Fonction de développeur


Fonction de développeur

développeur ou programmeurLe développeur est la nouvelle désignation pour la notion d’Analyste Programmeur.

Il donne l’illusion d’être plus complet bien qu’en fait, c’est la même chose.

Voici une description de la fonction de développeur informatique :

Fonction générale

  • Assure le bon fonctionnement et le développement de l’informatique avec, pour le développement, un accent prononcé sur
    • la progression,
    • la simplification au maximum des systèmes déjà existants,
    • la banalisation de l’informatique au niveau utilisateur et leur permettre une utilisation parfaite de l’instrument informatique

Fonctions détaillées

A – Prise en compte des demandes

  • Voir avec l’utilisateur le degré d’urgence de sa demande et contacter d’autres utilisateurs pour la leur soumettre
  • Effectue l’analyse préliminaire avec la collecte d’informations : modèles d’états, modes de calculs, etc.
  • Recherche éventuelle d’un progiciel auprès des éditeurs ou des distributeurs : coûts, délais, modalités
  • Propose un délai (approximatif) pour la mise en place

B – Rôle d’information

  • Informe les utilisateurs des possibilités des systèmes d’information et lui suggérer des améliorations
  • Informe la hiérarchie sur les travaux en cours

C – Autres responsabilités

  • Assure la sécurité informatique avec les sauvegardes et le caractère confidentiel de l’informatique
  • Assure les contacts avec les fournisseurs
  • Établi l’inventaire des supports externes et du parc
  • Gère les fournitures informatiques
  • S’informe continuellement des développements à venir des matériels et des versions logicielles

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les rôles du manager Que fait un manager
Critères quantitatifs et qualitatifs de primes pour les commerciaux
Méthode d’aide à la conception des nouveaux métiers informatiques ou pas

Composition d’une équipe de projet : juniors et seniors
Développement ou Programmation base de l’informatique
Enregistrement et repérage des modifications apportées dans les programmes

Autres Informatique :

Récapitulatif 5 Informatique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Fonction Analyste Programmeur


Fonction Analyste Programmeur

Grace Hopper a inventé le COBOL

Grace Hopper

Plus tôt dans ma carrière, alors que l’informatique était réservée aux entreprises, on me demandait ce qu’était un analyste-programmeur.

De nos jours, avec l’évolution du langage informatique, on dirait développeur, car, dans le détail, si les outils ont changés la fonction reste la même.

J’ai retrouvé une description de fonction Analyste Programmeur, que voici :

Fonction générale

  • Responsable de l’analyse et de la programmation des systèmes et de l’exploitation de l’ordinateur
  • Participe à la mise en place de nouvelles applications informatiques

Fonctions détaillées

A – Analyse

  • Recense les informations à obtenir et à mettre en œuvre (genre, longueur, dessin d’enregistrement ou d’état, fichiers), les volumes et la périodicité
  • Informe des contraintes que peuvent rencontrer des utilisateurs
     
  • Prévoit les procédures de traitement, de contrôles et de rejets d’informations
  • Prévoit les incidents de fonctionnement et les procédures de reprise

B – Programmation

  • Écrit, met au point et documente des programmes de manière à ce que le travail puisse être repris par une tierce personne n’ayant pas participé à l’étude originale
  • Créé des jeux d’essais (fichiers dupliqués) afin de tester les programmes
     
  • Assure la maintenance des manuels de consignes d’exploitation, en tenant compte des standards et procédures
  • Assiste dans la mise en place des nouvelles chaînes d’exploitation et des nouvelles versions du système
     
  • Assure une assistance technique auprès des utilisateurs
  • Effectue la mise à jour des manuels utilisateurs
     
  • S’assure de la mise en place des maintenances et nouveaux programmes
  • Tient à jour le manuel des maintenances effectuées

C – Autres responsabilités

  • Rend compte fréquemment à sa hiérarchie des travaux effectués et des projets envisagées afin de décider de leur urgence
  • Maintient et développe les procédures de sécurité internes et externes suivant les standards informatiques (sauvegardes, accès par mot de passe, etc.)
     
  • Maintient et développe la fiabilité de toutes les applications existantes
  • Assure de manière absolue qu’aucun enregistrement confidentiel concernant les affaires ou la technologie de la société ne sera révélé à personne
     
  • Élabore le budget des imprimés informatiques et, après approbation, s’assure de sa gestion et du respect de l’évaluation
  • Assure la gestion des stocks d’imprimés et matériels informatiques, informe les responsables des nouvelles commandes et de leurs tarifs
     
  • Maintient d’étroites relations avec les fournisseurs de matériel informatique et les sociétés utilisatrices de systèmes identiques (dépannage, conseils, etc.)
  • S’informe régulièrement des développements et améliorations des matériels et logiciels
     
  • Tient les statistiques de charge par ordinateur avec information mensuelle des responsables
  • Met à jour le relevé d’interventions sur ordinateurs
     
  • Assure l’exploitation de l’ordinateur lors des traitements avec mise à jour d’un journal de pupitre spécifique
  • Joue le rôle de back-up en interne

Alors ? Quoi de neuf dans cette définition aujourd’hui ?

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Fonction de développeur
Ce que doit faire un responsable hiérarchique, tâches du manager
Les rôles du manager Que fait un manager

Loi de Heare des grands programmes
Enregistrement et repérage des modifications apportées dans les programmes
Les étiquettes professionnelles ou « t’es pas fait pour ça »

Autres Management :

Récapitulatif 2 Management
Récapitulatif 5 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Prolog


Prolog

exemple de programmation en PrologProlog et Prologue sont deux homophones, c’est tout, car…

Lire la suite sur

Le lexique informatique de Philippe Garin

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Langage
Programmation
Applications point d’entrée sur le lexique informatique de Philippe Garin

Java est un langage et non une danse
Lois de programmation des ordinateurs
Les étapes du développement d’application

Autres Informatique :

Récapitulatif 4-1 Informatique
Récapitulatif 4-2 Informatique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Langage


Langage

du langage au conceptUn langage en informatique est un langage de programmation, c’est-à-dire un code qui permet à un être humain de soumettre des instructions à une machine, robot ou ordinateur, en faisant abstraction des mécanismes internes du matériel.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Java est un langage et non une danse
Informatique
Programmation

Ordinateur
Instruction – statement
Un peu de détente et buvons un coup

Autres Informatique :

Récapitulatif 4-1 Informatique
Récapitulatif 4-2 Informatique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Loi de Weinberg


Loi de Weinberg

pivert européen vertSi les architectes
construisaient les bâtiments
comme les programmeurs
écrivent les programmes,

le premier pivert venu
détruirait les civilisations

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Loi de Stattinger
Les 16 lois de Golub
My boss and I, mon chef et moi, mein Chef und ich

Le pessimiste et le marteau
Les devises de l’acquisition
Le Petit Chaperon Rouge raconté par un informaticien

Autres Humour :

Récapitulatif 5 humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Arobase ce drôle de signe


Arobase ce drôle de signe

Ray TomlinsonRay Tomlinson, un programmeur, précurseur d’Internet Arpanet, apporta ce symbole en 1972.

Il a cherché sur le clavier un caractère qui ne se trouve dans aucun nom ni prénom et qui permettrait de repérer immédiatement une adresse à l’intérieur d’une boîte aux lettres électronique.

Il a choisi le signe avec le numéro 64 dans le code ASCII (American Standard Code for Information Interchange).

Par ailleurs, les meilleurs cerveaux se disputent toujours sur l’origine lointaine du caractère @. Ce disant, il existait déjà au 15 siècle, comme unité de mesure.
En Espagne, le @ par exemple, est utilisé depuis des années comme unité dans le commerce. Il vient toutefois de l’arabe et mesure un quart.

Il existe d’autres termes pour notre drôle d’arobase :

  • Colimaçon en Allemagne
     
  • Les Italiens appellent la partie centrale de l’adresse e-mail la maison de l’escargot
     
  • Les Danois parlent d’une queue de porc
     
  • Les Tchèques du Rollmops
     
  • Les Anglais y voient un Whirlpool (jacuzzi)

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

ASCII
e-mail ou Courriel
Bit et Octet

Système
Norme ISO 3166 Codes YATA des Pays – 1 –   – 2 –
Suffixes AA – BR des noms de domaine ISO 3166   BS – EC   EE – GW   GY – KY
KZ – MV   MW – PY   QA – TJ   TK – ZW

Autres Informatique :

Récapitulatif 4-1 Informatique
Récapitulatif 4-2 Informatique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Lois de programmation des ordinateurs


8 Lois de programmation des ordinateurs

A toutes fins utiles : programmation

  1. Lorsqu’il tourne, n’importe quel programme est déjà obsolète
  2. N’importe quel programme coûte plus cher et demande d’avantage de temps
  3. Si un programme est utile, il faudra le changer
  4. Si un programme est inutile, il faut augmenter la documentation qui le concerne
  5. N’importe quel programme croît jusqu’à occuper toute la capacité mémoire
  6. La valeur d’un programme est proportionnelle au poids de ses sorties
  7. La complexité d’un programme augmente jusqu’à ce qu’elle excède les capacités du programmeur chargé de la maintenir
  8. Si on faisait en sorte que les programmeurs puissent écrire les programmes en français, on s’apercevrait qu’ils ne savent pas écrire le français

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Loi de Heare des grands programmes
Loi de Meskiman
Le pessimiste et le marteau

Quand phonèmes et graphèmes rendent la langue française difficile
L’inefficacité de Franz Schubert
Confiance en soi : Un indicateur pour la mesurer

Autres Humour :

Récapitulatif 3 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :