Reconversion et réorientation
Prise de décision : Incertitude quand tu nous tiens !
Réflexions pour une orientation professionnelle

Autres Emploi :

Récapitulatif 16 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Stagnation dans sa recherche d’emploi : se remettre en question


Les réticences au changement

Vous voilà au chômage !

réticence au changement

réticence au changement

Vous y êtes depuis très peu vous y êtes depuis très longtemps. Vous n’avez pas choisi cette situation, ou la subissez.

Vous avez peur du changement que cela implique. C’est tout à fait normal.

Vous aimeriez bien retrouver un poste, de préférence identique, mais en mieux c’est-à-dire un emploi qui vous convienne.

Poursuite ou reconversion ?

Les motifs psychologiques qui vous bloquent :

  • Vous pensez manquer de compétences ou vous ignorez celles que vous possédez
  • Vous refusez de vous mettre en cause, vous campez sur vos positions : formation lointaine ou inadaptée, compétences obsolètes ou transposables
  • Vous avez peur de l’inconnu et des changements qui vous attendent, dans votre vie professionnelle et personnelle : changement de lieu de travail et d’habitation, de comportements professionnels
  • Vous êtes habitués à des comportements dégradés vis-à-vis du comportement que vous aviez lorsque vous travailliez : rythme du lever et du coucher, hygiène, exercice physique, temps passé à travailler ou à rechercher un emploi, ou encore à se former
  • Vous n’avez plus envie de faire d’efforts, et/ou vous vous démoralisez par des efforts sont les résultats positifs attendus
  • Vous vous énervez de l’incompréhension que vous rencontrez au contact de personnes pour qui votre sort les laisse indifférent, ou l’absence de réponse à vos sollicitations
  • Vous craignez de ne plus être à la hauteur, tant dans votre recherche d’emploi elle-même que dans les postes que l’on vous propose
  • Vous vous surestimez ou vous sous-estimez.
  • Vous perdez de vue ce que cherchent les recruteurs pour vous mettre à la hauteur de ce qu’ils attendent.
  • Vous vous contentez de lire les offres d’emploi, alors qu’elle ne représente que 25 % des postes disponibles
  • Vous restez seul (e) ou avec peu d’appui

Il est temps de réagir

  • Fait un point sur votre situation : bilan de compétences et projet professionnel
  • Définissez des objectifs atteignables à court terme puis à moyen terme
  • Préparez-vous :
    • vos outils de communication
    • vos outils de veille sur le marché de l’emploi
    • votre planning quotidien et à la semaine, pour vous concentrer sur votre recherche
  • Envisagez une reconversion
  • Envisagez une formation courte ou diplômante
  • Communiquez :
    • sur le fait que vous êtes à la recherche d’un emploi
    • sur le fait que vous êtes un (e) professionnel (le) en recherche d’emploi
    • sur les réseaux sociaux, dans des clubs ou associations, autour de vous
  • Soyez méthodique et détaillez vos actions à venir, et analysez vos actions passées. Agissez avec méthode et planification plus que par intuition ou opportunité
  • Faites-vous aider : conseils, finances, soutien psychologique, réseaux de contacts

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Chômage : Les droits rechargeables, mode d’emploi
Chômage : Aide à la mobilité
Chômage, argent et restrictions

Les nouveaux chômeurs vous font de l’ombre ? Comment vous motiver
Prise de décision : L’heure du doute et de la remise en question
10 conseils pour décider de poursuivre ou d’abandonner une décision

Prise de décision : D’où vient votre mal-être, votre malaise
Prise de décision : Incertitude quand tu nous tiens !
Méthode d’Analyse de situation comment fixer des priorités

Autres Emploi et Organisation :

Récapitulatif 12 Emploi
Récapitulatif 12 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Déroulement d’une cellule de mobilité ou cellule de reclassement


Déroulement d’une cellule de mobilité, appelée aussi cellule de reclassement

en avant en 3 languesLors d’un licenciement collectif, l’entreprise est tenue de mettre en place une cellule de reclassement appelée aussi cellule de mobilité.

Son fonctionnement dépend de l’entreprise de reclassement choisie.
Néanmoins, on peut découper son fonctionnement en quatre grandes phases.

Phase 1 : L’étude préalable

  1. Réunion d’information collective afin de présenter les intervenants, le programme et le fonctionnement de l’antenne de mobilité

Phase 2 : Les entretiens individuels de bilan et d’élaboration du projet professionnel

  1. Rencontre personnalisée avec chacun(e) des salarié(e)s de la cellule
  2. Première appréciation de la situation personnelle et professionnelle de chacun
  3. Estimation du degré d’engagement et d’investissement dans l’antenne de mobilité
  4. Signature d’une lettre d’engagement d’assister à l’antenne de mobilité
  5. Préparation à la rupture et à de nouveaux objectifs professionnels
  6. Bilan professionnel
  7. Préparation du projet de reclassement professionnel
  8. Définition d’une stratégie individuelle de recherche d’emploi

Phase 3 : Acquisition des techniques de recherche d’emploi

  1. Faire l’apprentissage par l’action des techniques de recherche d’emploi
  2. Gérer toutes les tâches à réaliser face au mode de l’emploi, concernant la recherche des offres, leur analyse et leur lecture
  3. Élaboration du CV
  4. Lettre de motivation en réponses aux annonces et en candidature spontanée
  5. Technique de prospection téléphonique : comment proposer sa candidature, obtenir un rendez-vous
  6. Se préparer à l’entretien d’embauche

Phase 4 : Ateliers collectifs de recherche d’emploi

  1. Briefing et debriefing
  2. Consultation de la Presse
  3. Recherche effective
  4. Échanges d’expériences et interventions thématiques d’acteurs économiques locaux

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Comment décrypter une petite annonce 1
A savoir sur le recruteur et le CV
Trois formes d’entretien d’embauche

Reconversion professionnelle ou évolution de carrière
Carrière : Cinq conseils pour booster votre carrière
Reconversion professionnelle ou évolution de carrière

Autres Emploi :

Récapitulatif 1 Emploi
Récapitulatif 3 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter